OK
Accueil > Marchés > Cotation Oeneo > Actus Oeneo

Oeneo: faut-il espérer plus que 13,5 euros ?


Actualité publiée le 11/12/19 16:12

(CercleFinance.com) - Si elle se concrétise, voilà au moins une OPA qui interviendra au plus haut niveau, sinon à proximité immédiate du sommet historique de l'action : tel est le cas de figure enviable qui, a priori, se présente pour Oeneo. Alors qu'à la Bourse de Paris, le cours déborde - à peine - les 13,50 euros que veulent proposer par les Hériard Dubreuil, faut-il espérer davantage ?

Connus pour leur participation majoritaire dans Rémy Cointreau, les Hériard Dubreuil sont également dans cette position chez Oeneo (à 63,15% des parts), le spécialiste de la tonnellerie et du 'bouchage' des vins. Même si les capitalisations, soit respectivement environ 5,8 milliards et près de 900 millions d'euros, n'ont rien à voir. Selon un avis de l'AMF, les actionnaires familiaux envisagent une OPA sur le solde du capital d'Oeneo à 13,5 euros par action, soit une prime instantanée de 11% - mais le titre avait grimpé auparavant.

Or en Bourse, l'action Oeneo dépasse ce niveau de quelques centimes. Faut-il espérer un relèvement de l'offre ? Tel est l'avis de Midcap Partners : 'La publication des comptes semestriels il y a quelques jours, de belle facture et saluée par le marché, a permis de mettre en exergue l'efficacité des puissants leviers opérationnels à l'oeuvre, (...) alors que les tensions sur les matières premières s'amoindrissent progressivement', argumente une note.

'Une valorisation de 14,50 euros par action (et non plus 12,50 euros, l'objectif antérieur, ndlr) qui reflèterait mieux selon nous la vraie valeur de la société', indique le bureau d'études parisien, qui reste donc à l'achat.

Un avis que ne partagent pas leurs confrères de Kepler Cheuvreux, d'avis d'apporter à l'OPA à venir. Ces spécialistes jugent le prix proposé 'juste, en dépit de la faiblesse de la prime'. A ce propos, en la calculant sur une période de 60 jours, la prime atteint 26%, note Kepler Cheuvreux.

En outre, comme les actionnaires détenaient déjà plus de 63% d'Oeneo, une prime de contrôle élevée ne se justifie pas. Et sur 2020, le prix proposé correspond à une prime de 10 à 12% sur les valeurs comparables, en retenant les ratios VE / EBIT et VE / EBITDA. A suivre.

EG


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
zZsQz3dRorv4Z7php1NMyA_U-S7nKgqycu1YQq1hcfIN0sZ6EnBXlZ8t1yRQmx4M0