Investir sur des actions de moins d'un euro ?

Peu cher = bonne affaire ?

Quand on débute en bourse, que l'on n'a pas forcément de connaissances financières ou de méthodes pour choisir ses valeurs (comme l'analyse technique par exemple), il est bien difficile de se faire une idée des différentes actions qui sont cotées sur le marché.

Le boursicoteur débutant est alors tenté de tenir ce raisonnement : « moins une action est chère, plus elle a de chances de monter ». Comme si l'action était "en soldes" en quelque sorte. C'est une méthode de sélection de valeurs comme une autre, mais c'est assurément une des plus mauvaises.

Les actionnaires aguerris penseront sans doute qu'il s'agit d'une caricature, pourtant il n'en est rien, c'est bel et bien une réalité quotidienne que l'on rencontre sur tous les forums boursiers et que l'on a notamment mis en lumière lors des derniers jeux de simulation boursière organisée par ABC Bourse au travers des questions posées par les joueurs.

Les variations sont fortes !

Un autre élément attractif pour les débutants est la fluctuation très importante que présentent ces valeurs, laissant ainsi espérer des gains rapides et importants.

La plus petite variation de cotation sur le marché est de 1 cent, c'est-à-dire qu'une valeur qui cote 0,10 €, ne peut pas varier de moins de 10 %. En effet, si elle baisse, elle va coter 0,09 € (-10%) et si elle monte, elle cotera 0,11 € (+10%). Le boursicoteur qui fait ses premières armes a donc une idée de génie, acheter cette valeur à 0,10 € pour la revendre quelques minutes plus tard à 0,11 € et empocher ainsi une plus-value de 10 %. Malheureusement, la réalité est toute autre est nous allons vous expliquer pourquoi dans les lignes qui suivent.

Dans le jargon financier, les valeurs qui ont des cours de bourse inférieurs à un euro sont appelées "penny stock". Cet anglicisme, signifie simplement que les valeurs ne coûtent que quelques "penny", l'équivalent du centime pour nos voisins d'outre-manche.

Les stars incontestées de cette catégorie sur le marché français, sont Eurotunnel et Euro Disney. Les deux valeurs, qui ont connu des parcours économiques plutôt catastrophiques ont vu leurs cours baisser sans cesse pour désormais atteindre des niveaux très faibles de quelques centimes d'euros. Nous allons nous focaliser sur l'une d'entre elles, Euro Disney dans notre exemple.

L'exemple Euro Disney

La capture d'écran ci-dessous est issue de l'interface de courtage proposée par ABC Bourse en collaboration avec Bourse Direct. Elle nous donne tous les renseignements à un instant « t » sur l'action Euro Disney. Que peut-on y lire précisément ? Trois pavés nous intéressent :

penny stock

- la séance : dans ce cartouche, nous voyons que le dernier cours est de 0,12 € et que depuis l'ouverture, la valeur n'a cessé d'osciller entre un plus bas niveau à 0,12 € et un plus haut à 0,13 €. Comme nous le rappelle le graphique, le titre se contente de faire des allers-retours entre ces deux bornes. Nous voyons également qu'il s'est échangé un peu plus de 2 millions de titres (volume).

- dernières transactions : ici, nous visualisons les derniers échanges de titres sur la valeur. Pour chaque échange, nous avons l'heure, la quantité et le cours auquel cet échange s'est réalisé.

- le carnet d'ordres : c'est ici que nous avons l'information la plus intéressante. Le carnet d'ordres récapitule en temps réel tous les ordres passés par les acheteurs (demande) et par les vendeurs (offre) sur l'action.

Nous lisons notamment sur ce carnet qu'il y a 1988 ordres à l'achat à 0,12 €, représentant plus de 93 millions d'actions. Du côté de la vente, nous voyons qu'il y a 354 ordres de vente à 0,13 € pour un volume de 41 millions de titres environ.

Puis-je acheter le titre à 0,12 € dans ces conditions et le revendre à 0,13 € ?

Si vous passez un ordre d'achat à 0,12 euros, vous serez le 1989ème. Les ordres étant exécutés dans leur ordre d'arrivée (premier arrivé, premier servi), il faudra attendre que les 1988 ordres qui sont devant le vôtre soient exécutés pour que vous puissiez avoir vos actions. Autant dire, que cela peut mettre quelques semaines !

Vous le voyez également avec le volume. Il ne s'échange que 4 ou 5 millions de titres par jour sur Euro Disney, or il faut déjà absorber 93 millions de titres à l'achat à 0,12 € pour que vous soyez exécuté, cela pourrait donc prendre un mois !

Si vous voulez acheter les actions tout de suite, vous pouvez le faire mais à 0,13 €. De même, si vous aviez acheté des titres Euro Disney, vous pouvez les revendre tout de suite à 0,12 €.

Vous voyez donc tout de suite qu'il est inutile d'espérer pouvoir faire des allers-retours entre 0,12 et 0,13 €. Si votre ordre d'achat met un mois pour être exécuté, il faudra attendre aussi longtemps lorsque vous voudrez revendre. Autant dire, que sur un laps de temps aussi long, le titre peut par exemple reprendre sa descente vers 0.11, 0.10, etc. vous serez alors coincé et réaliserez une perte importante en revendant moins cher que vous n'avez acheté.

Conclusion

Tous les titres qui cotent moins d'un euro, ont exactement le même comportement en bourse. Il est illusoire de vouloir faire des plus-values rapides en achetant et en revendant ces titres. Généralement, c'est même l'inverse qui se produit.

La seule raison qui pourrait vous rendre acheteurs est de croire en un redressement à long terme de ces entreprises, ce qui dans la situation actuelle semble loin d'être acquis.

Nous vous invitons donc à vous tourner vers de nombreuses autres valeurs qui sont cotées sur le marché et à oublier ces "penny stocks" qui présentent un facteur de risque très important et dont, nous l'avons vu plus haut, il est impossible de rentrer ou de sortir rapidement à des cours convenables. Investissez sur des entreprises en bonne santé, qui présentent de belles perspectives de croissance, mais pas sur ces titres moribonds.

 

Cette page vous a plu ? :


A lire également
Pour aller plus loin avec les livres