Les chiffres sur la saisonnalité incroyable des secteurs
OK
Accueil  > Analyses  > Chroniques

Les chiffres sur la saisonnalité incroyable des secteurs

Par Cédric Froment, le 07/03/2011

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Avez vous déjà entendu parler de la stratégie de Kaeppel ? Celle ci s'appuie sur la constitution d'un portefeuille basé sur une rotation sectorielle de la manière suivante :

1- Acheter un tracker sur les Technologiques le 1er novembre et le vendre la dernière séance de janvier.

2-Acheter un tracker sur les Energies le 1er février et le revendre la dernière séance de mai.

3- Rester cash pendant juin, juillet et aout.

4- Acheter un tracker sur l'or le 1er septembre et le revendre la dernière séance du même mois.

5- Rester cash pendant le mois d'octobre et reprendre tout le schéma le 1er novembre : achat du tracker sur les technos, etc...

Voici les performances du modèle entre octobre 1989 et octobre 2007 pour 1000$ investit



Cette simple stratégie basée sur les comportements coutumiers des individus bat l'indice et met en avant la saisonnalité des secteurs à favoriser en portefeuille.

Les trackers utilisés pour le calcul de cette performance sont :

• Fidelity Select Energy (FSENX)
• Rydex Energy (RYEIX)
• Profunds Energy (ENPIX)
• Spyders Energy (XLE)

Nous sommes en pleine saison des Energies

En effet entre le 1er février et le 31 mai, le portefeuille doit être investi sur le tracker de ce secteur (XLE).

Voici la performance isolée d'un investissement de 1000$ réalisé uniquement sur les Energies depuis 1988 :



La courbe met en avant une réelle saisonnalité sur le secteur des Energies.

Alors que nous fait le marché cette année ?

L'analyse technique du pétrole met en avant la naissance d'une nouvelle tendance haussière moyen terme avec la cassure d'un large range de plus d'un an et occasionnée fin 2010 - début 2011. Les troubles en Lybie ont agi comme catalyseur avec un gap haussier et une séance de + de 9% de gain le 24 février. Cet engouement pour l'or noir est visible par le breakout d'une figure chartiste en élargissement formée entre le 1er janvier 2011 et la mi février. Depuis, le pétrole est en plein rush, le momentum est très important et la tendance haussière à de beaux jours devant elle pour les mois de mars, avril et mai. De quoi ravir les portefeuilles Kaeppeliens !


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur