OK
Accueil > Communauté > Forum Orpea

Orpea dévoile les résultats de son augmentation de capital

Cours temps réel: 12,386  -0,86%



gars d1 gars d1
30/11/2023 12:28:15
1

Salut , BerMer

Le sort promis est mon avis assez simple, vu ce qui va rester en circulation.

C'est comme pour Europcar, après digestion du rude coup porté aux actionnaires en places et aux créanciers, une offre de retrait obligatoire au raz de la touffe et des paquerettes avant regroupement ou après.

Je note aussi qu'à 2000, avec un regroupement par 2000, ça fait 1.

Personnellement, je ne touche plus à ce genre de produit stupéfiant bousier.


  
Répondre
BerMer BerMer
30/11/2023 12:21:00
1

Bonjour,

Pour ma part, je considère qu'ORPEA était une très belle entreprise qui a bien sûr manqué de contrôle administratif et règlementaire mais qui a été inutilement saccagée par des médias toujours à la recherche du sensationnel marginal et anecdotique qui jette l'opprobre sur l'ensemble.
Avant l'affaire j'avais quelques actions ORPEA, quelques unes seulement, car à plus de 120 € c'était une action assez lourde. Je les ai revendues rapidement avec une PV moindre que celle que j'aurais pu espérer à cause de la brutalité et de la rapidité de la dépréciation.
Je n'ai pas bien compris cette descente aux enfers qui n'aurait à mon avis pu se justifier que par la désaffection totale de la clientèle. Or le taux d'occupation des établissements ORPEA se maintient ou progresse, la politique tarifaire est loin du "black friday", le CA augmente donc de 10% comme par le passé et le résultat, grevé par des provisions artificielles et des taux d'intérêts qui ne sont pas pires qu'ailleurs, est certes négatif mais pas catastrophique.
J'ai donc acheté ce matin 2000 actions ORPEA, ce qui m'aurait coûté aux alentours de 250 000 € il y a trois ans ...
La question du grand âge et de la dépendance demeure.
L' état qui envoie les zinzins en première ligne ne peut agir directement pour prendre en charge la dépendance, embourbé qu'il est dans la question de la dette.
On aura donc toujours besoin d'entreprises comme ORPEA ou CLARIANE (ex KORIAN qui, avec une division par 15 du cours de son action, passe aussi un sale quart d'heure sans "bénéficier" du même traitement qu'ORPEA) car très peu de personnes ont les moyens de maintenir leur parents âgés dans le logement qu'ils occupent depuis des années ou l'envie de les accueillir chez elles.
J'attends donc avec curiosité de voir quel va être le sort de mes 2000 actions ORPEA et des 50 € qu'elles m'ont coûté aujourd'hui ...

  
Répondre
gars d1 gars d1
30/11/2023 10:57:39
2

@Webmaster ABC

Oui, parfaitement exact !

Elle avait été vendu comme défensive et comme beaucoup d'actionnaires sont âgés et voyaient dans le vieillissement de la population un gigantesque marché adressable. Tous les ingrédients y étaient pour qu'on spécule d'autant qu'elle fut sur-recommandé par de nombreux ânes à listes à objectifs toujours mieux disants que la cantine d'en face.

Avant la publication du scandale, elle était nettement survalorisée par rapport aux actifs nets, et depuis Clariane, je fais même une différence avec ce qui reste en actifs tangibles, car c'est le nerf de guerre dans un bilan qui peut être faussé par les actifs intangibles et les goodwill.

Je donne parfois l'impression d'insister sur les valeurs d'actifs, mais c'est important. comme je l'ai écrit dernièrement sur le forum SES Imotag : "Qui serait assez stupide pour acheter un camembert, un ordinateur, une voiture plus de 750 fois sa valeur réelle ?"

Personnellement, je misais en revanche sur une reprise en main après publication du bouquin et la grosse dégelée qui a suivi.

On l'a bien eu, mais c'est PAS celle que j'espérais du tout, comme la plupart et puis, en épluchant les comptes sur Clariane, je me suis aperçu de pas mal de choses qu'on ne voit pas à l'oeil si on ne prend pas sa calculette et qui ont des conséquences importantes sur la valeur nette qui reste.

On reste bien d'accord sur vos remarques et d'ailleurs j'avais acheté 123 titres vers 34 que j'ai revendu à 2,03 € net.

Je totalise une perte de -32,028 € par titre.

Mais bon, j'ai coupé à l'annonce de recapitalisation de la CDC : vu le plan, c'était prévisible que le petit porteur allait se faire découper et lessiver.


Après, c'est toujours bon de se couper un bras et de récupérer le peu qui reste : ça sauve l'honneur et au final, on a pris une bonne décision plutôt que de tout perdre.

Concernant le fait de tout perdre, j'ai encore lu récemment les commentaires de la pétition concernant les "Penny Stocks" des personnes qui avaient investi toutes leur économies sur des titres qui ne valent rien et tiennent des positions jusqu'aux boutistes juste parce qu'il y croient.

Je reste convaincu et ça le démontre encore ici que la diversification reste le maître-mot pour gérer son portefeuille.

Si ma perte de ligne représente -3939,49 €, elle ne représente qu'une faible somme du portefeuille facilement gérable à l'échelle d'une journée ou d'une semaine de bourse.

Concernant la dilution, si on avait pu faire une bonne opération sur Groupe Flo, ici les dés étaient largement pipés d'avance comme j'ai cherché à en avertir sur forum.

Concernant les leçons à tirer des échecs et de mes échecs personnels

D'une façon générale et avec le recul de ces dernières années de bourse, je constate qu'il vaut mieux sortir des sociétés quand elles ont un rapport au "cul" concernant les finances et les activités car ça finit très mal en général surtout avec les moyens financiers déployées en pareil cas par la VAD.

Donc vendre au mieux quand arrive ce genre d'évènement reste un principe de base à adopter et une sage décision.


  
Répondre
Webmaster ABC Webmaster ABC
30/11/2023 10:20:46
2

@gars d'1 : "C'est bien dommage que certains ne lisent pas…" si c'était si simple ... ne pas oublier ceux qui se sont réveillé un beau matin de la publication des "fossoyeurs" et là personne ne l'avait vu venir et ça a fait -50% tout de suite.

A part sur le court terme, vu le positionnement en valeur défensive à l'époque, beaucoup se sont pris une claque qui était difficilement prévisible.

  
Répondre
gars d1 gars d1
30/11/2023 10:10:37
1

C'est pourtant pas faute d'avoir publié pleins de chiffres sur le forum et des mise en garde détaillées...

: (

C'est bien dommage que certains ne lisent pas…

  
Répondre
Piup73 Piup73
30/11/2023 10:06:23
0

En espérant qu'a ce prix la il ai anticipé les 3 phases ,ils m'ont déja ruiné ses enculés!!!

  
Répondre
gars d1 gars d1
30/11/2023 10:01:31
0

C'est que la première phase du plan de recapitalisation qui en compte 3.

: (

  
Répondre
philabs philabs
30/11/2023 09:55:20
0
Hold up
  
Répondre
philabs philabs
30/11/2023 09:54:57
0

(AOF) - Orpea a annoncé les résultats de son augmentation de capital de près de 3,9 milliards d’euros. Un peu plus de 64,63 milliards d’actions nouvelles ont été émises au prix unitaire de 0,0601 euro. Cette augmentation de capital est prévue par le plan de sauvegarde accélérée arrêté par le Tribunal de commerce spécialisé de Nanterre le 24 juillet 2023.

Orpea rappelle que le cours de bourse de 0,2254 euro au cours de clôture d'hier 29 novembre 2023 restait "encore significativement décorrélé du prix de souscription des actions nouvelles" émises dans le cadre de l'augmentation de capital d'apurement (soit 0,0601 euro par action) et de "la valeur théorique de l'action post-augmentations de capital" prévues dans le cadre du Plan de sauvegarde accélérée, qui se situe à un niveau inférieur à 0,02 euro par action.

Le groupe juge "fortement probable" que le cours de l'action post augmentations de capital s'établisse à un niveau proche des prix d'émission des augmentations de capital, soit 0,0178 euro par action, pour la souscription des 65 milliards d'actions nouvelles qui doivent être émises dans le cadre de l'augmentation de capital Groupement, ou 0,0133 euro par action, pour la souscription des 29 milliards d'actions nouvelles devant être émises dans le cadre de l'augmentation de capital avec maintien du DPS, avec à la clé "des pertes significatives pour les actionnaires qui auraient acheté des actions de la société à un prix supérieur".

© 2023 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

  
Répondre

Forum de discussion Orpea

202311301228 1009373
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste