GENFIT : développement en cours - Forum Genfit - Page 10
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Genfit

GENFIT : développement en cours

Cours temps réel: 15,06€  -0,79%

GNFT


BIOA
25/04/2018 09:18:17
0
et voila si j'etais renté j'etais élargi .. je vais encore patienter un chouia
  
Répondre
BIOA
23/04/2018 16:03:56
0

chaque fois que je suis entré sur une new je me suis fait élargir ..
J'ai reco ton info ..n’empêche qu'on peut avoir un avis différent niveau trade .. je mets pas un graphique mais je vois plutôt une conso sur 23.70/23.80


  
Répondre
CRI74
23/04/2018 15:57:17
0


http://hugin.info/143426/R/2186139/844996.pdf
Un point essentiel dans le développement des thérapies de long terme , la confirmation par le comité indépendant DSMB des paramètres de sécurité de l'Elafibranor dans l'essai de phase III concernant la NASH


(Bis : suite à pollution de la file d'infos )
  
Répondre
BIOA
23/04/2018 15:38:40
0
Encore un beau bull trapp d'open
  
Répondre
BIOA
23/04/2018 09:37:19
0
contente toi de tes copié/collé (;o))
  
Répondre
CRI74
23/04/2018 09:23:18
2
"prso comme je n'ai ni les compétences scientifiques ni les compétences de procédure"


Dans ce cas on est autoriser à ne pas écrire n'importe quoi dans un domaine qu'on ne maîtrise nullement , d'autant plus qu'il s'agit de la santé des gens et nullement de casino
  
Répondre
BIOA
23/04/2018 09:11:06
0
A mon avis tout ce qu'un PP doit prendre en compte avant de se lancer sur la marché des biotechs en général.
1/ Analyser ce qu'il est prêt à perdre au cas ou le marché dans ce secteur venait à fortement chuter.
2/ mettre que l'argent dont il n'aura pas besoin dans l'immédiat
3/ être 100% sur ce secteur me parait de la pure folie de joueur de poker.
Il va de soit qu’être 100% sur une seule de ces valeurs c'est carrément de la roulette Russe mais inversée (5 balles sur 6 dans le barillet)
4/ Passé ce cap reste encore à faire le tri entre celles qui paraissent avoir un avenir et celles qui pourraient tomber dans une longue léthargie suite à une mauvaise new ..
Maintenant que vous avez fait votre choix:
1/vous devez savoir que ce marché est hyper volatile.. des 20% et plus sont fréquents.. sur un simple teewt ou une simple recommandation d'analyste.
Reste à savoir pour quel fond opère cet analyste lorsque cette recommandation sort .
La plupart du temps la valeur en question reperd une bonne partie les séances suivantes.
2/Vous devez savoir egalement que rare sont celles qui n'appellent pas le marché pour se financer..du fait de bénéfice insignifiant..hors la recherche coute cher et dure des années
et parfois mais ça n'engage que moi .. pourquoi tuer la poule aux œufs d'or .. on se comprendra!!
pour résumer investir sur ce marché demande un minimum de connaissances scientifiques et de connaissances procédurières à suivre avant que la molécule arrive sur les comptoirs de votre pharmacien préféré
bien sur ce message concerne la grande majorité des biotechs
Message complété le 23/03/2016 09:42:07 par son auteur.
prso comme je n'ai ni les compétences scientifiques ni les compétences de procédure et je suis prudent de nature .. j’évite ces valeurs en général sauf peut etre en intraday en coupant mes pertes rapido

  
Répondre
CRI74
23/04/2018 08:18:27
2
http://hugin.info/143426/R/2186139/844996.pdf


Un point essentiel dans le développement des thérapies de long terme , la confirmation par le comité indépendant DSMB des paramètres de sécurité de l'Elafibranor dans l'essai de phase III concernant la NASH
  
Répondre
CRI74
14/04/2018 14:33:23
4
Dossier d'une page sur Investir du 14/4 qui remet enfin les choses dans l'ordre en expliquant la réévaluation des critères de la phase IIb par la FDA : les données analysées (post hoc ) avaient permis de soulever certains défauts de recrutement (nombreux malades non atteints par la Nash) qui , une fois corrigés , amènent un succès de la phase IIb alors qu'en première analyse , on a considéré l'échec du traitement .
Il aura fallu pratiquement deux ans pour que la presse prenne en compte ce qu'avaient défini la société , la FDA et surtout les médecins spécialistes du domaine (dits Kol's )
L'estimation de CA en pic est de 6 MDS /an


A noter que la mise en oeuvre des biomarqueurs à échéance de phase III n'est pas prise en compte dans la valorisation alors que ce simple facteur va multiplier très sensiblement le nombre de patients détectés pouvant recevoir la thérapie (aujourd'hui , une biopsie du foie invasive est nécessaire et donc peu entreprise , demain (~ 2020 une simple prise de sang suffira )


Objectif investir 50€


Actionnaire
  
Répondre
CRI74
12/04/2018 15:25:18
2

Le congrès mondial spécialisé en hépathologie se déroule actuellement https://pbs.twimg.com/media/DaflrRgX0AEK-iL.jpg
  
Répondre
CRI74
11/04/2018 13:59:06
1
Chaque étape nous rapproche du but , fournir une thérapie sûre et efficace pour les patients .
72 semaines pour valider les 1000 premiers patients amène à Août 2019 pour les derniers soit fin 2019 ou début 2020 pour une AMM provisoire si les résultats sont corrects (maladie prioritaire aux USA pour rappel )
Les objectifs de cours des cabinets spécialisés US formulés dernièrement (>100€ ) pourraient donc devenir réalistes à cet horizon .
  
Répondre
L0VE
11/04/2018 08:41:11
0
merci pour l'info


mais toujours la même rengaine bla!!bla!!bla!!
  
Répondre
CRI74
11/04/2018 08:24:48
3
http://www.genfit.fr/wp-content/uploads/2018/04/2018.04.11-CP-GENFIT-RESOLVE-IT.pdf
Recrutement des 1000 premiers patients réalisé dans les temps indiqués et suivant une répartition optimisées afin de maximiser les chances de réussite de la phase III
  
Répondre
CRI74
29/03/2018 00:16:35
6
http://www.genfit.fr/wp-content/uploads/2018/03/2018.03.28-CP-GENFIT-EASL-ILC-2018.pdf


_ Genfit dispose d' un biomarqueur de classe
_ Genfit a découvert un moyen complémentaire pour traiter les Nash de faible niveau , ce qui manquait un peu dans l'éventail des qualités d'Elafibranor .
  
Répondre
CRI74
15/03/2018 00:44:25
5
L'entreprise lilloise de biotechnologies a fait état mardi soir d'une perte nette en ligne avec les attentes du consensus, tandis que la trésorerie dont elle dispose après sa dernière levée de fonds lui confère une visibilité financière rare dans son secteur. Genfit a par ailleurs confirmé les principales étapes du calendrier de ses développements cliniques.
Chahuté en février, le titre profite d'un regain d'intérêt
Le secteur des biotechnologies étant considéré parmi les plus risqués des marchés d'actions du fait des aléas dans le développement des médicaments, le titre Genfit avait particulièrement souffert de la déroute des marchés début février. En un mois, sa capitalisation avait fondu de 20%. Après avoir atteint début mars un plancher depuis fin 2017, l'action profite d'un regain d'intérêt depuis quelques séances.
Un produit phare avantageusement positionné face à son principal concurrent
Lundi, H.C. Wainwright a donné une impulsion supplémentaire en débutant le suivi de Genfit avec un conseil d'achat. L'objectif de cours de la banque d'investissement new-yorkaise est fixé à 105 euros, bien au-delà de la moyenne. Selon une compilation de huit bureaux d'études établie par FactSet, le consensus s'inscrit à 67,6 euros.
L'analyste Ed Arce considère elafibranor comme "une thérapie fondamentale" dans la NASH, ou stéatohépatite non-alcoolique, une maladie du foie au départ asymptomatique survenant chez des patients sans antécédent alcoolique et pouvant conduire à la cirrhose et au cancer. Rappelant les interrogations quant à la concurrence entre l'américain Intercept Pharmaceuticals et la biotech tricolore, il estime que la molécule de Genfit présente le meilleur profil pour devenir le traitement de première intention de référence, étant donné l'absence d'effets indésirables significatifs. L'Ocaliva d'Intercept souffre lui de problèmes de sécurité et de tolérance. Même si Ocaliva arrive sur le marché le premier, elafibranor suivra de toute façon de peu. Dans ce contexte, H.C. Wainwright s'explique mal la décote qui subsiste sur Genfit par rapport à son principal concurrent, malgré l'importante baisse d'Intercept depuis six mois.
Un horizon qui court potentiellement jusqu'à la mise sur le marché d'elafibranor
Le bureau d'études estime par ailleurs que Genfit est à la tête d'un montant de liquidités largement suffisant pour atteindre les prochains résultats cliniques clés. Mardi soir, l'entreprise a d'ailleurs fait état d'une trésorerie de 274 millions d'euros à fin décembre, contre 152 millions d'euros un an auparavant.
En dépit de l'accroissement des coûts induits par les avancées des principaux programmes, que ce soit l'essai final dans la NASH, l'étude de phase 2 dans la cholangite biliaire primitive (PBC, une maladie rare du foie) ou le programme de diagnostic in vitro destiné à faciliter le diagnostic par simple prise de sang au lieu d'une biopsie, "le succès de l'émission d'obligations convertibles de 180 millions d'euros réalisée à l'automne dernier nous a permis d'améliorer notre trésorerie", a rappelé Jean-François Mouney, le PDG de Genfit. "L'ampleur de cette levée de fonds nous donne surtout une grande liberté de manœuvre dans la perspective de la commercialisation d'elafibranor à l'horizon 2020", a-t-il précisé.
Selon Fanny Meindre, de CM-CIC, la trésorerie du groupe lui confère une visibilité jusqu'en 2021.
Des catalyseurs potentiels en 2018
En attendant ces échéances, le groupe ne manque pas de rendez-vous à plus court terme. Les résultats de la phase 2 dans la PBC sont attendus fin 2018. D'ici quelques mois, Genfit compte obtenir le feu vert pour entamer un autre essai de phase 2 sur une autre de ses molécules dans la fibrose hépatique obtenue.
Enfin, "Genfit profitera du fait que le congrès annuel de l'EASL se déroule cette année à Paris [du 11 au 15 avril] pour être particulièrement présent durant cet évènement et faire le point du recrutement du premier groupe d'environ 1.000 patients de l'étude de phase 3", conclut Jean-François Mouney.
  
Répondre
CRI74
14/03/2018 00:07:02
2
http://www.genfit.fr/wp-content/uploads/2018/03/2018.03.13-CP-GENFIT-R%C3%A9sultats-Annuels-2017.pdf


Programme qui s'étoffe et avance suivant les échéances prévues alors que la concurrence accumule les contre temps voire les échecs .
ça se précise pour Elafibranor , les biomarqueurs ce qui n'échappe pas aux analystes américains désormais à deux , spécialistes du secteur , à viser au delà des 100€
  
Répondre
CRI74
12/03/2018 12:20:04
3
Le bureau de recherche américain HC Wainwright a démarré le suivi à l'achat en visant 105 euros.


Un niveau qui va bien au-delà de la moyenne des cours cibles des analystes qui suivent le dossier, mais qui n'est pas le plus agressif : Roth Capital Partners avait placé le curseur à 116 euros début mars.

En août dernier Wainwright, qui est surtout spécialisé dans les sociétés de biotechnologie, avait commencé à suivre Innate Pharma sur un avis positif et une valorisation à 16,50 euros. Le bureau d'études suit aussi Biophytis , OSE Immuno et DBV Technologies .
  
Répondre
CRI74
12/03/2018 12:14:52
4
https://www.lci.fr/sante/la-nash-cette-maladie-de-la-malbouffe-dont-pourraient-souffrir-1-a-2-millions-de-francais-2080831.html
Un spécialiste de plus à prévoir le succès du médicament le plus avancé dans la NASH , celui de Genfit
  
Répondre
CRI74
17/02/2018 09:56:19
1
"Concernant les traitements médicamenteux, aucun médicament actuellement disponible n’a prouvé son efficacité dans la prise en charge de la Nash : metformine, oméga 3, acide ursodésoxycholique, statines ou pioglitazone ne sont pas recommandés ".
Les statines , prise obligée avec l'OCA , le concurrent de Genfit !

Message complété le 17/02/2018 10:38:30 par son auteur.

Des opérations de prédation en vue ?

http://www.businessinsider.fr/pourquoi-il-y-a-tant-de-M%26A-dans-industrie-pharmaceutique-2018

  
Répondre
CRI74
11/02/2018 22:08:27
1
https://seekingalpha.com/article/4143276-avisols-february-theme-month-nash-causes-genfit-focus


Intéressant de constater que même aux USA , les analyses deviennent positives (ou restent) dès lors qu'elles reposent sur un argumentaire médical
  
Répondre

Forum de discussion Genfit

201804250918 550101
Ma liste