Unibail-Rodamco: SG passe à l'achat et vise 290 euros.
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Unibail

Unibail-Rodamco: SG passe à l'achat et vise 290 euros.

Cours temps réel: 142,10€  -1,32%

URW


christof71
14/03/2019 13:11:17
0

l' AT fumisterie comme #IA ! moi je sais que unibail a racheté pas cher des terrains aux halles !

Message complété le 14/03/2019 13:12:03 par son auteur.

gare d'ain pourquoi as tu une dent contre unibail ? !

Message complété le 14/03/2019 13:16:40 par son auteur.

moi je vise 210 euros

mais j'ai au chaud une oblig perpet qui rapporte 3% CATS
casino sauvé donc le dividende n'est pls risqué mais assuré ! cote 45% je vise 80%

  
Répondre
gars d'ain
15/02/2019 14:32:58
0

(Suite du post précédent)...

... et la baisse n'est pas fini apparemment, 120 euros n'est bien loin...


Coté graphe sur cette vue en hebdo, Après un triple top baissier inversé sur 204, on décide de sortir sous le cartouche de latéralisation en violet (3 cercles rouges).

Ensuite on constate en fourchette 2 (CT) en marron et jaune que le titre ne parvient pas se sortir de la spiral baissière et pire encore, il vient faire en fin d'année 2018 une grosse sortie de route baissière sur 130,2 euros.

Le rebond s'est cogné la tête et se preplis en travdersant le biseau rouge : on file droit sur la dent de fourchette basse et on devrait de nouveau filer en plus bas.

Les DM rouge et verte s'ouvrent en sugnal baissière divergeant fort... La MM 60 orange à 177,44 est beaucou trop loin de la MM 20 rouge à 151,20 pour espérer un croisement favorable de soutient. L'otganisation des MM est parfaitement baissière coiffée par la MM 200 à 212,96...

.

  
Répondre
gars d'ain
15/02/2019 13:39:11
1

Et voilà, on l'avait bien dit que cet objectif était une grosse ânerie. Et là, c'est confirmé puisqu'on est à "Divisé par 2" !


Vue générale long terme. ça va pas du bon côté des choses. En cause l'endettement, mais pas que...

.

  
Répondre
gars d'ain
20/02/2018 12:22:28
0
Unibail-Rodamco : Oddo confirme son opinion 'neutre'


20/02/2018 | 12:06
Oddo a reconduit ce mardi matin son rating 'neutre' ainsi que son objectif de cours de 206 euros sur Unibail-Rodamco.


L'intermédiaire réagissait au rachat en cours de Westfield, une opération qui de son point de vue - et 'sans préjuger de son intérêt' - devrait limiter la visibilité sur le titre jusqu'à sa finalisation prévue pour le second semestre 2018.


'D'ici là, la foncière ne devrait pas être en mesure de confirmer sa guidance de moyen terme, ni d'apporter des réponses complètes aux questions des investisseurs concernant ses intentions sur le patrimoine de Westfield', prophétise Oddo, qui ajoute que sa visite de certains centres en Californie 'confirme l'existence de nombreuses questions'.
  
Répondre
gars d'ain
19/02/2018 22:30:11
0

La baisse devrait se poursuivre

Unibail-Rodamco exclut de remettre la main à la poche pour racheter Westfield


19/02/2018 | 07:48
Notons que ; "Sydney (awp/afp) - Le leader européen de l'immobilier commercial Unibail-Rodamco a exclu lundi d'augmenter son offre de rachat de l'australien Westfield, rendue moins attractive du fait du recul du titre du français, a rapporté la presse australienne.


Les deux groupes avaient annoncé cette opération destinée à créer un géant des complexes commerciaux en décembre dernier.


Unibail-Rodamco et Westfield possèdent de grands complexes commerciaux aux Etats-Unis et en Europe, comme le centre commercial Westfield World Trade Center de New York ou le Westfield de Londres, les Quatre Temps à la Défense et le Forum des Halles à Paris.


L'opération, prévue par remise d'actions Unibail-Rodamco plus une somme en numéraire, valorisait Westfield à 20,9 milliards d'euros (24,7 milliards de dollars).


L'offre valorisait le titre Westfield à 10,01 dollars australiens mais elle a reculé à moins de neuf dollars australiens aujourd'hui du fait de la volatilité des devises et d'une baisse de l'action Unibail.


"Le prix est ce qu'il est", a déclaré à la presse Christophe Cuvillier, le président d'Unibail-Rodamco qui se trouve en Australie cette semaine pour séduire les investisseurs locaux.


"Nous pensons que le prix est juste et que c'est le meilleur prix pour les actionnaires d'Unibail-Rodamco et les actionnaires de Westfield", a-t-il déclaré selon le Sydney Morning Herald.


Certains fonds d'investissement y voient cependant l'occasion de tenter d'obtenir une amélioration de l'offre.


Les actionnaires de Westfield, a déclaré Winston Sammut, directeur général du fonds Folkestone Maxim Asset Management au journal The Australian, doivent se demander "s'ils vont recevoir une prime suffisante pour renoncer à la propriété de ce qui est considéré par beaucoup comme les meilleurs actifs du monde en matière de vente au détail".


Face aux menaces que fait peser le commerce en ligne sur les centres commerciaux, les deux entreprises misent sur le concept de centres commerciaux de divertissement, où le public se rend pas seulement pour acheter mais aussi pour consommer des loisirs (cinéma, restauration, jeux...) ou se promener.
  
Répondre
damirov
31/01/2017 10:18:11
0
Déjà 250 à 6 mois ...après on verra...amha
  
Répondre
tirelire19
31/01/2017 10:14:02
1
Graphique en vue hebdo à 10 ans , tant que l' on reste dans le canal haussier bleu, ce qui est le cas actuel, la tendance long terme reste haussière , un repli vers le support majeur des 204 euros est envisageable reste à savoir si le support relancera la dynamique haussière ?
Une chose est sûre , le 23 septembre 2016, la société générale passait à l' achat pour viser les 290 euros , nous pouvons infllger un carton rouge pour sa prise de position , bravo une fois de plus en suivant les conseils , vous voyez où cela mène , ne faites pas confiance à ces MAQUEREAUX cela leur colle si bien à la peau , des banksters de première catégorie malfaisante , en ayant suivi son conseil vous pouvez apprécier les pertes supérieures à 10 %.
A suivre ........
  
Répondre
gars d'ain
30/01/2017 15:55:52
1
Un graphe long terme qui montre le "double échec" du rebonds sur fonds de lourd endettement.


Les MM sont loin d'avoir terminé leurs courses baissières. Les stockastiques croisent baissier, et le MACD, le RSI sont en inversion de tendance. la DM verte n'a préussi avec le rebond à passer sur la DM rouge baissière qui se reprend à la hausse.
.
  
Répondre
gars d'ain
15/12/2016 10:56:04
0
Le poids de la dette pèse sur la tentative de rebond.

On va devoir choisir dans la figure de consolidation qui s'est récemment invitée dans la discussion...

;
  
Répondre
christof71
14/12/2016 11:29:05
0
Retour à 210 avec la chute du CAC
  
Répondre
christof71
13/12/2016 12:00:25
0
gare d'ain persiste dans son erreur !
hausse des taux c'est pas pour demain (je parle d'une vrai hausse de 2% 10ans OAT
UL vendu à 217 racheté à 211 !

Message complété le 13/12/2016 18:42:23 par son auteur.

revendu to day à 216

  
Répondre
gars d'ain
12/12/2016 18:01:04
0
Le pseudo-rebond en "W" déjà à l'épreuve de la hausse des taux.

Certains ont baptisé un peu rapidement cette figure graphique disproportionnée un "W".

On ne devait pas aimer la hausse des taux chez les détenteurs de titres de cette entreprise très lourdement endettés. (voir post précédents pour détail et ratios.

La MM 200 verte est sorti dominante depuis quelques jours et c'est donc baissier. La Sar ne devait pas rester verte très longtemps. Le RSI marque clairement un sommet et repart nettement à la baisse.

;
  
Répondre
christof71
09/12/2016 17:09:44
0
gare d'ain :

je te cite : Naufrage en cours...

le paquebot prend l'eau de toutes parts malgré les recommandations d'achats qui deviennent farfelues, ne tenant pas compte du niveau d'endettement de l'entreprise...

Nouvel échec validé de la troisième tentative de rebonds. On décroche lourdement en 2 séances avec un gap baissier...

217 to day tout revendu +10%

voilà des naufrages que j'aime
  
Répondre
christof71
07/12/2016 09:38:33
0
gare d'ain ! 210 euros ! mdr

Message complété le 08/12/2016 09:13:01 par son auteur.

212 to day
revendu la moitié !

Message complété le 09/12/2016 15:49:36 par son auteur.

gare d'ain unibail 216 ! tu en dis quoi ?

toi qui disait qu'elle pouvait perdre 4 fois le dividende ! MDR

  
Répondre
gars d'ain
06/12/2016 18:12:47
1
En échec sous la MM 20 rouge.

On ne parvient pas pour l'instant à remonter au dessus malgré les multiples conseils d'achats. C'est dire s'ils sont fiables...

;
  
Répondre
christof71
02/12/2016 14:59:18
0
Echec validé ? mon p'tit gars tu as encore tout faux
l' AT = fumisterie

Message complété le 02/12/2016 15:01:05 par son auteur.

To day 02/12/2016 15h
UNIBAIL UL = 207,40 +1,82%
CAC -1,17%

  
Répondre
gars d'ain
02/12/2016 11:50:29
0
Un changement de conseil tente une nouvelle fois d'enrayer la baisse...

On reste posé sur la nouveau dent bleue du râteau baissier (voir posts précédents). L'enfoncement du support provoquera s'il se produit une accélération de la chûte vers le support long terme en pointillés verts.

Notons "Le bureau d'études Barclays Capital (BarCap) ne porte plus une vision négative sur l'action de la foncière spécialisée dans l'immobilier commercial qu'est Unibail-Rodamco, essentiellement pour des raisons de valorisation. Le conseil vendeur de “sous-performance” a fait place à une position neutre de “pondération en ligne”, l'objectif de cours restant fixé à 230 euros.

Parmi les différents actifs immobiliers, analyse BarCap, les centres commerciaux sont ceux dont la performance dépend le plus étroitement de la conjoncture. Or “nous voilà plongés dans une période d'incertitude accrue concernant les trajectoires de la croissance future”, s'inquiète une note.

Soit, mais certains 'élèves' seront toujours meilleurs que d'autres. Et BarCap n'a pas changé d'avis : parmi les foncières d'Europe, Unibail-Rodamco n'est rien d'autre que “l'étalon-or” pour la qualité de ses actifs et de sa gestion. La diversification géographique du groupe est notamment saluée, ainsi que l'intention affichée de rester à l'écart du Royaume-Uni. Et aussi, bien sûr, les refinancements obligataires réalisés à bon compte.

“Le seul problème que nous pose l'action est le prix qu'il faut payer pour l'acquérir”, indique BarCap. C'est d'ailleurs la récente baisse du titre Unibail-Rodamco qui a incité les analystes à ne plus se montrer négatifs
. "

.
  
Répondre
christof71
01/12/2016 22:15:10
0
naufrage ! mdr ! moi je ramasse !
toutes les sociétés sont endettées
tout nouveau propriétaire est endetté


et la hausse des taux c'est pas pour demain !



  
Répondre
gars d'ain
01/12/2016 19:05:25
0
Naufrage en cours...

le paquebot prend l'eau de toutes parts malgré les recommandations d'achats qui deviennent farfelues, ne tenant pas compte du niveau d'endettement de l'entreprise...

Nouvel échec validé de la troisième tentative de rebonds. On décroche lourdement en 2 séances avec un gap baissier...

.


Message complété le 01/12/2016 19:06:48 par son auteur.

(NB : Non, en fait, il n'y a pas de gap... J'ai pas assez zoomé...)

  
Répondre
christof71
22/11/2016 09:06:08
0
211 euros c'est parti vers les 220 dans un premier temps

Message complété le 22/11/2016 09:25:11 par son auteur.

ça c'est un vrai rebond !

Message complété le 22/11/2016 09:29:54 par son auteur.

21/11/2016: Invest Securities a fixé un objectif de cours à un an à 222 euros sur Unibail-Rodamco, qu'il recommande à l'achat. Le parcours du titre n'est pas vraiment reluisant depuis trois ans, puisqu'il "sousperforme" la moyenne de son secteur. Le bureau d'études n'a pourtant aucun doute sur les prévisions jusqu'en 2018, car elles sont extrêmement peu sensibles à l'évolution des taux. L'objectif "se justifie par les forts potentiels de réversion, la baisse pérenne des coûts de financement et un pipeline conséquent et rentable", précise l'analyste.

Message complété le 23/11/2016 13:49:41 par son auteur.

Unibail-Rodamco a annoncé ce mercredi avoir placé avec succès une obligation de 500 millions d'euros avec une maturité de 8
ans et 3 mois (février 2025) et un coupon de 0,875%, le plus bas jamais atteint par la société sur le marché obligataire public.

Le Groupe a ouvert simultanément une offre de rachat sur 9 de ses souches obligataires publiques arrivant à échéance en juin 2017, décembre 2017, août 2018, octobre 2018, mars 2019, novembre 2020, février 2021, octobre 2022 et juin 2023. La clôture de l'offre de rachat est prévue le 22
novembre prochain.

Cette transaction s'inscrit dans le cadre d'une gestion proactive du bilan d'Unibail-Rodamco, qui vise à étendre la maturité moyenne de la dette du groupe et à diversifier ses sources de financement, tout
en optimisant son coût.

  
Répondre

Forum de discussion Unibail

201903141311 550606
Ma liste