OK
Accueil > Communauté > Forum S&P 500

Marche ou crève : le secteur bancaire doit se réinventer

Cours temps réel: 3 390,68  -0,30%

SPX


0PHENIX0
26/10/2020 23:43:23
0

Il serait extrêmement imprudent pour tout régulateur, en pleine pandémie mondiale aux conséquences économiques sans précédent, de permettre à son système bancaire d'épuiser délibérément son capital - à plus forte raison un système britannique encore marqué par les sauvetages massifs de 2008.

https://www.ft.com/content/1d39f7a8-7e89-40e4-86d9-6aee3f621627

  
Répondre
0PHENIX0
26/10/2020 07:28:03
0

Les banques pourraient devoir se préparer à de lourdes pertes en raison de la chute des prix de l'immobilier commercial


Lors des précédents ralentissements, les pertes sur les prêts immobiliers commerciaux étaient "lourdes" et il y a des signes inquiétants qu'une telle tendance pourrait se répéter cette fois-ci lors du ralentissement induit par la pandémie, a déclaré Adam Slater d'Oxford Economics dans un rapport.

Lors de la grande crise financière de 2008, par exemple, ces pertes sur prêts ont représenté entre 25 et 30 % du total des pertes sur prêts aux États-Unis.


"Les fortes baisses des prix (de l'immobilier commercial) se traduisent généralement par de grosses pertes pour les banques", a écrit M. Slater, un économiste de la firme.

Cette fois-ci, ces risques semblent plus élevés aux États-Unis, en Australie et dans certaines parties de l'Asie comme Hong Kong et la Corée du Sud.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  
Répondre
0PHENIX0
20/10/2020 08:40:22
0

UBS a déjà été vaccinée !


UBS annonce son meilleur troisième trimestre depuis dix ans, avec une hausse de 99 % de son bénéfice net


La banque suisse a déclaré mardi que le revenu net s'élevait à 2,1 milliards de dollars pour le troisième trimestre, battant ainsi les attentes des analystes.

Le bénéfice avant impôt pour la période a augmenté de 92 % pour atteindre 2,6 milliards de dollars, dans ce que l'UBS a décrit comme son meilleur résultat du troisième trimestre depuis une décennie.

Cette hausse fait suite à une baisse de 11 % des bénéfices au deuxième trimestre, le secteur bancaire mondial ayant ressenti le plein effet de la pandémie de coronavirus.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  
Répondre
0PHENIX0
17/09/2020 14:36:55
0

Chacun fait c'ki lui plaît 🤔

PARIS (Agefi-Dow Jones)--La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi que les banques de la zone euro sous sa supervision directe pourraient exclure les expositions en banque centrale du ratio de levier (LR). Cette décision, intervenue après le Conseil des gouverneurs du 10 septembre, vise à tenir compte des "circonstances exceptionnelles" dues à la crise liée au coronavirus et à faciliter la mise en œuvre de sa politique monétaire dans ce contexte.

  
Répondre
0PHENIX0
09/07/2020 18:53:44
0

Le secteur bancaire mondial pourrait subir en deux ans jusqu'à 2.100 milliards de dollars de pertes sur les crédits qu'il a accordés en raison du choc provoqué par le Covid-19 sur l'économie internationale, anticipe l'agence S&P Global Ratings.

  
Répondre
0PHENIX0
25/06/2020 20:03:57
0

Je détricote, tu détricotes, il détricote


Les actions bancaires stimulent le marché jeudi matin après que la FDIC a déclaré qu'il fallait assouplir les réglementations Volcker de l'ère de la crise : rapports

https://www.marketwatch.com/story/bank-stocks-jolt-market-higher-thursday-morning-after-fdic-said-to-loosen-crisis-era-volcker-regulations-reports-2020-06-25

  
Répondre
0PHENIX0
25/06/2020 19:41:28
0

Buffett a raté la crise, révélant la grande faiblesse de Berkshire

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-06-25/berkshire-hathaway-is-looking-like-just-another-conglomerate


  
Répondre
0PHENIX0
24/06/2020 17:43:16
0

La qualité de crédit des entreprises françaises continuera de se dégrader au cours des 18 prochains mois malgré la sortie du confinement, souligne Moody's Investors Service dans une nouvelle étude. Près de la moitié des notations des entreprises françaises étaient, au 31 mai 2020, sous perspective négative ou placées sous surveillance, ce qui augmente les probabilités de dégradations cette année et en 2021, explique l'agence de notation.

Les entreprises notées B ou opérant dans le secteur des services, de la vente non alimentaire ou de l'automobile sont les plus vulnérables.

" Malgré le soutien du gouvernement, beaucoup d'entreprises françaises ont souffert des restrictions. Elles émergent du confinement avec une dette accrue et sont maintenant confrontées à une baisse de la demande et des pressions sur les prix ", explique Vincent Gusdorf, Vice President - Senior Credit Officer chez Moody's.

Selon l'agence, les défauts de paiement des sociétés présentes sur le marché de la dette à haut rendement (" High yield ") vont augmenter.

Les dispositifs de soutien gouvernementaux, comme les prêts garantis, permettront de limiter cette hausse mais les entreprises ayant des modèles opérationnels défaillants auront du mal à trouver de nouveaux financements.

Les distributeurs de produits alimentaires ou pharmaceutiques seront moins impactés par la pandémie en raison de la nature non discrétionnaire de leurs ventes et de l'augmentation temporaire des achats par anticipation. Les acteurs avec de larges parts de marché et des activités diversifiées seront également plus résilients, conclut Moody's.

Copyright 2020 AOF

  
Répondre
0PHENIX0
24/06/2020 16:25:35
0

"Markets Disconnected From Reality"


US -8.0%, down from -6.1%

China 1.0%, down from -1.2%

Euro Area -10.2%, down from -7.5%

India: -4.5%, down from +1.9%

Japan -5.8%, down from -5.2%

Canada -8.4%, down from -6.2%

Latin America: -9.4%, down from -5.2%

  
Répondre
0PHENIX0
24/06/2020 15:26:25
0

"Un déluge "biblique" de défauts est sur le point d'arriver "

IMF slashes its forecasts for the global economy and warns of soaring debt levels



  
Répondre
0PHENIX0
24/06/2020 12:28:21
0

Marche ou crève : le secteur bancaire doit se réinventer


La majorité des employés du secteur bancaire suisse anticipe une baisse ou une suppression du bonus annuel en raison des conséquences de la pandémie de coronavirus sur l'évolution des affaires.

Une réduction des salaires est également attendue à moyen terme, selon un sondage publié conjointement par Swiss Finance Institue, le portail d'information financière finews.ch et l'agence de communication Communicators.

Après la fin du télétravail mis en place en raison de la propagation du Covid-19, quelque 75% des salariés d'établissements bancaires prévoient que des programmes de restructuration seront lancés par leur employeur, et 80% des interrogés pensent que leur bonus de fin d'année sera supprimé ou réduit, indique le communiqué publié mercredi.

Par ailleurs, près d'un tiers des participants s'attendent à une baisse du nombre de postes dans la finance au cours des cinq prochaines années, et plus de la moitié craignent que les salaires fixes connaissent une légère réduction. Les bonus devraient suivre la même évolution.

En 2020, près d'un employé sur cinq n'a pas perçu de bonus, tandis qu'il a été raboté chez 22% des sondés.

Malgré ces perspectives quelque peu obscurcies par la pandémie, les banquiers veulent continuer à se former pour faire face aux changements du secteur en prenant part à des formations, notamment dans le domaine informatique.

  
Répondre
0PHENIX0
24/06/2020 00:24:53
0

27/04/2020 23:30:35

Bonjour, je ne suis pas convaincu que de tenter de sauver le système à tout prix en le fragilisant soit une bonne chose Le risque systémique qui était déjà latent n'en est que plus grand.


Un déluge "biblique" de défauts est sur le point d'arriver

https://www.zerohedge.com/markets/default-wave-arrives-weekly-bankruptcy-filings-soar-financial-crisis-levels


  
Répondre
0PHENIX0
15/06/2020 18:13:18
0

Le spécialiste du capital-risque Marc Andreessen a exposé une différence essentielle entre les gestionnaires de hedge funds qui réussissent et presque tout le monde : la volonté de changer d'avis et de stratégie

"Ils peuvent être long une entreprise le mardi et inverser cela plus tard dans la semaine. Et ils adorent jeter les vieilles idées... ça va leur rapporter de l'argent", a-t-il déclaré à propos des gestionnaires de fonds spéculatifs.

  
Répondre
0PHENIX0
12/06/2020 17:19:26
0

C'est tellement vrai, ça ressemble à s'y méprendre à la bpi qui distribue du rsa aux zombies de la cote pour les maintenir artificiellement en vie.

Message complété le 12/06/2020 17:19:56 par son auteur.

Ou à Vallou, docteur ès cavalerie.

  
Répondre
Ribo
12/06/2020 17:06:05
0

Ils font ça avec des seaux ou ils sont passés à la pompe à main ?

  
Répondre
0PHENIX0
12/06/2020 16:46:43
0

Kesako : La moitié de ces prêts devraient toutefois correspondre au refinancement de sommes empruntées dans le cadre d'autres facilités offertes par la banque centrale.

  
Répondre
Ribo
12/06/2020 15:47:11
0

Ce n'est que le fonctionnement normal des banques, faire de l'argent avec comme garanti les promesses de remboursements...

Cf. 'L'argent de la dette'

https://www.youtube.com/results?search_query=l%27argent+de+la+dette

  
Répondre
0PHENIX0
12/06/2020 15:21:54
0

C'est quoi la cavalerie ?


Les banques de la zone euro vont rembourser par anticipation 214 milliards d'euros empruntés à la Banque centrale européenne, a annoncé cette dernière vendredi, un montant qui traduit sans doute la volonté de beaucoup d'entre elles de profiter d'une nouvelle facilité offrant des conditions plus avantageuses.

La BCE lancera en effet le 18 juin de nouveaux prêts à trois ans dans le cadre de ses opérations de refinancement à plus long terme ciblées (TLTRO), à un taux de -1% à condition que les banques prêtent effectivement les liquidités empruntées aux entreprises et aux ménages.

Les marchés s'attendent à ce que ces "TLTRO III" suscitent une demande estimée autour de 1.400 milliards d'euros, a déclaré cette semaine Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE. Un tel montant ferait de cette opération la plus importante jamais réalisée en une seule fois par l'institution de Francfort.

La moitié de ces prêts devraient toutefois correspondre au refinancement de sommes empruntées dans le cadre d'autres facilités offertes par la banque centrale.

  
Répondre
0PHENIX0
10/06/2020 16:59:10
0

La BCE publie des calendriers indicatifs des opérations d'appel d'offres régulières et des périodes de constitution des réserves de l'Eurosystème en 2021 🤭


  
Répondre
0PHENIX0
10/06/2020 15:23:04
0

04/06/2020 22:58:35

HSBC navigue en eaux troubles à Hong Kong


Oups

https://www.cnbc.com/2020/06/10/hsbc-standard-chartered-criticized-over-support-for-hong-kong-security-law.html

  
Répondre

Forum de discussion S&P 500

202010262343 719393
Ma liste