OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Covid-19: au coeur de l'été, la France craint le grand incendie

Cours temps réel: 6 620,90  -0,03%



Nodex Nodex
26/07/2021 14:37:25
1

https://www.arcgis.com/apps/dashboards/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Message complété le 26/07/2021 14:37:36 par son auteur.

Désolé pour le doublon

  
Répondre
fipuaa fipuaa
26/07/2021 11:40:47
0

business is business eh eh et rien d'autre, bien vu !


« Selon le New York Times World Vaccination Tracker, environ 3,75 milliards de doses de vaccin ont été administrées dans le monde, à ce jour.

Bien que cela équivaut à seulement 25% de la population mondiale ayant reçu une forme ou une autre de dose à l’heure actuelle, la bonne nouvelle est qu’au rythme actuel d’environ 31 millions de vaccins administrés par jour, il ne devrait prendre que 8 mois de plus pour atteindre le taux de vaccination critique de 75% dans le monde.

Nous sommes d’avis que le stock d’infections graves restera très probablement gérable et faible à mesure que les vaccins se déploieront, même si le flux d’infection augmente à nouveau rapidement à mesure que de nouvelles variantes se propagent, ce qui semble être le cas en Grande-Bretagne.

Nous restons donc positifs sur les actions.

D’autres épisodes de volatilité des marchés à court terme, comme on l’a vu cette semaine par exemple, sont inévitables. Cependant, nous les examinerions et resterions pleinement investis dans une perspective à moyen terme.


  
Répondre
Anjou49 Anjou49
26/07/2021 11:35:47
0

@Dubaisan

Sorry, can you translate.

My taylor is rich but my english is poor. Not practice enough.

Ce qui me console c’est que notre président Macron n’est guère meilleur malgré tous ses efforts pour laisser penser qu’il maîtrise la langue anglaise :

Extrait mai 2018:

« Merci à vous et à votre délicieuse épouse pour votre accueil chaleureux », a déclaré Emmanuel Macron en guise de remerciements, lors d'une conférence de presse à Sydney ce mercredi 2 mai. Malheureusement, pour s'exprimer en anglais, le chef de l'État a utilisé l'expression « your delicious wife », provoquant ainsi un lapsus très coquin. Car dans ce contexte, c'est l'adjectif « delightful » qu'aurait dû employer le Président de la République, le mot « delicious » étant un faux ami plutôt utilisé pour parler de nourriture ou pour des allusions à caractère… sexuel. »

Et oui même Dieu peut se tromper. Heureusement qu’il est meilleur en pandémie…

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
26/07/2021 11:19:16
0

En attendant, ci-apres un petit point de vue de nos amis americains (un gros brooker du NYSE) sur les perspectives de marche a venir:

"According to the New York Times World Vaccination Tracker, approximately 3.75 billion doses of vaccine have been administered worldwide, to date.

While this equates to just 25% of the global population having received some form of dose at present, the good news is that at the current rate of approximately 31 million vaccinations being administered per day, it should only take another 8 months or so to reach the critical 75% vaccination rate worldwide.
Our view is that the stock of serious infection is very likely to remain manageable and low as vaccinations roll out, even if the flow of infection rises rapidly again as new variants spread, which appears to be the case in Britain.
We therefore remain positive on equities.
Further bouts of short-term market volatility, as seen just this week for example, are inevitable. However, we would look through those and stay fully invested on a medium-term view."

  
Répondre
Anjou49 Anjou49
26/07/2021 09:48:59
3

Nos dirigeants avant de discourir sans fin devraient relire l’Ecclésiaste :

« L’homme ne dure que le temps d’un souffle, une réalité éphémère, une vapeur, du vent.

Vanité des vanités, tout est vanité »

  
Répondre
ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
24/07/2021 18:02:45
1
Encore faudrait-il quelqu'un pour le rappeler aux autres, quand subitement le virus disparaîtra, au moins pour un temps, et que nous pourrons écouter plus attentivement la campagne électorale pour la présidentielle avant de nous approcher des ur...
  
Répondre
tradingi tradingi
23/07/2021 23:17:35
4

Pratique ce virus qui ne tue pratiquement personne à part des vieux tres vieux et qui ressemble furieusement à la grippe, et le tout pour mettre tout le monde sous cloche et sous controle; on a rarement vu de tels abus et de tels mensonges

La France déjà assez minable, se déshonore totalement.

Pas antivax du tout, mais pour la libeté, j'espere qu'il y aura du monde demain partout contre ces traîtres

  
Répondre
fipuaa fipuaa
23/07/2021 18:11:30
1

"défraichi" est un guide? je préfère la blonde qui t'emmène au 7 ème ciel sans passer par la morgue !

d'après toi on peut appeler désormais une belle blonde un cluster!

pour une blonde moche c'est un geste barrière?

une blonde vaccinée est une blonde qui a reçu une dose?

J'arrête j'aime trop les blondes, ma femme en est elle même une alors...

  
Répondre
BAWA50 BAWA50
23/07/2021 17:52:50
0
trop belle la blonde, c'est clair qu'elle va transmettre le covid à au moins 100000 français et étrangers , c'est terrible, on est râpé comme ils disent à Gruyère
  
Répondre
BAWA50 BAWA50
23/07/2021 17:52:48
0

Une affiche invitant à présenter le pass sanitaire et une pièce d'identité à l' d'une boutique de souvenirs au Mont-Saint-Michel, le 22 juillet 2021 (AFP/Sameer Al-DOUMY)

Pass sanitaire étendu par la loi, vaccination à tour de bras, rappel des gestes barrières: au coeur des vacances d'été, la France veut tout faire pour freiner l'explosion des cas de Covid-19 due au variant Delta et, surtout, éviter qu'elle ne touche l'hôpital.

L'adoption de telles mesures est "urgente", selon Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique qui guide le gouvernement. "Le retour à la normale, c'est pas maintenant, c'est peut-être 2022 (ou) 2023" seulement, a-t-il dit vendredi sur BFMTV.

Quatre mille cinq cents le 9 juillet, 10.900 le 16 juillet, 22.000 désormais: d'une semaine à l'autre, le nombre de cas quotidiens fait plus que doubler à cause du variant Delta (dit "indien"), très contagieux. "On arrivera aux 50.000 cas probablement début août", a prévenu le Pr Delfraissy.

"Pour la première fois depuis 15 semaines", la hausse des cas s'accompagne "d'une augmentation nette du taux d'hospitalisations (+55%) et du nombre de patients admis en services de soins critiques (+35%)", alerte vendredi l'agence sanitaire Santé publique France dans son point hebdomadaire.

En Occitanie, les nouvelles hospitalisations dues au Covid-19 ont ainsi été multipliées par trois en 15 jours. "L'impact sanitaire est désormais avéré", a commenté l'Agence régionale de santé (ARS).

Or c'est le risque d'une saturation de l'hôpital, et en particulier des services de réanimation, qui avait conduit le gouvernement à imposer des confinements lors des précédentes vagues.

C'est pourquoi il est impératif d'"atteindre le plus rapidement possible un niveau suffisant d'immunité collective" pour "éviter de nouvelles tensions hospitalières et sur le système de santé", souligne Santé publique France.

- L'Assemblée vote la loi -

Le premier outil pour cela, c'est la vaccination.


Le service de réanimation à l'hôpital Henri Mondor à Créteil, près de Paris, le 22 juillet 2021 (AFP/ALAIN JOCARD)

Au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée nationale a voté le projet de loi sur l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants. Le Sénat doit désormais s'en saisir et le gouvernement vise une adoption avant la fin du week-end.

En plus de la loi, l'obligation du pass sanitaire pour les lieux culturels est déjà entrée en vigueur mercredi.

Avant même l'adoption de ces mesures de durcissement, leur simple annonce par le président Emmanuel Macron le 12 juillet a accéléré la vaccination: 58% de la population totale (39 millions de personnes) ont aujourd'hui reçu au moins une dose (et 48% sont complètement vaccinés), contre respectivement 53% et 40% le 10 juillet.

Mais la vaccination ne fait pas tout: dans un "contexte de contamination très large, il faut revenir aux mesures barrières simples", a insisté le Pr Delfraissy. Selon lui, cela pourrait permettre de "gagner probablement 20% en termes d'hospitalisations".


Covid-19 : l'incidence en France (AFP/)

Même "si vous être vacciné et que vous êtes dans une situation de foule, portez le masque", a-t-il martelé.

C'est évidemment nécessaire en intérieur, dans les lieux mal ventilés mais ça l'est aussi, selon lui, "dans des zones du littoral où il y a énormément de monde".

- Clusters en boîtes -

Il a également jugé "dangereux" en termes épidémiques de fréquenter les boîtes de nuit, rouvertes avec pass sanitaire.


Deux foyers de contaminations partis de discothèques ont été identifiés dans les Vosges et le Doubs (AFP/Archives/Miguel MEDINA)

Dans l'Est, Vosges et Doubs, deux foyers de contaminations partis de discothèques ont d'ailleurs été identifiés avec, à chaque fois, plusieurs dizaines de personnes touchées, selon les autorités sanitaires locales.

Pour la semaine du 12 au 18 juillet, on observe "une forte hausse du nombre de cas ayant fréquenté des lieux de rassemblements, notamment les bars, où les mesures barrières sont plus difficiles à maintenir", note Santé publique France. Le projet de loi prévoit l'extension du pass sanitaire aux cafés-restaurants début août.

Malgré cette dégradation nette, les mesures du gouvernement et son empressement à les mettre en oeuvre provoquent de fortes réticences dans l'opposition, et une franche hostilité dans une petite frange de la population.

Les députés républicains, qui se sont majoritairement abstenus sur le vote, ont mis en garde contre la volonté de mettre le "pays sous cloche" et regretté que les débats n'aient pas permis de "lever les ambiguïtés" sur un pass sanitaire assimilable à "un passeport du quotidien", selon l'un d'entre eux, Philippe Gosselin.

Le PS, la France insoumise et le PC ont voté contre le texte, adopté à l'Assemblée nationale par 117 voix pour et 86 contre.

En outre, une nouvelle manifestation contre le pass sanitaire est prévue samedi à Paris, place du Trocadéro.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202107261437 871667
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.