OK
Accueil > Communauté > Forum Kering

Kering met fin à la fourrure animale dans toutes les collections du gr

Cours temps réel: 646,10  0,39%



fipuaa fipuaa
24/09/2021 20:46:59
0

et moi qui explose une dizaine de taupes dans mes pièges chaque année! J'ai rien trouvé d'autre pour sauver mon jardin!

  
Répondre
manuborelli manuborelli
24/09/2021 20:29:02
1

et pour les sacs et les pompes en croco on fait quoi ? 🤔🐇

haut les mains peau d’ lapin 👍


Message complété le 24/09/2021 20:31:30 par son auteur.

sac marguerite de chez kering en cuir de vache ayant tourné dans la vache et le prisonnier avec fernandel 60 000€ 👍🤣

  
Répondre
era era
24/09/2021 19:49:52
1
Ce qui fait la grandeur de la civilisation, c'est à dire d'un être civilisé, ceux qui ont de la culture le savent depuis les philosophes grecs, il y a 25 siècles, c'est précisément de se différencier des bêtes. Il y a d'ailleurs pour ceux qui se régalent du dictionnaire plutôt que de la bande dessinée, un qualificatif éloquent : bestial, c'est à dire qui tient de la bête, qui assimile l'homme à la bête. Ce qui fait aussi l'intelligence de l'homme, ce qui le distingue des gi laids jau nes, c'est qu'il sait aussi corriger ses erreurs, qu'il évolue et qu'il ne reste pas sur des pratiques ancestrales cruelles et barbares comme le mode d'exécution des visons, la castration à vif des volailles, l'excision des femmes, l'égorgement à vif des animaux, etc Ce qui fait sa distinction, c'est qu'il sait s'exprimer sans être grossie, et lorsqu'il l'est, grossier, c'est effectivement qu'il n'a pas quitté le stade de l'animal.
  
Répondre
robindesbois201 robindesbois201
24/09/2021 19:10:33
1
La photo est édifiante : la fille est carrément moche, comment peut on représenter une industrie avec une telle image. Fille anorexique, vêtement complètement inadapté.... Il faut vivre hors sol aujourd'hui et mettre en avant les minorités agissantes...il n'y en a plus pour longtemps tic tac tic tac tic tac......
  
Répondre
vlfr006 vlfr006
24/09/2021 19:02:16
1

Bien cuisiné ,ça à le même gout que le veau


  
Répondre
manuborelli manuborelli
24/09/2021 18:27:43
1

pfff bientôt on ne pourra plus manger du dauphin 😁

c’est bon le dauphin 🤣👍

Message complété le 24/09/2021 18:28:01 par son auteur.

miam miam

  
Répondre
FLOPSY1 FLOPSY1
24/09/2021 18:03:59
0
animal nous sommes animal nous resterons A part les anorexiques mentaux qui subliment leurs pensées et qui rejettent leur corps jusqu'en mourir, le reste de l'humanité sait que l être humain vient du règne animal car quoique l'on en pense on ira toujours manger boire pisser et chier comme les animaux et mettre un vêtement en fourrure n'a rien d’inacceptable,. Ce qui est inquiétant c'est ce groupe d'individu qui impose très brutalement leur modèle (persuadé d’être les seuls `a détenir la vérité) aux autres: qu'il ne veulent pas mettre de fourrure c'est leur problème mais qu'il aille imposer aux autres leur fascisme cela devient de plus en plus inquiétant. Tout le monde ce souvient de ces individus en Allemagne dans les années 30-45 qui imposaient leur idéologie en particulier en se positionnant devant certaines boutiques et commerces pour intimider le reste de la population et les dissuader d'entrer. Progressivement sous une autre facette les revoilà!
  
Répondre
era era
24/09/2021 16:06:56
0

Ce qui fait la grandeur de la civilisation, c'est à dire d'un être civilisé, ceux qui ont de la culture le savent depuis les philosophes grecs, il y a 25 siècles, c'est précisément de se différencier des bêtes. Il y a d'ailleurs pour ceux qui se régalent du dictionnaire plutôt que de la bande dessinée, un qualificatif éloquent : bestial, c'est à dire qui tient de la bête, qui assimile l'homme à la bête.

Ce qui fait la qualité d'un commentaire c'est qu'il repose sur la réalité ; un animal avant d'en dévorer un autre dans la grande majorité des cas, le tue d'abord.

Ce qui fait aussi l'intelligence de l'homme, ce qui le distingue des gi laids jau nes, c'est qu'il sait aussi corriger ses erreurs, qu'il évolue et qu'il ne reste pas sur des pratiques ancestrales cruelles et barbares comme le mode d'exécution des visons, la castration à vif des volailles, l'excision des femmes, l'égorgement à vif des animaux, etc

  
Répondre
FLOPSY1 FLOPSY1
24/09/2021 12:51:04
0
Quand on voit, lorsque un animal en dévore un autre, la violence et la souffrance terrifiante de cet acte sur la victime on comprend mieux le délire intellectuel de certain humain pour qui la souffrance provoquée par un humain sur un animal est inacceptable! Je vous conseil de relire l'album "TINTIN EN AMERIQUE" il y a une scène cocasse d'une vieille totoche qui provoque l’arrêt du train. Nos soi disant défenseur des animaux, écolo, végan etc sont dans le même profil débile que cette folle!
  
Répondre
era era
24/09/2021 12:11:00
0
Quand on sait comment, par exemple, les visons sont tués, cette décision est une bonne décision. Il est à souhaiter que la prochaine concerne les chapons.
  
Répondre
era era
24/09/2021 12:10:59
0

Un mannequin portant un manteau en fourrure lors d'un défilé Yves Saint Laurent à Paris, le 25 février 2020 (AFP/Archives/Anne-Christine POUJOULAT )

Les deux dernières marques du groupe de luxe Kering à utiliser de la fourrure animale, Saint Laurent et Brioni, y renonceront à compter des collections de l'automne 2022, a annoncé le groupe vendredi, un cap qui avait déjà été franchi par les griffes Gucci, Balenciaga, Bottega Veneta et Alexander McQueen.

Précurseur au sein du groupe, Gucci avait annoncé en octobre 2017 arrêter l'utilisation de la fourrure à partir des collections printemps-été 2018, rejoint ensuite par Balenciaga, Bottega Veneta et Alexander McQueen.

Depuis plusieurs années, de nombreuses marques de luxe dont des géants comme Chanel se sont détournées de la fourrure.

Seuls Brioni et Saint Laurent n'avaient pas franchi le pas chez Kering, conduisant l'organisation de défense de la cause animale Peta à manifester le 10 mars devant la boutique Saint Laurent de l'avenue Montaigne à Paris, après les protestations exprimées sur les réseaux sociaux à propos d'une publicité où le mannequin Kate Moss posait dans une veste en renard.

Une pétition de Peta demandait à Saint Laurent et Brioni de "rejoindre les centaines d'autres créateurs et enseignes - dont Armani, Burberry, Chanel, Gucci, Macy’s, Michael Kors, Prada et Versace - qui refusent désormais de vendre des vêtements ou accessoires en fourrure".

Marie-Claire Daveu, directrice du développement durable de Kering, explique à l'AFP: "Nous considérons qu'abattre des animaux qui ne seront pas mangés strictement pour utiliser leur fourrure ne correspond pas au luxe moderne, qui doit être éthique, en phase avec son époque et les questions de société".

Quant aux "standards liés au bien-être animal" publiés par le groupe en 2019, ils "continueront d’être rigoureusement appliqués, s'agissant des autres fibres et matières animales", dit-elle. "Dans le luxe on est influenceur, on lance les tendances, donc on considère que cela fait partie de notre responsabilité de faire avancer les choses".

La démarche est saluée par la Fondation Brigitte Bardot qui appelle désormais le numéro un mondial du luxe, LVMH, à suivre la tendance "dans un même élan de progrès, de respect du vivant", a réagi Christophe Marie, son porte-parole.

LVMH (Louis Vuitton, Givenchy, Christian Dior...) a indiqué à l'AFP "laisser à (ses) maisons la possibilité de continuer à utiliser de la fourrure afin d'offrir à (ses) clients qui souhaitent en porter des produits réalisés de la façon la plus éthique et la plus responsable possible". Il précise avoir banni les fourrures "d'espèces en danger". Une "charte du bien-être animal" encadre les approvisionnements du groupe, qui vise une "traçabilité sur 100%" de ses filières "d'ici à 2026".

Face aux pressions d'associations de protection des animaux et aux considérations éthiques d'une part croissante des consommateurs, de grandes maisons de couture, mais aussi de prêt-à-porter (Burberry, DKNY) ont renoncé ces dernières années à la fourrure animale.

La chaîne américaine de grands magasins Macy's a cessé d'en vendre début 2021 et la marque Canada Goose, connue pour ses blousons en plumes d'oie à la capuche ornée de fourrure de coyote, cessera d'en fabriquer d'ici fin 2022.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Kering

202109242046 880269
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.