OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Comment acheter des actions en 2021 ?


Actualité publiée le 22/11/21 09:32

Si vous êtes à la recherche d’une excellente idée d’investissement pour gagner beaucoup d’argent sur internet, vous avez probablement déjà entendu parler du trading. Cela consiste à acheter des actions sur le marché et profiter de la fluctuation des prix pour revendre lorsque la valeur des actions aura augmenté. C’est un processus qui semble simple, mais qui requiert beaucoup de connaissances et certaines compétences. Si vous êtes un débutant, il est essentiel de s’informer sur le procédé à suivre. Découvrez dans cet article comment acheter des actions en 2021.

acheter actions

Choisir entre un compte-titres et un PEA

Si vous envisagez d’acheter des actions en bourses, sachez qu’il est indispensable de disposer d’un compte qui vous permettra de le faire. Il existe principalement deux types de comptes pour acheter des actions. Vous avez le PEA (Plan épargne en actions) et le compte-titres. Avant de choisir un compte, il faudra prendre connaissance de toutes ses caractéristiques.

Le PEA pour l’achat des actions européennes

La particularité avec le PEA se trouve dans sa fiscalité allégée. En effet, le titulaire d’un tel compte peut bénéficier, à la suite d’une période de 5 ans, d’une exonération d’impôt sur les bénéfices et les dividendes que rapportent vos actions.

Par contre, le PEA vous soumet à certaines restrictions :

  • Il ne permet d’acheter que des actions européennes ;
  • Il est interdit d’effectuer un retrait durant les 5 premières années au risque de faire l’objet d’une fermeture de compte ;
  • Le compte est limité à 150 000 euros pour les versements ;
  • Il n’est possible d’avoir qu’un seul PEA.

Le compte-titres ordinaire pour l’achat des actions internationales

Le compte-titres se révèlent être un compte universel qui vous permet d’acheter tous types d’actions et partout dans le monde.

Ce type de compte n’offre pas que la possibilité d’acheter des actions internationales. Il permet également d’investir avec des produits dérivés qui permettent d’obtenir un effet de levier et ainsi accroitre les gains. Il permet également de vendre certaines actions à découvert afin de parier sur la baisse de leurs cours via des produits dérivés ou le SRD.

Ainsi, le compte-titres offrent de nombreuses possibilités et vous n’aurez probablement pas besoin de recourir à tout cela. Il faut toutefois garder à l’esprit que la vente à découvert et l’effet de levier sont des techniques qui présentent des risques non négligeables.

Un autre avantage du compte-titres à connaitre est l’accessibilité des frais. En raison des courtiers internationaux qui proposent des prix toujours plus bas, la concurrence est plus rude sur le compte-titres que sur le PEA. Acheter des actions et les vendre sur le PEA vous coûtera donc plus cher que sur le compte-titres.

Choisir le meilleur courtier en bourse

Une fois que vous avez identifié le compte approprié pour acheter vos actions, il faudra à présent déterminer l’intermédiaire financier qui recevra et exécutera vos ordres d’achat et de vente. Il s’agit là du courtier.

Le choix du courtier est une étape très importante à ne pas prendre à la légère. Choisir le meilleur courtier revient à sélectionner celui qui propose les meilleures offres, celles qui vous conviennent parfaitement. Il faudra prendre en compte différents critères comme la réglementation, les frais de commission et bien d’autres.   

La règlementation

Au même titre que vous ne ferez pas confiance à une banque qui n’est pas validée par l’autorité de régulation financière de votre pays, vous devez adopter le même caractère envers le courtier. Si vous êtes en France, vous devez par exemple vous assurer que le courtier est validé par une autorité comme l’AMF et être sûr que vos investissements sont protégés.

Les frais, les commissions et les charges

Réaliser un investissement sur des actions présente un coût. Les éléments comme le frais, les commissions et les charges peuvent grandement influer sur les bénéfices et les dividendes de vos investissements.

Pour chaque transaction, des frais de gestion sont appliqués à vos gains par le courtier. Ils peuvent varier de 0 à 20 euros. Certains courtiers proposent des facturations moins élevées en fonction de nombre de transactions en une période. Sachez que les courtiers proposent différentes offres pour les frais de gestion, il vous revient de choisir celle qui vous convient le plus.

Si vous achetez des fonds d’action plutôt que des actions individuelles via votre courtier, alors des frais de fonds d’investissement (jusqu’à 1 %) seront facturés par le gestionnaire du fonds. 

Il faut savoir que certains courtiers britanniques facturent des frais lors du retrait de votre argent. Toutefois, cela peut dépendre du processus et de la devise choisis pour le retrait.

Les méthodes de paiement

La plupart des courtiers permettent de faire un dépôt d’argent pour l’investissement via une carte bancaire. Cependant, certains offrent la possibilité de déposer et de retirer votre argent via d’autres moyens plus pratiques comme PayPal.

En ce qui concerne le retrait, la plupart exigent une preuve que vous êtes le détenteur d’un compte bancaire ou d’une carte de débit avant de vous permettre la transaction. Vous pourriez avoir besoin d’envoyer votre relevé bancaire pour vérification de votre dépôt initial.

Par ailleurs, lorsque vous voulez déposer ou retirer, il est primordial de prendre connaissance du taux de change et des éventuels frais de conversion.

Les actions disponibles

Les courtiers en bourses ne proposent pas toujours toutes les actions. Certaines plateformes se limitent aux actions les plus prisées sur le marché tandis que d’autres proposent également les actions les moins prisées. Avant de vous inscrire sur la plateforme d’un courtier, vous devrez vous assurer qu’il permet bel et bien d’acheter les actions que vous recherchez.

L’achat des actions

Dès lors que vous avez choisi votre courtier, il faudra rechercher les actions sur lesquelles vous souhaitez investir.

Vous avez la possibilité d’acheter des titres vifs ou actions en direct ou d’acheter des fonds d’investissement (ETF) qui s’occuperont d’investir dans des paniers d’actions à votre place.

Pour acheter, il faudra passer un ordre de bourse qui sera transmis au courtier auprès duquel vous avez ouvert un compte en votre nom. Afin de garantir une bonne exécution de votre ordre de bourse, vous devrez préciser certains éléments tels que :

  • Le nom ou le code du titre à acheter ;
  • La nature de l’opération : achat ou vente ;
  • La quantité de titres ;
  • Le type de règlement ;
  • La durée de validité de l’ordre de bourse.

En somme, l’achat des actions est un processus très rigoureux, en particulier pour les débutants. Il faudra passer par différentes étapes et s’assurer de faire les meilleurs choix pour optimiser le rendement de son investissement.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

qnltPUIBzrKW-jD-R2pLjb6dm9wOxWjTqi2a2f24etPLgewt5yp7dpVD53oQGVNv
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.