OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Epargne, tout craque sauf le placement SCPI


Actualité publiée le 01/08/22 18:53

patrimoine

Le premier semestre a été particulièrement stressant pour les investisseurs. Entre la chute de la Bourse et le krach obligataire, sans parler de la hausse du pétrole et du reflux du cours de nombreuses matières premières, les investisseurs se sont rendu compte que presque tous les placements avaient craqué. Presque tous sauf un : les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui surnagent dans cet univers anxiogène. Pourquoi les SCPI sont-elles l’un des seuls placements à sortir du lot actuellement ? La réponse à cette question qui va redonner confiance aux investisseurs se trouve ici.

Quels sont les placements qui ont craqué depuis le début de l’année ?    

  • La Bourse

Le CAC 40 n’avait pas autant dégringolé depuis longtemps au cours d’un semestre. L’indice phare de la Bourse de Paris avait certes augmenté l’an dernier mais c’est maintenant de l’histoire ancienne.

Dans ces conditions, est-ce le moment de placer son argent en Bourse ? Clairement non puisque rien ne dit que la baisse des actions de va pas se poursuivre. Mieux vaut donc attendre de meilleurs jours et investir son argent dans des placements moins risqués.

  • L’assurance-vie en fonds euros

Dire que les contrats d’assurance-vie en fonds euros ont craqué peut paraître comme un abus de langage mais, à y regarder de plus près, ce n’est pas le cas. En effet, la hausse des taux intérêt fait, à juste titre, craindre un krach obligataire comme celui qui nous avions connu en 1994.

Du point de vue de leur performance, les contrats d’assurance-vie en fonds euros ne devraient rapporter qu’à peine plus d’1 % à leurs détenteurs cette année, à comparer avec une inflation qui a atteint 5,8 % au cours des douze derniers moins. Aussi, conserver son argent sur un contrat d’assurance-vie en fonds euros revient à perdre du pouvoir d’achat.

  • L’immobilier locatif

Lorsqu’on parle d’immobilier locatif, cela signifie que l’on évoque l’achat ou la détention d’un appartement ou d’une maison pour les louer à des locataires. Le marché de l’immobilier locatif n’a pas vraiment craqué depuis le début de l’année mais il existe des risques annonciateurs.

Ces risques sont notamment le fait que les prix de la pierre ont atteint des sommets et que les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel. De plus, est c’est un risque de plus en plus prégnant, la règlementation thermique va faire disparaître du marché immobilier locatif de nombreux biens qui ne pourront pas être loués en raison de normes de plus en plus contraignantes.

Comme l’évoque Véronique Baron, l’une des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), le premier réseau d’épargne digitale français : « Les clients qui nous téléphonent au 01.44.56.00.23 ont perdu énormément de pouvoir d’achat depuis le début de l’année et ont subi de fortes pertes en Bourse pour certains. Il préfèrent donc arrêter les frais et placer leur argent en SCPI de rendement qui sont le meilleur placement actuel. »  

Pourquoi les SCPI sont-elles le seul placement grand public à n’avoir pas craqué depuis le 1er janvier ?

  • La performance des SCPI de rendement s’est maintenue

Les meilleures SCPI de rendement rapportent depuis plusieurs années autour de 6 % nets par an. Cela devrait, toutes choses égales par ailleurs, être encore le cas en 2022.

  • Les SCPI sont indestructibles comme la pierre

Une action ou une obligation ne sont pas des biens tangibles. Ce sont des titres de propriété, des bouts de papier. Les actions ou les obligations peuvent donc voir leur valeur réduite à néant. En revanche, l’immobilier est, par nature, un actif visible et tangible qui vaudra toujours quelque chose.

  • Les SCPI sont des placements mutualisés

Un placement mutualisé est un placement diversifié qui agglomère de nombreux actifs. S’agissant des SCPI de rendement, celles-ci possèdent des parcs immobiliers très diversifiés composés de plusieurs dizaines, voire centaines, d’immeubles.

Il est ainsi possible de placer son argent à la fois dans les bureaux, dans les murs de commerces, dans les entrepôts, dans les locaux d’activités, dans l’immobilier en lien avec la santé et d’éducation mais aussi dans les murs d’hôtels ou en immobilier touristique. Il est également loisible d’investir en SCPI résidentielles mais ce n’est pas le type de SCPI de rendement le plus commun.

  • Les SCPI sont sorties de nos frontières

Depuis quelques années, les sociétés de gestion acquièrent massivement des actifs en Europe (zone euro et reste du continent). Cette stratégie permet de mutualiser encore davantage leurs parcs immobiliers afin de réduire les risques à leur portion congrue.

Les SCPI européennes, du fait de leur statut fiscal envié, font ainsi partie des meilleures SCPI. Il ne faut donc pas hésiter à les mixer avec des SCPI France pour se constituer un portefeuille SCPI de haute volée.

  • Les SCPI peuvent être acquises à crédit

En période d’inflation comme actuellement, il est préférable d’investir à crédit pour proportionnément moins rembourser au fur et à mesure de ses échéances. L’utilisation d’un effet de levier permet aussi de se constituer un patrimoine plus rapidement qu’en investir dans ses SCPI de rendement au comptant.

Où acheter les meilleures SCPI ?

  • Chez un distributeur spécialisé dans les SCPI de rendement

Contrairement aux banques dont les conseilleurs sont multicartes, les consultants des sociétés spécialisées dans les SCPI ne font que ce métier. Ils proposent également toutes les SCPI et le prix des parts est le même quel que soit le canal de distribution. Faisant preuve d’une totale indépendance, ces sociétés sont avant tout au service de leurs clients.

  • À La Centrale des SCPI, la première société de vente de SCPI en ligne

Comme le signale Pour Théo Darroman, manager au sein de La Centrale des SCPI : « Face à la situation que nous vivons, nos clients trouvent en havre de paix en se faisant conseiller par nos soins. Ils savent qu’ils trouveront les meilleures SCPI et pourront avantageusement augmenter leur pouvoir d’achat et leur patrimoine. »

Alors que l’on pensait la situation stabilisée après la crise de la Covid-19 qui nous a beaucoup marqués, il apparaît que de nombreux placements ont, en se premier semestre qui ne restera pas dans les annales, baissé pavillon. Fort heureusement, il en existe un qui fait preuve d’une résilience à toutes épreuves : les SCPI de rendement.

Toutefois, avant de se précipiter pour investir en SCPI de rendement, il faut d’abord se faire conseiller par des spécialistes, comme ceux de La Centrale des SCPI (01.44.56.00.23), le premier comparateur SCPI du marché.

Dans Les Châtiments (1853), Victor Hugo écrivait : « Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là ! ». En le paraphrasant, il est possible d’affirmer : « Et s’il ne reste qu’un seul placement, ce seront les SCPI. »

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
SBF 120
4 450,34  -2,31%

2aWhQ8mhykXagfmWdm_9Ae0BgdKcOFIdSv3nPPzU1-EM4GaaMULsUAqxdOgUvmQK

Investir en Bourse avec Internet