OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Tout savoir sur l'assurance vie


Actualité publiée le 20/09/21 11:40

On entend souvent parler d’assurance vie, mais rares sont les personnes vraiment capables d’y apposer une définition claire et complète. MONEYBANKER s’en charge dans cet article ! MONEYBANKER.fr est un site qui met à disposition des internautes des tableaux comparatifs des banques françaises.

Définition d’assurance vie

Certains disent que c’est le placement favori des français ! Il s’agit d’un placement financier destiné à mettre de l’argent de côté. Contrairement à ce que l’on peut croire, l’assurance vie ne sert pas qu’en cas de décès. En effet, on peut très bien récupérer l’argent issu de l’assurance vie lorsqu’on est encore en vie. Dans ce cas, le titulaire du contrat demeure le bénéficiaire. En clair, l’assurance vie est un moyen « classique » d’épargner de l’argent pour soi-même.

 En cas de décès par contre, le contrat prend fin et les fonds sont reversés à des bénéficiaires externes (famille, compagnon, ami…).  C’est donc une garantie de revenus pour les proches de la personne décédée bénéficiaires.

En bref, il y a donc 3 sortes de contrats d’assurance vie : en cas de vie, en cas de mort et le troisième est dit mixte. Ces contrats sont encadrés par la loi, appelée en l’occurrence « code des assurances ». On peut notamment citer l’article L131-1 qui explique que « Le contractant ou le bénéficiaire peut opter pour la remise de titres ou de parts lorsque ceux-ci sont négociés sur un marché réglementé, à l'exception des titres ou des parts qui confèrent directement le droit de vote à l'assemblée générale des actionnaires d'une société inscrite à la cote officielle d'une bourse de valeurs […] ».

Avantages de l’assurance vie

MONEYBANKER estime que l’avantage majeur de ce contrat est sa rentabilité (son taux de rendement s’élève en général plus haut que d’autres produits moins sécurisants comme le livret A ou le PEL). Elle est aussi intéressante au niveau des taxes. En effet, contrairement à d’autres placements financiers, l’assurance vie n’est pas entièrement soumise à impôts. D’autre part, elle offre une fiscalité attractive. Cela concerne notamment les droits de succession (exonération jusqu’à 152 500€).

L’assurance vie a aussi l’avantage de constituer une enveloppe d’investissement. Notez d’ailleurs qu’il y a deux types de contrats : monosupport (tout le capital est sur un unique fond et génère des intérêts. Les risques sont nuls) et multisupport (le capital est placé sur un produit fiable et sécurisé, mais aussi sur d’autres moins robustes. C’est plus risqué mais plus à potentiel aussi).

Comment souscrire un contrat d’assurance vie

Pour ouvrir un contrat d’assurance vie, MONEYBANKER vous recommande déjà de bien choisir votre banque. En effet, tous les établissements ne proposent pas les mêmes types de contrats. Comparez bien ! Au regard de la loi, toute personne peut demander l’ouverture d’un contrat d’assurance vie (et ce sans condition d’âge minimum). Par contre l’assureur peut lui choisir d’exiger un âge minimal ou maximal. Il faudra également remplir un questionnaire de santé.

Pour ouvrir un contrat d’assurance vie sur un compte bancaire en ligne, rendez-vous sur votre espace personnel ou contactez le support par téléphone si vous préférez être accompagné.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

JYlCT9uULoFxk6EZHOD0xhXSU2NSnwttCdDFAvZVpxmPpwuotNFw6bJyN_orY3fY
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.