OK
Accueil > Communauté > Forum Orpea

grand écart

Cours temps réel: 0,013  -0,77%



gars d1 gars d1
30/11/2023 14:00:24
1

Concernant l'estimation du niveau qu'il restera dans la nature après dilution complète des 3 phases ; on a déjà une bonne estimation qui va dans des hypothèses formulés au dessous, savoir environ 1%.

Adieu, veaux, vaches cochons et vertes prairies…
Un ciel rouge de traine persistant s'abat sur le parc d'EHPAD boursier.


Si vous avez mis des piles R6 dans votre calculette, vous aurez trouvé comme moi, que la demande totale qui s'est élevée à 1.199.337.462 actions ne représente que 1,855% du capital offert à souscription pour la tranche 1 de la recapitalisation finale qui en compte 3 (64.693.851.000 actions nouvelle après phase 1/3 de recapitalisation dont 63.429.819.687 actions nouvelles souscrites par les créanciers non sécurisés.
.

C'est donc comme je l'avais annoncé la voie royale en vue d'un retrait obligatoire au prix des clopinettes pour des clopinettes

Vu qu'on chute encore à -91,22% : faudra voir, si on reste à 2 chiffres après la virgule ou si on passe à 3.

  
Répondre
Webmaster ABC Webmaster ABC
30/11/2023 10:13:37
2

D'un autre côté c'est pas comme si les actionnaires n'avaient pas été prévenus. Ca a été dit et répété que la dilution serait monstrueuse, même la société était transparente là dessus dans ses communiqués. Et c'est pas fini !

  
Répondre
gars d1 gars d1
30/11/2023 10:06:36
0

La vie du Trader en slip : un grand moment de solitude dans le frimas du matin...

Température de froid lunaire à -89,88%.

Et voilà, on est donc descendu bien bas et on tient touts les promesses que j'ai explicité au dessous.

.

  
Répondre
gars d1 gars d1
16/11/2023 00:10:54
0

Un petit résumé... de la messe posthume qui va être dite.

Au final,pour suivre et éviter d'être dilué avec 75 titres en portefeuille, il fallait les inscrire au nominatif pour pouvoir être servi comme indiqué et il faut acheter :

• 74925 actions nouvelles, correspondant à un prix de souscription total de 4503 euros. (1. Augmentation de Capital d’Apurement)
• 75555 actions nouvelles émises dans le cadre de l’Augmentation de Capital Groupement, soit un prix de souscription total de 1345 euros. (2. Augmentation de Capital Groupement)
• 33992 actions nouvelles émises dans le cadre de l’Augmentation de Capital avec Maintien de DPS, soit un prix de souscription total de 452 euros

Soit un total à investir en actions nouvelles de 6300 euros pour environ 75 euros de valeur de cotation pré-détachement.

Sur cette base, et en prenant pour hypothèse que le cours de l’action post Augmentations de Capital s’établirait au niveau de la valeur théorique de l’action post-Augmentations de Capital, soit 0,0170 euro (à titre illustratif), la valeur des titres détenus par l’Actionnaire Existant s’élèverait à 3 132 euros, correspondant pour lui à une perte potentielle de valeur de marché de 3 168 euros (-50% sur le montant cumulé investi).


  
Répondre
gars d1 gars d1
15/11/2023 23:54:25
0

Rappel d'un paragraphe présent la présentation annuelle de résultat 2022


Je note : "Concernant l'avancement de sa restructuration financière, la société - qui se trouve en procédure de sauvegarde accélérée depuis le mois de mars - rappelle que ses projets d'augmentations de capital vont entraîner une dilution massive pour les actionnaires existants.

Ceux-ci détiendraient, en l'absence de réinvestissement, moins de 0,5% du capital, voire moins de 0,05% dans le cadre d'une application forcée du plan, une perspective qui a soulevé l'ire de ses actionnaires minoritaires
. "

  
Répondre
gars d1 gars d1
15/11/2023 23:33:54
0

Pour être, voilà ce qui attend les aventuriers du désert des tartares pour ceux rêvent encore.

Le réveil sera douloureux. A ce niveau, c'est plus du placement, c'est du sponsoring de suppositoire et en clair, on ne veut pas vous…

.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

"Valeur nulle retirant à souscrire à l’Augmentation de Capital d’Apurement page 4 du document d'AK


L’attention des investisseurs est toutefois attirée sur le fait que cette valeur doit être considérée comme peu pertinente, dans la mesure notamment où le cours de bourse actuel de l’action de la Société est significativement décorrélé de la valeur théorique de l’action post-Augmentations de Capital.

Ainsi, en prenant pour référence un cours de l’action qui s’établirait au niveau du prix de souscription de l’Augmentation de Capital Groupement(soit 0,0178€), soit plus de trois fois inférieur au prix d’émission de l’Augmentation de Capital d’Apurement (0,0601 euro par action), retirant tout intérêt, pour un Actionnaire Existant (tel que défini ci-après), à souscrire à l’Augmentation de Capital d’Apurement, la valeur théorique du droit préférentiel de souscription serait nulle.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Grand écart justement page 5 et 6 du document d'AK

https://www.orpea-group.com/wp-content/uploads/2023/11/CP_ORPEA_Lancement_13-11-2023.pdf


Exemple illustratif

-investissements à réaliser par un Actionnaire Existant détenant 75 actions au 15 novembre 2023 et souhaitant maintenir son pourcentage de participation actuel post-

Augmentations de Capital ; déperdition de valeur correspondante estimée sur la base d’un cours de l’action post-Augmentations de Capital qui s’établirait au niveau de la valeur théorique de l’action post-Augmentations de Capital (0,0170 euro).

• Augmentation de Capital d’Apurement

L’Actionnaire Existant détenant 75 actions de la Société au 15 novembre 2023, s’il souhaitait ne pas être dilué à raison de l’Augmentation de Capital d’Apurement, devrait souscrire à l’Augmentation de Capital d’Apurement en exerçant l’intégralité de ses droits préférentiels de souscription à titre irréductible à hauteur de 74925 actions nouvelles, correspondant à un prix de souscription total de 4503 euros.

Sur cette base, et en prenant pour hypothèse que le cours de l’action post Augmentation de Capital d’Apurement s’établirait au niveau du prix de souscription de l’Augmentation de Capital Groupement (à titre illustratif), la valeur des titres détenus par l’Actionnaire Existant s’élèverait à 1335 euros, avec un investissement correspondant ainsi pour lui à une perte potentielle de valeur de marché des actions de 3168 euros (-70% sur le montant investi).


• Augmentation de Capital Groupement

L’Actionnaire Existant ayant souscrit à hauteur de l’intégralité de ses droits à l’Augmentation de Capital d’Apurement, s’il souhaitait ne pas être ensuite dilué à raison de l’Augmentation de Capital Groupement, devrait exercer son droit de priorité et souscrire à titre irréductible à l’Augmentation de Capital Groupement à hauteur de l’intégralité de son droit. Le nombred ’actions retenues pour le droit de priorité serait égal à: 75 actions (soit le nombre d’actions détenues au 15 novembre 2023) + 74925 actions (soit le nombre d’actions nouvelles souscrites dans le cadre de l’Augmentation de Capital d’Apurement, à condition que l’Actionnaire Existant détienne ses actions au nominatif pur au 15 novembre 2023) = 75000 actions. L’Actionnaire Existant pourrait dès lors passer un ordre de souscription prioritaire à titre irréductible portant sur 75555 actions nouvelles émises dans le cadre de l’Augmentation de Capital Groupement, soit un prix de souscription total de 1345 euros.

Ainsi, pour maintenir son pourcentage de participation inchangé à l’issue de l’Augmentation de Capital d’Apurement et de l’Augmentation de Capital Groupement, l’Actionnaire Existant détenant 75 actions devrait souscrire 150480 actions nouvelles et investir au total 5848 euros.

Sur cette base, et en prenant pour hypothèse que le cours de l’action post Augmentation de Capital Groupement s’établirait au niveau du prix de souscription de l’Augmentation de Capital Groupement (à titre illustratif), la valeur des titres détenus par l’Actionnaire Existant s’élèverait à 2680 euros, correspondant toujours pour lui à une perte potentielle de valeur de marché des actions de 3168 euros (-54% sur le montant cumulé investi).

• Augmentation de Capital avec Maintien du DPS

L’Actionnaire Existant ayant souscrit à hauteur de l’intégralité de ses droits à l’Augmentation de Capital d’Apurement et à l’Augmentation de Capital Groupement, s’il souhaitait ne pas être ensuite dilué à raison de l’Augmentation de Capital avec Maintien du DPS, devrait exercer l’intégralité de ses droits préférentiels de souscription à titre irréductible à hauteur de 33992 actions nouvelles émises dans le cadre de l’Augmentation de Capital avec Maintien de DPS, soit un prix de souscription total de 452 euros.

Ainsi, pour maintenir son pourcentage de participation inchangé à l’issue des trois Augmentations de Capital, l’Actionnaire Existant détenant 75 actions avant le lancement de l’Augmentation de Capital d’Apurement devrait investir au total 6300 euros.

Sur cette base, et en prenant pour hypothèse que le cours de l’action post Augmentations de Capital s’établirait au niveau de la valeur théorique de l’action post-Augmentations de Capital, soit 0,0170 euro (à titre illustratif), la valeur des titres détenus par l’Actionnaire Existant s’élèverait à 3 132 euros, correspondant pour lui à une perte potentielle de valeur de marché de 3 168 euros (-50% sur le montant cumulé investi).

  
Répondre
Maldo81 Maldo81
15/11/2023 20:55:55
0

Bien retenir cette phrase de Garsdain :

"De tout façon post opération dilutive, il restera environ 1% de titres en circulation : ça peut justifier à tout moment une procédure de retrait de la cote."

J'enlèverai même le "peut" à justifier ....

  
Répondre
gars d1 gars d1
15/11/2023 17:34:01
1

Comme je vous avais écrit au dessous, ça peut péter à tout moment et c'est le cas.

Le cours actuel est de 0,60 et on chute à +24,48% : on était à +59,67% au moment de la rédaction de mon message précédent.

  
Répondre
gars d1 gars d1
15/11/2023 17:12:06
1

Réponse sage sur ce genre de dossier qui a tout moment peut perdre pied dans la minute qui suit.


J'ai déjà fait ce qu'il fallait faire et je suis passé à d'autres dossiers. J'ai d'ailleurs pris la décision radicale de vendre la plupart des titres qui n'offraient plus de dividende, qui avait un niveau de risque financier important et qui avaient des valeurs d'actifs nets trop faibles par rapport au niveau de cours.

Je me suis fait mes propres outils de travail y compris pour faire de l'analyse graphique à partir de l'excellent logiciel du site en choisissant et paramétrant mes indicateurs. Je publie assez régulièrement des graphes

et aussi :

Voir la file "Suivi de PEA", j'y publie régulièrement des chiffres.

https://www.abcbourse.com/forums/msg473700_suivi-d-investissement-dans-un-pea


Je vais donner mes chiffres comme je le fait souvent.

J'en ai eu, j'ai cru à un moment un redressement possible vu la valeur d'actifs nets qui était en garantie. Mais l'entrée surprise en lice de la CDC en dilution massive m'a fait prendre la décision de vendre en perte ce qui me restait à 2,031 € :

• avec une perte de -32,008 par titre, soit une perte totale de -3939,49 € pour 123 titres.


Depuis pour comprendre, j'ai beaucoup épluché depuis le bilan de Clariane, concurrent du secteur pour voir ce qui clochait et j'ai trouvé...


Pour Orpea actuellement,

Plus personne ne maitrise plus rien sur ce genre de carnet d'ordre : ce ne sont plus des investisseurs qui agitent le titre, mais les "silures glanes " de la finance facile qui s'entredéchirent les lambeaux de ce qui reste avant la chute dans les abysses et ce sont des poissons imbouffables.

Vous verrez qu'il n'aura personne pour venir chanter combien il y a perdu et c'est pas parce que le titre fait actuellement +59,67% que les gens gagnent des sous. Faut savoir qui achète, qui vend et pourquoi...

La VAD encore en présence peut être pressé de se racheter et les vendeurs pressés de vendre : rien n'est clair.

En eaux troubles, une invitation au bal des silures glanes laisse peu de chances au poisson d'intérêt et encore moins au pêcheur qui espère rentrer avec le plat du jour. (parole de Dombiste).


Je note : "Considérant la séance du jour, aucun analyste n'aurait conseillé hier un achat sur le titre, et pourtant ; peut-on avoir des certitudes avec cette valeur ?"

De nombreuses "penny stocks" sont actuellement et régulièrement les foudres et les flammes d'un petit noyau spéculatif qui organise des raids. dernièrement, un individu est venu sur le site pour tenter d'y implanter son système de message. Le fait a d'ailleurs été dénoncé aux USA précédemment, l'organisation de ce type de mouvement est d'ailleurs rendu beaucoup facile avec les réseaux sociaux et les messageries cryptées.

C'est pourtant parfaitement interdit par l'AMF, mais, ça se produit régulièrement sur certaines "penny stock" où l'on semble fermer les yeux puisque généralement ça permet d'écouler les conversions d'obligations de dette souscrites et donc de conserver des entreprises cotées même à l'état de zombie ou de bouse.

Comment pensez-vous qu'on pourrait encore donner des conseils à ce nouveau de pourrissement du dossier.

Pour avoir suivi plusieurs dossiers en liquidation sur le site (Kindy, Vet affair, Orchestra, Bourbon et d'autres). C'est toujours la même fin inexorablement : les derniers seront les baisés de l'affaire, mais on peut avoir toutefois déjà été baisé avant...

J'ai 2 lignes en pertes de 100% sur Orchestra où on s'est avoir comme les banques par le PDG qui a racheté comme repreneur son entreprise en liquidation en procédure de sauvegarde en laissant les dettes aux actionnaires.

Europcar a fait l'objet d'une dilution massive de ce type. Faut attendre voir ce qui finira sur le marché et à quel cours. Je pense que certains créanciers qui auront leurs dettes converti auront à coeur de faire rentrer de l'argent et au final, c'est un peu comme l'OBCASSA, ça peut tourner au bain de sang.

Personnellement, ça fait partie de mes règles, je ne joue pas avec ce genre produit stupéfiant, les occasions de perdre son argent en bourse sont déjà bien assez nombreuses pour de surcroît en ajouter à la marge.

La seule opération massive à laquelle j'avais souscrite comme d'autres copains du site, c'est "Groupe Flo" et au final, durant la crise du Coivd, on a eu droit à une OPR de Bertrand qui nous a privé de recueillir les fruits de notre participation à la recapitalisation, idem pour Europcar et il en sera idem pour Orpea.

De tout façon post opération dilutive, il restera environ 1% de titres en circulation : ça peut justifier à tout moment une procédure de retrait de la cote.


  
Répondre
amok83 amok83
15/11/2023 15:31:30
0

Et bé.... si elle est au premier degrés, réponse impressionnante : le commun des mortels s'en va en boudant ou l'égo fait le reste. :)


si vous en avez la patience :

je constate que vous connaissez bien le sujet orpéa, ce qui implique peut-être que vous en possédez. Si tel est le cas que feriez vous ?


Considérant la séance du jour, aucun analyste n'aurait conseillé hier un achat sur le titre, et pourtant ; peut-on avoir des certitudes avec cette valeur ?


Je suis conscient du fait que mes questions vous semblent primaires, mais étonnamment nous avons un peu le même parcours. Les stratégies boursières à mon humble avis peuvent différer ; la mienne ne fait pas l'unanimité mais elle semble me convenir.


Cordialement

  
Répondre
gars d1 gars d1
15/11/2023 11:36:03
2

Bonjour, amok83

Désolé si je vous ai choqué. Effectivement, je parle pas "Bisounours" ni "novlangue", mais c'est grave, non ?

Je vais prendre un peu de temps toutefois.

Malheureusement, il faut reconnaitre que sur le forum, certains ne mesurent la qualité de certaines lectures qu'ils ne trouveront pas ailleurs et ne mesureront encore que très tardivement les risques financiers importants qu'ils ont pris et qui s'avèrent au final problématique pour leur épargne.

Vous pourrez, si vous avez le temps, aller lire le forum de Clariane, acteur similaire du secteur pour lequel j'ai beaucoup publiée dernièrement en analyse documentée et chiffrée.

Pour avoir encore effectué des mises en garde chiffrées avec des perspectives négatives étayées, publié des analyses fondamentales et graphiques qui ne font souvent qu'anticiper la réalité de ce qui est arrivé ou qui va arrivé, j'ai même été insulté et je suis régulièrement copieusement victime d'imbécilités, voir même de crétinisme depuis plusieurs années (avoir aussi mon pseudo "Gars d'ain" utilisé avec Safari sur Mac OS).

Alors oui, parfois je ne prends pas de gants et j'utilise un langage plutôt franc du collier, mais authentique, sincère et généreux.

J'espère que vous avez la joie ou que vous aurez la joie d'être parent, vous allez comprendre pourquoi ...

Je vais vous raconter une histoire personnelle qui a attrait à mes enfants, j'en ai eu 2 :

• Le premier : je lui ai dit et expliqué un jour alors qu'il était très jeune qu'il ne fallait pas mettre ses doigts dans la prise électrique sous peine d'être électrocuté, et brulé comme le gâteau qu'on a jeté à la poubelle. Il a toujours fait attention et n'a jamais remis en question le risque important que cela comporte pour son intégrité physique.

• Le second, à peu près au même âge, a eu droit à la même livrée de consignes et d'explications. Dès que j'ai eu le dos tourné, il lui a semblé plus utile d'aller voir voir de visu ce que ça faisait si on le faisait, je suis heureusement arrivé à tant. Mon épouse est partie en GMS acheter des cache-prises de protection. Je l'ai découvert une autre fois assis dans la salle de bains à essayer de manger des suppositoires pensant c'était des bonbons, heureusement, ce n'était que des suppositoires pour enfants et non des capsules de lavage...

Depuis, j'ai découvert qu'il lui fallait souvent reformuler les choses selon ses mots pour les intégrer ou encore utiliser des images fortes qui permettent de retenir les choses facilement , je veille donc à cela...

L'usage d'un langage imagé et de jeux de mots lui ont encore permis de faire des progrès considérables à l'école, là où il était en grosses difficultés (recours à un orthophoniste durant une année scolaire pour la dyslexie) au point de figurer régulièrement dans les meilleurs de la classe par la suite (avec beaucoup de travail et d'attention aussi). Toujours en étude actuellement, ses derniers professeurs de Français / Culture générale sont étonnés par la vivacité de sa réflexion et son sens critique qu'ils ont rarement vu chez des jeunes de son âge.


C'est cette seconde situation que j'ai revu en mémoire en lisant votre seconde demande après ma première réponse pourtant complète. J'ai regardé votre profil et ne voyant que peu de participations au forum de plus sur Orpea et sans portefeuille jeu, j'en ai déduit que vous aviez peu d'expérience en matière d'opération de capital.

J'ai donc cherché avant tout à vous mettre en garde contre vous-même : il existe actuellement en bourse de trop nombreuses sirènes ultra-séduisantes qui attirent inexorablement les petits porteurs sur les récifs et contre les falaises : eux ont rarement la possibilité de demander des comptes par voie judiciaire et de convertir leurs créances en augmentation de capital.

J'espère que vous ne m'en voudrez pas et que nous aurons plus l'occasion de discuter maintenant que nous avons fait connaissance. Je pratique souvent le langage imagé, j'aime la poésie, Prévert, Charles Trénet et les dialogues d'Audiard qui a beaucoup exploré l'univers de la finance à sa façon...

La meilleur façon d'être bien compris n'est parfois pas la plus élégante. Je préfère vous voir éviter de faire une erreur importante pour vos finances que de me complaire à examen parfait des contours lisses d'un profil sans relief, incapable de donné un avis précis en étant depuis 2011 sur le forum et juste bon à se congratuler sur sa petite image personnelle.

Comme vous le diront mes camarades de forums, mes avis sont souvent tranchés, mais étayés et résultant de l'examen de plusieurs angles : comptables, financiers, analyse financière et technique. Ce ne sont pas des conseils financiers, juste des éléments d'analyse, d'expertise, chacun reste libre de faire ce qu'il veut…

Le plus important reste d'éviter de tomber dans les pièges grossiers du système financier et boursier actuel : je m'efforce de mettre en garde contre cela, chaque fois que je le peux... Mais je prétends pas non plus avoir la science infuse. Dernièrement, j'ai encore beaucoup appris sur l'art de décortiquer à l'os un bilan financier annuel pour Clariane.

J'ai ainsi appris à remettre régulièrement mon travail sur l'établi, pour continuer à apprendre et à me perfectionner : rien n'est jamais acquis et on peut toujours faire des erreurs… Ma façon d'analyser a considérablement évolué depuis 2011, année où j'avais publié mon premier graphe sous forme de page imprimée photographié avec des traits à la règle et stylo bic...

Je suis autodidacte, j'ai appris à me fier à mes intuitions et au bon sens : ça fait gagner beaucoup de temps dans la vie et ça évite beaucoup de question, de cheminements inutiles. Ça a réduit le nombre d'erreur que l'on peut faire en matière de placement, mais je vais vous rassurer, j'en fais toujours quelques unes... L'important reste de tirer des leçons des échecs et aussi d'avoir une bonne mémoire quand les cas similaires se présentent sur une échelle de temps plus ou moins longue.

Sur une année, je passe beaucoup de temps sur mes travaux boursiers et donc à un moment, je ne vais pas non plus passer mon temps à expliquer 50 fois la même chose, je réponds volontiers aux questions comme vous le voyez, mais je ne vais pas non plus passer tout mon temps à faire cela. Je suis sollicité encore régulièrement par courriel pour donner mon avis sur les finances ou pondre des graphes, ce que je fais régulièrement et volontiers.

Concernant la pédagogie, pas de soucis, j'ai été enseignant dans ma jeunesse en établissement agricole : j'ai notamment remis en circulation une classe de 15 adultes en échec scolaire et professionnel au sein d'une formation accélérée diplômante à l'installation agricole sur une année scolaire, je les avais 24 heures par semaine en cours : 14 ont eu leur diplôme et ont pu concrétiser des projets nouveaux avec une confiance restaurée.

J'ai aussi fait des formations "Hygiène et sécurité" pour l'ANPE et la direction départementale du Travail pour des chômeurs longue durée. A un moment, faut aussi parler franchement, la novlangue mise à toutes les sauces et partout est une catastrophe environnementale programmée qui nous mène droit dans l'ornière.

Bien-sûr, chacun reste libre de voir le soleil de midi à sa porte, mais se tromper d'heure régulièrement peut nuire à l'examen de situation.

Un dernier conseil : cherchez dans la cote, lisez de la presse financière pour forger vos idées, y'a tout de même encore pleins d'autres boites dignes d'intérêt qui méritent que l'on s'accorde un peu de temps quant à la nécessité d'y investir une partie de ses économies.

N'oubliez pas non plus de vous fixer des règles d'investissement, mais aussi de sortie pour la cas ou ça va mal et enfin la règle n°1 selon moi, diviser le risque.

Partager c'est gagner du temps, merci de m'en avoir fait gagner.

Bonne journée

  
Répondre
Maldo81 Maldo81
15/11/2023 11:26:54
2

Si je ne m'abuse, les DPS ont été détachés. donc à priori aucun interêt d'acheter des actions, car si vous voulez des actions au PRU de 0,06, achetez plutôt ces DPS (code : FR001400LAA6 ) puis souscrivez à l'AK ...

M'enfin, comme dit garsdain quand les actions nouvelles vont arriver sur le marché ca risque fort de faire mal (voir par exemple ODDO qui cible 0,025 après AK :p)

Les spéculateurs et les fonds en VAD font joujou actuellement c'est ce qui anime principalement le marché et crée cette forte volatilité, mais l'avenir du cours est certains : les Abysses ... (avant probalement un retrait de la cote )

  
Répondre
Fibopivots Fibopivots
15/11/2023 01:03:40
2

Toutes les penny stocks sont , si possible, à éviter.

  
Répondre
amok83 amok83
14/11/2023 21:09:30
0

Et bé,.... c'est surprenant comme réponse ; merci de me faire partager votre illustre savoir, même si visiblement la pédagogie pour vous c'est la science du traitement des pathologies du membre inférieur.


Cependant, je vais me permettre également de vous donner 2 conseils :

- éviter d'oublier la prise de vos benzodiazépines (c'est un médicaments contre les humeurs débordantes)

- investissez dans l'achat d'un bescherelle ; c'est un petit livre traitant de grammaire et de conjugaison : très utile pour la modique somme de 9€ environ dans les librairies en ligne.


en vous remerciant.


Cdt.

  
Répondre
gars d1 gars d1
14/11/2023 20:30:24
1

BON, je vais utiliser les électro-chocs... puisque c'est pas rentré.

Je vois que vous NE lisez PAS les informations qu'on vous donne au lien et de plus vous remettez en question l'avis que vous demandez sans argument…

C'est pourtant précisé en toute lettres : "L’émission, le règlement-livraison et l’admission des Actions Nouvelles à la négociation sur Euronext Paris devraient avoir lieu le 4 décembre 2023."


Vous croyez quoi, qu'on va demander de souscrire des actions qui vaudraient 8 fois plus : c'est pas le loto à Versailles dans la galerie des Glaces et sinon, ils les auraient émises à souscrire 8 fois plus cher, c'est tout de même simple.

Selon vous, pourquoi la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) serait moins maline en matière de finance que vous qui posez une question ?


Et donc pour espérer un gain mirifique parfaitement utopique, vous seriez prêts à risquer vos économies généralement durement acquises : y'a qui ont vraiment plus le sens de valeurs en face des trous et le cerveau en vrac.

  
Répondre
amok83 amok83
14/11/2023 19:55:25
0

Merci pour la réponse, mais entre le 16 nov et la seconde AK ; le cours ne peux pas surnager au delà des 0,06 € ?

  
Répondre
gars d1 gars d1
14/11/2023 19:26:42
1

Absolument pas. N'y touchez pas...

C'est un produit stupéfiant boursier : ceux qui ne lisent pas les informations faites aux investisseurs continuer de rêver un trop prêt du mur.

: (

La cote de jour est la cote post détachement du DPS, et donc viendra ensuite la seconde AK qui va envoyer le cours vers 0,061...

Absolument rien à espérer à part tremper à chaudes larmes son mouchoir.

: (

Allez voir sur cette file, j'ai posté pleins d'information

https://www.abcbourse.com/forums/msg1003659_orpea-enregistre-une-perte-de-371-me-au-1er-semestre-2023


Vous pourrez voir sur mon dernier post, la cotation euronext ajustée après AK visiblement

  
Répondre
amok83 amok83
14/11/2023 18:55:53
0

Bonsoir,

Sachant que l'OST permet aux détenteurs d'actions orpéa d'acquérir des titres à 0,061 € et que le titre côte env 50 cts ; est-ce une opportunité ?

  
Répondre

Forum de discussion Orpea

202311301400 1007552
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste