OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Suivi d'Investissement dans un PEA

Cours temps réel: 6 073,35  3,23%



cben cben
23/06/2022 11:19:56
1

Salut la file,

Merci pour tous les posts, sympa de voir des membres partager des data ici.

Nouveau post depuis le 02/06 pour moi, pas mal de mouvements et de prises de risques.

J'ai rempli mon PEA (150K investis au global), que j'ai placé sur Atos pour moyenner sensiblement à la baisse (au milieu d'une nouvelle tempête surprise) & sur Engie. Atos car les actifs valent désormais sensiblement plus que le cours, Engie car l'énergie me parait donner pas mal de visibilité et que le cours d'Engie n'a pas vraiment profité encore de la hausse des prix.

J'ai également ouvert et rempli un PEA PME (75 K) avec un portefeuille beaucoup plus diversifié de boites que j'ai déjà suivi dans le passé. Des boites en devenir mais qui crament du cash et des boites déjà rentables. Je vais équilibré progressivement mes lignes et moyenner sur des cours que je trouve déjà intéressants.

Voili voilo..

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
22/06/2022 09:09:18
1

2 OPA en cours sur les titres en portefeuille :

1 / CNP assurance : j'avais choisi de ne pas apporter compte tenu qu'à 20,90 on resterait très loin de la valeur d'actifs nets 2021 et 2022 et que les comptes devraient s'améliorer encore sur 2022.

Mais finalement, on nous laisse pas le choix ; il aura même d'offre de retrait, on passe directement à "Radiation" et "Indemnisation" ce jour.

Je compte réinvestir dans AXA pour conserver une exposition de portefeuille au secteur des assurances ayant par ailleurs des Coface et des SCOR.

– La plus value nette reste à + 2 810,04 € pour 546 titres détenus sur le PEA 1.

– La plus value nette reste à + 1 053,66 € pour 200 titres détenus sur le compte titre.


2 / Olympique Lyonnais. OPA sur le Club Lyonnais et ses investissements

J'ai une ligne de 1300 que j'ai gardé sur PEA 1. (PRU à 2,149 € ). L'OPA est à 3,00 €.

On aurait du aller plus haut si il n'avait pas eu la phase COVID. On peut dire que ça reste bien payé par rapport à dernièrement mais peu par rapport aux projets.

Le Projet de salle de spectacle attenante va être une vrai aubaine pour Lyon surtout si l'acoustique est bonne (ce qui n'est pas le cas de la Halle Tony Garnier).

Et ça me fait un peu chié que ce soit un américain qui vient finalement nous expliquer comment gérer le club et ses investissements, maintenant qu'on voit le bout du tunnel, que les plâtres ont été essuyés....

Je compte me séparer des titres et je cherche une piste d'investissement de substitution dans le domaine du divertissement pour conserver une exposition dans ce domaine d'activité.


Comme je l'ai déjà expliquer, la diversification des lignes de portefeuille est essentielle, elle permet :

• de diviser le risque.

• d'avoir plus d'opportunités de valeurs OPéables.

  
Répondre
Phi04 Phi04
16/06/2022 19:20:16
0

Depuis 2020, je reste bénéficiaire de 33,98% (chance du débutant). Parmi les lignes conservées, toujours aucune moins value latente, il y a encore une bonne marge (entre 10,99% et 87,65%)... mais elles fondent petit à petit ou par petit bond ! Faut dire, pour la partie qui reste exposée, avec un cac40 qui perd 9,45% en 10 jours, il est difficile de passer entre les gouttes. C'est ainsi ! Surtout avec des titres qui restent essentiellement au nominatif administré : dos rond ! Il n'y a plus qu'à observer !

Il y avait deux issues dans un premier temps : chute rapide ou progressive. Nous savons maintenant.

La suite ? Remontée rapide ou lente. Je suis pessimiste... On est pas sortis des ronces !

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/06/2022 18:17:12
2

Incroyable !

sur PEA 1

• 13 valeurs sur 69 dans le vert ... dont l'olympique Lyonnais à 8.04%.

• 9 entre les 0 à -1% de baisse

• 10 entre les -1 à -2% de baisse

• 15 entre les -2 à -3 % de baisse

• 10 entre les -3% à -4% de baisse

• 7 entre les -4 à -5 % de baisse

• 3 entre les -5 et -6% de baisse

• 5 lignes en queue de peloton entre -6 et -7 % (lignes mineures)


Le niveau de pertes réalisables (ligne en déficit) depuis le krach du 13 mars 2020 reste à -6,93%.


Comme quoi, c'est bien d'avoir un peu de tout...


• Baisse du CAC 40 à -2,39%

• Baisse sur PEA 1 à 2,37%

• Baisse sur PEA 2 plus exposé au risque à -3,21%

• Baisse sur compte titre à -2,38%

• Baisse sur PEA jeunes à -2,65%


Rien vendu.


Je pense qu'on cherche à faire pression sur la marché avec les élections législatives, les négociations en Ukraine, l'inflation et les taux.

La volatilité devrait bientôt se calmer

  
Répondre
Phi04 Phi04
14/06/2022 21:32:21
0

Depuis le début de l'année, le Cac40 fait -16.82% ; le CacGR : -14,72%

PEA : -0.4% depuis le début de l'année.
CTO : -0.59% depuis le début de l'année.

Même si les différences avec les indices de référence augmentent, incursion en territoire négatif cette année... 🙈

Portifs moins exposés, bien liquides, les baisses sont atténuées. Pour l'instant ! 🤔

En bougies hebdo, on observe un premier gap baissier, c'est dire la tendance... 🥶

Quant au mouvement, les volumes restent plutôt raisonnables. 👍 (Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne nouvelle!)

Mon secteur de l'énergie (60% de la partie exposée du PEA et 73% de celle du CTO) baisse un peu depuis mes ventes "massives"! 👎

Seul TTE sauve un peu la mise ! 🚨🚨🚨

Ah oui, lorsque la mouche vendeuse m'a piquée, j'avais fait en même temps un sérieux allègement des UC "pures" sur les AV ! ✊🤣

Phase d'observation. 😎

PS : cben, une pensée pour toi, j'espère que tu avais lâché ATOS. 📉

PPS : Je déteste les smileys.🤕

  
Répondre
Phi04 Phi04
13/06/2022 21:32:02
0

Tu comprends rien, décidément. Le môssieur t'explique que ce n'est pas de la faute des gens (du forum) que tu sois une nullasse IRL.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
13/06/2022 21:29:10
0

Être insultant n'est ni être franc ni être honnête. Les définitions sont à revoir !

C'est juste manquer d’éducation. Papa/maman sont morts sans t'avoir appris la vie, dommage


Et qui est ce "notre", skyzophrène en prime ?

  
Répondre
Phi04 Phi04
13/06/2022 21:26:53
0

Tu salis ce que tu touches, ce n'est pas de nostre faute. Seul le pourrissement te sied. C'est ton problème. Ce n'est pas une question de courage, mais de franchise. Tu ignores le concept, l'honnêteté, c'est décidément pas ton truc.

Dégage du topic, t'as pas de PEA.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
13/06/2022 21:18:42
0

Toujours insultant, tu n'as aucune gêne certes mais es-tu aussi courageux dans la vraie vie ?


Je passe mon tour devant si peu de répartie sorry

  
Répondre
Phi04 Phi04
13/06/2022 21:10:08
0

Toi, t'es trop con. Tu passes ton temps à pourrir les topics. Tu es sans intérêt aucun.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
13/06/2022 21:05:38
0

Je remarque que pour quelqu'un qui fait l'inverse de moi t'es plutôt suiviste en plus d'être un roquet ;)

  
Répondre
Phi04 Phi04
13/06/2022 20:38:43
0

tirelire19 : Bonne et sage décision !

Je l'espère ! L'avenir le dira, j'ai conservé essentiellement TTE et Stellantis.

Stellantis est plutôt risqué, pour plusieurs raisons, mais vu mon PRU (proche de 6 €) et la nature de l'entreprise, sa politique envers les actionnaires, j'ai décidé de rester fidèle. Si cela baisse beaucoup, je renforcerais.

Idem pour TTE, pour moi, c'est de loin une des meilleures entreprises du CAC40. PRU bien plus bas, il y a de la marge. J'ai choisi de conserver.

  
Répondre
Phi04 Phi04
13/06/2022 20:27:02
0

C'est cadeau

Je ne sais pas pourquoi tu ramènes encore ta fraise, toi, avec ta pauvre sélection. Sur la même période que celle que tu présentes, mon PEA fait encore +32%, bien plus que ta sélection naze, laquelle n'a d'ailleurs rien à faire dans ce topic. Et en comptant la baisse récente : mon PEA, lui, n'est toujours pas négatif cette année... Bon bouillon !


  
Répondre
Luncyan Luncyan
13/06/2022 17:08:06
0

C'est cadeau

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
13/06/2022 17:07:46
1

Bonne et sage décision !


  
Répondre
Phi04 Phi04
13/06/2022 17:03:39
0

Je suis passé liquide à plus de 60 % ce matin sur le PEA et à plus de 80 % sur le CTO, à l'ouverture. Mission sauvegarde des bénéfices de 2020 et 2021 ! J'aurais dû le faire déjà vendredi... Vu la tête du Nasdaq et de WS à cette heure, je me dis que mieux vaut tard que jamais. Les résultats des entreprises sont trop lointains et ne sont pas de nature à enrayer le mouvement... Qui survivra verra !

  
Répondre
Phi04 Phi04
10/06/2022 20:05:29
1

Depuis le début de l'année, le Cac40 fait -13.50% ; le CacGR : -11,47%

PEA : +1,45% depuis le début de l'année.

CTO : +0,96% depuis le début de l'année.

Sans surprise, en phase baissière, les derniers investissements sont plus directement exposés. Je vais voir à m'en séparer. Si chaque hausse des taux directeurs se traduit par une baisse d'environ 5% des cotations, les hausses perlées plus ou moins annoncées ne sont des meilleures auspices... Réflexion en cours. Pour les investissements faits en 2020, il y a encore de la marge avant de retrouver leur cours. Qui survivra verra !

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/06/2022 16:09:08
4

Etats de mouvements sur le Compte titre depuis le 31 décembre 2021.

(Voir les 2 posts précédent EGALEMENT)


Vous trouvez ci-joint mon tableau de mouvement, que je vous conseille de faire afin de suivre si vous travaillez à l'amélioration de vos chiffres comptables ou si vous détériorez votre patrimoine.

Vous pourrez noter également que le gain de dividendes 2022 va couvrir nettement les frais d'imposition et de prélèvements sociaux du reste du portefeuille (NB : Une partie de CSG est par ailleurs déductible des impôts si vous déclarez vos dividendes, ce que l'on a souvent intérêt à faire car c'est plus avantageux que le prélèvement à la source.

La part de CSG déductible est à calculer sur les dividendes perçus en 2021 (N-1), et se récupère en déduction sur 2022 ( N).

Comme vous voyez avec ce que j'ai vendu et ce que j'ai acheté en ajoutant les investissement des dividendes : j'ai dressé ici aussi un rempart important à la baisse sous forme de distribution potentielle pour 2023 et de valeur d'actifs nets en nette progression hors réévaluation du portefeuille existant.

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/06/2022 15:16:25
4

Etats de mouvements sur le PEA 1 depuis le 31 décembre 2021.


Vous trouvez ci-joint mon tableau de mouvement, que je vous conseille de faire afin de suivre si vous travaillez à l'amélioration de vos chiffres comptables ou si vous détériorez votre patrimoine.

ça permet de faire un bilan clair et précis. La ligne de conduite adoptée est celle que j'ai exprimé dans mon post précédent de ce jour.

Comme vous voyez avec ce que j'ai vendu et ce que j'ai acheté en ajoutant les investissement des dividendes : j'ai dressé un rempart important à la baisse sous forme de distribution potentielle pour 2023 et de valeur d'actifs nets en nette progression hors réévaluation du portefeuille existant.

Je ne peux que vous encourager à créer vos indicateurs de suivi pour être une plus efficace dans votre gestion. Je reste pleinement investi pour ces raisons.



  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/06/2022 11:22:56
4

Mon avis : c'est baissier...


On s'oriente graphique vers un étranglement baissier dur 30 000 pts pour le Dow Jones d'ici à décembre 2022,

Soit un potentiel baisser d'environ -7,04%


ça fait en projection un CAC 40 à 5820,87 pts pour Décembre 2022.

Comme je vous l'ai déjà écrit sur le forum à plusieurs reprises : les années électorales ne valent rien, et certains vont durement comprendre que la fête haussière post-covid est belle et bien terminée.


Comme le dit l'adage : "on reconnait le bonheur haussier au bruit qu'il fait en partant..."

L'achat ou la location de palmes, short et tuba est vivement conseillé.


Plus que jamais, il faut limiter le risque dans son portefeuille et donc potentiellement sortir de ce qui perd de l'argent, car le chemin tracé pour la fin d'année 2022, s'annonce pire encore.

Je pense qu'il serait bon :

• de garder les entreprises en changement de périmètre

• d'en profiter pour investir sur les PER bas et les actifs nets sous cotés, à condition que l'entreprise dégage des marges bénéficiaires et du dividende

• de vendre les entreprises où l'on attend à des comptes semestriels négatifs : le cocktail "Marges négatives, inflation, hausse et recours à la dette" devrait donner lieu à des problèmes de digestion.

• de vendre les profils start'up faiblement dynamiques à gros risque financier et faible retour de croissance pour l'investisseur. La publication d'annonce ne devrait pas suffire à éponger la baisse des cours.

• de privilégier les secteurs résiliants hors "Etat : actionnaire".

• de privilégier les secteur de l'énergie et des matières premières : le pétrole devrait être résistant et résiliant car pour construire la transition énergétique, il faut beaucoup de pétrole et tous les actifs pétroliers sont nettement moins cher que ceux de l'énergie verte et de plus versent des dividendes confortables propre à éponger l'inflation.

• de privilégier les secteurs de la finance : on va en avoir besoin et ils restent la clé de voute de l'économie réelle.De plus, l'inflation va engendrer une hausse des taux et de leur marges. Vu que ces dernières années, ils ont été dégraissés jusqu'à l'os pour restaurer des marges et de la rentabilité, ils sont pleinement taillés pour profit des hausses des taux, qui compenseront un éventuellement tassement de l'activité.

• de sortir des sentiers battus en allant chercher des niches d'investissement en dehors du CAC 40.

• de réinvestir dans le secteur industriel : La hausse de l'inflation, la hausse du pétrole et des coût de transport vont redistribuer les cartes de la mondialisation qui devraient redonner de la visibilité à des acteurs locaux européens. La Chine compte tenu des hausses de coût de transport et de sa hausse de niveau de vie va continuer de perdre du terrain en compétitivité, et sa croissance va continuer de baisser.

• de miser surs les activités en rapport avec l'Inde, le Vietman et ces autres pays ou le développement économique se fair par transfère de production pour utiliser une main d'oeuvre à bas coût, plus compétitive que la Chine

• de rester plus jamais diversifié et d'éviter les sirènes tentantes de sur-investissement sur une entreprise donnée : les conditions de marché sont propices au retournement des crêpes boursières.

• d'éviter les phénomènes de mode de portefeuille car vous ne savez jamais quand les gérants décident de vendre : ce qui fait peser une été baissière de Damocles sur votre portefeuille.

• de suivre avec intérêt le secteur des assurances qui reste un secteur dynamique malgré qu'il soit principalement délaissé à cause des risques climatiques. Ne pas oublier que les entreprises ont besoin de s'assurer et de s'assurer pour limiter les risques à l'exportation. La Coface reste une bonne valeur incontournable pour accompagner les entreprise sur leurs marché, CNP va être probablement retiré, c'est bien dommage pour nous, reste ensuite Scor et AXA qui sont faiblement valorisées

• de rester investi sur l'immobilier : les carnets de commande sont bons, les chantiers de rénovation énergétiques sont indispensables et ça tire vers le haut les matériaux de construction / rénovation.

• de choisir hors PEA dans les l'immobilier, les sociétés qui ont fait des investissement importants et suivis pour mettre aux normes actuelles leur parc locatif.

• De regarder encore le secteur de la communication car quand l'activité baisse ou s'érode, faut relancer avec la publicité pour redonner de la visibilité à l'entreprise. Le secteur coté est large en terme d'activité et il existe des entreprises actuellement faiblement cotées et rentables sur le marché. Certains sont encore en cours de redressement...


Voilà ce que j'en dis...


Message complété le 10/06/2022 11:37:29 par son auteur.

On pourra aussi après la publication des semestriels 2022 regarder du coté des entreprises du secteur alimentaires car on aura une idée de comment elles ont pu ou non répercuter les hausses des intrants et l'inflation ...

Message complété le 10/06/2022 11:39:01 par son auteur.

Concernant l'informatique : l'infogérance reste l'activité la plus résiliante de ce secteur.

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202206231119 473700

Investir en Bourse avec Internet