OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Suivi d'Investissement dans un PEA - Page 3

Cours temps réel: 6 557,40  0,45%



gars d'ain gars d'ain
10/06/2022 11:22:56
4

Mon avis : c'est baissier...


On s'oriente graphique vers un étranglement baissier dur 30 000 pts pour le Dow Jones d'ici à décembre 2022,

Soit un potentiel baisser d'environ -7,04%


ça fait en projection un CAC 40 à 5820,87 pts pour Décembre 2022.

Comme je vous l'ai déjà écrit sur le forum à plusieurs reprises : les années électorales ne valent rien, et certains vont durement comprendre que la fête haussière post-covid est belle et bien terminée.


Comme le dit l'adage : "on reconnait le bonheur haussier au bruit qu'il fait en partant..."

L'achat ou la location de palmes, short et tuba est vivement conseillé.


Plus que jamais, il faut limiter le risque dans son portefeuille et donc potentiellement sortir de ce qui perd de l'argent, car le chemin tracé pour la fin d'année 2022, s'annonce pire encore.

Je pense qu'il serait bon :

• de garder les entreprises en changement de périmètre

• d'en profiter pour investir sur les PER bas et les actifs nets sous cotés, à condition que l'entreprise dégage des marges bénéficiaires et du dividende

• de vendre les entreprises où l'on attend à des comptes semestriels négatifs : le cocktail "Marges négatives, inflation, hausse et recours à la dette" devrait donner lieu à des problèmes de digestion.

• de vendre les profils start'up faiblement dynamiques à gros risque financier et faible retour de croissance pour l'investisseur. La publication d'annonce ne devrait pas suffire à éponger la baisse des cours.

• de privilégier les secteurs résiliants hors "Etat : actionnaire".

• de privilégier les secteur de l'énergie et des matières premières : le pétrole devrait être résistant et résiliant car pour construire la transition énergétique, il faut beaucoup de pétrole et tous les actifs pétroliers sont nettement moins cher que ceux de l'énergie verte et de plus versent des dividendes confortables propre à éponger l'inflation.

• de privilégier les secteurs de la finance : on va en avoir besoin et ils restent la clé de voute de l'économie réelle.De plus, l'inflation va engendrer une hausse des taux et de leur marges. Vu que ces dernières années, ils ont été dégraissés jusqu'à l'os pour restaurer des marges et de la rentabilité, ils sont pleinement taillés pour profit des hausses des taux, qui compenseront un éventuellement tassement de l'activité.

• de sortir des sentiers battus en allant chercher des niches d'investissement en dehors du CAC 40.

• de réinvestir dans le secteur industriel : La hausse de l'inflation, la hausse du pétrole et des coût de transport vont redistribuer les cartes de la mondialisation qui devraient redonner de la visibilité à des acteurs locaux européens. La Chine compte tenu des hausses de coût de transport et de sa hausse de niveau de vie va continuer de perdre du terrain en compétitivité, et sa croissance va continuer de baisser.

• de miser surs les activités en rapport avec l'Inde, le Vietman et ces autres pays ou le développement économique se fair par transfère de production pour utiliser une main d'oeuvre à bas coût, plus compétitive que la Chine

• de rester plus jamais diversifié et d'éviter les sirènes tentantes de sur-investissement sur une entreprise donnée : les conditions de marché sont propices au retournement des crêpes boursières.

• d'éviter les phénomènes de mode de portefeuille car vous ne savez jamais quand les gérants décident de vendre : ce qui fait peser une été baissière de Damocles sur votre portefeuille.

• de suivre avec intérêt le secteur des assurances qui reste un secteur dynamique malgré qu'il soit principalement délaissé à cause des risques climatiques. Ne pas oublier que les entreprises ont besoin de s'assurer et de s'assurer pour limiter les risques à l'exportation. La Coface reste une bonne valeur incontournable pour accompagner les entreprise sur leurs marché, CNP va être probablement retiré, c'est bien dommage pour nous, reste ensuite Scor et AXA qui sont faiblement valorisées

• de rester investi sur l'immobilier : les carnets de commande sont bons, les chantiers de rénovation énergétiques sont indispensables et ça tire vers le haut les matériaux de construction / rénovation.

• de choisir hors PEA dans les l'immobilier, les sociétés qui ont fait des investissement importants et suivis pour mettre aux normes actuelles leur parc locatif.

• De regarder encore le secteur de la communication car quand l'activité baisse ou s'érode, faut relancer avec la publicité pour redonner de la visibilité à l'entreprise. Le secteur coté est large en terme d'activité et il existe des entreprises actuellement faiblement cotées et rentables sur le marché. Certains sont encore en cours de redressement...


Voilà ce que j'en dis...


Message complété le 10/06/2022 11:37:29 par son auteur.

On pourra aussi après la publication des semestriels 2022 regarder du coté des entreprises du secteur alimentaires car on aura une idée de comment elles ont pu ou non répercuter les hausses des intrants et l'inflation ...

Message complété le 10/06/2022 11:39:01 par son auteur.

Concernant l'informatique : l'infogérance reste l'activité la plus résiliante de ce secteur.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
06/06/2022 16:14:07
0

Presque pareil, mais pas la même vol

  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
04/06/2022 12:44:57
1

Jeu boursier (virtuel) / Compte réel

(sur demande pour les comptes réels je peux ajouter votre positionnement)

  
Répondre
jpgrenoble jpgrenoble
04/06/2022 12:19:09
0

Très juste payer d’abord son toit

  
Répondre
MAXIMILIAN MAXIMILIAN
03/06/2022 23:32:18
0

cben.

Vendre un appartement pour investir en bourse c'est une folie.

Avoir un toit pour dormir c'est très important


  
Répondre
Luncyan Luncyan
03/06/2022 22:53:15
0

Aucun mouvement depuis ma dernière publication. Je met juste la capture d'écran pour voir le non mouvement global de mon portefeuille. Rendez vous sans quelques mois

  
Répondre
cben cben
02/06/2022 19:51:00
5

Hello la liste,

Mes histoires immobilières se terminent avec la vente de mon ancien appartement qui rembourse mon crédit relais. Moins de dettes et plus de cash, ouf ! Je vais redevenir plus actif sur les marchés. J'ai toujours en tête d'investir 150 K sur mon PEA (VS 39K à date) et 75K sur un PEA PME (à ouvrir).

Coté trading je n'ai pas respecté les règles prudentielles et moyenné encore à la baisse mes ATOS, environ 1500 titres désormais. Mon PA s'approche du cours actuel. Je pense toujours que la nouvelle direction a exagéré les mauvaises nouvelles depuis 6 mois dans l'attente du plan stratégique qui doit être annoncé ce mois-ci. Ils pourront après s'enorgueillir de résultats et de perspectives beaucoup plus favorables.

Le timing pour Atos est pour moi bon, en revanche pas terrible pour la bourse et la conjoncture.. Tout me parait trop cher et décorrélé de la réalité. Législatives plus incertaines qu'attendues, stagflation durable, 3eme tour social violent car l'ampleur des réformes nécessaires n'a pas été débattue, impact de la hausse des taux (qui poussera les réformes), bulles financières et immobilières, crise alimentaire & sociale, Ukraine, COVID.. Le S2 ne s'annonce pas terrible et 2023/24 pires encore.

Du coup pas trop d'idées d'investissements. Viser les gros dividendes, les grosses marges, la résilience ? Attendre un crack à l'automne ? Hum..

Voili, voilo

  
Répondre
Phi04 Phi04
29/05/2022 15:29:05
3

Le Cac40 remonte : -8,91% ; le CacGR : -6,92%


PEA : +6,15% depuis le début de l'année.

Revente de Faurecia, +13%. Cela peut encore monter mais les entreprises qui coupent le dividende en augmentant les traitements des directeurs : ouste ! EssilorLuxottica a fait son entrée. 7,7% de liquidités.

CTO : +7.23% depuis le début de l'année.

Baisse significative des foncières depuis le dernier relevé. Possiblement à contre-courant, j'ai réinvesti pour en racheter, après un passage assez "juteux" sur Tesla.inc, (+18%, en 4 jours). Un peu chanceux tout de même, j'avoue. Cela peut encore monter, mais c'était une expérience. J'ai ainsi pu renforcer URW et Klepierre. 6,5% de liquidités en attente.



  
Répondre
Phi04 Phi04
18/05/2022 12:15:32
3

PEA : 2,69% depuis le début de l'année.

Des changements à la marge. Avec les dividendes : passages rapides sur CapGemini, Atos, Coface et MetropoleTV pour finir par les stabiliser sur Kering, Faurecia, SaintGobain et renforcement de la ligne Crédit Agricole.

CTO : 10,99% depuis le début de l'année.

Les dividendes ont été réinvestis sur Mercialys et pour le reste sont en attente d'un recul d'URW sous 68 (pour le - très - long terme).


Au moment du relevé aujourd'hui, mes portefeuilles font mieux que le Cac 40 (-10,25%) et que le Cac GR (-8,78%).


Selon moi, nombre de nuages sont déjà levés ou sur la bonne voie. Si, si ! Néanmoins, le risque nouveau de pénurie alimentaire pointe.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
13/05/2022 19:37:17
3

Article de la banque CFM indo Suez du Crédit Agricole concernant la crise actuelle.

ça a le mérite d'être clair sur quoi s'orienter pour résister... et c'est ce que je pense aussi.


Market Views : Quel est le message ? (Noté "Information importante")


CFM indo Suez Wealth Management |13 mai 2022

https://monaco.ca-indosuez.com/a-la-une/expertises/quel-est-le-message


On notera en conclusion :

"Nous pensons que les données macroéconomiques les plus récentes continuent d'alimenter le narratif d’un scénario de stagflation ; tandis que la hausse des prix continue de se diffuser à un plus grand nombre de composantes. L'inflation ne ralentit pas significativement, et l'idée que l'inflation de base pourrait descendre vers 2,5% l'année prochaine est remise en question par la Banque d'Angleterre. Cela met la pression sur les banques centrales pour qu'elles agissent plus vite et plus fort. Dans ce contexte, les investisseurs doivent continuer à privilégier les actifs capables de fournir des rendements supérieurs à l’inflation à moyen terme.

Les actions d'entreprises générant d'importants flux de trésorerie (sur les marchés cotés ou privés) et les dettes d'entreprises en dollars à faible duration en sont des exemples, notamment dans les secteurs qui bénéficient du changement de régime actuel et/ou qui ont un faible endettement. Ce sont ces secteurs qui ont enregistré de bons résultats au premier trimestre. Ceci explique pourquoi nous maintenons notre préférence pour les actions Value et les valeurs de qualité dans ce contexte, au détriment des valeurs de croissance sur lesquelles les investisseurs pourraient vouloir attendre davantage avant d'acheter la correction de ces derniers mois."

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
01/04/2022 16:36:08
0

" Au final un portefeuille assez moche et déséquilibré pour l'instant "


Oh tu sais les goûts et les couleurs..

c'est comme tout, y a un effet de mode.

  
Répondre
cben cben
01/04/2022 12:27:33
4

Hello la liste,

Je m'aperçois que je n'ai rien publié ici depuis le 20 janvier.

A l'époque 16,5 K investis, j'ai désormais investi 29 K. "Objectif" investir 150 K sur mon PEA + ouvrir un PEA PME (75 K) cette année. Toujours dans mes objectifs, avoir des lignes de 20/25 K environ, seuil que j'atteins progressivement en fonction des opportunités de marché.

Je suis resté essentiellement sur Atos au T1, en faisant passer mon investissement de 16,9 à 24,6 (seuil atteint) et mon PA de 33,5 à 30,5. J'attends maintenant la mise en oeuvre progressive de la nouvelle stratégie d'Atos. Vu de chez moi, purge des comptes 2021 par la nouvelle direction faite, nouvel organigramme posé, précisions des objectifs strat. en mai, encore un mauvais semestre annoncé, puis back to business à partir du S2. Sur le fond, cette boite est pleine d'activités stratégiques, je suis zen dans la tempête.

J'ai en plus ouvert une ligne EDF, là aussi actifs stratégiques et incontournables..

Au final un portefeuille assez moche et déséquilibré pour l'instant mais plein de promesses.

Pour mémoire j'attends la fin de mes mouvements immobiliers pour revenir plus largement sur les PEA (j'ai acheté en décembre ma nouvelle résidence principale, j'espère avoir finalisé la vente de mon ancien domicile d'ici fin mai et remboursé qlq dettes au passage). In fine, malgré les grosses sommes sur mon PEA, mon patrimoine restera très largement immo.

Voili, voilo

  
Répondre
Fibopivots Fibopivots
30/03/2022 18:01:01
2

Bonjour Tirelire, j.ai découvert (!), une rubrique sur zonebourse où on trouve bon nombre de valeurs soit decotees ou qui montrent des volumes anormaux.

En recensant certaines d.entre elles, il se trouve qu.elles semblent avoir un très beau potentiel.

Quelques exemples ici

Message complété le 30/03/2022 18:19:38 par son auteur.

Hulotte group, visiatix, cegedim, maast pharma, fra caise de l.Energie, Thé Block chain GP...

Message complété le 30/03/2022 18:20:13 par son auteur.

Haulotte...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/03/2022 11:10:31
5

Clôture du 29 mars 2022


Le CAC clôture à 6 792,16 pts.

Je livre ici une publication de chiffres comme point d'étape après le Krack Boursier 2022, lié au conflit Ukraine Russie. Je suis resté investi totalement. Et mon taux d'investissement total dépasse les 99,5%.

Je vous mets le lien de ma nouvelle file pour ceux qui l'auraient loupé de PEA jeunes où j'ai investi 20 K€ ( x 2 ) entre le 6 et 7 décembre 2021. Tout est détaillé notamment au début de la file les raisons des choix de titres. L'investissement a été réalisé pour 2 enfants avec sensiblement les mêmes PRU car il est impossible d'acheter au même moment.

https://www.abcbourse.com/forums/msg893148_que-faire-avec-un-pea-jeunes-de-20-k-fin-2021-


Le compte titre tiré sur 10 ans par la performance de Safran, Kering, LVMH progresse moins vite actuellement, même si je l'ai considérablement diversifié ces dernières années, mais il a très bien résisté aux crises et au final depuis le 31 décembre 2011, je superforme le CAC 40 GR (dividendes réinvestis) de + 138,79% , soit en gros l'équivalent du double de la performance du CAC 40 normal.

La moisson de dividendes 2021 pour 2022 s'annonce exceptionnelle et devrait me permettre d'acquérir au global environ 35 à 45 K€ d'actifs nets en 2022, suivant les opportunités.

Avec la distribution gratuite de titres Air Liquide (+1/10) pour cette fin de semestre, je devrais dépasser allègrement la barre des 30 K€ de dividendes sur le PEA 1.

Ma stratégie dans un marché stagnant est de dégager des dividendes pour augmenter la détention d'actifs nets en ciblant des achats de valeur décotées ou de croissance avec des actifs nets tangibles.


| # Comportement de mes enveloppes depuis le 31 décembre 2021 au 29 mars 2022 .

• CAC depuis le 31 décembre 2021 (= 7153,03 pts) : -5,04%


• PEA 1 ancien depuis le 31 décembre 2021 : -2,16%

• PEA 2 nouveau depuis le 31 décembre 2021 : -3,66 %

• Compte Titre depuis le 31 décembre 2021 : -6,79%

• PEA Jeunes depuis le 31 décembre 2021 : +1,63 %


| # Bilan annuel de 2021

• Compte titre depuis le 31 décembre 2020 : +28,85% (Clôture à 7153,03 et départ à 5.551,41 pts)


• PEA 1 ancien depuis le 31 décembre 2020 : +29,51%

• PEA 2 nouveau depuis le 31 décembre 2020 : +31,14 %

• Compte titre depuis le 31 décembre 2020 : +15,29 % (performance annuelle)


| # Bilan au 29 mars 2022, depuis le Krack Boursier du 13 mars 2020 ( 3ème Clash en réplique sismique)

• CAC 40 depuis le Krack Boursier du 13 mars 2020 : +64,92 %


• PEA 1 ancien depuis le 13 mars 2020 : +77,26%

• PEA 2 nouveau depuis le 13 mars 2020 : +106,15 %

• Compte titre depuis 13 mars 2020 : +54,51%


| # Bilan au 29 mars 2022, depuis le 31 décembre 2018

• CAC 40 depuis le 31 décembre 2018 (= 4730,69 pts): +43,57%


• PEA 1 depuis le 31 décembre 2018 : +53,43%

• PEA 2 nouveau depuis le 31 décembre 2020 : +59,24%

• Compte titre depuis le 31 décembre 2018 : + 39,20 %


| # Bilan au 29 mars 2022, depuis le 31 décembre 2011

• CAC 40 depuis le 31 décembre 2011 (= 2922,26 pts) : +132,42%

• CAC 40 GR depuis le 31 décembre 2011 (= 6807 pts) : +181,20%


• PEA 1 depuis le 31 décembre 2011 : +217,08%

• Compte -Titre depuis le 31 décembre 2011 : +319,99%

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/03/2022 11:33:05
0

Nouvelle règlementation de bourse aux métaux

Si vous avez des titres de sociétés intervenant sur le marché de métaux au London Metal Exchange ("LME"), une notice d'évènement important a été publiée.


Je vous donne le lien de file pour la notice que j'ai reporté sur le forum de ArcelorMittal et Eramet

https://www.abcbourse.com/forums/msg919912_lme-interdiction-des-ordres-en-dehors-des-limites-quotidiennes


Notice d'évènement de marché N° 22 090 : Prohibition of Order Submission Outside Daily Price Limits

LME | Member Notice | 24 Mar 2022

Classification : Public

Auprès de :Tous les membres et autres parties intéressées

Ref : 22/090

Classification : Trading

Date:24 mars 2022

Objet : INTERDICTION DE SOUMISSION D'ORDRES EN DEHORS DES LIMITES DE PRIX QUOTIDIENNES


.



  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/02/2022 20:03:12
2

Relevé de frais annuels de tenue de comptes portefeuille 2021


Sans surprise, je suis au plafond de perception...


• PEA : -289,99 € (Caisse d'épargne)

• Compte titre : -289,99 (Caisse d'épargne)


Pas encore de détail pour le PEA 2 chez SG (normalement prélevé semaine prochaine).


Je travaille sur mon bilan des 2 PEA et je taille aussi le jardin !

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/01/2022 13:21:41
3

BILAN 2021 de clôture au 31 décembre 2021 (1/3)


Vous trouvez ici selon mon nouveau principe d'investissement passé sur la hausse de détention d'actifs nets touts les éléments pour apprécier le modèle et vous forger votre idée sur la méthode.


Première partie : COMPTE TITRE


Je termine l'année avec 13572 titres d'une valeur d'actifs nets moyenne à 15,40 euros par titre.


DEPUIS le 1er Janvier 2019 :

• Mon nombre de titre détenus est en croissance de + 107,80%

• L'actif net par titre est passé de 22,29 euros à 15,40 euros, soit -30,91%

• Les actifs nets totaux détenus sont en croissance de +51,27%

• Le dividende moyen servi passe de 1,571 € à 1,026 €, soit -34,69%

• Le montant total de dividendes prévisionnels à percevoir en 2022 augmente de +35,78%


J'ai également réussi ma transformation de diversification de compte titre afin de diminuer la part de domination de valeurs anciennes ( Kering, LVMH, Total, safran, Vinci) qui pesaient 66,31% des actifs nets au premier janvier 2019 et qui sont passés 46,91% fin 2021 (et même 45,26% ce début d'année 2022).

Cela se traduit par une diversification de titres à 29 lignes pour un portefeuille qui en a longtemps compté 11. Mon travail a consisté à vendre une partie de ces titres en forte plus values et soumis à abattement de durée de détention, et à réinvestir le produit sur des titres d'actifs décotés à niveau de dividende important.

Le bémol, c'est que chaque année, faut faire attention à ce que l'on vend sous prétexte d'avoir un gros chèque à faire au titre d'imposition des plus values. J'ai choisi une solution qui consistait en vendre pour environ 12 à 15 K€ de plus values anciennes par an que j'ai pondéré au maximum par des moins values. J'ai actuellement plus rien à éponger en pertes sauf la sortie de la ligne Orchestra er une perte mineure sur Foncière Euris.


Pour 2021, Je termine donc à 83 082,15 € de cessions et +10 802,91 € de plus values nettes de cessions.

Concernant les dividendes perçus, le montant net de prélèvements fiscaux s'établit à +8 864,93 euros

Hors prélèvement et imposition forfaitaire, le total reçu en dividende pour 2021 s'élève à +12 971,38 euros.


Le rapport "Cours sur actifs" nets de clôture annuelle 2021 est à 2,53 : niveau de valorisation élevé tiré par Hermès (17,37), PUMA (8,28), LVMH (8,11), Kering (6,49), Schneider (4,38), Safran (3,53).


Les mouvements sur l'année 2021 en ACHATS NETS (solde au 31 décembre 2021)

• Eutelsat : +196 titres

• Scor : +333 titres

• Covivio Hotels : + 44 titres

• Mercialys : +7 titres

• CNP Assurances : + 200 titres

• Technip Energies : + 695 titres

• Technip FMC : + 1327 Titres

• Faurecia : +8 titres

• Stellantis : + 451 titres

• ALD : + 100 titres


Soit + 3361 titres qui vont produire + 1491,96 euros de dividende sur 2022


Les mouvements sur l'année 2021 en VENTES NETTES (solde au 31 décembre 2021)

• Kering : -2 Titres

• PSB Industries : -280 titres (OPA/R)

• Natixis : -3107 titres (OPA/R)

• Actia Group : -1000 titres

• Peugeot : -276 titres ( Fusion avec Fiat = Stellantis)

• Safran : -60 Titres


Soit -4725 titres qui produisaient +695, 07 euros de dividende sur 2021

--------------------------------------------------------------------------------

Le solde de l'année 2021 ressort à -1364 titres détenus et une hausse du montant total de dividende prévisionnel pour 2022 de + 796,89 € (hors de dividende propre aux valeurs distributrices).

Coté gains d'actifs nets à l'issu des cession et achat, le solde est d'environ + 10 000 euros, en progression de + 26,82% par rapport aux actifs nets cédés.

--------------------------------------------------------------------------------


En 2021, les OPA/R de Natixis et PSB industries, la fusion de Peugeot ont perturbé mon programme de cession de titres de lignes trop importantes du portefeuille.

J'ai repris les cessions début Janvier 2022 et la diversification :

• Vente de 95 titres Safran

• Vente de 327 titres Technip FMC

et

• Achat de 444 titres M6 Group

• Achat de 44 titres Mutares AG (Francfort - D)

• Achats de 158 titres Atos


Venons-en enfin à la performance boursière au 31 décembre 2021.

• Compte titre depuis le 31 décembre 2020 : +15,29 % (performance annuelle)

• Compte titre depuis le 31 décembre 2018 : + 50,93 %

• Compte titre depuis le 31 décembre 2016 : + 123,76 %

• Compte titre depuis le 31 décembre 2011 : + 352,08 % (Le chiffre est faussé par quelques retraits de liquidités qui amoindrissent la performance globale)


Performance du CAC 40

• Compte titre depuis le 31 décembre 2020 : +28,85% (Clôture à 7153,03 et départ à 5.551,41 pts)

• Compte titre depuis le 31 décembre 2018 : + 51,20 % (Clôture à 4730,69 pts)

• Compte titre depuis le 31 décembre 2016 : + 47,11 % (Clôture à 4862,31 pts)

• Compte titre depuis le 31 décembre 2011 : + 126,37 % (Clôture à 3159,81 pts)


Sur donc les 10 dernières années, ma performance moyenne annuelle est à + 35,20% contre + 12,637% pour le CAC 40.

La performance du Livret A est ici, et y'a pas photo...

https://selectra.info/finance/guides/livrets-epargne/livret-a/historique


Situation de fin d'année 2021 :

• Les plus values réalisables représentent 73,29 % du montant total du Compte titre

• Les liquidités sont à 2,40 %.

• Le niveau de plus values latentes est à +301,08% (stable compte tenu des réinvestissements et des cessions, et par rapport niveau des dernières années).

• Mon capital investi net d'impôt est en hausse de + 38,71% depuis le 31 Décembre 2018.

• Ma masse de plus values latentes est en croissance de + 48,60% depuis le 31 Décembre 2018.


Voilà, j'espère que ces chiffres seront clairs à lire, j'ai travaillé à être précis et lisible. La suite suivra prochainement pour le PEA 1 ancien et le PEA 2 nouveau.


Bonne lecture. Il est important de faire son bilan annuel d'investissement et de mesurer dans le temps sa performance, ça permet de voir assez facilement ce qu'il faut travailler et où mettre l'accent.


Une petite photo du Haut Forez...

.




  
Répondre
cben cben
18/01/2022 14:26:59
5

Bonjour la liste

Premier point annuel sur mon PEA (pour mémoire, ouvert avec 1K en novembre)

J'ai désormais investi 16,5 K, le PEA est valorisé environ 17,1K

J'ai arbitré la semaine dernière mes Orange avec PV (et post acomptes sur dividendes de décembre).

J'ai augmenté ma participation dans Atos, à la faveur du PW tactique du nouveau PDG. Je suis donc à nouveau full Atos, mais avec un PA, que je crois canon.

Je monterai progressivement sur l'année à 150 K d'investissements, en diversifiant plus.. Peut être aussi reprendre un PEA PME ?

Voili, voilo, joyeuse année & bonnes PV

  
Répondre
Phi04 Phi04
07/01/2022 18:05:07
5

PEA depuis le début de l'année : +4,53% ; le CAC40 fait +0,93%.
CTO depuis le début de l'année : +4,92% ;

Coface remplace CNP assurances. Les valeurs de rendement semblent offrir une certaine fiabilité dans le contexte actuel.

  
Répondre
Sioupeur Sioupeur
31/12/2021 19:02:35
7

Bonjour à tous,

Comme chaque année, je publie un CR sur cette file une fois par an. Le voici donc :

I°) Point annuel chiffré:

¤ Depuis le début de l'année: +20.9%. Le portefeuille sous-performe le Cac GR de 10.9 point(s)

¤ PV/MV réalisées + dividendes: +8.9%

¤ PV/MV potentielles: +11.4%

¤ Taux de rendement interne: +24.57%

II°) Lignes détenues à date (taille en base PRU / PMVL potentielles):

¤ Air Liquide (24%, +51%)

¤ TotalEnergies (37%, -3%)

¤ Dassault Systèmes (4%, +6%)

¤ Atos (3%, -26%)

¤ Bio-UV Group (5%, -5%)

¤ Capgemini (3%, +6%)

¤ Chargeurs (4%, +5%)

¤ Imerys (2%, +0%)

¤ ETF PEA Div (3%, +4%)

¤ Michelin (2%, +12%)

¤ Orange (5%, -5%)

¤ Rubis (3%, -3%)

¤ Sanofi (engagement 2020 respecté, 5%, +9%)

III°) Commentaires:

¤ Répartition capitalisation sur la base du Pru: Medtech 0% Grosse capi 80% Mid 8% Small 4% Micro 5% Nano 0%, ETF 3%

¤ Répartition par secteur sur la base du Pru: Matériaux de base 26% Santé 5% Industrie 5% Energie 40% Technologie 10% Télécommunications 5% Services financiers 0% Consommation cyclique 6% Consommation non cyclique: 0% ETF 3%

¤ Total représente la + grosse ligne et, après une année 2020 catastrophique, se rattrape bien cette année

¤ J'avais annoncé l'année dernière que je procèderai à une réorientation vers des valeurs de croissance. Sword group (revendu, PV 13%), Capgemini en fin d'année & toujours en portefeuille, Sartorius (revendu, PV 12%), STMicroelectronics (revendu, PV 17%), Dassault Systèmes (revendu à tord, PV 26%, puis racheté un peu plus tard)

¤ Je me suis essayé avec une Biotech, Valneva en l'occurrence, mais n'étant pas à l'aise avec ce type de valeur très volatile, j'ai revendu rapidement (PV 12%)

¤ Des opérations rapides, ayant eu plus ou moins de succès: ABInbev (MV -10%), Seb (+16% en - d'un mois), GTT (PV +19% en comptant les div), Accor (PV +5%), Eurofins (PV +6%), et des actions Total afin d'alléger son poids, (MV s'étalant de -13 à -15%)

¤ J'ai participé à une seule IPO, celle d'Omer-Decugis, fidèle à mes convictions, le groupe était déjà rentable. PV 10% car l'objectif fixé dès le départ avait été atteint.

¤ Je n'ai toutefois pas toujours suivi mes engagements: j'avais prévu dès l'achat de revendre Bio-UV avec une PV de 11%, cours de vente touché, j'ai hésité, et depuis, je suis en MV !

¤ En tant qu'investisseur actif, je fais partie comme d'habitude des 80% qui font moins bien que le Marché ! Aussi, il s'agit de rester humble sur la performance du portefeuille: il n'y a aucun mérite à être positif en cette année exceptionnelle à bien des égards. Je me réjouis tout de même de faire mieux que mon AV.

IV°) Objectifs 2022:

¤ Comme chaque année, surperformer le Cac GR

¤ Maintenir en portefeuille les "belles valeurs"

A+ la file et RDV l'année prochaine

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202206101122 473700
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.