bourse investir
OK

Analyse financière - Leçon 1 - Introduction aux marchés financiers (1/2)

Cette première partie est un panorama des grands principes de la théorie de l'investissement, elle vous permettra de considérer avec plus de recul les décisions d'investissement que vous serez amenés à prendre.

L'investissement boursier peut être effectué à travers une foule de produits différents. Ces instruments financiers sont très nombreux et les financiers en inventent en permanence.

Néanmoins quel que soit la complexité du produit en termes techniques, tous présentent des similarités qui nous permettent d'évaluer avec pertinence leur intérêt en fonction des perspectives d'investissement de chaque personne. Alors qu'une obligation à pour objet d'engendrer des revenus réguliers par le biais du coupon dont le montant et les dates de détachement sont fixées à l'avance, l'action offre une incertitude sur le montant des dividendes futurs ainsi qu'un risque d'effritement de la valeur d'actif qui lui est attachée.

En fait tous les produits financiers peuvent être caractérisés par deux paramètres importants qui sont le risque et la rentabilité, ce couple est indissociable et très fortement corrélé. Un rendement élevé étant souvent synonyme de risque important et vice versa.

Pourquoi investir ?

Qu'est-ce qui motive les particuliers ou les entreprises à investir alors qu'ils pourraient dépenser cet argent immédiatement ? Les réponses instantanées à cette question sont l'épargne, le sentiment de sécurité, l'envie de transmettre d'une génération à une autre...

Une autre raison est le désir d'accroître son patrimoine, c'est à dire de faire croître cet argent. Cette motivation est réelle dans notre vie, le simple fait d'acheter un ticket de loto augmente (très faiblement) la probabilité d'être riche.

Les décisions d'investissement sont donc multiples, chaque personne ou entité a sa propre motivation. Un grand fonds de pension américain, un retraité ou un jeune actif n'auront pas les mêmes motivations, cependant ils se poseront la même question " quel rendement puis-je attendre en fonction du risque que je prends ? ".

Définition du rendement

Le rendement est une mesure de la croissance d'un capital, cette valeur est exprimée en pourcentage ceci afin de faciliter les comparaisons. Nous exprimons cette valeur pour une unité de temps donnée, nous parlerons ainsi d'un rendement de x% sur un an.

Le rendement d'une action sur une période de temps t pourra être exprimé de la façon suivante :

Rt = (Vt+1 - Vt + Dt) / Vt

Vt est la valeur de l'investissement en début de période
Vt+1 est la valeur de ce placement en fin de période
Dt sont les dividendes versés au cours de la période

Cette formule très simple permet d'évaluer le rendement d'un placement en actions, cependant ne sont pris en compte que les revenus financiers. Il existe d'autres bénéfices attachés à la possession de cette action comme le droit de vote aux assemblées générales qui eux influent directement sur la valeur du titre (V).

On utilise deux types de moyennes pour mesurer la rentabilité d'un investissement. La moyenne arithmétique vue précédemment, et la moyenne géométrique. Un exemple nous aidera à comparer car les résultats obtenus sont différents :

Exemple

Soit un titre que l'on achète 500 F (V0), la rentabilité la première année est de -50%, et de 100% la seconde.

La moyenne arithmétique des rendements est (100-50)/2 = 25 %
La moyenne géométrique est égale à [(1+(-50))*(1+100)]1/2 = 0 %

Les résultats sont très différents, dans un cas on gagne de l'argent, pas dans l'autre. Étant donné les multiples horizons d'investissement, la moyenne géométrique est le meilleur moyen d'évaluer la croissance du placement. Néanmoins de nombreux modèles statistiques retiennent la moyenne arithmétique.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin