bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Analyse financière

Analyse financière - Leçon 11 - L'évaluation des entreprises, ANCC et traitement actif

Thème ambitieux que celui d'évaluer de manière chiffrée la valeur d'une entreprise. C'est pourtant la préoccupation principale de l'analyste qui cherchera par cette démarche à estimer la valeur théorique d'une action.

Cela lui permettra de repérer les titres sur ou sous évalués et ainsi de mieux arbitrer ses placements en fonction des espoirs de gains potentiels.

Puisque nous avons abordé les principaux aspects comptables du compte de résultat et du bilan dans les précédentes leçons, nous avons désormais toutes les armes pour pratiquer les techniques d'évaluation.

Ces dernières sont nombreuses et privilégient des approches différentes. Nous vous présenterons ici, sans être exhaustifs, une panoplie de méthodes. L'enjeu n'est pas de les utiliser toutes mais plutôt de repérer celles avec lesquelles vous serez le plus à l'aise.

Plusieurs approches

Parmi les grandes familles de méthodes d'évaluation on en distingue 2 principales :

- celles qui se fondent sur des éléments patrimoniaux, présentées dans cette première leçon.
- Celles qui ont pour objet l'actualisation ou la capitalisation, c'est à dire plus tournées vers la rentabilité et qui feront l'objet de la prochaine fiche.

I - Les méthodes patrimoniales

Si les méthodes privilégiant la vision patrimoniale sont les plus utilisées, cela tient au fait que leur mise en œuvre est simple et assez rapide. Leur objet est de dégager la valeur d'une entreprise en fonction de ses éléments patrimoniaux tels qu'on les retrouve au bilan.

I-1 L'actif net comptable corrigé (ANCC)

Dans cette méthode il s'agit principalement de retraiter les actifs et les dettes de la société pour les ramener le plus près possible de leur valeur réelle et ainsi dégager par soustraction la valeur de l'entreprise à un instant t.

ANCC = somme corrigée des actifs - somme corrigée des dettes.

La réalité économique est souvent éloignée du formalisme comptable, aussi pour avoir une vision la plus précise de la valeur d'une société, il sera nécessaire de réévaluer certains postes. Les cas les plus courants sont constitués par des immobilisation (par exemple des immeubles) dont la valorisation qui figure au bilan est éloignée de leur valeur de marché ou des stocks qui se sont dépréciés, etc.

Tout d'abord nous ne sélectionneront pas tous les postes du bilan pour nos opérations, nous éliminerons certaines parties.

a) Traitement de l'actif

Lors de la comptabilisation de l'actif d'une société nous soustrairons de cette masse, les non valeurs telles que les frais d'établissement ou les charges à répartir. Ensuite il nous appartiendra de réévaluer les biens en fonction de leur valeur de marché : vérifier la valeur réelle des immobilisations, la valeur des stocks. Une fois que ces valeurs auront été déterminées nous auront une valeur qui colle à la réalité.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin