bourse investir
OK

Detrended Price Oscillator

Cet indicateur est sorti de l'imagination bouillonnante de l'auteur américain Welles Wilder à qui l'ont doit de nombreux outils d'analyse technique comme le très connu RSI. L'ingénieur américain est également le père de l'Average True Range (ATR) ou du Parabolique SAR.

Le Detrended Price Oscillateur (DPO), est, comme son nom l'indique un indicateur de la famille des oscillateurs. Il est tracé sous la courbe des cours, dans une zone dédiée, et oscille de part et d'autre de la ligne du 0.

Calcul du DPO

Le principe de calcul est assez simple puisqu'il s'agit, pour chaque journée, de déduire du cours de clôture, la valeur d'une moyenne mobile simple. Petite subtilité complémentaire, la moyenne mobile est retardée de quelques jours.

Dans la pratique, on a la formule suivante :

DPO (i) = Cours(i) - MMA(i-p)

Où :

Cours(i) : est le cours du jour
MMA : est la moyenne mobile de période 'n', généralement 20 jours
p : est égal à (n/2+1), soit la période de la moyenne mobile divisée par deux, plus un.

Dans ce contexte, on compare donc le cours de clôture avec la valeur d'une moyenne mobile passée.

Au-delà du lissage des cours que cette technique apporte, cela permet à l'indicateur de filtrer les petits mouvements de cours parasites qui n'ont pas d'intérêt et qui sont bien souvent le fait de la volatilité. Il offre donc la possibilité de se concentrer sur les cycles majeurs du marché, en tout cas ceux correspondant à la période de calcul de l'indicateur.

Utilisation en trading

dpo detrended price

Du fait de sa construction, le DPO va mettre en avant les points haut/bas, mais aussi les situations de surachat/survente ou encore les cycles du marché. Son fonctionnement s'approche de ce qu'on a pu voir sur la MACD ou le Stochastique.

Comme la plupart des indicateurs de la famille des oscillateurs, on utilisera souvent la détection de divergences entre le DPO et la courbe des cours. L'image ci-dessous, avec l'action de la Société Générale, nous en montre un exemple intéressant. Dans ce cas précis il s'est développé une divergence baissière typique, qui annonçait la consolidation. En effet, les cours continuaient de progresser en marquant de nouveaux plus hauts alors que l'indicateur s'affaissait progressivement dans une tendance inverse.

On pourra aussi utiliser les extrêmes du DPO pour détecter des situations de tension sur le marché (surachat/survente). Bien évidemment les passages de part et d'autre du zéro seront aussi à considérer, marquant souvent des retournements majeurs

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin