bourse investir
OK

Les chandeliers Japonais en détail

Ce cours vous propose une approche de la technique des chandeliers japonais.

Il passe en revue de nombreuses configurations qui se rencontrent dans ce système de notation des cours de bourse, inventé au XVIIIème siècle par les marchands de riz japonais.

Configuration des chandeliers japonais

Définition : La désignation pour le chandelier blanc (marché haussier) est le Yang (yo-sen ), pour le chandelier noir (marché baissier) le Yin (in-sen).

chandeliers japonais

Introduction

Les chandeliers doivent être une aide à la décision et ne sont nullement rattachés à des règles rigides. Ils forment ainsi des indications précieuses lorsqu'ils sont couplés à des indicateurs de changement de tendance. Par exemple, retournement d'une stochastique à la baisse suite à l'apparition d'un pendu dans des volumes importants.

Les règles de base

a) Analyser l'apparition d'un chandelier dans une tendance de prix qui le précède. Par exemple, un chandelier de renversement n'aura pas le même impact dans une tendance haussière ou baissière, que dans un marché en phase de congestion.

b) Toujours attendre une confirmation lors de la séance suivante. Par exemple, l'apparition d'un chandelier de renversement dans un mouvement haussier annonce qu'un changement de tendance va apparaître. La séance suivante pourra donc être haussière ou baissière.Ce cours est un récapitulatif synthétique, classant les chandeliers japonais en deux grandes structures. Celles de renversement et celles de continuation. Elles sont décomposées en catégories I et II. Elles correspondent à leur degré d'importance. Ainsi vous devez connaître parfaitement les chandeliers de catégorie I, ceux de catégorie II étant de moindre intérêt. 

Observation : Pour chaque configuration vous pouvez avoir de plus amples explications en cliquant sur la figure. Toutefois si le schéma suffit à la compréhension et qu'aucun élément supplémentaire ne vous soit d'une aide quelconque, vous n'aurez aucun lien pour un détail plus approfondi.

Encore une fois, les critères de choix sont une aide sur la définition des chandeliers, mais ceux-ci ne sont pas rigides et peuvent être interprétés différemment suivant les aspirations de chacun.

Rappel sur le "Gap" : il s'agit d'un espacement entre le cours le plus haut (chandelier 1) et le cours le plus bas (chandelier 2).

analyse technique gap

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin