bourse investir
OK

Analyse technique - Leçon 4 - Les bandes de Bollinger

John Bollinger est un américain toujours très actif, grand organisateur de séminaires et autres publications autour de sa fière découverte. Les bandes de Bollinger ont rejoint l'arsenal maintenant classique du parfait analyste. L'utilité de cet indicateur est démontrée, étudions le.

Construction

Les bandes de Bollinger sont deux lignes placées à distance fixe au-dessus et au-dessous d'une moyenne mobile donnée, formant un canal.

Traditionnellement, la période de la moyenne mobile est de 20 séances et l'écartement des bandes et de +/- 2 écarts-types à la moyenne.

Elles permettent de savoir quand les cours s'éloignent trop d'une moyenne en prenant en compte la volatilité. Lorsque les cours sortent par exemple de la bande supérieure, on peut dire que la valeur croît avec force. L'inverse pour la bande du bas.

Plus les cours varient vite dans les deux sens, plus les bandes s'écartent. Vous connaissez désormais bien le titre IBM, continuons avec.

Utilisation

Ainsi, on voit ici que fin octobre, l'écart des deux courbes orange de la Bollinger était deux fois plus grand que fin septembre. Et de fait, la volatilité sur 20 jours (période de calcul des bandes) était importante fin octobre, au moment où la valeur était sortie de son sommeil.

bandes de bollinger

Que nous dit la Bollinger ? Comment l'utilise-t-on? Allons-y par étapes:

  • Les changements de prix majeurs ont tendance à se produire après un resserrement des bandes. On voit bien que les courbes orange se resserrent aux points A, B et C, avertissant qu'un changement allait se produire. Aucun n'a raté! Il reste néanmoins difficile de savoir quand exactement parce que les bandes peuvent encore se resserrer plus! Mais on peut faire confiance au début de l'écartement qui suit parce qu'il indique le moment du changement attendu.
  • Attention cependant: les prix ont une fâcheuse tendance à ne pas partir dans le bon sens au sortir d'un étranglement des bandes. Mais ils reviennent rapidement donner raison à la prévision.
  • Quand les prix sortent assez nettement d'une bande, une poursuite de la tendance s'ensuit. Par exemple, lorsque les prix sortent de la bande au point C pour la suivre à l'extérieur, c'est que cette hausse est confirmée. De fait, les deux séances qui ont suivi poursuivent la hausse presque verticale.
  • Au point 1 sur la figure, les prix font un petit bas à l'extérieur de la Bollinger inférieure puis un petit haut à l'intérieur cette fois-ci. Cette caractéristique est très puissante pour signaler le début de la hausse.
  • L'inverse est vrai aussi. Le point 2 montre la figure inverse qui signale cette fois-ci une baisse. On constate une hausse également à l'extérieur puis une baisse dont la réaction est à l'intérieur. Dans ce cas, la chute n'est pas importante simplement parce que la tendance de la valeur est globalement haussière.
  • Enfin, un mouvement des cours qui a son origine sur un bord de bande a toujours tendance à aller sur l'autre bord de l'autre bande. Ca a été le cas en 1. Et presque complètement en 2: la tendance fortement haussière a empêché la fin de ce pronostic. Ceci est pratique pour deviner l'évolution de prix à attendre. Ainsi en 1, on a rejoint le bord de bande d'en face en 8 séances sans que ce bord n'ait vraiment eu le temps de changer de niveau. On savait alors combien on allait gagner!

Conclusion :

Côté réactivité, on ne peut guère mieux. Nous tenons là l'indicateur le plus prompt à réagir, comme l'a prouvé le point fléché 1. D'où le succès de cette Bollinger très voyante dans les marchés à tendance.

Un indicateur complémentaire pour mieux jauger les bandes

L'écartement et le resserrement des bandes de Bollinger est parfois délicat à juger visuellement. Pour cette raison, le graphique ABC Bourse propose un indicateur secondaire appelé "Bollinger bandwith".

bandes bollinger

Ce dernier est une mesure de l'écartement des bandes. Il offre ainsi une aide précieuse pour voir les extrêmes des écarts que l'on peut constater en un coup d'oeil.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin