bourse investir
OK

La représentation Equivolume

Bar Chart, chandeliers, courbe continue, etc. Les modèles de représentation des cours sont nombreux en bourse. Chacun à ses avantages et ses inconvénients et offre une vue plus ou moins détaillée des cours, se focalisant uniquement sur la clôture ou bien intégrant les plus haut, plus bas et ouverture de la séance. Par contre, aucune méthode ne prend en compte les volumes et c'est ce qui va donner l'idée à Richard W Arms Jr. de développer la représentation "Equivolume".

Généralement le volume de transactions est représenté sous forme de bâtonnets sous la courbe des cours, avec l'Equivolume, il le sera directement sur la courbe des cours avec un modèle assez astucieux. Voyons le principe.

Le modèle Equivolume

Le premier principe est que pour chaque période tracée sur le graphique, que ce soit séance par séance ou semaine par semaine, on trace une boîte. Cette dernière peut ressembler à un chandelier japonais mais elle n'a pas d'ombre pour les plus hauts et les plus bas. Il y a deux couleurs de boîtes, une première (en bleu ici) pour les séances haussières, c'est à dire avec un cours de clôture supérieur au cours d'ouverture, et une pour les séances de baisse, en rouge ici (clôture < ouverture).

Le haut de la boîte est le plus haut du jour et le bas, le cours le plus bas du jour.

Jusqu'à là, rien de spécial. C'est justement maintenant qu'intervient la spécificité du modèle, l'intégration du volume, représenté par la largeur de la boite. Plus la boite est large, plus le volume de la séance est important et vice versa.

equivolume model

Pour effectuer cette représentation, il faut réaliser la somme de tous les volumes de la période affichée sur le graphique. Ensuite, chaque boîte représentera en largeur, un pourcentage du volume total de la série affichée.

equivolume model

De la sorte, en un coup d'oeil, on voit les séances qui ont concentré du volume. Cela permet notamment de valider un passage de support ou de résistance, événement qui prend plus de force dans des volumes étoffés.

Améliorer la vision Equivolume

Afin d'enrichir le modèle, sur le module graphique ABC Bourse nous avons intégré en plus, le cours d'ouverture et le cours de clôture. On a du coup une vision totale des éléments du cours et du volume et on peut déceler assez rapidement des configurations type.

equivolume enrichi

L'ajout de l'ouverture et surtout de la clôture permet d'affiner la lecture de l'Equivolume et de mieux appréhender les tendances. Ainsi dans les deux exemples qui suivent nous avons mis en relief une tendance haussière jugée solide, avec des cours de clôture qui progressent en même temps que les plus hauts. Ensuite, on retrouve une tendance haussière jugée à bout de souffle. Le cours inscrit réguliérement des points hauts mais par contre le cours de clôture stagne. Il s'effectue un équilibre acheteurs-vendeurs et la tendance est en fin de vie.

equivolume strong

equivolume weak

Pour les tendances baissières, c'est la même chose. On peut observer des plus bas de plus en plus bas, sans pour autant que le niveau de clôture baisse significativement. Dans ce cas on pourra envisager une fin de baisse avec un équilibre acheteurs-vendeurs qui se remet en place. En cas de tendance baissière lourde, les plus bas descendent de plus en plus, tout comme le niveau de clôture et les boites restent larges. C'est clairement une phase de délestage au cours de laquelle les vendeurs ont la main.

equivolume strong short

equivolume weak short

Comparaison avec un modèle d'affichage classique

Sur l'image ci-dessous, nous avons mis en parallèle un graphique en Equivolume et un autre en Bar Charts. Les deux sont sur la même valeur, la même période et la même durée. On remarque tout de suite que l'échelle de temps (axe X) n'est pas linéaire avec l'Equivolume. C'est tout à fait logique car la largeur d'une boite dépend du volume échangé. Le nombre de barres (ou de boites) est cependant strictement égal entre les deux représentations.

Sous la courbe en Bar Chart nous avons rajouté le volume dans son affichage classique en bâtonnets.

equivolume compare

La première chose qui saute aux yeux sur l'Equivolume ce sont les boites les plus larges, là où se sont concentrés les gros volumes. C'est assez net pour l'envolée du mois de janvier et la rechute de mars.

Passage de points clefs

Le graphique ci-dessous représente l'action Kering sur 1 an. On remarque deux grosses séances en terme de volume, caractérisées par les boites les plus larges. A chaque fois cela s'est produit à l'occasion d'une cassure de résistance. Surtout le passage en hausse de la résistance a été confirmé par ces volumes important et la tendance haussière s'est poursuivie.

equivolume kering

La force d'une tendance et notamment le passage de tels points clefs se caractérise très souvent par les volumes associés. En cas de forte activité sur le marché à une telle occasion cela renforce la tendance en cours et permet de donner du crédit au mouvement. A l'inverse, l'atteinte d'un nouveau plus haut dans des volumes étroits par exemple, n'entraîne pas une grande confiance des investisseurs.

Le modèle pourra être également utilisé pour mettre en avant des retournements de tendance. L'image ci-dessous en propose un exemple intéressant avec l'action Carrefour. Après avoir connu une baisse de plusieurs séances, un volume énorme est échangé sur un point bas, en outre on a une barre bleue, donc une séance positive entre l'ouverture et la clôture. Cette configuration est typique d'un retournement de tendance qui est associé à un gros intérêt acheteur. Il s'est confirmé pour les séances suivantes avec une inversion des cours qui sont repartis à la hausse.

equivolume Carrefour

Conclusion

La représentation Equivolume permet de concentrer en un graphique toute l'information quantitative des cours et des échanges de titres, en faisant un outil tout en un assez unique dans le bestiaire des représentations de cours. Tous les traders qui s'intéressent aux volumes, y trouveront un intérêt fort.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin