bourse investir
OK

Le système Elder-Ray

Le Dr Alexander Elder est un trader et auteur de nombreux ouvrages sur l'analyse technique. Il a donné son nom à plusieurs indicateurs utilisés par les opérateurs, à l'image du système "Elder Ray" que nous allons détailler dans cette fiche.

Présentation

Lorsqu'il a créé son système et nommé son outil, le Dr Elder a tout de suite pensé aux rayons X, d'où le nom "Elder Ray" (les rayons X se disent "X-Ray" en anglais). Un véritable révélateur des forces cachées du marché et notamment pour essayer de révéler qui des acheteurs ou des vendeurs ont la main sur les cours. L'indicateur vise donc à mesurer cette balance et mettre en avant un déséquilibre entre les forces en présence pour anticiper le basculement d'une tendance, à la hausse ou à la baisse.

Le système Elder Ray est assez original dans sa présentation car il se compose de trois éléments :

- Une moyenne mobile exponentielle de période 13 jours (MME13) est tracée sur les cours

- Un indicateur "Bull Power"

- Un indicateur "Bear Power"

Le graphique ci-dessous vous montre le système au complet sur l'action Airbus.

elder ray

Calcul

Les deux indicateurs "Bear Power" et "Bull Power" sont assez simples à calculer :

Bear Power = Plus bas du jour - MME 13

Bull Power = Plus haut du jour - MME 13

La MME 13 est la moyenne mobile exponentielle de période 13 jours qui est représentée en rouge sur le panneau des cours ci-dessus.

Cela nous donne donc deux histogrammes qui oscillent de part et d'autres du zéro.

Interprétation

D'après l'auteur, le Bull Power reflète la capacité des acheteurs (haussiers) à pousser le cours au-dessus de la valeur moyenne du consensus. Quand cet indicateur est en croissance, il signifie que les acheteurs ont la main et se renforcent, poussant la tendance haussière encore plus fortement.

A l'inverse, le Bear Power représente la force des vendeurs (baissiers). Plus il sera négatif, plus ces derniers seront puissants dans leur action, ce qui poussera les prix à la baisse.

De manière générale, si le Bull Power et le Bear Power sont positifs en même temps, c'est que les acheteurs sont solidement installés sur le marché. Par contre, les lourdes tendances baissières verront toujours les Bear et Bull Power en-dessous de zéro simultanément. Le tout est de détecter le point de rupture, quand on bascule d'une tendance à une autre.

Utilisation en trading, à quelles configurations s'intéresser ?

La première règle d'utilisation est de n'intervenir que dans le sens de la tendance. C'est la MME 13 qui donnera donc le la. Ainsi, si on veut intervenir à l'achat, on ne le fera qu'avec une MME 13 haussière. A l'inverse pour joue la baisse, il faudra attendre que la MME 13 soit en pente négative. Cette condition est le préalable avant de regarder les autres indicateurs.

Signal d'achat

Elder préconise ce schéma pour intervenir dans les meilleures conditions :

- La MME 13 est en hausse
- Le "Bear Power" est négatif mais remonte vers son niveau d'équilibre (0)

A ces conditions de base, on peut en superposer deux autres, non essentielles, mais donnant simplement un peu plus de force au signal :

- Le Bear Power forme une divergence haussière avec les cours
- Le dernier pic du Bull Power est supérieur à son pic précédent.

Signal de vente

A l'inverse, un signal de vente apparaitra dans la configuration suivante :

- La MME 13 est baissière
- Le Bull Power est positif mais recule, revenant vers 0 (les acheteurs s'essoufflent)

Les conditions facultatives :

- Le Bull Power forme une divergence baissière avec les cours
- Le dernier point bas du Bear Power est inférieur à son point bas précédent

Même si l'auteur les indique comme facultatives, les divergences entre les cours et les indicateurs Bear et Bull Power, donnent de très bons résultats. Les configurations rencontrées sont plus rares mais plus efficaces pour déceler le changement de tendance qui se profile.

Exemple

L'image ci-dessous avec l'action Accor Hôtels montre quelques signaux d'achat et de vente basés sur la théorie du Dr Alexander Elder.

elder ray

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin