bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Analyse technique

Analyse technique - Leçon 10 - Les volumes, 2ème partie (1/3)

Nous avons vu que les volumes peuvent être traités soit tels quels par le tracé de lignes, soit au travers d'indicateurs relativement simples d'interprétation. Nous avons démontré que les volumes avaient une influence certaine sur les cours. De fait, ils représentent la réalité des échanges en créant l'abondance ou le manque de titres sur le marché.

Nous reprenons dans cette deuxième partie l'analyse directe des volumes. Nous ferons différentes remarques importantes sur le comportement des volumes relativement aux cours.

Nous poursuivrons par d'autres indicateurs "volumiques" moins évidents à utiliser et peu souvent mentionnés dans les ouvrages d'analyse technique. Ces indicateurs méritent cependant d'être étudiés.

La leçon 1 sur les lignes de tendance montrait que lorsque l'on franchissait à la hausse une résistance confirmée, les cours avaient tendance à poursuivre sur leur lancée. Ce signal d'achat par rupture de ligne de tendance doit être accompagné d'une augmentation nette de volumes au moment même du franchissement. Sans cela, le signal peut être invalide et annulé rapidement par une chute nette.

Sur le graphique de l'action "IBM" ci-dessous, le point A repère une rupture de la résistance tracée en violet. Sur ce point, les volumes - lignes verticales bleues - viennent valider le franchissement.

volume bourse
analyse technique

Ajoutons que, dans une évolution normale, les volumes augmentent lorsque les cours augmentent et baissent lorsque les cours baissent. Là aussi, un comportement différent, surtout sur une baisse doit amener à s'interroger et à vérifier si l'on est dans le cas qui suit.

A noter également qu'en phase haussière, les volumes atteignent leur sommet avant celui des cours. Et réciproquement, en phase de baisse, les volumes forment un creux avant le creux des cours. On soupçonne ainsi l'arrivée prochaine d'un retournement. Par exemple, si l'on joue une hausse établie, mais que soudain les volumes augmentent, il faudra surveiller sa position car un retournement s'annonce.

Expliquons le pourquoi de cette règle importante: On constate que la hausse établie se tasse alors même que les volumes augmentent par rapport aux séances récentes de hausse. Cela signifie un changement de tendance. On l'explique par la vente d'actions engrangées auparavant, celui qui vend s'assurant alors sa prise de bénéfice. A l'inverse lors d'une phase de baisse durable, une augmentation de volumes sur plusieurs séances signifie la fin de la baisse. On a simplement affaire à un ramassage important d'actions stoppant l'abondance de titres disponibles.

Une fois assimilées, ces observations importantes sur les volumes doivent devenir un réflexe de l'analyste. Le comportement conforme des volumes montre des réactions salubres, et donc une valeur plus prévisible. Prenez l'habitude de vérifier ces comportements à peu près systématiques sans lesquels l'évolution des cours peut être sans signification réelle et contrariée rapidement.

Ainsi, vous sentirez plus facilement ce qu'il se passe sur le marché. Sans forcément connaître par avance vos objectifs de hausse, vous saurez identifier ces alertes que vous envoie le marché. Si vous voulez voir ce qu'est un cas non conforme, vous pourrez en trouver en abondance dans les titres côtés au compartiment du comptant.

Passons à un indicateur qui aide à détecter les niveaux à prendre en compte: le soutien-résistance répertorié SR. La partie visualisée est un histogramme en gris à gauche du graphique ci-dessus. L'objectif est d'indiquer la force de chaque niveau des prix. En effet, plus un cours a été pratiqué, plus le niveau sera solide. Ici, le SR est à 2%, indiquant l'épaisseur de chaque barre de l'histogramme.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin