bourse investir
OK

Analyse technique - Leçon 8 - Le Mouvement Directionnel (1/4)

"La tendance est votre amie", insiste un proverbe boursier classique, incitant à ne se placer que dans le sens de la tendance en cours. Pour éviter d'être ainsi pris à contre-pied, encore faut-il avoir détecté correctement cette tendance et le plus tôt possible. Les indicateurs associés au mouvement directionnel le font avec une bonne efficacité.

Welles Wilder propose deux indicateurs opposés dont l'un appelé le +DI accumule les hausses seulement, et l'autre, le -DI, accumule les baisses. Comme d'habitude, ce calcul se fait sur une période donnée: Wilder recommande 14 jours (attention: pas 14 séances!) parce que cela correspond à la moitié d'un cycle lunaire.

C'est la période utilisée ici pour notre exemple, mais il peut être intéressant de la faire varier selon le titre analysé. Voyons ces courbes DI sur le graphe IBM ci-dessous:

dmi

Ce graphique est un peu confus, et pourtant il ne comporte pas l'ensemble des courbes directionnelles. C'est là la principale difficulté d'analyse de cet indicateur: il faut savoir trier de visu chaque courbe dans un graphique commun car leurs lois interfèrent. Dans la pratique, on utilise toujours les mêmes jeux de courbes permettant de reconnaître facilement chacune d'elles par sa couleur associée. Allons-y progressivement.

Le +DI apparait ici en vert, le -DI en rouge. Identifiez-les posément. On constate déjà qu'à partir du point E le +DI prend vraiment de la hauteur car la valeur est essentiellement à la hausse alors que le -DI plonge car il n'y a que de très faibles moments de baisse. On identifie ainsi clairement le mouvement directionnel.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin