bourse investir
OK

Investir aux Etats-Unis

Avec la montée en puissance de l'informatique et d'Internet, les investisseurs du vingt et unième siècle ont vu la démocratisation du placement en action et notamment du courtage en ligne.

Cette facilité de transaction abolit même les frontières et les investisseurs hexagonaux commencent à s'intéresser à la bourse américaine, mecque de la finance et temple de la liquidité des échanges.

Mais au delà des propositions alléchantes et des promesses de facilité d'investissement qu'en est il vraiment ? Wall Street est il à une portée de clic ?

wall street La réponse n'est pas si simple que ça et si techniquement l'investissement en actions outre-atlantique est un fait bien réel, mieux vaut s'armer de précautions et en connaître les règles de base.

Si l'objectif du placement (maximiser une somme par plus-values et dividendes) reste le même, les mécanismes sont assez différents d'un côté et de l'autre de l'atlantique. Le but de ce dossier est de vous enseigner les bases fiscales, pratiques et la philosophie particulière au fonctionnement du premier marché financier mondial.

Le royaume de la liquidité

En temps que première puissance économique mondiale, les Etats-Unis ont tout logiquement le premier marché d'actions du monde et ont y retrouve les plus grosses capitalisations de la planète. C'est aussi sur ce marché que les échanges sont les plus importants, cette liquidité est donc la garantie de pouvoir rentrer ou sortir à tout moment de n'importe quel titre.

Pays de tous les excès, la bourse américaine et notamment son marché des jeunes sociétés, le Nasdaq, fait rêver les daytraders en recherche de sensations. Il est courant sur ce marché de voir des variations de 10 voir 20% chaque jour sur de nombreux titres. Les possibilités de gain sont donc considérables mais les pertes, et nous le verrons, le sont tout autant.

Mais avant de rentrer plus avant dans les spécificités et détails de fonctionnement, le prélude à tout investissement est l'ouverture d'un compte « bourse », et là, plusieurs solutions cohabitent.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin