Le Pretty Good Oscillator, un indicateur technique de moyen terme
OK
Accueil > Apprendre  > Analyse technique

L’indicateur Pretty Good Oscillator (PGO)

Cet indicateur technique a été créé par l’auteur américain Mark Johnson. Son but est de mesurer la distance entre le cours actuel d’un actif et sa moyenne mobile arithmétique à « n » jours. Le résultat est exprimé en terme « d’average true range ».

Formule de calcul du PGO

Formule de calcul

calcul pgo finance

Avec :

MM(clôtures) : moyenne mobile arithmétique à N jours des cours de clôture.

MME(true range) : moyenne mobile exponentielle à N jours des « true range »

N : période de calcul, égale à 14 jours dans le modèle standard.

Ainsi, si le PGO est égal à 2, cela signifie que le cours actuel se situe à 2 jours de variation moyenne (true range) au-dessus de sa moyenne mobile. Le PGO va effectuer des oscillations autour du 0 et on profitera de sa position sur un extrême pour effectuer des transactions.

Trading avec Pretty Good Oscillator

L’approche de Johnson est d’utiliser le PGO comme un système de « break-out » pour des positions de long terme. Traditionnellement, l’utilisation est la suivante :

- si le PGO monte au-dessus de 3 points alors on a un signal d’achat

- Inversement, si le PGO descend sous le niveau de -3, c’est une position vendeuse qui peut être initiée.

- Dans les deux cas, le retour de l’indicateur sur la ligne du 0 doit conduire à une clôture de la position en cours.

pretty good oscillator

Sur le graphique ci-dessus nous avons les cours de l’action Société Générale sur 5 ans ainsi que l’indicateur Pretty Good Oscillator réglé avec son paramètre standard (14 périodes). On a représenté sur le graphique les entrées en position, matérialisées par des flèches. Une flèche verte pour un achat et une flèche rouge pour une vente à découvert. Dans cet exemple, le PGO réagit assez bien et offre quelques points de trading intéressants.

On notera que l’indicateur ne lance pas beaucoup de signaux, notamment en période de « trading range », c’est-à-dire quand les cours évoluent dans des marges étroites, sans tendance. C’est un atout dans une stratégie de trading de ne pas multiplier les signaux dans ces situations qui perturbent souvent les outils de l’analyste.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email