bourse investir
OK

Analyse financière - Leçon 4 - La dernière sélection (1/3)

Après avoir sélectionné quelques secteurs - ou thèmes d'investissements - vous avez donc une poignée de valeurs susceptibles d'être acquises pour rentrer dans votre portefeuille.

Avant de se lancer tête baissée dans les rapports d'activité et de commencer de longues et fastidieuses analyses des comptes de chaque société, il convient de se poser quelques questions de base qui vous permettront d'éliminer encore quelques valeurs de l'analyse finale. Pour cela nous vous présentons ci-dessous une série de thèmes types qui vous simplifieront la démarche.

Connaître et comprendre les produits vendus

Le choix d'une valeur plutôt qu'une autre repose souvent sur un fort rapport émotionnel avec les produits de l'entreprise. Il faut donc s'intéresser de préférence à des activités économiques que l'on connaît et dont on maîtrise les circuits. Une activité simple (la banque par exemple) est plus facile à cerner que l'activité qu'on ne comprend pas bien, d'une start-up de nouvelles technologies.

Les meilleures idées sont souvent les plus simples, n'oublions pas que nous allons être à l'affût des nouvelles concernant la société que nous aurons mise dans notre portefeuille. Il faudra être en mesure de les comprendre et de pouvoir en tirer des conclusions quant à l'évolution de notre poulain.

Un leurre très fréquent survient à l'égard des sociétés intervenant sur des marchés très porteurs (Internet, biotechnologies ...), souvent les marchés ont anticipé le futur et les plus-values annoncées ne sont pas forcément au rendez-vous. Il vaudra mieux se placer sur un secteur traditionnel actuellement délaissé, les retournements de tendance ou de cycle étant souvent violents.

La taille de la société

L'économie moderne et la globalisation des échanges mondiaux ont favorisé le rapprochement des sociétés et la constitution de géants mondiaux, ces valeurs que l'on appelle les " blue chips " sont souvent acquises pour constituer un fonds de portefeuille. Leurs performances boursières sont généralement dans la moyenne du marché, elles offrent une sécurité relativement importante mais aussi une certaine inertie.

A côté de ces mastodontes cohabitent des sociétés de taille modeste, il est bon de s'y intéresser car leur situation est rarement pérenne. Sous la pression concurrentielle, deux choix s'offrent à elles : le rapprochement avec un grand groupe ou leur disparition du marché.

Les stratégies boursières seront donc différentes en fonction de la place occupée par l'entreprise sur son marché. Si on veut minimiser le risque on se contentera des grandes valeurs, par contre on pourra s'intéresser aux sociétés de taille modeste dans une optique plus spéculative, consistant à parier sur une croissance très rapide ou un rapprochement avec un grand groupe.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin