bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Analyse financière

Analyse financière - Leçon 9 - L'analyse boursière (1/3)

En parallèle de l'analyse technique et de l'analyse financière s'est développée une troisième forme d'analyse : l'analyse boursière. Les techniques qu'elle met en œuvre ont pour base le cours de l'action.

En conjuguant cette donnée avec d'autres grandeurs significatives telles que le bénéfice net elle vise à déterminer une valorisation théorique pour une société ainsi qu'à mener des comparaisons entre le niveau de prix des différentes actions.

Le Bénéfice Net Par Action (BNPA)

Le calcul du BNPA est très simple puisqu'il suffit de diviser le bénéfice net réalisé par une société par le nombre d'actions qui composent son capital.

bnpa

Certaines précisions doivent toutefois êtres apportées : si la société réalise une perte, par convention on ne calcule pas " la perte par action " et donc on note ce ratio comme " non significatif ".

Ensuite la difficulté réside dans la détermination du nombre d'actions composant le capital, il est souvent différent du nombre d'actions que l'on trouve renseigné dans la cote officielle.

Pour réaliser le calcul le plus justement possible nous regarderons s'il n'existe pas des Certificats d'Investissement ou des Actions à Dividende Prioritaire, dans l'affirmative nous les ajouterons au nombre d'actions.

L'étude du BNPA ne se réalise pas par comparaison entre les différentes entreprises, en effet le montant des actions est différent et par conséquent la comparaison n'aurait aucun sens. En fait nous nous attacherons à surveiller les variations du BNPA au cours des années.

Plus la croissance du BNPA est élevée plus une valorisation importante des cours sera justifiée, cela signifie que le bénéfice attaché à chaque action est de plus en plus important. Par conséquent la part distribuée aux actionnaires (le dividende) devrait augmenter dans les mêmes proportions que le BNPA.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin