bourse investir
OK

Les offres publiques (OPA, OPE, OPR, ...) partie 1

Les offres publiques tiennent une place prépondérante dans la vie des sociétés et constituent souvent des moments clés dans leur évolution. Ces opérations entraînent des modifications profondes dans la structure des sociétés et affectent leur cours de bourse.

La notion d'offre publique regroupe différentes opérations :

   - les Offres Publiques d'Achat (OPA),
   - les Offres Publiques d'Echange (OPE),
   - les Offres Publiques de Rachat d'Actions (OPRA),
   - les Offres Publiques de Retrait (OPR).

Chacune de ces offres a ses propres caractéristiques et se rapporte à des initiatives différentes.

On parle d'offre "publique" car l'initiateur de l'offre propose à tous les actionnaires de la société concernée (le public) le rachat ou l'échange de leurs actions sous certaines conditions. Ces conditions doivent être identiques pour tous les actionnaires.

1. L'Offre Publique d'Achat (OPA)

L'OPA consiste à racheter toutes les actions de la société cible aux actionnaires actuels. Pour cela, la société initiatrice de l'OPA propose un prix de rachat des titres en général supérieur au dernier cours coté.

Il n'est malheureusement pas possible de savoir à l'avance si une société fera l'objet d'une OPA. Lorsque des informations filtrent avant l'offre, on parle alors de délit d'initié, sévèrement puni par la loi.

Vous pouvez toutefois investir sur des sociétés dites " opéables ", c'est à dire dont le rachat permettrait à un acquéreur potentiel d'obtenir la majorité de contrôle. Ces sociétés se caractérisent généralement par un actionnariat assez ouvert et dispersé.

Exemple : 
La société X veut se porter acquéreur de la société Y.

Le cours de la société Y (graphe ci-contre) est de 108 euros le 15 mai. L'OPA est rendue publique le 16 mai au prix de 132 euros par action de la société Y.

Le bénéfice est immédiat pour l'actionnaire de la société Y. Il possédait des titres qui étaient cotés 108 euros et du jour au lendemain, la société X lui propose de les racheter 132 euros, soit un bonus de 22% par rapport au dernier cours coté.

opa

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin