bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Comprendre les marchés

Les opérations sur titres, la division de nominal

La division du nominal

La division du nominal ou "split" consiste à multiplier le nombre d'actions en divisant leur valeur unitaire. Cette opération qui est neutre pour l'actionnaire est réalisée à l'initiative de l'entreprise cotée.

La raison essentielle d'une telle manœuvre est de rendre le marché du titre plus liquide et plus accessible à toutes les populations d'actionnaires.

Ainsi imaginons qu'une action cote 1 000 euros, certains petits actionnaires n'investirons pas dans cette valeur qu'ils estiment trop chère.

Si la société procède à une division du nominal de ses titres par 5, le cours de chaque action sera ramené mécaniquement à 200 euros et à ce prix la valeur deviendra plus accessible à l'achat.

Exemple :

split

Une action cote 66 euros le 15 mai (flèche rouge). A cette date 1 million d'actions sont disponibles sur le marché.

Pour accroître la liquidité du titre, les dirigeants de la société décident de diviser la valeur nominale de l'action par deux.

Conséquence de cette division : Ce ne sont plus 1 million d'actions qui seront sur le marché mais deux millions, et le jour de la division la valeur du titre est divisée par deux, puisqu'elle cote environ 33 euros le lendemain.

 

 

 

division nominal

Pour pouvoir analyser correctement le titre (notamment à l'aide de l'analyse technique) on procède à un réajustement de l'historique de l'action sur la période antérieure à la division.

Le graphique ci-contre illustre ce réajustement : Tous les cours précédant le split du titre ont été divisés par deux et on retrouve une courbe conforme à la réalité.

Cette opération reste totalement neutre pour la valorisation du portefeuille de l'actionnaire.

 

 

 

Exemple

Le 15 mai, vous possédez 100 actions de la société X, leur cours est de 66 euros, la valeur de votre portefeuille est donc de 66 x 100 = 6 600 euros.

Le jour de la division par deux de l'action, le nombre de titres composant votre portefeuille passe mécaniquement de 100 à 200, le cours de l'action n'est plus de 66 euros mais de 33. Conséquence, votre patrimoine est inchangé : 200 * 33 = 6 600 euros.

L'attribution gratuite d'actions

Il existe pour une entreprise plusieurs manières de procéder à l'augmentation de son capital. L'une d'entre elle se fait par incorporation de réserves et donne lieu à la distribution d'actions gratuites aux actionnaires.

Voici le mécanisme :
Vous possédez 40 actions de 100 euros de la société X. Les dirigeants de celle-ci souhaitent augmenter leur capital qui est actuellement de 2 millions d'euros par incorporation de 500 000 euros mis en réserve, le nombre d'actions en circulation avant l'opération est de 20 000.

Après l'opération, la nouvelle valeur du capital de l'entreprise est de 2,5 millions d'euros, ces 500 000 euros supplémentaires sont donc convertis en 5 000 actions gratuites (de 100 euros chacune)

Avant l'opération Après l'opération
Capital de l'entreprise 2 000 000 2 500 000
Nombre d'actions 20 000 20 000 anciennes + 5 000 nouvelles

Chaque actionnaire qui possède 4 actions anciennes recevra alors 1 nouvelle action gratuite. Dans votre cas vous recevrez 10 actions gratuites de la société, portant votre portefeuille à 50 actions. Néanmoins comme dans le cas précédent de la division du nominal, votre patrimoine est inchangé car la valeur de l'action s'ajuste automatiquement.

Cas particulier :
imaginons que vous possédiez 42 actions et non 40 avant l'opération. Dans ce cas l'opération (1 nouvelle pour 4 anciennes) ne tombe pas juste. Pour palier à cela vous recevez pour le solde de 2 actions, des droits d'attribution.

Ces droits sont cotés à part sur le marché et permettent de souscrire à des actions nouvelles. Comme nous l'avons vu la parité d'échange est de 4 droits pour une action nouvelle, dans votre cas deux possibilités s'offrent à vous :

- Vous cédez ces deux droits sur le marché ;
- Vous achetez sur le marché 2 droits supplémentaires pour obtenir une action nouvelle.

Ces opérations qui ponctuent la vie des actions sont de plus en plus fréquentes, notamment la division du nominal, il est donc utile de connaître leur mécanisme dans les grandes lignes. Une seule constante toutefois, leur neutralité sur le montant de votre portefeuille.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin