bourse investir
OK

Les Clubs d'Investissement

Présentation des clubs d'investissement

Vous voudrez peut être effectuer vos premiers pas d'investisseur boursier en groupe. Si cette approche vous séduit, les clubs d'investissement sont fait pour vous.

Créés il y a un peu plus de 30 ans pour permettre aux particuliers de mieux appréhender les mécanismes boursiers, les clubs d'investissements rencontrent un vif succès. Cette réussite dépasse largement nos frontières puisque de nombreux pays ont mis en place des structures similaires.

Constituer un club d'investissement revient à créer une "indivision volontaire" avec des amis pour gérer une épargne de manière commune. Ainsi chaque mois, les membres du club apportent des fonds au club et décident ensemble des investissements à réaliser avec ce pot commun.

Ce partage des connaissances permet d'enrichir les compétences de chacun, cette forme d'épargne est pédagogique et ludique elle est bien adaptée pour faire ses premiers pas en bourse.

Principales caractéristiques

Forme juridique Indivision volontaire
Membres Obligatoirement des particuliers
Nombre de membres De 5 à 20 personnes
Quels versements mensuels ? De 7,6 à 457 euros par mois
Durée de vie du club Maximum de 10 ans

Le club d'investissement a été voulu simple dans son montage afin qu'il soit facilement accessible. La forme juridique retenue est donc l'indivision volontaire, ce qui permet aux membres de rentrer ou de sortir très facilement du Club sans le remettre en question. En outre il n'est pas nécessaire de déposer les statuts du club à la préfecture.

La création d'un club

Réunir les membres Pour constituer un club, vous devez réunir au moins 5 particuliers. Cette première réunion est la « réunion de constitution »
Choisir le nom Vous devez choisir un nom pour votre club, c'est ce nom qui sera enregistré avec les statuts.
Elire le bureau Vous devrez élire les membres du bureau. Trois personnes sont indispensables : le Président, le Trésorier et le Secrétaire.
Remplir les statuts Ces documents comporteront toutes les règles de vie et de fonctionnement du club. Un exemplaire sera conservé et l'autre sera envoyé à l'intermédiaire financier choisi pour déposer l'argent du club et passer vos ordres.
Choisir votre intermédiaire financier C'est lui qui sera chargé d'exécuter vos ordres de bourse, il sera votre partenaire privilégié et pourra vous assister lors du montage du club.

Pour le fonctionnement du club, c'est à vous de fixer vos règles de gestion. Ainsi vous pouvez organiser périodiquement des réunions (hebdomadaires, mensuelles, etc.) afin de prendre vos décisions d'investissement.

A l'issu de la réunion, une fois les décisions prises, il appartient au Président ou au Trésorier de passer les ordres d'achat ou de vente qu'auront décidé les membres.

Il faut noter que vous pouvez également rentrer dans un club d'investissement existant au lieu de créer votre propre club. Il en existe de très nombreux et sûrement un proche de chez vous.

La fiscalité

Afin d'encourager la création des clubs, le législateur a mis en place des règles fiscales assez souples. Ainsi durant toute la vie du club et tant que les membres ne retirent pas d'argent du « pot commun » les plus values sont exonérées d'impôt.

En cas de sortie d'argent du club par les membres ou de dissolution de celui-ci, le régime est celui de la transparence fiscale. Clairement cela signifie que chaque membre devra déclarer sa quote-part de plus-values et régler son impôt.

Plus de renseignements

Si vous désirez en savoir plus sur les clubs d'investissement, n'hésitez pas à contacter la Fédération des Investisseurs Individuels et des Clubs d'investissement  (la F2iC), c'est l'association qui s'occupe de la promotion et du développement des clubs d'investissement en France. La F2iC sera également compétente pour vous apporter son aide lors de ces démarches et vous fournir tous documents utiles (statuts, etc.).

Cette association se trouve dans les locaux d'Euronext à Paris.

F2iC
39 rue Cambon
75039 Paris Cedex 01
Internet : www.f2ic.fr

Cas particulier : club de mineurs

Les clubs de mineurs répondent aux règles de fonctionnement ci dessus. Néanmoins:

Les statuts doivent être signés par le représentant légal : parents ou tuteur (article 1). Le club doit comporter au moins un majeur capable, responsable de la transmission des ordres auprès de l'intermédiaire financier (article 14). Le représentant légal du mineur doit prendre l'engagement par lettre séparée adressée à l'intermédiaire financier, de rattachement à son foyer fiscal, de l'incidence des opérations initiées dans le cadre du Club.

La majorité de l'enfant précédemment mineur ne constitue pas une clause de démission automatique du club, le membre adhérant se trouvant dans cette situation, devant respecter les règles fixées par les statuts.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin