bourse investir
OK

Comment participer aux introductions ?

Sauf à de rares exceptions, la participation aux introductions en bourse permet de réaliser des plus values rapidement. Le plus important étant de suivre une bonne stratégie pour profiter du potentiel de hausse, le succès de l'investissement résidant en la connaissance des différents mécanismes d'introduction en bourse.

Pour gagner de l'argent lors de ces introductions, encore faut-il pouvoir obtenir des titres lors de la première cotation car le nombre d'actions mises sur le marché est souvent limité.

Le nombre d'actions servies aux demandeurs suivant la loi de l'offre et de la demande, il n'est pas rare de ne pas avoir de titres ou pire d'en avoir un ou deux, la plus value éventuelle finançant tout juste les frais de courtage. Les différentes procédures d'introduction sont passées en revue, avec des conseils pour chacune.

Prix Taux de service minimal des demandes Conseil
Offre à Prix Ferme (OPF) Prix ferme et définitif 1% Gonfler votre demande, ordres au prix d'offre uniquement
OPF avec catégories différenciées Prix ferme et définitif Entre 5 et 40% Demander un maximum de titres en catégorie A, la catégorie B étant rarement servie. Ordres au prix d'offre uniquement.
Offre à Prix Minimal Prix d'offre minimal, le prix définitif est fixé en fonction de la demande. 5% si ordres dans la fourchette retenue. Passer des ordres à cours limité en échelle. Les ordres qui sortent de la fourchette sont éliminés.
Cotation directe Prix d'offre minimal, le prix définitif est fixé en fonction de la demande. 5% Essayer la bonne fourchette en passant des ordres à cours limité.
Placement garanti et cotation directe Fourchette de prix déterminée avec prix d'offre minimal. Aucun Non accessible aux particuliers
Placement garanti associé à une OPF (souvent à catégories différenciées) Fourchette de prix déterminée puis prix d'offre ferme et définitif 1% Demander beaucoup de titres dans la catégorie A de l'OPF.
Offre à Prix Ouvert (OPO) Le prix définitif est fixé en fonction de la demande. Aucun Passer des ordres à cours limité en échelle. Les ordres qui sortent de la fourchette sont éliminés.

L'Offre à Prix Ferme

Cette technique d'introduction est la plus égalitaire, le prix d'offre est fixé à l'avance et tous les ordres sont traités à la même enseigne (sauf si la catégorie A est prioritaire, on dit alors que l'OPF est différenciée). Le nombre de titres attribués est donc proportionnel à la demande. L'offre sera déclarée positive si 0,8% de la demande au moins peut être servie. En cas de demande excessive, une deuxième OPF sera décidée, à un cours supérieur d'au moins 5%. C'est cette technique d'introduction qui est utilisée en France pour les privatisations, l'OPF étant souvent associée à un placement garanti.

Lors de la période de réservation des actions (durant une semaine environ avant la première cotation) vous avez la possibilité de réserver des titres mais vous ne connaissez pas encore le prix exact, la société vous fournit juste une fourchette de prix indicative, par exemple entre 12 et 14 euros.

Deux jours avant l'introduction, le prix ferme et définitif est annoncé (par exemple 13 euros). A ce moment là, si vous estimez que ce dernier est trop élevé, vous avez encore la possibilité d'annuler votre ordre d'achat.

Enfin le lendemain, la centralisation des ordres et effectuée et vous connaissez le nombre de titres dont vous pourrez bénéficier, en fonction de la demande.

Exemple : imaginons que la société Lambda s'introduise en bourse le 15 juin 2000, les conditions sont les suivantes : 500 000 actions proposées suivant la technique de l'OPF et vous avez réservé 100 actions.

Si cinq millions d'actions sont demandées à l'offre vous n'en recevrez que 10, soit un taux de service de 10% (500 000 / 5 000 000).

On le voit, cette technique d'introduction possède deux avantages : vous connaissez précisément le prix avant l'introduction et l'égalité de service est respectée entre les protagonistes. Le seul bémol vient du fait que vous ne pouvez pas trop gonfler votre demande, étant entendu que vous devez posséder sur votre compte titres la somme équivalente à votre réservation. Les professionnels peuvent se permettre quant à eux de bloquer de grosses sommes pour ce type d'opération.

L'Offre à Prix Minimal

Le prix et le nombre de titres offerts est fixé à l'avance, comme dans le cas de l'OPF, la différence est que ce prix d'offre est minimal, c'est à dire que l'on peut passer des ordres à cours limité supérieurs à ce prix. La SBF détermine alors une fourchette de prix au sein de laquelle les ordres seront servis. La difficulté consistant à évaluer correctement la société pour se trouver dans la fourchette. Ceci encourage la volatilité des cours, l'état du carnet d'ordres n'étant connu qu'au dernier moment.

Exemple : soit la société Gamma qui s'introduit en bourse suivant la technique de l'OPM, le prix minimal est fixé à 45 euros par action.

A l'issu de l'offre, les ordres sont centralisés et s'échelonnent de 45 à 90 euros par action. Ils sont alors rangés par classe et ParisBourse SBF SA décide du taux d'attribution de chaque classe : par exemple :

 - de 45 à 60 euros les ordres ne seront pas servis ;
 - de 61 à 68 euros, le taux de service sera de 36% ;
 - de 69 à 77 euros, le taux de service sera de 58% ;
 - au-delà de 77 euros, les demandes ne seront pas servies

Le premier cours coté sera la borne inférieure de la dernière catégorie qui est servie : dans cet exemple le premier cours coté sera de 61 euros. On le voit bien dans cet exemple, la difficulté de ce type de méthode est de se trouver dans la bonne fourchette, sinon vous n'obtenez pas de titres.

Le Placement Garanti

C'est le cas le moins favorable aux actionnaires individuels. L'introducteur (syndicat bancaire) décide d'allouer, et de façon discrétionnaire, les actions aux investisseurs. Evidemment ce sont les investisseurs institutionnels qui sont privilégiés, la société qui s'introduit cherchant des actionnaires stables.

S'il n'est pas associé à une OPF (pour une partie des actions) le placement garanti est accompagné d'une cotation directe. Quoi qu'il en soit le placement garanti est réservé aux professionnels et les particuliers n'y ont pas accès.

L'Offre à Prix Ouvert (OPO)

Cette procédure d'introduction est la plus récente puisqu'elle est apparue en 1998, elle est très en vogue auprès des jeunes sociétés du nouveau marché ou du marché libre. Cette méthode qui combine à la fois les caractéristiques de l'OPF et de l'OPM a été créée pour permettre aux particuliers de se trouver dans la même situation que les professionnels lors d'un Placement Garanti.

Vous ne connaissez pas le prix définitif lors de la souscription, vous vous contentez de demander un montant global pour votre ordre. A l'issu de l'offre le prix est déterminé par la confrontation entre les ordres d'achat et la quantité de titres disponibles. Enfin, seuls les ordres qui seront supérieurs au prix définitif seront servis.

La Cotation Directe (CD)

Cette technique qui est assez semblable à l'OPM est rarement utilisée, elle est généralement le fait de sociétés qui passent d'un marché à un autre.

Un prix d'offre minimal est fixé, mais vous pouvez, si vous le souhaitez, passer des ordres sans cours limite. A l'issu de l'offre le premier cours coté ne peut excéder de 10% le prix minimal fixé lors de la réservation, sinon le cours est suspendu et les autorités de marché peuvent demander que soit réalisée une nouvelle procédure.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin