OK
Accueil > Communauté > Forum Eramet

Eramet: affiche une perte de -83 ME au 1er semestre 2015.

Cours temps réel: 81,15  1,82%



gars d'ain gars d'ain
21/06/2022 19:59:17
0

Signature de la vente par Eramet d'Aubert et Duval au consortium Airbus-Safran-Tikehau

Actualité avec AFP | Publié il y a 8 heures


Le groupe minier français Eramet a annoncé mardi avoir signé le protocole d'accord pour céder sa filiale Aubert et Duval, spécialiste d'alliages métalliques stratégiques pour l'aéronautique et le nucléaire, à un consortium composé d'Airbus, Safran et Tikehau Ace Capital. Eramet a confirmé avoir obtenu l'avis des instances représentatives du personnel, auxquelles l'accord était soumis. L'opération devrait être finalisée «d'ici la fin d'année, sous réserve de la levée de conditions suspensives, dont l'obtention d'autorisations règlementaires», a précisé le groupe.

Après plusieurs mois de négociations, les parties avaient signé en février dernier un «protocole d'accord non engageant» pour cette opération, sur la base d'une valeur d'entreprise de 95 millions d'euros. Les trois partenaires du consortium, l'avionneur européen, le motoriste et le fonds d'investissement, doivent acquérir la société Aubert et Duval «à travers une holding détenue à parts égales créée à cet effet», avaient-ils expliqué à l'époque.


Les installations d'Aubert et Duval, société fondée en 1907, sont principalement situées aux Ancizes dans le Puy-de-Dôme et à Pamiers en Ariège. L'entreprise emploie 3.600 personnes, dont la plupart sont en France. Cette acquisition devait permettre à Airbus et Safran, ainsi qu'aux autres clients d'Aubert et Duval, «de sécuriser leur approvisionnement stratégique et le développement de nouveaux matériaux destinés aux programmes d'avions et de moteurs civils et militaires, actuels et futurs», avaient expliqué les membres du consortium dans un communiqué en février.

Eramet en bonne santé

Eramet a présenté en avril dernier des résultats encourageants pour son premier trimestre, avec une hausse de 65% de son chiffre d’affaires par rapport au premier trimestre 2021. Dopé par l'explosion des cours des matières premières sur les marchés, liée à la guerre en Ukraine, et par une hausse de ses volumes de production, le groupe minier a relevé sa prévision de bénéfice d'exploitation (Ebitda) pour 2022 à plus de 1,5 milliard d'euros, contre 1,2 milliard envisagé jusqu'à présent. Mardi à 10H45 à la Bourse de Paris, le cours de l'action d'Eramet gagnait 8,49%, à 112,40 euros, dans un marché en hausse de 1,55%.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/06/2022 19:57:33
0

Pour rappel :


Eramet se sépare enfin d’Aubert & Duval

Actualité du 23/02/2022

La transaction se réalisera sur la base d’une valeur d’entreprise de 95 millions, alors que le groupe dégage 500 millions d’euros de ventes, mais est déficitaire.

L’avenir d’Aubert & Duval semble enfin s'éclairer. Sa maison mère, le groupe minier Eramet, vient de signer un protocole d’accord avec un consortium formé d'Airbus, Safran et Tikehau ACE Capital pour lui céder sa filiale d’acier de hautes performances, fournisseur de la filière aéronautique. Les trois acquéreurs détiendront à parts égales la holding qui achètera Aubert et Duval.

Un dossier de longue haleine. Dès juin 2020, Eramet avait lancé une revue stratégique d’Aubert & Duval, en envisageant toutes les options. Très rapidement Safran avait manifesté son intérêt, et le nom d’Airbus comme partenaire était apparu. Pourtant, le dossier patinait, Eramet n’ayant sans doute pas pu obtenir le prix espéré. Le sujet avait aussi alimenté les tensions, début 2021, entre la famille Duval et le management du groupe.


La transaction se réalisera en effet sur la base d’une valeur d’entreprise de 95 millions d’euros – Eramet ne précise pas le montant de la dette – pour un chiffre d’affaires d’environ 500 millions d’euros. Un petit prix en raison des difficultés de la société. Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires était en recul de 9% à 245 millions d’euros en raison de la crise aéronautique, pour une perte d’Ebitda de 14 millions. Au troisième trimestre, les ventes reculaient de 14%. Les résultats 2021 seront dévoilés ce mercredi par Eramet. En 2020, les ventes d’Aubert et Duval avaient reculé de 16% à 539 millions d’euros, pour une perte d’Ebitda de 87 millions.

Aussi, cette cession se traduira par une perte de 340 millions d’euros dans les comptes 2021 d’Eramet, mais n’aura pas d’impact sur la dette du groupe fin 2021. « Nous apprécions les efforts du management pour redresser les résultats du groupe, en se concentrant sur les actifs rentables et en cédant les foyers de pertes, quand cela est possible, note Octo Finances. Cette tâche n'est pas évidente, car ces actifs sont souvent considérés comme stratégiques, ce qui nécessite l'accord de l'Etat ».


L'Etat s'octroie une golden share

Avec cette cession, dont la finalisation est attendue au quatrième trimestre 2022, Eramet se recentre sur ses activités minières et métallurgiques et pourra se consacrer au développement de métaux pour la transition énergétique. De leur côté, Airbus et Safran comptent « sécuriser leur approvisionnement stratégique et le développement de nouveaux matériaux destinés aux programmes d’avions et de moteurs civils et militaires, actuels et futurs ».

Dans le cadre de cette opération, une action spécifique a été instituée par l’Etat au capital d’Eramet, protégeant certains actifs stratégiques détenus par Aubert & Duval. Cette action spécifique sera remplacée par une action de même nature au sein d’Aubert & Duval à la réalisation effective de la transaction. Cette golden share a été attribuée à l’Etat par décret du 18 février dernier. Cette « action spécifique » a pour objet de « protéger les intérêts essentiels de la France dans le domaine des matériaux indispensables aux besoins de la défense nationale dans les secteurs aéronautique, naval, terrestre et nucléaire, et notamment la préservation des capacités d'innovation, de conception et de production, ainsi que la sécurité de l'approvisionnement concernant ces matériaux ».

Grâce à cette action spécifique, le ministre de l’Economie peut s’opposer par arrêté à toute décision d’Eramet « ayant pour effet, directement ou indirectement, de céder, apporter ou transmettre » certains actifs « ou de les affecter à titre de sûreté ou garantie, si cette décision est de nature à porter atteinte aux intérêts essentiels de la France ».


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
11/05/2022 16:29:00
0

Rappel du Calendrier Financier et salons 2022 de Eramet


• 23 Février 2022 : Résultat annuel 2021

• 28 Avril 2022 : Chiffre d'affaires 1er trimestre 2022

• 31 Mai 2022 : Assemblée Générale des actionnaires

• 3 juin 2022 : Détachement du Dividende 2021 fixé à 2,50 €

• 7 Juin 2022 : Mise en paiement du Dividende

• 27 juillet 2022 : Publication des résultats semestriels 2022

• 27 Octobre 2022 : Publication du chiffre d’affaires Groupe du 3ème trimestre 2022


Les Forums et salons 2022

• 6 Octobre 2022 : Forum école : AgoraJob UniLaSalle (Beauvais - France)

• 17 octobre 2022 : Forum école : Horizon Chimie (Paris - France)

• 20 Octobre 2022 : Forum école : Mines d’Alès (Montpellier - France)

• 10 Novembre 2022 : Forum école : Géologia (Nancy - France)


Pour infos

https://www.eramet.com/fr/medias/agenda


Brochure de convocation à l'AG 2022 : Voir page 18 "CINQUIEME RESOLUTION(Dotation de la réserve légale et distribution de dividendes)

https://www.eramet.com/sites/default/files/2022-05/2022-05-Eramet-Brochure%20de%20convocation%20a%CC%80%20l%E2%80%99Assemble%CC%81e%20Ge%CC%81ne%CC%81rale%20Ordinaire%20du%2031%20mai%202022.pdf

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/04/2022 13:36:35
0

Énergies vertes: manque de métaux à prévoir dans l'UE, alerte un rapport

AFP | Actualité publiée le 25/04/22 13:23

Lithium, cobalt, nickel... l'Union européenne doit organiser rapidement son approvisionnement en métaux pour la transition énergétique, faute de quoi des difficultés s'annoncent dès 2030, menaçant ses objectifs en matière d'autonomie comme de climat, alerte un rapport publié lundi.

Pour remplacer les hydrocarbures et atteindre la neutralité carbone en 2050, l'UE aura besoin à cette date de 35 fois plus de lithium qu'aujourd'hui (800.000 tonnes par an), ont calculé les chercheurs de l'université KU Leuven, pour Eurométaux, l'association européenne des producteurs de métaux.

Jusqu'à 26 fois plus de terres rares seront nécessaires (3.000 tonnes annuelles de néodyme, dysprosium, praséodyme...), deux fois plus de nickel, +330% de cobalt... des éléments indispensables aux équipements de demain (voitures électriques, rotors d'éoliennes, unités de stockage...)

Il faudra aussi 33% d'aluminium en plus (4,5 millions de tonnes annuelles), +35% de cuivre, +45% de silicium, +10 à 15% de zinc, selon cette estimation inédite des besoins européens.

Ces calculs se basent sur les plans industriels prévus sur le continent, par exemple dans l'auto, les batteries, l'hydrogène...

"La bonne nouvelle", disent les chercheurs, est que d'ici à 2050, 40 à 75% des besoins pourraient être couverts par le recyclage, si l'Europe investit rapidement dans les infrastructures, rélève ses taux de recyclage obligatoire et s'attaque aux goulets d'étranglement à venir.


Objectifs climatiques : les besoins en métaux rares de l'UE

Mais dans l'intervalle, elle "s'expose à des manques critiques sur les 15 prochaines années faute de plus grandes quantités de métaux pour accompagner les débuts de son système énergétique décarboné", soulignent-ils.

"Si les industries européennes ne sécurisent pas leurs approvisionnements sur le long terme, elles risquent des ruptures ou des hausses de prix pouvant ralentir la transition énergétique".

Ce risque concerne particulièrement le lithium, le cobalt, le nickel, le cuivre et les terres rares.


- "Risque de nouvelles dépendances" -

"L'Europe doit décider urgemment de la manière dont elle va combler son insuffisance d'approvisionnement en métaux de première transformation", résume Liesbet Grégoir, chercheuse à KU Leuven et auteure principale: "sans stratégie ferme, elle risque de nouvelles dépendances à l'égard de fournisseurs non durables".

Les chercheurs font écho à l'alerte lancée au printemps 2021 par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui invitait le monde à s'organiser pour ces ressources stratégiques, largement concentrées dans un petit nombre de pays.

Un an plus tard, "nous ne voyons (en Europe) ni l'adhésion générale ni les conditions qui permettraient au continent de construire ses propres chaînes d'approvisionnement", soulignent KU Leuven et Eurométaux, dans leur communiqué. "Et le créneau pour agir se réduit: les projets doivent être développés ces deux prochaines années pour être prêts en 2030".

Aujourd'hui, l'UE dépend des importations pour l'essentiel des métaux, par exemple de la Russie pour l'aluminium, le nickel ou le cuivre.

Ces dix prochaines années, Chine et Indonésie vont dominer le boom des capacités de raffinage des métaux pour batteries, souligne le rapport, qui recommande que l'Europe se lie à des fournisseurs responsables, en matière sociale et environnementale.

Le territoire européen lui-même pourrait couvrir 5% à 55% de ses besoins de 2030, selon le rapport, qui relèvent cependant des incertitudes pesant sur de nombreux projets (oppositions locales, process non mâtures...)

Il doit aussi ouvrir des raffineries et ce, malgré des défis, puisque la crise énergétique actuelle et la flambée des prix de l'électricité ont déjà conduit à fermer temporairement près de la moitié des capacités de raffinage d'aluminium et zinc en Europe.

Enfin, les capacités de recyclage seront à étendre, les métaux étant réutilisables, contrairement aux combustibles fossiles.

Aujourd'hui, 40% à 55% de l'aluminium, du cuivre et du zinc utilisés en Europe viennent déjà du recyclage.

Des projets pilotes existent par exemple pour le silicium, essentiel pour les panneaux solaires dont de grands volumes arriveront en fin de vie en 2035. D'ici à 2050, les métaux recyclés localement pourraient équiper les trois quarts des batteries des véhicules faits en Europe, et tous les aimants des énergies renouvelables.

______________________________________________________

Objectifs climatiques : les besoins en métaux rares de l'UE (AFP/Eléonore HUGHES)

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
07/04/2022 11:17:40
0

L'enjeu actuel de la hausse graphique est de tenir au dessus de la MM 20 et de s'en servir pour rebondir comme on l'a déjà fait.


On vient de réaliser un mini triple top montant sur 166,00 et on consolide ce point en faisant un petit "M" baisser d'avertissement.

On devrait aller tester la MM 20 à 143,16 en consolidation.

On surveillera l'enfoncement ou le rebond sur la MM 20 rouge : le T1 / 2022 est annoncé pour une publication dans 21 jours.

Si on enfonce la MM 20 rouge, restera le support noir.


La tendance de fond HEBDO reste "haussière" et pour l'instant, il y a tout lieu de maintenir l'objectif de test vers 180 /182 euros.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/04/2022 13:16:09
0

Ce que dise les indicateurs au nouveau technique actuellement...

.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/04/2022 10:41:16
0

Retour au dessous de la médiane haussière en direction du triple top vers 180 . 182 €

En Hebdo, on revient tester le passage au dessus de la médiane haussière de fourchette haussière (trait vert noté "médiane haussière").

Le passage s'il se valide libèrera le potentiel haussier pour chercher le triple Top vers 180 . 182 €.

On notera qu'en hebdo, les 4 indicateurs n'ont même pas eu peur du repli.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
29/03/2022 15:57:26
0

Consolidation en cours en direction de la MM 20 rouge.


Comme à chaque fois dans cette hausse, on devrait aller chercher en consolidation le contact avec la MM 20 rouge actuellement à 133,28 euros.

Les 4 indicateurs restent haussiers : on va aller potentiellement chercher de l'énergie pour passer au dessus de la médiane Haussière (trait plein vert olive vers 160 / 165 euros.

A suivre...

.

  
Répondre
Fibopivots Fibopivots
28/03/2022 17:44:18
1

Bonjour l.ami, !! On était aussi sur le fibo 76,...OK, qui ne reverse pas souvent...

Mais vu l.ampleur de la hausse passée...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
28/03/2022 16:46:51
1

Repli de consolidation latérale actuellement à 148,90 et -7,05% après 8 séances de hausse et même encore un pic à l'ouverture ce matin.


Sur les 10 dernières séances, le plus bas était le 15 mars 2022, à 117,70 : soit au niveau actuel encore +26,50%.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
26/03/2022 11:10:24
0

Information russe du 23 mars 2022...

Selon l'office fédéral de la statistique Destatis, les prix de la fonte brute, de l'acier et des ferro-alliages ont augmenté de 49,2 %, ceux de l'aluminium non forgé de 51,9 %, ceux des engrais et des composés azotés de 71,7 %, ceux des matériaux d'emballage en bois de 62,2 %, ceux du papier et du carton recyclés de 55,8 %, ceux du bois de résineux de 54,1 % et ceux du papier journal de 80,9 %. De même, l'interdiction imposée par les États-Unis et la Grande-Bretagne sur les exportations de pétrole de la Russie a eu peu d'effet sur l'économie russe, a déclaré le vice-premier ministre russe Alexandre Novak. Il a déclaré qu'environ 3 % de toutes les exportations de pétrole et 7 % des produits pétroliers étaient expédiés de la Russie vers les États-Unis.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/03/2022 11:21:22
0

Poursuite de la hausse pour Eramet sur fond de nouvelle règlementation des ordres afin de limiter les interruptions de marché et de cotations

On grimpe à 157,70 € et donc 3,75%

Pour face aux suspension journalières sur le marché du nickel, le London Metal Market prend une décision radicale. Faudra surveiller l'évolution des cours du nickel. Tant que le cous continue de monter pas de soucis...

• Notice d'évènement de marché N° 22 090 : Prohibition of Order Submission Outside Daily Price Limits

LME | Member Notice | 24 Mar 2022

Objet : INTERDICTION DE SOUMISSION D'ORDRES EN DEHORS DES LIMITES DE PRIX QUOTIDIENNES

https://www.lme.com/api/sitecore/MemberNoticesSearchApi/Download?id=5783ab82-9f4b-44cb-aa87-bc1b1eb2904e

voir traduction en post précédent au dessous de ce jour)


C'est pour notamment faire face à l'incotabilité du nickel qui paralyse le marché depuis plusieurs jours.

Il faudrait logiquement suivre comme se comporte le nickel maintenant :

• Si le nickel Stagne : Eramet devrait marquer une consolidation latérale,

• Si le nickel continue de monter : Eramet devrait continuer de monter,

• Si le nickel baisse : Eramet devrait replier.


cela permet en théorie d'anticiper quoique avec les actions errata qu'on détient en portefeuille..


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/03/2022 11:10:25
0

Quel plaisir de te lire !

Mes amitiés !

  
Répondre
Antoine Antoine
25/03/2022 10:47:06
1

Merci

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/03/2022 10:20:56
0

Pour face aux suspension journalières sur le marché du nickel, le London Metal Market prend une décision radicale. Faudra surveiller l'évolution des cours du nickel. Tant que le cous continue de monter pas de soucis...


Notice d'évènement de marché N° 22 090 : Prohibition of Order Submission Outside Daily Price Limits

LME | Member Notice | 24 Mar 2022

22/090

This Notice introduces a Rule-based prohibition on the submission of orders outside the applicable daily price limits (up or down) on any Execution Venue.

https://www.lme.com/api/sitecore/MemberNoticesSearchApi/Download?id=5783ab82-9f4b-44cb-aa87-bc1b1eb2904e

-----------------------------------------------------------------------------------------------


Je vous traduis tout !


THE LONDON METAL EXCHANGE AND LME CLEAR10 Finsbury Square, London EC2A 1AJ | Tel +44 (0)20 7113 8888

Le London Metal Exchange est enregistré en Angleterre (n° 2128666).

LME Clear Limited est une société privée à responsabilité limitée enregistrée en Angleterre (07611628)LME.COM

Classification : PublicAuprès de:Tous les membres et autres parties intéressées

Ref : 22/090

Classification : Trading

Date:24 mars 2022


Objet : INTERDICTION DE SOUMISSION D'ORDRES EN DEHORS DES LIMITES DE PRIX QUOTIDIENNES


Résumé


1. Cet Avis introduit une interdiction basée sur une Règle concernant la soumission d'ordres en dehors des limites de prix quotidiennes applicables (à la hausse ou à la baisse) sur tout Site d'Exécution.Termes Définis


2. Les termes en majuscules qui ne sont pas autrement définis dans le présent avis ont la signification qui leur est attribuée dans le Rulebook du LME et les avis connexes, selon le cas. Interdiction de soumission d'ordres en dehors des limites de prix quotidiennes


3. Afin de soutenir le fonctionnement équitable et ordonné des Plateformes d'Exécution du LME, le LME introduit une interdiction basée sur les Règles concernant la soumission d'ordres sur toutes les Plateformes d'Exécution lorsque cet ordre est en dehors des limites de prix quotidiennes applicables (à la hausse ou à la baisse) pour le métal concerné. Pour éviter tout doute, cette interdiction s'applique à la soumission d'ordres de vente au-dessus de la limite de prix supérieure et d'ordres d'achat en dessous de la limite de prix inférieure.


4. Cette interdiction s'applique à tous les lieux d'exécution avec effet immédiat. Le non-respect de cette interdiction peut être considéré comme une violation du règlement du LME (en particulier, mais sans s'y limiter, des règlements 14.5 et 14.10 de la partie 3) et le LME peut prendre des mesures disciplinaires en conséquence.


5. De plus amples informations concernant le fonctionnement des limites de prix quotidiennes de la LME figurent dans les avis 22/064, 22/067 et 22/080.


6. Les membres doivent adresser toute question générale relative à cet avis à l'équipe de gestion des relations du LME à l'adresse RM@lme.com.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/03/2022 13:50:27
0

La hausse devrait se poursuivre : le nickel reste incotable ( voir LME • 22 / 087 Disruption Event - Nickel Closing Prices)


La brutale zone de surchauffe haussière vient seulement de mettre en route et le MACD est déjà plus haut que la période similaire de 2018 à gauche du graphe.

On devrait logiquement poursuivre l'extension latérale des zones intermédiaires entre les 2 courbes de chaque indicateur.

La pression haussière est telle qu'en report de mouvement de 2018, on constate que la situation de surchauffe pourrait perdurer plusieurs mois encore.

On est déjà plus haut et plus fort au même moment graphique : on devrait donc logiquement passer au dessous de la médiane haussière en direction de la dent intermédiaire haute et des triple top à faire vers 182 euros

Comme on est en hebdomadaire, il se peut qu'on est des semaines de consolidation, mais pour l'instant les indicateur sont haussier à fond. Et je ne passe pas qu'on réalisé l'explosion graphique final de mouvement, c'est beaucoup trop et économiquement le problème sur le cours du nickel n'est pas résolu.


Nouvelles suspension de cotation de marché du nickel , le nickel reste incollable.

Voir : Notice de marché "22 / 087 Disruption Event - Nickel Closing Prices " et précédentes

https://www.lme.com/en/News?searchTerm=+Nickel+Closing+Prices+24+Mar+2022&page=1

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/03/2022 12:18:38
0

Mouvement haussier sans précédent sur fond de pénurie et de spéculation abusive de la part du producteur N°01 en Chine.

Le nickel est actuellement incollable, et les essais de reprise de cotations se sont soldés par des échecs avec des interruptions de séances car le plafond a la hausse est atteint dans les minutes qui suivent les tentatives de réouverture de marché.

Pratiquement, on poursuit en hausse après avoir effacé en force et à la hausse un triple top baissier de long terme (pastille en pointillé vert / fond dégradé rouge)

On se dirige vers la médiane de fourchette haussière et les zone de triple top haut vers 182 euros.

Les indicateurs sont en surchauffe haussière à cause du surachat.

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/03/2021 14:41:58
0

Puissante sortie baissière sous la médiane : direction la dent intermédiaire haute de fourchette baissière.


On vient de toucher la keltner basse et on devrait donc logiquement avec les dégagement sortir sous la Keltner basse en spéculation baissière.

Le titre devrait basculer ensuite en survente. Et il est très probla qu'on réalise alors un ETE baissier avec le rebond technique comme seconde épaule.

On surveillera la croisé des dents intermédiaires de fourchettes vers 42 euros, c'est ou ça devrait se jouer...

Mouvement baisser qui comme s'amplifier à suivre.

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
22/03/2021 16:08:25
2

Le test à rester sur la médiane haussière verte et au dessous de l'oblique baissière rouge devrait échouer.


Tous les indicateur sont baissiers et la MM 2à rouge crochette à à la baisse.

A venir croisement baissier sur la MM 60 orange.

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
22/03/2021 16:08:01
0

Le test à rester sur la médiane haussière verte et au dessous de l'oblique baissière rouge devrait échouer.


Tous les indicateur sont baissiers et la MM 2à rouge crochette à à la baisse.

A venir croisement baissier sur la MM 60 orange.

.


  
Répondre

Forum de discussion Eramet

202206211959 491379

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste