OK
Accueil > Communauté > Forum Spie

SPIE . Achat

Cours temps réel: 22,10  -3,58%



Ribo Ribo
18/11/2021 11:41:56
0

Tu peux aussi la garder pour profiter de la hausse attendue en 2022, avec le confort de ton PRU.

Si tu n'as pas d'autres urgences d'investissement, pourquoi pas.

  
Répondre
Ribo Ribo
18/11/2021 11:39:55
0

SPIE SA - Cours en temps réel. Temps réel - 18/11 11:35:26 ► 23.32EUR +1.66%

18/11/2021 | 10:12 ►SPIE ICS, première ESN à recevoir le label « Numérique Responsable »

Malakoff, le 18 novembre 2021 - SPIE ICS, filiale française de services numériques du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, a obtenu le label « Numérique responsable » de l'INR (Institut Numérique Responsable). Première entreprise de services du numérique (ESN) à obtenir cette certification, ce label témoigne de l'engagement de SPIE ICS pour un numérique éco-responsable, inclusif et éthique.

SPIE ICS mène des actions dans 4 domaines majeurs du numérique responsable :

La réduction des impacts environnementaux grâce au numérique
La mesure et réduction des impacts environnementaux des systèmes d'information
L'intégration des principes d'écoconception dans le développement des solutions et services numériques
L'encouragement à un usage raisonné, voire sobre, du numérique

« La réduction de l'empreinte carbone générée par les activités numériques est un véritable enjeu pour la planète. Nous nous sommes emparés de ce défi et ce label vient récompenser une véritable expertise développée sur notre marché. Nous appliquons d'ores et déjà ces principes à nos propres usages et sommes à même d'accompagner nos clients dans un numérique plus vertueux et respectueux de l'environnement », explique Xavier Daubignard, directeur général chez SPIE ICS.

[...]

https://www.spie.com/fr/spie-ics-premiere-esn-recevoir-le-label-numerique-responsable

  
Répondre
Ribo Ribo
18/11/2021 11:24:25
1

PGO...

  
Répondre
Ribo Ribo
18/11/2021 11:02:43
0

A être trop gourmande tu risques de perdre... Il me semble que c'est fini pour aujourd'hui, déjà.

Pour la suite, regarde le PGO et tu constates qu'il ne va pas en zone rouge habituellement.

A toi d'en déduire si il vaut mieux prendre plus de 14% de PV ou espérer grappiller quelques dixièmes au risque d'un ramassage en fin d'AMidi...

Mais la décision te revient, comme dirait le moiCmoi des steppes...

  
Répondre
JD1976 JD1976
18/11/2021 10:22:44
0

"emballé, c'est pesé" !

D'après le "prévisions", on peut attendre encore un peu non ? ☀️

Message complété le 18/11/2021 11:25:18 par son auteur.

... T'as sans doute raison Riri... je cogite...

Message complété le 18/11/2021 11:32:04 par son auteur.

j'ai vu le PGO...

  
Répondre
Ribo Ribo
18/11/2021 09:59:34
1

Je trouve qu'elle s'emballe un peu...

  
Répondre
Ribo Ribo
18/11/2021 08:53:26
1

Berenberg reste acheteur avec un objectif relevé de 24,70 à 29 EUR.

  
Répondre
Ribo Ribo
15/11/2021 16:28:32
1

15/11/2021 | 14:45 ►Digitalisation du Facility Management : l'usager au centre du jeu

Paris, le 15 novembre 2021 - Le Facility Management allie gestion technique d'un bâtiment et services à ses usagers. Amélioration de la qualité de vie au travail, gestion du travail à distance, réduction des dépenses énergétiques… Si la crise sanitaire n'a pas provoqué une révolution du secteur, elle a permis de passer le cap d'une large digitalisation en un temps record.

Cyril Pouet, directeur général de SPIE Facilities et représentant de la France au sein du Comité Tech FM du groupe SPIE, fait part de ses observations et intuitions pour les années à venir.

https://

m.zonebourse.com/cours/action/SPIE-SA-22363257/actualite/Digitalisation-du-Facility-Management-l-usager-au-centre-du-jeu-37025922/

  
Répondre
Ribo Ribo
15/11/2021 10:35:04
1

(LeR e v e n u) du 12/11/2021

  
Répondre
Ribo Ribo
12/11/2021 15:35:10
1

👀 ◄ je croyais qu'EDF ne coupait plus le compteur !

  
Répondre
JD1976 JD1976
11/11/2021 17:18:26
1

(CercleFinance.com) - SPIE inverse brutalement la vapeur, au lendemain d'un signal technique très positif : le cours (+7,3%) avait pulvérisé la résistance des 21,6E des 12/03 puis 29/04 13/10 et 8/11.

Le titre bondissait au-delà des 22,7E et le voici qui retombe vers 21,75E: ce scénario ressemble à un 'bull-trap' mais la tendance haussière reste valide au-dessus du support oblique des 21E, et l'objectif moyen terme demeure situé un peu au-delà de 24E.

👀

  
Répondre
Invectus Invectus
11/11/2021 08:10:28
0

Baleine sous gravillons?

  
Répondre
Ribo Ribo
11/11/2021 02:27:55
1

BFM Business :

https://

www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/speculation-sur-un-rachat-de-spie-par-eiffage_AN-202111100013.html

Message complété le 11/11/2021 02:28:11 par son auteur.


Lire suite ▼

  
Répondre
Ribo Ribo
11/11/2021 02:23:39
1

10/11/2021 | 17:59 ►Eiffage dément préparer une offre sur la société Spie

Vélizy-Villacoublay, le 10 novembre 2021

En réponse à des rumeurs infondées, Eiffage dément préparer une offre sur la société Spie.

Message complété le 11/11/2021 02:25:32 par son auteur.

(A O F) - 10/11/2021 | 18:09 ►Eiffage S A : dément les rumeurs d'une offre sur Spie

[...] Ce démenti fait suite à un article de BFM Business, selon lequel le groupe de BTP, qui vient de perdre les enchères sur Equans au profit de Bouygues, aurait relancé son dévolu sur Spie. Une vente serait financièrement avantageuse pour le management (qui détient 2,5% du capital), affirme le média, ajoutant que "les autres actionnaires sont a priori vendeurs".

  
Répondre
Ribo Ribo
11/11/2021 02:10:58
0

(Age fi-D ow Jo nes) - 10/11/2021 | 18:41 ►Spie entre en négociation exclusive pour l'acquisition de Worksphere aux Pays-Bas

Le groupe de services multitechniques Spie a annoncé mercredi être entré en négociation exclusive pour l'acquisition du groupe néerlandais Worksphere, spécialiste des services au bâtiment intelligent et durable.

Worksphere, dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 434 millions d'euros en 2020, "est un spécialiste du 'facility management' technique et des services au bâtiment, qui utilise des méthodes et une expertise reposant sur la collecte et l'analyse de données afin de rendre les bâtiments plus intelligents et plus respectueux de l'environnement", a indiqué la société dans un communiqué.

L'opération permettra à Spie de devenir le premier acteur des services multi-techniques aux Pays-Bas, avec un chiffre d'affaires supérieur à 1,2 milliard d'euros, a souligné le groupe, qui s'attend par ailleurs à ce que cette acquisition génère "une création de valeur significative".

Cette création de valeur proviendra en partie de l'augmentation de la marge d'Ebita - une mesure de résultat opérationnel retraité - de Worksphere, actuellement légèrement supérieure à 4%. D'autre part, Spie a identifié des synergies annuelles "d'au moins 9 millions d'euros, provenant des achats et de l'optimisation des coûts et des actifs et réalisables dans les 18 mois suivant la finalisation de l'opération".

Le montant de l'acquisition n'a pas été communiqué mais "le multiple de la transaction ressort à 7,4 fois l'Ebita 2021 en incluant le plein effet des synergies, et 10,9 fois hors synergies", a indiqué Spie, qui compte financer l'acquisition avec ses ressources financières existantes.

"Son impact sur le levier financier du groupe en 2022 sera limité et rapidement absorbé grâce à la forte génération de trésorerie de Worksphere", a assuré le groupe.

Message complété le 11/11/2021 02:15:30 par son auteur.

Worksphere fournit ses services dans les secteurs du tertiaire, de la santé, de la mobilité et de l'éducation. Avec 1 900 collaborateurs et un chiffre d'affaires de 434 millions d'euros en 2020, Worksphere se classe parmi les 5 premiers acteurs du marché néerlandais des services multi-techniques et connaît une croissance très dynamique.

  
Répondre
JD1976 JD1976
10/11/2021 12:27:58
1

L'action Spie monte, portée par un scénario spéculatif sur un intérêt d'Eiffage

10/11/2021 | 12:07

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'action Spie gagnait 4,7% à 22,2 euros jeudi en fin de matinée, se hissant parmi les plus fortes hausses du SBF 120, le marché semblant accréditer la thèse avancée par le site BFM Business selon lequel le spécialiste du génie électrique et mécanique pourrait se faire racheter par le groupe de construction Eiffage.

"Après le rachat d'Equans par Bouygues, les deux industriels Eiffage et Spie pourraient se marier", estime le site financier, citant l'un des candidats malheureux au rachat d'Equans selon lequel "Eiffage va se jeter sur Spie".

Contacté par l'agence Agefi-Dow Jones, un porte-parole de Spie n'a pas souhaité faire de commentaire sur ce scénario, tandis que personne n'était disponible dans l'immédiat chez Eiffage.

Selon BFM Business, "valorisé 3,5 milliards d'euros en Bourse, Spie semble plus à la portée d'Eiffage qui ne pouvait pas, comme Bouygues, débourser 7 milliards d'euros pour Equans".

Cependant, "les 3,5 milliards d'euros correspondent à la seule capitalisation boursière, la valorisation dans le cadre d'un éventuel rachat comprendrait aussi logiquement une prime sur le cours de Bourse à laquelle il faudrait aussi ajouter la dette", remarque un analyste contacté par l'agence Agefi - Dow Jones. "Approximativement, en première approche, un rachat de Spie pourrait coûter de l'ordre 6 milliards d'euros", estime-t-il.



  
Répondre
JD1976 JD1976
10/11/2021 09:20:03
1

SPÉCULATION SUR UN RACHAT DE SPIE PAR EIFFAGE

Le 10/11/2021


Spie redécolle en Bourse - Spie

Après le rachat d’Equans par Bouygues, les deux industriels Eiffage et Spie pourrait se marier. Le secteur des services à l’énergie est destiné à se consolider.

Tous les yeux sont désormais rivés sur Spie. Quelques jours après le rachat d’Equans par Bouygues, le dernier indépendant du secteur suscite les convoitises. Avec 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et surtout 6% de rentabilité, Spie se place au centre du jeu. Et tous les acteurs du secteur spéculent déjà sur son rachat par l’autre perdant de l’opération: Eiffage.

"Bouygues met mécaniquement la pression sur son rival, explique un des candidats malheureux au rachat d’Equans. Eiffage va se jeter sur Spie".

Valorisé 3,5 milliards d’euros en Bourse, Spie semble plus à la portée d’Eiffage qui ne pouvait pas, comme Bouygues, débourser 7 milliards d’euros pour Equans. Le secteur des services à l’énergie est en pleine consolidation. Vinci fait la course en tête après le rachat de la filiale du groupe de BTP espagnol ACS. Juste derrière, Bouygues vient de se hisser à son niveau en rachetant Equans. Suivent loin derrière Spie et Eiffage.


Une approche en début d'année

Depuis plusieurs années, Bouygues et Eiffage tentaient de rattraper Vinci. Les deux groupes de BTP convoitaient Equans... mais aussi Spie depuis longtemps. Selon nos informations, ils avaient déjà approché Spie en 2018, "quand le cours de Bourse était bas" commente un proche de l’entreprise. Mais les actionnaires de l’époque, notamment la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), demandaient un prix élevé.

Ces derniers mois, la mise en vente d’Equans avait relancé leurs appétits pour Spie. "Bouygues et Eiffage sont revenus nous tester en début d’année", explique une source proche de l’entreprise. A l’origine, Bouygues préférait d’ailleurs mettre la main sur Spie, certes plus petit, mais déjà plus structuré et plus rentable qu’Equans. "Le PDG nous a dit qu’il n’était pas vendeur", explique un proche de Bouygues. "C’était un refus poli car le prix proposé était trop bas, nuance un proche de Spie. Gauthier Louette jouait sa montre car il savait que le prix de vente élevé d’Equans lui profiterait aussi".


Les Peugeot prêts à vendre

Eiffage, moins agressif que Bouygues lors de la vente d’Equans, semblait lui aussi préférer Spie. Sa culture de groupe décentralisé, capable de faire évoluer une filiale de manière autonome pourrait aussi séduire Spie et ses dirigeants. Âgé de 60 ans, Gauthier Louette, est PDG depuis dix ans et son mandat doit être renouvelé en mai prochain. Il détient 1,5 % du capital de Spie aux côtés des autres managers qui se partagent 1 %. Une vente serait aussi financièrement avantageuse pour eux.

Les autres actionnaires sont a priori vendeurs. Le premier, la famille Peugeot, ne compte que 5,3% du capital depuis 2017. A l’époque, le cours de Bourse flirtait avec les 25 euros contre 21 euros aujourd’hui… Alors que les analystes les plus optimistes tablent sur une action à 28 euros, une offre de rachat nécessiterait une prime importante pour être acceptée par les Peugeot.

👀🔎


  
Répondre
Ribo Ribo
10/11/2021 05:19:55
2

(Bours ier) - 09/11/2021 à 10:03►Spie : avec Infidis, SPIE ICS devient un acteur majeur de l'intégration de datacenters en France

SPIE ICS, filiale française de services numériques du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, annonce l'intégration d'Infidis, spécialiste de la conception, de l'intégration et de la maintenance d'infrastructures pour les datacenters. Cette opération de croissance externe est la première réalisée par SPIE ICS depuis l'acquisition de S-Cube, il y a 4 ans.

Avec cette acquisition, annoncée en juillet dernier, SPIE ICS devient un des leaders français de l'intégration de datacenters. Elle renforce notamment son positionnement sur les solutions d'hyperconvergence, un marché en forte croissance qui consiste à simplifier l'administration du datacenter en combinant les composants de calcul, de stockage, de mise en réseau et de virtualisation au sein d'un système unique.

Les équipes d'Infidis et son management rejoignent la direction des activités spécialisée, menée par Antoine Chacra, qui indique : "l'intégration d'Infidis confère à SPIE ICS un positionnement sectoriel dominant, en particulier dans les domaines de la finance et des services, allié à une couverture géographique nationale étendue".

SPIE ICS double la taille de ses équipes techniques et renforce ses compétences, tant en architecture que dans les services managés autour du datacenter. Elle atteint une taille critique lui permettant de développer des partenariats à haut niveau d'expertise avec les constructeurs et éditeurs leaders du marché de l'architecture des datacenters.

  
Répondre
JD1976 JD1976
05/11/2021 09:28:07
0

Spie a publié un bénéfice d'exploitation en hausse de 42,3%, à 269,9 millions d'euros, pour les neuf premiers mois de l'année, soit une progression de 2,2% par rapport à 2019. La marge ressort à 5,4%, soit 1,4 point de mieux sur un an et 0,1 point de plus qu'en 2019. L'objectif de marge annuelle est de nouveau relevé, à un niveau supérieur à 2019, soit 6,1%.

  
Répondre
Ribo Ribo
03/11/2021 03:55:14
0

SPIE : quand la mobilité se réinvente (interview) Comment imaginez-vous la mobilité de demain ?

Voitures volantes, véhicules propres, gestion du trafic par l'intelligence artificielle… À quoi ressemblera la mobilité du futur ? Guillaume Georgin, chef de service chez SPIE CityNetworks en France, et Rüdiger Graf, responsable du développement commercial et des ventes de SPIE Deutschland & Zentraleuropa, évoquent les solutions qui permettront de se déplacer en sécurité et sans contrainte, et de réduire embouteillages et pollution.

m.zonebourse.com/cours/action/SPIE-SA-22363257/actualite/Visite-guidee-quand-la-mobilite-se-reinvente-36870863/

  
Répondre

Forum de discussion Spie

202111181141 539669

Investir en Bourse avec Internet