OK
Accueil > Communauté > Forum Air Liquide

AIR LIQUIDE - News - Reco - Page 2

Cours temps réel: 146,06  0,11%



Ribo Ribo
25/11/2020 09:47:28
0

/\/\/

  
Répondre
Ribo Ribo
25/11/2020 08:51:31
0

HSBC passe d'acheter à conserver en visant 143 EUR

  
Répondre
Ribo Ribo
05/11/2020 20:48:56
1

Profiter de la baisse ?

  
Répondre
Ribo Ribo
30/10/2020 08:00:55
0

DZ Bank passe de conserver à acheter.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
27/10/2020 23:52:30
2

Ribo
« « Goldman Sachs a confirmé son opinion neutre ..//..cours est peu modifié et se situe désormais à 134 EUR »
»

J’aime bien AIR LIQUIDE. Par contre, j’aime beaucoup moins GS . Je les tiens pour une bande de manipulateurs de cours, une bande de truands.

Alors, faut pas être surpris si je dis que je ne suis pas d’accord avec leur objectif de cours .
Et je suis encore plus pessimiste que toi.

Je pense que A.L. pourrait descendre jusque 113/114.

Et la chute va concerner beaucoup d’autres titres.
Des retournements, on en découvre tous les jours, en ce moment.

  
Répondre
Ribo Ribo
27/10/2020 23:10:24
0

Goldman Sachs a confirmé son opinion neutre sur le dossier.

L'objectif de cours est peu modifié et se situe désormais à 134 EUR contre 132 EUR auparavant.

  
Répondre
Ribo Ribo
27/10/2020 00:35:10
0

On en prendra vers 116, on a le temps !

  
Répondre
Ribo Ribo
27/10/2020 00:17:08
0

Pourtant les objectifs ne cessent d'être réévalués à la hausse...

www.boursier.com/actions/consensus/air-liquide-FR0000120073,FR.html

(fais copier/coller dans ton navigateur et regarde le tableau)

  
Répondre
moicmoi moicmoi
27/10/2020 00:13:02
0

ça m’ennuie de vous le livrer comme ça, brut de décoffrage, mais :

1 ) UBS est le plus mauvais des analystes que je suis,

2 ) Air liquide , après une phase 3 de S. Weinstein, est passé en phase 4 (fort logiquement) . C’est à dire dans un canal baissier.

Comme beaucoup d’autres valeurs. Chaque jour apporte son lot de « descendeurs ». Ça sent l’habillage (ou plutôt le déshabillage ) de bilans de fin d’année.

Perso, j’attends encore qqs temps avant de me lancer dans des achats.

Simple avis, et non….etc….

Avant de décider quoi que ce soit, faites votre analyse.

  
Répondre
Ribo Ribo
26/10/2020 23:57:49
0

Andrew Stott de chez UBS considère le titre comme une opportunité d'achat. L'objectif de cours est toujours fixé à 156 EUR.

  
Répondre
Ribo Ribo
26/10/2020 10:33:40
0

Bernstein a maintenu sa recommandation sur le titre et le conseille à l'achat.

L'objectif de cours est légèrement modifié et passe de 159 à 156 EUR.

  
Répondre
Ribo Ribo
23/10/2020 12:42:56
1

3ème trimestre 2020 : nette reprise des ventes dans toutes les géographies et tous les métiers, confirmation des perspectives 2020

https://fr.media.airliquide.com/actualites/3eme-trimestre-2020-nette-reprise-des-ventes-dans-toutes-les-geographies-et-tous-les-metiers-et-confirmation-des-perspectives-2020-9bee-1ba6d.html

  
Répondre
Ribo Ribo
19/10/2020 16:46:02
0

UBS est positif et recommande le titre à l'achat. L'objectif de cours reste fixé à 156 EUR.

  
Répondre
Ribo Ribo
12/08/2020 07:41:41
2

HSBC revalorise de 135 à 152 EUR

  
Répondre
Ribo Ribo
23/04/2020 13:28:37
0

23/04/2020 | 12:57►CORONAVIRUS: LE GOUVERNEMENT DÉFEND SA STRATÉGIE SUR LES RESPIRATEURS

Le gouvernement français a défendu jeudi dans un communiqué la commande de 10.000 respirateurs passée auprès du consortium d'industriels réuni autour d'Air Liquide, alors qu'une enquête menée par Radio France suggère que la majorité de ces appareils seraient inadaptés à un usage dans les services de réanimation.

Le consortium mené par Air Liquide, auquel participent également PSA, Schneider Electric et Valeo a été constitué fin mars à la demande du gouvernement pour augmenter la production et permettre de fournir 10.000 respirateurs, à prix coûtant, entre début avril et mi-mai.

Selon une enquête de la cellule investigation de Radio France publiée jeudi, sur ce total, 8.500 appareils seraient des "respirateurs d'urgence et de transport" prévus pour des utilisations ponctuelles (par exemple lors d'un transport en ambulance ou du transfert d'un malade pour aller passer un scanner) mais ils ne devraient être utilisés qu'en "dernier recours" dans les services de réanimation.

Dans un communiqué commun diffusé jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran et la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances Agnès Pannier-Runacher confirment que la commande effectuée par l'Etat porte sur 1.500 respirateurs d'un modèle "largement utilisé dans les hôpitaux français et internationaux pour traiter des patients atteints du COVID-19" et 8.500 autres respirateurs d'urgence et de transport.

"Leur usage en service de réanimation, en cas d'indisponibilité de respirateurs plus lourds et en dernier recours, avait été validée par les deux sociétés savantes françaises de réanimation, la société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar) et la société de réanimation de langue française (SRLF)", précise le communiqué gouvernemental.

Selon les deux ministres, au moment où cette commande a été passée, "il s'agissait de la meilleure solution disponible pour garantir la capacité à armer" un nombre de lits de réanimation beaucoup plus important et pour éviter de "recourir aux solutions de fortune constatées dans certains pays, comme le fait de brancher deux patients à un même respirateur".

Défendant "un choix de prudence et de responsabilité", le gouvernement estime qu'alors que la France "compte plus de 5.000 malades en réanimation, l'heure n'est pas à la polémique sur les prétendus excès de moyens engagés".

Les deux ministres précisent par ailleurs que d'ici à la fin du mois de juin, la France devrait disposer de 15.000 respirateurs de réanimation et de 15.000 autres respirateurs d'urgence et de transport.

Cette quantité "supérieure aux besoins exprimés et anticipés" permettra de "sécuriser notre position, de renouveler et d'augmenter le stock stratégique de respirateurs d'urgence et d'envisager demain de mobiliser un certain nombre de respirateurs au profit des partenaires de la France à l'international".

(Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

  
Répondre
Ribo Ribo
25/04/2019 14:00:34
0

Paris (awp/afp) - 25/04/2019 | 13:46 ►Air Liquide s'associe à Houpu pour développer les véhicules à hydrogène

Le groupe de gaz industriels Air Liquide a annoncé jeudi la création d'une co-entreprise avec la société chinoise Houpu, pour développer le réseau de stations de remplissage d'hydrogène pour véhicules électriques à pile à combustible en Chine.

"Cette coentreprise permettra aux deux sociétés de développer conjointement des projets visant à favoriser la mise en place d'un réseau de distribution de stations d'hydrogène en Chine" et de favoriser la mobilité propre grâce au moteur à hydrogène, a indiqué Air Liquide dans un communiqué.

Utilisé dans une voiture électrique à pile à combustible, l'hydrogène se combine à l'oxygène de l'air pour produire de l'électricité sans générer de pollution.

"Ce nouvel engagement, en ligne avec les objectifs climat du groupe, est d'autant plus significatif que la Chine constitue le premier marché automobile mondial", défend le directeur de la société et membre du comité exécutif du groupe Air Liquide, François Darchis.

28 millions de véhicules ont été vendus en 2018 en Chine. Déjà champion des voitures électriques à batterie lithium-ion, le pays promeut la construction de stations de recharge pour véhicules à hydrogène. Le pays en compte actuellement une quinzaine.

Pékin pousse également ses constructeurs vers cette technologie prometteuse, visant un million de véhicules d'ici une décennie.

Air Liquide exploite déjà en Chine près de 90 unités de production et emploie quelque 4000 collaborateurs dans le cadre de ses activités dans les gaz industriels et médicaux, et de distribution d'hydrogène.

De son côté, Houpu déclare fournir en équipements plus de 5000 stations de remplissage de gaz naturel dans le monde.

afp/buc © AWP 2019

  
Répondre
Ribo Ribo
04/04/2019 16:38:27
0

04/04/2019 | 16:23 Air Liquide : a marqué un nouveau record historique

À 115,75 euros à mi-séance, l'action Air Liquide a tranquillement atteint ce jour un nouveau record historique à la Bourse de Paris. Ce qui traduit la confiance des investisseurs alors que le géant français des gaz industriels et médicaux publiera ses ventes trimestrielles à la fin du mois.

Rappelons que le groupe français, qui a maintenant absorbé l'américain Airgas, a terminé 2018 sur un CA de 21 milliards d'euros, en croissance organique de 6,1%, dont 5,2% pour la principale division, Gaz & Services. A 16,4 % pour le groupe, et 18,3% pour Gaz & Services, sa marge opérationnelle l'est légèrement améliorée.

Quid de l'avenir ? Air Liquide se refuse traditionnellement à toute prévision chiffrée, son PDG Benoît Potier tablant en 2019 sur 'une croissance du résultat net' à données comparables. Il ne sera pas proposé à l'AG de relever le dividende en 2018 (2,65 euros), mais une action gratuite pour dix détenues sera attribuée en octobre.

Soit, mais certains éléments des derniers comptes suggèrent l'optimiste. C'est le cas des 'décisions d'investissement industriel et financier', qui ont atteint 2,2 milliards en 2016, 2,6 milliards en 2017 puis 3,1 milliards en 2018. 'Il s'agit d'un niveau record hors acquisitions majeures', ajoutait le communiqué publié le 14 février. Voilà qui, d'une certaine manière et schématiquement, traduit les dépenses en capital du groupe et augure favorablement de l'avenir.

Autre signal positif, Air Liquide détaille également ce qu'il appelle son 'portefeuille d'opportunités d'investissement à 12 mois', ce qui - là encore, grosso modo - fait penser à un carnet de commandes. Leur montant est passé de 2,1 milliards d'euros à fin décembre 2017 à 2,6 milliards un an plus tard.

A suivre sur l'agenda du groupe : le CA du 1er trimestre 2019, attendu le 26 avril. La date précise à laquelle Linde, le grand concurrent allemand, se livrera au même exercice n'est pas encore connue, mais la publication aura également lieu en avril.

EG

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés

  
Répondre
Ribo Ribo
03/04/2019 16:00:57
0

03/04/2019 | 11:14 Air Liquide : UBS optimiste avant le CA trimestriel

UBS confirme ce matin son conseil d'achat sur l'action Air Liquide, qui se traite à moins de 50 centimes de son sommet historique. Les analystes se montrent confiants avant les ventes trimestrielles que le géant français des gaz industriels et médicaux présentera le 26 avril. L'objectif de cours à 12 mois est maintenu à 120 euros.

Les analystes reviennent sur les indicateurs avancés que le groupe vient de publier en vue du point trimestriel. Ils en retiennent principalement l'effet calendaire négatif qui caractérise la période. Cela étant, 'la croissance organique de la branche Gaz & Services devrait rester solide au 1er trimestre 2019', estime UBS qui l'attend à 6,4% grâce à la subdivision Grande industrie, aux mises en service de nouveaux sites (notamment en Chine), et à une base de comparaison plus favorable. Et ce alors que le carnet de commande demeure bien rempli.

'Le secteur a déjà connu une inflexion en 2018, mais nous nous attendons à ce que la croissance organique des ventes de gaz atteigne au moins 5% en 2019 et en 2020, contrastant ainsi avec la faible tendance de la période 2012-2017', lorsque la croissance annuelle moyenne des quatre grands noms du gaz s'était limitée à 2,9%, termine UBS.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre
Ribo Ribo
19/03/2019 18:04:00
0

19/03/2019 | 17:49 Air Liquide : Airgas, filiale du groupe Air Liquide, finalise l'acquisition de Tech Air

Avec la finalisation de cette acquisition, annoncée le 6 février 2019, Airgas va renforcer son réseau de distribution permettant une plus grande proximité avec les clients locaux. En s'appuyant sur le modèle intégré d'Air Liquide, l'acquisition permettra d'importants gains d'efficacité. De plus, les clients bénéficieront d'une offre élargie ainsi que d'un réseau de distribution plus étendu et d'une plateforme numérique de premier plan. Au fil des ans, Airgas a acquis et intégré avec succès les opérations et collaborateurs de plusieurs entreprises afin de créer un réseau de distribution majeur aux États-Unis au service d'une grande variété de clients de façon sûre et fiable.

Fondée en 1935, Tech Air est un important distributeur de gaz industriels, médicaux et de spécialité, de matériel et de fournitures de soudage. Au service de plus de 45 000 clients, l'entreprise, qui compte environ 550 collaborateurs, génère environ 190 millions de dollars US de chiffre d'affaires annuel. Tech Air exploite 50 sites en Californie, au Texas, ainsi que dans le nord-est et le sud-est des États-Unis. Airgas a fait l'acquisition de Tech Air auprès de CI Capital Partners, une société de capital investissement basée à New York, et auprès du management de Tech Air.

Pascal Vinet, Directeur Général d'Airgas et membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide, a déclaré :

« La finalisation de l'acquisition de Tech Air correspond à une étape importante du développement d'Airgas. Le grand professionnalisme des équipes de Tech Air et la complémentarité de leur réseau de distribution avec celui d'Airgas seront autant d'atouts pour un service client toujours plus performant. Nous sommes ravis d'accueillir nos nouveaux collègues de Tech Air au sein d'Airgas et d'Air Liquide. Le processus d'intégration va pouvoir commencer. »

La Sté Air Liquide SA a publié ce contenu, le 19 mars 2019, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées. Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le19 mars 2019 16:49:03 UTC.

Document original

https://fr.media.airliquide.com/actualites/airgas-filiale-du-groupe-air-liquide-finalise-lacquisition-de-tech-air-airgas-an-air-liquide-company-completes-the-acquisition-of-tech-air-9eda-1ba6d.html

Public permalink

http://www.publicnow.com/view/6A91CCC6DE81516205E674AA7B3D383156BB8DD7

  
Répondre
Ribo Ribo
18/03/2019 12:18:26
0

18/03/2019 | 11:48 Air Liquide : BlackRock est monté dans le capital

(CercleFinance.com) - La société BlackRock, Inc. agissant pour le compte de clients et de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré avoir franchi en hausse, le 14 mars 2019, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de la société l'Air Liquide et détenir, pour le compte desdits clients et fonds, 21 473 082 actions l'Air Liquide représentant autant de droits de vote, soit 5,00001% du capital et des droits de vote de cette société.

Ce franchissement de seuils résulte d'une réception d'actions l'Air Liquide détenues à titre de collatéral.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés

  
Répondre

Forum de discussion Air Liquide

202011250947 677445
ebook immo