OK
Accueil > Communauté > Forum McPhy Energy

McPHY ENERGY - News - Reco

Cours temps réel: 12,58  -0,28%



Ptitchat72 Ptitchat72
08/03/2022 18:07:44
0

McPhy annonce ses résultats annuels pour l'exercice 2021
08/03/2022 | 17:46

Chiffre d’affaires 2021 : 13,1 M€
Perte d’exploitation : -23,5 M€
Solide position financière de 177,2 M€ au 31 décembre 2021
Engagement dans une démarche RSE stratégique et structurée
Croissance et poursuite de l’industrialisation attendues en 2022

La Motte-Fanjas, le 08 mars 2022 - 17h45 CET - McPhy (Euronext Paris Compartiment C : MCPHY, FR0011742329), spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène zéro-carbone (électrolyseurs et stations de recharge), annonce aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2021, clos au 31 décembre, arrêtés ce jour par le Conseil d’administration de la Société.

Jean-Baptiste Lucas, Directeur Général de McPhy, commente :

« A l’issue d’un exercice 2021 marqué par un décalage dans le lancement des grands projets et la gestion d’un incident industriel, McPhy aborde 2022 avec une organisation renforcée et un carnet de commandes en nette augmentation. Le Groupe a renoué avec la conquête commerciale et est en ordre de marche pour déployer son portefeuille de projets grâce aux efforts d’industrialisation qui vont encore s’intensifier au cours de cette année.

Citons parmi nos grands projets le renforcement de notre infrastructure industrielle en France et en Italie ; et un travail sur l'attractivité du Groupe dans un contexte de rapide et forte croissance des effectifs. McPhy s'engage en parallèle dans une démarche RSE stratégique et structurée, en parfaite cohérence avec le modèle d'affaires du Groupe, reposant sur l’accompagnement de clients nationaux et européens dans leurs trajectoires de décarbonation. L'année 2022 s'annonce riche en défis technologiques et industriels. La mise en œuvre de la stratégie de passage à l'échelle, doublée d'une situation financière solide et du plein engagement des équipes renforcent la confiance du Groupe dans ses perspectives de croissance. »

Reprise de l’activité au second semestre
Le chiffre d’affaires de l’exercice 2021 s’établit à 13,1 M€ contre 13,7 M€ en 2020. La croissance attendue sur l’exercice a été notamment ralentie au 1er semestre par l’attentisme de certains acteurs dépendant de mécanismes de financements publics.
Le chiffre d’affaires est composé à 55% par la fourniture d’électrolyseurs (39% pour les électrolyseurs de grande capacité McLyzer et 16% pour la gamme Piel) et à 45% par les stations hydrogène McFilling.

La dynamique commerciale a connu un net rebond au cours du 2nd semestre, avec la signature de plusieurs commandes fermes1 telles que le projet R-Hynoca2 qui vise à implanter la première station hydrogène à Strasbourg ; le projet de la Centrale Électrique de l’Ouest Guyanais3 (« CEOG »), qui combine l’énergie photovoltaïque et un stockage massif d’électricité principalement sous forme d’hydrogène ; et une commande pour la fourniture d’une station hydrogène grande capacité dans l’ouest de la France4.

McPhy a en outre été sélectionné comme partenaire privilégié5 dans différents projets, avec la signature d’un accord de coopération (« Memorandum of Understanding ») pour le projet « Carlentini » avec Enel Green Power6 ; la sélection de McPhy comme fournisseur privilégié pour équiper, à Sines au Portugal, le projet GreenH2Atlantic7 d’une plateforme d'électrolyse de 100 MW. Le projet de partenariat stratégique avec Hype annoncé le 12 décembre dernier, qui prévoit la fourniture d’un électrolyseur alcalin de 2 à 4 MW et d’une station 800 kg / jour, n’a pas encore été formalisé et fait toujours l’objet de discussions.

La prise de commandes fermes sur l’exercice s’élève à 19 M€, portant le carnet de commandes à 20 M€ au 31 décembre 2021, en progression de +30% en comparaison avec l’exercice précédent.
L’ensemble des contrats pour lesquels McPhy a été retenu ou identifié comme partenaire privilégié à ce jour porte ses références à 191 MW et 95 stations.

Perte d’exploitation conforme aux prévisions, position de trésorerie toujours très solide

Compte tenu des efforts de développement, avec notamment une forte hausse des charges de personnel, nécessaires au passage à l’échelle industrielle et de l’impact financier de la fuite d’hydroxyde de potassium sur un équipement installé à Grenzach-Wyhlen en Allemagne pour un montant total de 5 M€8, la perte d’exploitation de l’exercice 2021 s’établit à -23,5 M€, inférieure à la prévision de -25 M€ annoncée dans le communiqué relatif au chiffre d’affaires annuel9.

La situation financière et bilantielle particulièrement saine de la Société contribue à limiter les frais financiers avec un résultat net qui s’établit à -23,6 M€.
La variation de trésorerie est de - 20,5 M€, en ligne avec les prévisions du Groupe et se décompose d’un cash-flow opérationnel négatif de -11,3 M€, de flux d’investissements de - 5,1 M€ dont près de - 3,5 M€ liés à la recherche et l’innovation et de -4,0 M€ liés au remboursement d’un Prêt Garanti Etat (« PGE »).

Au 31 décembre 2021, le Groupe dispose d’une trésorerie de 177 M€. Cette position financière solide et le soutien d’investisseurs et partenaires technologiques et commerciaux de premier plan permettent à McPhy de poursuivre la mise en œuvre de son changement d’échelle. Le Groupe poursuit ainsi le déploiement de sa feuille de route commerciale, de ses grands projets d’industrialisation, et sa structuration, à travers le financement de plans de croissance humains, technologiques et industriels propres à un leader de la filière hydrogène.

Plan de recrutements complété avec succès, mise en place de partenariats stratégiques
Sur un marché de l’emploi tendu et dans un domaine où les compétences clés sont très recherchées, McPhy a atteint son objectif de recrutement avec 44 nouveaux collaborateurs ayant rejoint le Groupe sur l’exercice 2021, notamment sur des postes hautement techniques et dont 75% dans les fonctions directes (ingénieurs, techniciens, opérateurs, etc.). Cette démarche active de recrutement s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale « Invest in Our People » qui consiste en la fidélisation et le développement des talents du Groupe et au renforcement de l’attractivité de la société pour ses collaborateurs existants et futurs.

Par ailleurs, dans une logique de filière, le Groupe s’est attaché à renforcer son positionnement technologique et commercial à travers le déploiement de sa stratégie partenariale. McPhy a ainsi conclu plusieurs accords avec des acteurs majeurs de l’écosystème hydrogène, à l’instar de ceux signés avec TSG10, Plastic Omnium11 ou Hype12. Cette stratégie vise à la fois à bâtir une offre d’hydrogène décarboné en s’appuyant sur un réseau de partenaires de premier plan, et à développer une approche industrialisée et standardisée afin d’accroître la compétitivité de l’hydrogène, tant sur les usages liés à la mobilité que pour des usages industriels. Cette stratégie a également été déployée avec certains des actionnaires stratégiques du Groupe, comme Hynamics, filiale d’EDF dédiée à l’hydrogène, ou Technip Energies, afin de concourir à des appels d’offre de grande envergure.

Engagement dans une démarche RSE stratégique et structurée
Par nature, le modèle d’affaires McPhy repose sur l’accompagnement de clients nationaux et européens de l’industrie, de la mobilité et de l’énergie dans leurs trajectoires de décarbonation. Le Groupe participe ainsi à la transition énergétique et a décidé de s’engager dans une démarche RSE stratégique et structurée, en parfaite cohérence avec les activités du Groupe.

Fin 2021, McPhy a décidé, dans une logique volontariste à la fois ambitieuse et pragmatique, de formaliser et structurer son engagement RSE dans une démarche d’amélioration continue. Le Groupe a ainsi initié un diagnostic RSE/ESG avec pour objectif de définir une feuille de route McPhy à horizon 2025. Une gouvernance dédiée a été établie. Le comité RSE a en charge la mise en œuvre de cette feuille de route ; dont les premiers résultats et objectifs actualisés seront divulgués à partir du second semestre 2022.

Perspectives
Fort de la bonne orientation de son carnet de commandes, McPhy table sur le retour à une croissance soutenue de son activité en 2022 avec un rythme qui restera conditionné à la vitesse d’exécution des projets toujours soumis à des aléas réglementaires et techniques.

Un diagnostic stratégique réalisé par McPhy en début d’année a confirmé la pertinence de ses grandes orientations technologiques, et notamment son positionnement prioritaire sur l’alcalin pressurisé comme mode de production d’hydrogène vert le plus adapté pour les projets de grande envergure. Le Groupe entend poursuivre son effort de Recherche & Développement et accélérer la mise à l’échelle de son dispositif industriel.

Sur le segment électrolyseurs, le Groupe a lancé les travaux d’extension des capacités de production de son site industriel basé à San Miniato, en Italie. La construction d’une Gigafactory d’électrolyseurs, pour laquelle le site de Belfort a été pré-sélectionné, reste conditionnée notamment à l’obtention d’un financement dans le cadre de l’IPCEI. Initialement prévue fin 2021, la décision finale d’investissement devrait intervenir d’ici la fin du premier semestre 2022.

Sur le segment des stations hydrogène, McPhy travaille à l’aménagement de son nouveau site de production basé à Grenoble. McPhy prendra possession des lieux au printemps 2022 et amorcera un déménagement en plusieurs phases dans le courant du 2ème trimestre.

Hors Gigafactory, les investissements industriels devraient représenter près de 4 M€ en 2022.
Cet effort d’industrialisation va de pair avec un investissement dans les ressources humaines, illustré par l’embauche planifiée de 60 collaborateurs supplémentaires sur l’exercice 2022. McPhy ambitionne de doubler ses effectifs entre l’exercice 2020 et 2022, sur des fonctions critiques destinées à accompagner le passage à l’échelle industrielle du Groupe.

A noter que le conflit russo-ukrainien et les tensions géopolitiques associées pourraient avoir des conséquences de toutes natures susceptibles d’impacter les perspectives de McPhy.

Prochains événements financiers :
Assemblée Générale mixte des actionnaires, le 19 mai 2022

Publication des Résultats semestriels, le 28 juillet 2022, après clôture des marchés

  
Répondre
Ribo Ribo
21/02/2022 22:06:12
1

McPhy Energy (-8,40% à 13,74 euros)

Le spécialiste de l'hydrogène a de nouveau chuté dans un environnement peu porteur pour les valeurs de croissance, fortement valorisées.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
16/02/2022 20:27:14
1

Pour le coup, je suis bien plus pessimiste que toi sur ces boites "bouf pognon" !

maintenant c'est qu'une potentielle projection..

mais va falloir que les acheteurs mangent des épinards..
parce qu'ils pourraient assez rapidement se faire retourner comme des crêpes.

  
Répondre
Philibertlesbb Philibertlesbb
16/02/2022 19:14:12
0

Le titre souffre de prises de commandes dans un marché qui s’organise et un secteur en devenir. Prochain palier 13.90.

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
15/02/2022 00:06:21
0

Le planté du drapeau peut-être sévère !

Dommage que l’on soit pas au golf…

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
14/02/2022 17:11:16
1

Par Daniel Cohen de Lara
Publié le 14/02/2022 à 16h23
Tribune libre

Mcphy Energy, spécialiste des technologies de l’hydrogène, est mal en point. L’action de la société est en tendance baissière avec la moyenne mobile exponentielle 34 périodes comme résistance dynamique.

Les cours ont trouvé un support dans la zone 14,90-15,24 euros qui avait déjà servi de support en juillet, août et octobre 2021. Une consolidation est en cours. Elle se développe sous forme d'une figure classique d'analyse technique appelée "drapeau" ou "flag" pour les anglo-saxons. Les cours évoluent dans un petit canal orienté dans le sens inverse de la tendance. Ce sens est logique puisqu'il s'agit d'une consolidation.

Le cours doit faire des aller-retour entre les obliques haute et basse de ce petit canal. Il faut deux contacts minimum avec chacune des obliques pour que la figure soit validée. Le drapeau est normalement une figure de continuation de la tendance. Cela est effectif dans environ 70% des cas. La ligne reliant le dernier sommet dans la tendance baissière et le point de support (flèche rouge sur le graphique) est appelée" le mat". L'objectif de sortie de la figure dans le sens de la tendance est la projection du mat à partir du point de sortie de cette figure.

Il s'agit d'un objectif statistique et il faudra aussi considérer les zones de support entre le point de sortie et l'objectif. La convergence entre le niveau objectif et un support technique - comme ici avec le support du 22 juin 2020 - renforcera la validité de cet objectif.

  
Répondre
Ribo Ribo
14/02/2022 12:40:27
0

McPhy Energy : plus forte baisse du SBF 120 à la mi-séance du lundi 14 février 2022

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
10/02/2022 17:00:31
0

Emmanuel Macron annonce 114 millions d’euros pour McPhy pour s’installer à Belfort

Thibault Quartier | Publié le 10/02/2022

  
Répondre
Ribo Ribo
10/02/2022 08:18:55
1

Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 24 à 21 EUR.

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
03/02/2022 18:27:09
1

@ la file,

Il faut souvent faire un pas en arrière pour en faire deux en avant ou bien reculer pour mieux sauter…

Regardons les points positifs:

Les prises de commandes en 2021 sont correctes 20 M€ Et son CA devrait doubler d’ici 2022.

L’ entreprise recrute et veut doubler son effectif en 22 pour être au niveau de ses ambitions.En phase de structuration et d’investissement on perd du pognon.

Le PER arrive sur des niveaux raisonnable et permet de préparer l’épuisette.

Dans le secteur, les approvisionnements de Gaz Russe lié au conflit Ukrainien inquiète et c’est du coup bon pour le power to gaz et Mcphy

L’hydrogène vert devrait rester dans une forte tendance pour l’avenir.

Les points négatifs:

Je vous les laisse apprécier.

Ma posture: je patiente et renforcerai vers 14€ et j’attends 2025 la maturité du marché et les gros projets…

Simple avis,

*Actionnaire

  
Répondre
moicmoi moicmoi
03/02/2022 12:28:03
0

Ptitchat72
« « Vite vite des commandes… et des subventions aussi ! »
»

Les subventions sont essentiellement destinées àla verdure ,(courants d’air et soleil) dont le rendement est aléatoire, et le « bilan carbone » illusoire. (Mais nos impôts qui les financent ne sont pas aléatoires, eux.) Et même cata si l’on tient compte de toute la chaine, depuis la fabrication , transport, montage, pollution des sols, nuisances, pour le moulinettes.

Mc Phy n’apporte pas de voix aux élections, contrairement aux pastèques.

Et pour l'instant, dans la tête de nos z'élites, l'hydrogène n'est qu'un lointain et brumeux projet , qui n'est même pas soutenu ou envisagé par les pastèques.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
03/02/2022 11:42:34
1

Vite vite des commandes...

et des subventions aussi ! ♥


  
Répondre
Ribo Ribo
26/01/2022 06:57:55
0

* MCPHY ENERGY - Le spécialiste des équipements
d'énergie a fait état mardi d'un chiffre d'affaires en baisse en
2021 par rapport à l'année précédente et d'une perte nette
d'exploitation attendue à environ 25 millions d'euros.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
25/01/2022 18:38:52
1

Efficace mon toutou

--------------------

25/01/2022 | 18:33
McPhy, spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène zéro-carbone, a annoncé un chiffre d’affaires 2021 de 13,1 millions d'euros, en repli de 4,4%. Le résultat d’exploitation de l’exercice 2021 est attendu aux alentours de -25 millions d'euros. L’accroissement de la perte d’exploitation est notamment lié aux projets structurants nécessaires au passage à l’échelle industrielle en cours de déploiement.

Ce résultat intègre également l'impact financier de la fuite d'hydroxyde de potassium sur un équipement installé à Grenzach-Wyhlen en Allemagne, pour un montant total de près de 5 millions d'euros. Ce montant inclut l'ensemble des dépenses liées à l'incident lui-même, provisionnées au 30 juin 2021, ainsi que le coût de mesures préventives de remplacement de stacks en cours de déploiement auprès de quelques clients équipés d'un modèle d'électrolyseur de première génération similaire.

Grâce à ses succès commerciaux, le groupe affiche des prises de commandes fermes de 19 millions d'euros, portant le carnet de commandes à 20 millions d'euros au 31 décembre 2021, en progression de 30% en comparaison de 2020.

Au 31 décembre 2021, McPhy dispose d'une trésorerie de 177 millions d'euros. " Cette position financière solide et le soutien d'investisseurs et partenaires technologiques de premier plan permettent à McPhy de poursuivre sa feuille de route commerciale, sa structuration et son industrialisation, à travers le financement de plans de croissance humains, technologiques et industriels d'un leader de la filière hydrogène ", explique le groupe.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
25/01/2022 18:09:17
1

J'ai un problème aux yeux.....

vais m'acheter un chien parce que je vois nullement un chiffre de Ca dans cet article

------------------------------

McPhy Energy : annonce son chiffre d'affaires pour l'exercice 2021
25/01/2022 | 17:57
En 2021, McPhy a également franchi plusieurs jalons dans la structuration de son outil industriel. Sur le segment des stations hydrogène, McPhy va regrouper ses activités de recherche et innovation, d'ingénierie et de production sur un nouveau site implanté au cœur de l'agglomération grenobloise. Ce site sera opérationnel au printemps 2022. Le Groupe a également présélectionné Belfort pour y implanter sa Gigafactory d'électrolyseurs, dont la construction reste conditionnée notamment à l'obtention d'un financement dans le cadre de l'IPCEI. Initialement prévue fin 2021, la décision finale d'investissement devrait intervenir d'ici la fin du premier semestre 2022.

Le Groupe s'est attaché à renforcer son offre à travers le déploiement de sa stratégie partenariale. McPhy a ainsi conclu plusieurs accords avec des acteurs majeurs de l'écosystème hydrogène, à l'instar de ceux signés avec TSG (11), Plastic Omnium (12) ou Hype (13).

Cette stratégie vise à la fois à bâtir une offre d'hydrogène décarboné à 360 degrés en s'appuyant sur un réseau de partenaires de premier plan, et à développer une approche industrialisée et standardisée afin d'accroître la compétitivité de l'hydrogène, tant sur le plan de la mobilité que des usages industriels.

Sur l'exercice 2021, McPhy a réalisé une campagne de recrutements intensive et renforcé ses équipes, pilier stratégique pour la réussite du passage à l'échelle. Conformément à l'objectif fixé, ce sont ainsi 44 collaborateurs, dont 75% de fonctions directes (ingénieurs, techniciens, opérateurs, etc.), qui ont rejoint la société sur des postes hautement techniques. Avec un plan de recrutement de 60 collaborateurs supplémentaires sur l'exercice en cours, le Groupe ambitionne de doubler ses effectifs entre l'exercice 2020 et 2022, sur des fonctions destinées à accompagner le passage à l'échelle industrielle de la société.

---------------------------------------


** Le Groupe a également présélectionné Belfort pour y implanter sa Gigafactory d'électrolyseurs

AH oui, c'est bien vrai ça ? O_o

moi qui pensait que c'était le gouvernement en place.. arf


  
Répondre
6delirium8 6delirium8
17/01/2022 18:07:07
1

(CercleFinance.com) - McPhy annonce avoir signé un contrat avec Eiffage Énergie Systèmes pour équiper un site de production et de distribution d'hydrogène situé à Danjoutin, au sud de Belfort, exploité par Hynamics (filiale hydrogène du groupe EDF).

Equipé d'un électrolyseur et d'une station, le site aura vocation dans un 1er temps à permettre l'avitaillement en hydrogène bas-carbone d'une flotte de 7 bus opérée par la RTTB (Régie des Transports du Territoire de Belfort) pour le compte du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun) sur le réseau de transport urbain Optymo.

La mise en service est attendue au printemps 2023.

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
03/01/2022 19:50:15
0

Avec ce mega projet s’il est bien évalué à 60 M€

On se retrouve avec un ve/ca = 10.

En attendant la rentabilité, on commence par du volume.

Cela me semble un bon point d’entrée.

Simple avis,

Bons trades,

*actionnaire








  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
28/12/2021 14:02:19
1

La dynamique commerciale est favorable pour McPhy!
le 27/12/2021 à 08h00

Boursier.com : Vous avez annoncé un partenariat avec Hype, acteur de référence de la mobilité hydrogène en Europe pour les accompagner dans leurs développements. Quel est l'enjeu pour McPhy?

J-B. L. : C'est un contrat très excitant pour nous car il comporte un volet technologique, mais aussi commercial et financier. Il est très engageant sur ces trois aspects et nous sommes ravis d'accompagner Hype sur l'ensemble de ses projets à l'international à savoir les 15 villes annoncées. Cela implique des enjeux forts pour McPhy et il intervient...

---------------

Bon après faut mettre une pièce dans la machine pour pouvoir lire la suite donc si quelqu'un est abonné à boursier.com..

merci de poster la suite

  
Répondre
Ribo Ribo
22/12/2021 12:04:55
1

Portzamparc rehausse sa cible de 26,1 à 28,3 euros et réitère son avis 'acheter'.

Pour Mcphy, ce contrat majeur (le plus gros de son histoire) représente plusieurs dizaines de millions d'euros (plus de 60 ME selon l'analyste) et constitue une référence majeure alors que ce type de méga-projet est appelé à se multiplier.

Pour Bryan Garnier, ce contrat est plus que bienvenu après une année difficile pour McPhy (avertissement sur résultats, départ de Laurent Carme...). Le titre devrait retrouver une dynamique positive et commencer à rattraper ses pairs en termes de valorisation, selon le courtier.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
22/12/2021 11:14:03
0

Aujourd'hui à 10:10
MCPHY - FR0011742329 SRD PEA PEA-PME
21.020 € +6.65 % Temps réel Euronext Paris

(CercleFinance.com) - Oddo BHF réitère son opinion 'surperformance' sur McPhy, opinion qui 'qui s'inscrit dans une logique de moyen terme', ainsi que son objectif de cours de 27 euros, après l'annonce d'un contrat pour le projet d'hydrogène renouvelable GreenH2Atlantic.

'Après un rapide contact avec le management, nous comprenons que ce contrat d'envergure est stratégique et marque l'entrée de la société dans une véritable phase industrielle', juge l'analyste en charge du dossier.
Oddo prévient toutefois que le développement de cette nouvelle filière dépendra de plans d'investissements gouvernementaux et que la phase actuelle d'investissements du groupe se traduira nécessairement par des pertes en termes d'EBITDA pendant au moins 2 ou 3 ans.

-----------------------------


22/12/2021 | 10:24
GreenH2Atlantic était l'un des trois projets sélectionnés dans le cadre de l'appel d'offre Horizon 2020 - Green Deal visant à démontrer la viabilité de la production d'hydrogène vert à une échelle sans précédent.

La subvention de 30 millions d'euros contribuera à financer la construction de la plateforme de production d'hydrogène, localisée sur le site de la centrale thermoélectrique de Sines. La construction devrait débuter en 2023 et l'exploitation devrait démarrer en 2025, sous réserve de l'obtention des autorisations nécessaires auprès des autorités.

En première approche, Jefferies a confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 22 euros sur le titre.

Le broker estime que ce contrat devrait soutenir le groupe et le reste du secteur.
"L'ampleur des contrats qui commencent à affluer suggère, malgré une année 2021 lente au départ, que les prévisions de chiffre d'affaires du consensus pour les fabricants d'électrolyseurs pourraient être trop faibles à partir de 2023", explique l'analyste.

Message complété le 22/12/2021 11:59:18 par son auteur.


-----------------------
le 22/12/21 11:37

(CercleFinance.com) - Berenberg a maintenu mercredi sa recommandation 'conserver' sur McPhy Energy, tout en saluant la 'grosse commande' décrochée par le spécialiste de l'hydrogène au Portugal.
Dans une note, l'intermédiaire financier dit toutefois s'attendre à un impact 'limité' au niveau des prévisions de résultats du fabricant d'équipements de production d'hydrogène, qui devrait surtout bénéficier de ce contrat lors de l'exercice 2024.

D'après Berenberg, il s'agit toutefois d'un développement 'positif' puisque la commande représente de loin le contrat le plus important conclu par McPhy à ce jour.
Le courtier allemand rappelle que cette signature s'inscrit dans le sillage d'une dynamique commerciale favorable, qui avait vu le groupe remporter plusieurs contrats, notamment avec Hype en Europe et avec un site industriel basé en Guyane.

S'il maintient son avis 'conserver' sur le titre, ainsi que son objectif de 26 euros, Berenberg reconnaît que McPhy commence à lever les inquiétudes qu'il pouvait exprimer vis-à-vis du dossier, à savoir un rythme de prises de commandes jugé insuffisant.

Le broker note par ailleurs que cette annonce confirme le 'solide départ' pris par le nouveau directeur général de la société, Jean-Baptiste Lucas.

  
Répondre

Forum de discussion McPhy Energy

202203081807 683782
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.