OK
Accueil > Communauté > Forum Novacyt

Analyse novacyt - Page 9

Cours temps réel: 3,40  14,67%



Ribo Ribo
24/02/2020 23:01:23
0

Une piste concernant les tests utilisés actuellement dans les hôpitaux français : le 'kit' Pasteur

►lire la légende de la photo, le reste est flouté :

http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-quatre-questions-sur-les-tests-de-diagnostic-en-france-23-02-2020-8265549.php


d'ailleurs sur le site gouvernemental

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

il est bien spécifié "L’Institut Pasteur a également mis en place un test de diagnostic rapide permettant de donner un résultat en quelques heures."

Est-ce encore le cas ou ont-ils adopté le test de Novacyt... ? mystère...

Message complété le 24/02/2020 23:02:03 par son auteur.

Ni l'Eurobio d'ailleurs...

  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 19:46:48
2

Ouf, j'ai gardé mes Eurobios...

  
Répondre
BARONTI BARONTI
24/02/2020 19:39:25
1

EUROBIO SCIENT : DOUSTE BLAZY SUR CNEWS PARLE DE TEST PCR...

  
Répondre
JEAN007 JEAN007
24/02/2020 18:48:21
0

merci

  
Répondre
JEAN007 JEAN007
24/02/2020 18:41:11
0

ce serait plus joli en Francais :)


  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 18:40:07
1

Le même en français:

Publié le 24 février 2020 POSTSHARETWEET

Dive Brief:Une entreprise chinoise de biotechnologie a fait appel à GlaxoSmithKline pour l'aider à développer un vaccin à base de protéines pour le nouveau coronavirus, annonçant un accord lundi pour tester la technologie adjuvante du fabricant de médicaments britannique en combinaison avec son candidat vaccin expérimental. La société biotechnologique basée à Chengdu, appelée Clover Biopharmaceuticals, a commencé à concevoir un vaccin le mois dernier après que des chercheurs chinois aient publié la séquence génétique du nouveau coronavirus, désormais connu sous le nom de SARS-CoV-2. Des adjuvants sont ajoutés aux vaccins pour renforcer la réponse immunitaire induite, permettant potentiellement de produire plus de doses à partir de la même quantité d'antigène viral. Bien qu'elle soit un important fournisseur mondial de vaccins, GlaxoSmithKline ne travaille pas sur ses propres candidats contre le nouveau coronavirus. La société pharmaceutique a plutôt mis à disposition sa technologie d'adjuvant, à la fois à Clover et dans le cadre d'un partenariat avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations.

Plongez dans le vif du sujet :

La publication, début janvier, de la composition génétique du SRAS-CoV-2 a catalysé les efforts de recherche dans le monde entier, dans les laboratoires universitaires ainsi que dans ceux des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques.

Près de 20 groupes développent actuellement des vaccins contre les coronavirus, dont Johnson & Johnson et, plus récemment, Sanofi. Neuf autres organisations effectuent les premiers tests thérapeutiques, selon un décompte du 7 février effectué par BioCentury.

La résolution de l'ADN du virus a également révélé la méthode probable par laquelle le SRAS-CoV-2 pénètre dans les cellules humaines, donnant aux chercheurs une cible potentielle pour leurs travaux de développement.

Comme le virus du SRAS, le nouveau coronavirus possède une protéine "spike" à sa surface, par laquelle il se fixe sur un récepteur de la cellule hôte appelé ACE2. Des scientifiques de l'université du Texas à Austin et des National Institutes of Health ont récemment publié la structure du pic du CoV-2 du SRAS, montrant que le virus se lie plus fortement à l'ACE2 que le SRAS - ce qui pourrait contribuer à sa transmission interhumaine plus rapide.
Clover a conçu son vaccin de manière à ce qu'il ressemble au pic du coronavirus, dans le but d'induire une réponse immunitaire qui pourrait protéger les personnes contre l'infection par le CoV-2 du SRAS.
Les travaux de la société restent précliniques et précoces ; aucun test sur l'homme n'a encore été effectué pour étudier si le vaccin est sûr et efficace.
Il est toutefois prometteur que Clover ait déclaré au début du mois qu'elle utilisait son candidat pour détecter des anticorps spécifiques à la protéine de pic viral dans le sérum de plusieurs patients guéris qui avaient été précédemment infectés par le CoV-2 du SRAS. La réactivité, a déclaré Clover, suggère que son candidat ressemble suffisamment à la protéine du virus pour être immunogène.

laxoSmithKline fournira à Clover son système d'adjuvant AS03, qui est utilisé dans les vaccins pharmaceutiques contre la grippe pandémique et qui a également été partagé avec l'Université du Queensland pour la recherche sur les vaccins contre les coronavirus.
La société pharmaceutique a choisi de collaborer aux efforts de développement des autres plutôt que de produire son propre vaccin candidat. Les grandes entreprises pharmaceutiques jouent un rôle essentiel dans la recherche et le développement de vaccins en raison de leur envergure mondiale et de leurs capacités de fabrication.

"Nous pensons que nous pouvons faire la différence en entrant en collaboration avec des partenaires qui ont des technologies prometteuses susceptibles de bénéficier de nos systèmes d'adjuvants à ce stade", a écrit un porte-parole de la société dans une déclaration à BioPharma Dive.

Depuis son identification en décembre à Wuhan, en Chine, le SRAS-CoV-2 s'est propagé à 28 autres pays et a infecté près de 80 000 personnes dans le monde. Alors que le nombre de nouvelles infections en Chine a diminué ces derniers jours, des épidémies en Corée du Sud, en Italie et en Iran ont fait craindre une propagation plus mondiale.
En plus du vaccin contre le coronavirus, Clover développe également plusieurs médicaments contre le cancer, ainsi que des médicaments à base de protéines de fusion. Son candidat le plus avancé est cependant un biosimilaire du médicament Enbrel, un médicament contre les maladies inflammatoires d'Amgen. En novembre dernier, la société a levé 43 millions de dollars dans le cadre d'un financement de série B, portant son capital total à plus de 100 millions de dollars.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  
Répondre
BARONTI BARONTI
24/02/2020 18:33:21
0

Published Feb. 24, 2020


POSTSHARETWEET


Dive Brief:A Chinese biotech has enlisted GlaxoSmithKline to aid its development of a protein-based vaccine for the newly emergent coronavirus, announcing an agreement Monday to test the British drugmaker's adjuvant technology in combination with its experimental vaccine candidate. The Chengdu-based biotech, called Clover Biopharmaceuticals, began designing a vaccine last month after Chinese researchers published the genetic sequence of the novel coronavirus, now known as SARS-CoV-2. Adjuvants are added to vaccines to strengthen the induced immune response, potentially allowing more doses to be produced from the same amount of viral antigen. While a major global supplier of vaccines, GlaxoSmithKline isn't working on its own candidates against the new coronavirus. Rather, the pharma has made available its adjuvant technology, both to Clover and through a partnership with the Coalition for Epidemic Preparedness Innovations.


Dive Insight:


Publication in early January of the genetic make-up to SARS-CoV-2 catalyzed research efforts across the globe, in academic as well as biotech and pharmaceutical company laboratories.


Nearly 20 groups are now developing coronavirus vaccines, including Johnson & Johnson and, more recently, Sanofi. Another nine organizations are conducting initial tests on therapeutics, according to a Feb. 7 count by BioCentury.


Solving the virus' DNA also revealed the likely method by which SARS-CoV-2 enters human cells, giving researchers a potential target for their development work.


Similar to the SARS virus, the new coronavirus features a "spike" protein on its surface, through which it locks onto a host cell receptor called ACE2. Scientists at The University of Texas at Austin and the National Institutes of Health recently published the structure of SARS-CoV-2's spike, showing the virus binds more strongly to ACE2 than does SARS — potentially contributing to its more rapid human-to-human transmission.


Clover designed its vaccine to resemble the coronavirus' spike, aiming to induce an immune response that could protect people against infection by SARS-CoV-2.


The company's work remains preclinical and early; human testing has not yet been done to study whether the vaccine is safe and effective.


Promisingly, though, Clover said earlier this month that it used its candidate to detect antibodies specific to the viral spike protein in the serum of multiple recovered patients who were previously infected with SARS-CoV-2. Reactivity, Clover said, suggests its candidate resembles the virus' protein enough to be immunogenic.


GlaxoSmithKline will provide Clover with its AS03 adjuvant system, which is used in the pharma's pandemic influenza vaccines and was also shared with the University of Queensland for coronavirus vaccine research.


The pharma has opted to collaborate on others' development efforts rather than produce a vaccine candidate of its own. Large pharmaceutical companies are critical in vaccine R&D due to their global scale and manufacturing capabilities.


"We believe we can make a difference by entering collaborations with partners that have promising technologies that are likely to benefit from our adjuvant systems at this stage," a company spokesperson wrote in a statement to BioPharma Dive.


Since being identified in December in Wuhan, China, SARS-CoV-2 has spread to 28 other countries and infected nearly 80,000 people globally. While the number of new infections in China has fallen in recent days, outbreaks in South Korea, Italy and Iran have raised concerns of more global spread.


In addition to the coronavirus vaccine, Clover is also developing several cancer drugs, as well as fusion protein-based medicines. Its most advanced candidate, however, is a biosimilar of Amgen's inflammatory disease drug Enbrel. Last November, the company raised $43 million in a Series B financing, brining its total capital raised to over $100 million.



  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 14:01:17
1

Très bon conseil, par contre je suis pas sur que l'on ne puise pas attendre encore un peu avant de se renforcer en cours à petits prix...LOL

  
Répondre
Ribo Ribo
24/02/2020 13:56:08
0

Toutes les valeurs remontent... dépêchez vous de renforcer vos nanars pour abaisser vos PRU....

Vous savez que les marchés sont de moins en moins sensibles aux mauvaises nouvelles et se rétablissent très vite !

  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 13:54:04
0

Mine de rien on reviens au cours d'ouverture... (1,52...)

  
Répondre
Ribo Ribo
24/02/2020 13:51:52
0

En période de deals la prudence et le silence sont de mises car la concurrence a vite fait de baisser les tarifs pour rafler la mise...

Message complété le 24/02/2020 13:53:43 par son auteur.

"Ce qui est sur, c'est que la communication de cette boite est bien maitrisée!"

Hier j'ai posté un lien ou le CEO a encore été interviewé par SkyNews (c'est tout en anglais, qu'il parle très bien d'ailleurs...)

  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 13:38:31
0

@ribo

"Le plus drôle c'est qu'on ne sait toujours pas qui achète ces kits et combien il y en a réellement." ,

ben on a des chiffres, mais on les oublie vite...

Ce qui est sur, c'est que la communication de cette boite est bien maitrisée!

  
Répondre
Renal2040 Renal2040
24/02/2020 13:37:09
0

Je ne sais pas si c'est un titre "libre comme l'air" ou "incontrôlable"

J'ai plutôt l'impression qu'elle même ne contrôle rien du tout, pas même sa propre communication.


Les deux ou trois sociétés françaises qui proposent des tests sont complètement aphones.

Jusqu'à ce qu'une entreprise étrangère propose le même test, moins cher et à grand renfort de COM.

et une fois de plus, ça va pleurer dans les chaumières.


  
Répondre
Ribo Ribo
24/02/2020 13:27:46
0

Le plus drôle c'est qu'on ne sait toujours pas qui achète ces kits et combien il y en a réellement... s'agit-il de kits ou de tests concernant ce qui a été annoncé par le CEO ?

  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 13:26:56
0

le graphique n'apporte rien, j'ai regardé...imbuvable!!

Elle fonctionne à l'instinct, c'est le marché dans toute sa splendeur fait de rumeurs, de trouille, de panurgisme, bref elle est humaine!!!

  
Répondre
gabcad10 gabcad10
24/02/2020 13:22:43
1

C est sur qu’elle est Incontrôlable

  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 13:16:12
0

Bravo jacques38570 tu perds pas le nord! lol

C'est vrai, il faut attendre demain risque de baisse avec les nelles actions!!!

  
Répondre
jacques38570 jacques38570
24/02/2020 13:11:51
2

Non ribo moi Jattend demain car c'est le 25 que va être assimilé les actions donc forcément chute d'y cours

  
Répondre
Bill17 Bill17
24/02/2020 13:11:43
0

Le soucis avec NOVACYT, c'est qu'elle échappe aux lois habituelles des graphs..elle est libre comme l'air!.

C'est difficile a gerer, mais c'est aussi ce qui fait son charme, lorsque elle s'envole c'est pour de bon...

  
Répondre
gabcad10 gabcad10
24/02/2020 12:59:21
0

Serait invalidé si retour sur 1,30

  
Répondre

Forum de discussion Novacyt

202002242301 740806
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.