Le cheval dans les lasagne: une faillite complète de la chaine d'approvisionnement
 Retour sur ABC Bourse rss Flux RSS anglaisEnglish version  
blog michel gabrysiak

Le cheval dans les lasagne: une faillite complète de la chaine d'approvisionnement

Mais non les chevaux ne sont pas pestiférés, leur viande est parfaitement consommable. Beaucoup de gens la mangent et l'achètent dans des boucheries chevalines;

Donc ce n'est pas la peine de créer une gigantesque panique, comme c'est le cas pour ces lasagne à la viande de Findus.

Il y a fraude, certes. Findus et d'autres on vendu du cheval en croyant vendre du boeuf. Nous les consommateurs avons acheté du boeuf. Non pardon c'était du cheval.

En somme un nouvel animal mythologique moitié boeuf et moitié cheval.

Cette tragédie médiatico-frauduleuse révèle un très mauvais fonctionnement de la chaine alimentaire. Il est cocasse de constater que les sociétés responsables en France, Grande Bretagne, Roumanie, Chypre et d'autres, non encore connues ne savaient rien. Mais rien! Les services vétérinaires des pays pas davantage, les services de protection des consommateurs non plus, les douanes, car la viande voyageait à travers les frontières rien non plus.

L'acheteur lui paie, et mange sur la foi d'une étiquette tamponnée, sécurisée avec des process électroniques de protection.

Tous ces individus ne vérifient rien. Ferment les yeux et béats travaillent la viande de cheval, la cuisent la mettent dans des lasagnes, l'emballent sans jamais à aucun moment vérifier.

En l'occurrence, c'est du cheval et ce n'est pas très grave ce pourrait être de la viande avariée, traitée, empoisonnée et impropre à la consommation humaine. Eh bien nous l'aurions quand même dans notre assiette.

C'est une faillite complète du système d'analyse des produits. Tout le monde est responsable. Je suis stupéfait de constater que les contrôles n'existent simplement pas. Contrôles indépendants à tous les stades de l'abattage, de l'acheminement, de la production et de la vente.

La chaine d'approvisionnement européenne et mondiale est en faillite sécuritaire. Le cheval de Roumanie ou des pays limitrophes, le poulet qui arrive du Brésil, de Thaïlande, etc. ne sont ni suivis ni vérifiés.

Là est le danger le plus grave.

Et tout cela pour 300.000 euros, en quelques mois.

 

anglaisEnglish version

A propos de l'auteur et du blog

Président de la Fondation Finance Michel Gabrysiak a participé à la consolidation des marchés financiers européens. Il a assisté à la naissance de la "face obscure " de la finance -par opposition avec les banques et les assurances régulées. Il a vu naître la crise financière.

Journaliste, présentateur et producteur de télévision il a, entre autres, été à l'origine d'un jeu du budget familial en France et a présenté, sur CNBC un "talk show" hebdomadaire avec les dirigeants financiers, économiques et politiques du monde entier.

Ce blog s'interroge sur les bénéfices du capitalisme démocratique. Sont ils destinés à tous, a sortir les pauvres de leur précarité, a élever le niveau de vie des classes moyennes ou sont ils réservés à une petite minorité d'oligarques et d'opérateurs financiers?

Vos opinions et propositions sont les bienvenues.

Articles précédents

 

 

>>> Retour sur ABC Bourse