OK
Accueil  > Communauté   > Forum Figeac Aero

Figeac Aero : Chiffre d'affaires et perspectives réjouissantes

Cours temps réel: 11,26€  0,18%

FGA


Ribo
21/11/2019 10:53:26
1

21/11/2019 | 10:13►Midcap Partners confirme son conseil d'achat sur l'action Figeac Aéro ainsi que sa cible de 16 euros après le point trimestriel de l'équipementier aéronautique.

  
Répondre
CRI74
20/11/2019 18:04:34
1

Chiffre d'affaires 1er semestre 2019/20 et nouveau plan à horizon 2024

https://www.actusnews.com/news/61073-fga-ca-s1-2019_20-vdef.pdf

  
Répondre
CRI74
06/11/2019 18:51:40
2

Contrats moteurs pour Safran pour lequel Figeac est sous traitant

Suite à la visite officielle française en Chine , des contrats sont conclus dans l'aéronautique et le spatial

- Commande de 1 milliard d'euros de moteurs d'avions Safran par une compagnie aérienne chinoise (Colorful Guizhou Airlines). D'autres contrats similaires de près de 3 milliards d'euros "sont en phase finale de négociation", selon l'Elysée.

  
Répondre
CRI74
05/09/2019 23:22:41
1

Chiffre d'affaires T1 -2019/20

https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-59969-fga-ca-t1-2019_20-vdef.pdf

Tous les objectifs sont reconduits malgré l'impact conjoncturel ( 737max , A380 , CRJ) et transitoire sur le taux de croissance qui se tient d'ailleurs toujours bien , partant de bases désormais bien plus élevées


  
Répondre
CRI74
29/08/2019 18:24:42
1

Lettre aux actionnaires

https://www.figeac-aero.com/sites/default/files/lettre_aux_actionnaires_aout_2019.pdf

Feuille de route confirmée appuyée par une croissance supérieure au secteur et des résultats en hausse dégageant un free cash flow positif et suffisant

  
Répondre
CRI74
22/08/2019 17:27:38
0

Un ciel plus dégagé côté US ?

Un grand cabinet d'analystes US anticipe une prochaine certification du B 737 Max cloué au sol depuis mars , d'ici quelques semaines .

Voilà qui lèverait un gros poids (boursier ! ) sur les équipementiers même si leurs cadences basées sur des commandes très antérieures n'a pas encore subi de conséquences néfastes .

Concernant Figeac , on attend toujours les contrats de pièces liés aux plus de mille moteurs adjugés au Bourget

  
Répondre
CRI74
07/08/2019 19:15:37
0

Optimiser sa trésorerie en investissant dans son propre capital , pour une entreprise évoluant en pleine confiance dans son avenir , cela semble le plus pertinent des placements . On ne va pas s'en plaindre

Au moins aura -telle des fonds pour d'éventuelles opérations sans besoin d'appel au marché

  
Répondre
0PHENIX0
07/08/2019 19:10:39
0

FIGEAC AERO (code mnémonique : FGA) (la « Société »), partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, annonce avoir mis fin ce jour à son programme de rachat d'actions mis en œuvre depuis le 14 janvier 2019 conformément aux termes de l'autorisation de l'assemblée générale mixte du 21 septembre 2019.


Entre le 14 janvier 2019 et le 7 août 2019, la Société, via un mandat donné à Louis Capital Markets, a acquis un total de 273 609 actions propres (représentant 0,86% du capital social) pour un prix moyen de 12,60 euros. Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du second objectif du programme de rachat d'actions, aux fins d'optimiser la gestion de la trésorerie de la Société (tel que décrit dans le communiqué de presse de la Société du 14 janvier 2019).


L'arrêt de ces rachats n'affecte pas l'exécution du contrat de liquidité conclu par la Société. Il est rappelé que le détail des opérations réalisées dans le cadre du programme de rachat sont disponibles sur le site internet de la Société : https://www.figeac-aero.com/fr/categorie/espace-investisseurs/infos-reglementees.

  
Répondre
CRI74
07/07/2019 08:24:29
2

L'adaptation de Figaec aéro à la croissance de ses marchés par son outil industriel


Si la ville de Figeac est peu connue des Français, elle raisonne dans le monde de l’industrie comme une des rares communes d’à peine 10 000 habitants à abriter des grands noms de l’aéronautique, à commencer par Figeac Aéro. Ce fleuron français de l’aéronautique a suivi les géants du secteur tels qu’Airbus dans leurs montées en cadence. Et les chiffres sur les perspectives de croissance listés par Nicolas Geneteaud, responsable Marketing-Communication & Relation investisseurs de l’entreprise, parlent d’eux-mêmes : « d’un chiffre d’affaires de 372M€ en mars 2018, nos objectifs sont d’atteindre 425M€ en 2019, 520 M€ en 2020 et 650 M€ en 2023 ! ».

Une progression fulgurante au regard des chiffres de la société lotoise créée par Jean-Claude Maillard et qui est devenue en trente ans un sous-traitant de rang 1 pour les avionneurs avec quatorze sites de production dans le monde. « À mon arrivée en 2000, nous n’étions que 120 salariés à Figeac contre environ 1 200 aujourd’hui », raconte Jean-Marie Morel, responsable Outils coupants de la BU « Structure ». Au total, l’effectif de cette entreprise créée en 1989 atteint aujourd’hui 3 300 salariés dans le monde dont environ 2 000 en France.

Des contraintes d’usinage liées à une explosion de la demande

Faire l’acquisition de sociétés aux savoir-faire techniques et complémentaires, tout en recrutant de nombreuses compétences en interne ne suffit pas. Pour répondre à « une explosion de la demande », pour reprendre les mots de Baptiste Chevalier, responsable Outils coupants de la BU « Moteurs », il faut adapter en permanence l’outil de production. Rien qu’à Figeac, une dizaine d’ateliers de production sont sortis de terre ces vingt dernières années ; avec un seul objectif : assurer la production de pièces et sous-ensembles pour les grands programmes tels que l’A350 – fabrication de planchers et de pièces de mâts réacteur – ou encore le Boeing 787 – fabrication de serrures et mécanismes de portes,... « Nous travaillons essentiellement pour des avions de plus de cent places », précise Baptiste Chevalier. Outre les sous-ensembles, Figeac Aéro produit des pièces de structure telles que les longerons – soit des pièces de plus de 10 mètres de long et des nervures en titane pour rigidifier les longerons, des cadres, des rails de plancher, des carters de moteur, des pièces de trains d’atterrissage… la liste est longue et continue de s’étendre à mesure que le groupe engendre de nouveaux contrats, comme en novembre dernier avec MHI Canada Aérospace. Figeac Aéro produira des pièces et sous-ensembles pour le programme business jet Global Express de Bombardier.

On l’aura compris, produire des volumes croissants de pièces usinées en aluminium, en titane et autres métaux durs implique de tout miser sur l’enlèvement de matière, tout en répondant à un niveau de qualité optimal. Une équation difficile à résoudre en production, d’autant qu’en 2014, l’ancien fournisseur d’outils coupants présentait des incertitudes quant aux développements de ses produits. « En somme, nous n’étions pas sûrs que la technologie des futurs outils coupants serait capable de suivre celle de nos machines. Il fallait donc trouver un autre fournisseur ; nous ne pouvions pas prendre ce risque industriel », résume Jean-Marie Morel.

La priorité pour Figeac Aéro était de se doter d'outils coupants de pointe, capables de répondre à l'accélération de la production en intégrant des machines-outils. Celles-ci étaient désormais plus performantes (la puissance de broche est passée de 80 à 120 kWh). Les anciennes gammes d'outils coupants étaient limitées à une vitesse de broche de 22 000 tr/min. Insuffisant pour Baptiste Chevalier ; « les nouvelles machines nécessitaient dès lors des outils capables d'opérer à 33 000 tr./min. De plus, une réflexion a été menée pour standardiser les outils coupants au niveau du site de Figeac, de façon à mieux rationaliser nos stocks, améliorer la disponibilité des outils et réduire les coûts ».

Le choix du groupe s’est orienté vers les outils Mitsubishi Materials. « Il fallait à tout prix que les outils fonctionnent sur des broches de 120 kWh et sur nos porte-outils, mais aussi que l'entreprise soit capable de nous accompagner dans nos montées en production. En plus d’être une entreprise internationale, Mitsubishi Materials nous a proposé une solution répondant parfaitement à nos besoins ».

Un outil adapté pour relever les défis d'usinage

Le cœur de métier de Figeac Aéro, c'est l'usinage. Les équipes du groupe, réparties à travers plusieurs unités de production – l'une dédiée aux moteurs, une autre à l'aluminium, à la précision, aux métaux durs etc., savent précisément ce qu'elles veulent. En travaillant étroitement avec Laurent Le Méteil, responsable Business Aéronautique, et Grégory Lafon, technicien d’applications, tous deux chez MMC Metal France, elles ont pu tester une fraise entièrement dédiée à l'usinage à haute vitesse de pièces en aluminium, l’AXD4000. Qualifiée pour des vitesses de 35 000 tr/min (et jusqu’à 10 000 cm3/min. de débit copeaux), cette fraise a spécialement été développée au Japon en partenariat avec Makino, la marque des deux puissantes machines nouvellement installées dans l'atelier. « Grâce à ce développement commun, nous sommes parvenus à trouver le meilleur compromis entre performances, stabilité renforcée et sécurité de l'outil, précise Grégory Lafon. Deux empreintes sur le corps d’outil et la plaquette ont été réalisées pour obtenir un système anti-éjection performant et un positionnement optimal. Une technologie permet aussi de réduire au minimum le saut de dents afin d’améliorer la durée de vie de l'outil et garantir un excellent état de surface de la pièce.»

Ce ne sont pas les seuls avantages de la fraise AXD4000. Les angles de ramping sont suffisamment agressifs pour optimiser les parcours outils et ainsi bénéficier d’un gain de temps non négligeable de l’usinage des pièces. Concernant la géométrie de l’outil, les poches à copeaux ont été dessinées de manière optimale afin de faciliter l’éjection du copeau et son évacuation tout en maintenant une rigidité accrue du corps d'outil. Enfin, et c'est un critère essentiel pour Figeac Aéro, le choix du diamètre de corps d’outils disponible de 20 à 125mm comme le large éventail de rayons de plaquettes, allant de 0,4mm à 5mm. « Il s'agit d'un outil d'ébauche qui nous permet de standardiser un volume important de plaquettes du fait de sa durée de vie élevée, confirme Jean-Marie Morel. Nous avons pu ainsi réduire nos stocks et le nombre de références de plaquettes. Nous ne comptons désormais plus que deux géométries pour un seul et même outil. Celui-ci s'adapte autant aux nouvelles broches qu'aux anciennes ». Et Baptiste Chevalier d’ajouter : « Nous n'avons eu qu'à remplacer en lieu et place l'outil coupant ; l'encombrement initial a bien été respecté par l'équipe de Mitsubishi Materials. Globalement, les performances de la fraise AXD4000 nous ont permis de répondre à la forte hausse des volumes. Quant aux casses de plaquettes, elles ont fortement diminué et leur durée de vie s’est accrue d'environ 25% ».

Laurent Le Méteil ajoute que la deuxième phase du projet a permis à Mitsubishi Materials d'adapter les tourteaux pour l'ensemble de la gamme d'usinage. « Nous avons eu le feu vert du Japon pour fournir des fraises d'autres dimensions. Nous avons créé des plans spécifiques et adapté nos tolérances de diamètre d'outils pour les passersur toutes les pièces de Figeac Aéro ». Un bel exemple de coopération qui va bien au-delà du simple échange client-fournisseur. Une relation de partenariat qui, dans tous les cas, doit s'imposer pour mener à bien un projet d'une telle envergure…

Ce qui permet de mieux connaître les domaines d'intervention de l'entreprise , en dehors de l'usine dédiée aux réacteurs LEAP dont la demande s'accroît à vive allure

  
Répondre
CRI74
06/07/2019 08:56:37
0

40 000 kms ?

D'où ça sort encore ces âneries ...

Je fais des KMs oui mais pas 40 0000 /an , et toujours 12 points depuis très longtemps

Pour les archives sortez les , aucun problème ! d'autant que cela se passait en messagerie privée au moment où Lucibel était passé de 3 à 5 !!!

Publiez aussi celui où j'indiquais "acheter" .... je publie des infos

Vous pouvez aussi ressortir mes post plus récents sur Altran à 7.5, Soitec vers 47 , Valeo vers 23 ,Solution 30 sous les 8 et bien d'autres encore qui compenseraient largement vos très rares interventions (on va pas se mouiller quand même , dénigrer par contre vérités apparaît bien plus rentable) , Trigano à 160 par ex

Décidément , piqué au mensonge , à croire que vous ne pouvez écrire la moindre ligne sans cela .

Insulter des menteurs invétérés , cela fait plutôt partie d'un assainissement très souhaitable . Que faire d'autre face aux mensonges renouvelés sans cesse ...

  
Répondre
moicmoi
05/07/2019 23:47:54
0

CRI74

« « pour enregistrer des âneries pareilles » »


Des âneries ? Dois-je mettre en ligne vos « conseils » ?

« « Les menteurs ne sont jamais dignes de confiance ==> quelle arnaque avec le cas Lucibel par ex , »

Les menteurs ? Quand vous affirmez parcourir 40 000 Km/ an en voiture, en respectant scrupuleusement le code de la route (vitesse) tout en passant vos journées et vos soirées entières sur le forum, vous ne mentez pas ? Et j’ai enregistré bien d’autres exemples de mensonges de votre part.
Qui est le menteur ?

« incroyable d'être aussi pourri . Non seulement c'est entièrement faux ,mais si le "pauvre" a suivi , il a au moins diminué sa perte de moitié voire mieux »

Par quelle formule mathématique magique en arrivez-vous à ce résultat ? Merci de la mettre en ligne.

L’insulte et le mensonge comme argumentaire . Dois-je publier l’épisode complet de nos échanges sur ce sujet ? Je vos répète que j'ai des archives.

« « Je rappelle que cette file est une file d'info destinée aux communiqués de la société Figeac en propre au passage » »

Je le sais parfaitement. Mais, c’est plus fort que moi, l e mensonge et l‘imposture me font bondir. Quelle que soit la file.


  
Répondre
CRI74
05/07/2019 22:58:35
0

Ne vous inquiétez pas , pour les leçons , on n'ira surtout pas vous voir surtout pour enregistrer des âneries pareilles

D'ailleurs , il faut déjà en tenir une sacrée couche pour prendre cela comme des leçons alors qu'il ne s'agit que de constats

Les menteurs ne sont jamais dignes de confiance ==> quelle arnaque avec le cas Lucibel par ex , incroyable d'être aussi pourri . Non seulement c'est entièrement faux ,mais si le "pauvre" a suivi , il a au moins diminué sa perte de moitié voire mieux

Ce qu'a fait le cours un an plus tard n'a plus rien à voir avec cela

Décidément , vous feriez mieux de rester dans votre trou plutôt que de balancer de telles contre vérités sur les forums

Message complété le 05/07/2019 23:00:16 par son auteur.

Je rappelle que cette file est une file d'info destinée aux communiqués de la société Figeac en propre au passage

Message complété le 05/07/2019 23:00:58 par son auteur.

==> @Moicmoi

  
Répondre
moicmoi
05/07/2019 22:04:09
1

CRI74

« « C'est certainement avec une bourse casino que les entreprises vont mieux se porter ....
90 à 95% de petits porteurs en perte d'après les statistiques officielles .Regardez le classement LT du jeu d'ABC , c'est encore pire .
Ne cherchez sans doute pas plus loin dans la méthodologie appliquée pour de tels résultats ; c'est sans doute très judicieux de pousser en ce sens
» »

Etes-vous vraiment la bonne personne pour donner des leçons en matière de placements ?
Voulez-vous que nous reparlions de votre portefeuille « Pastekator » ? (- 43.43% ce jour - j’ai moi aussi des archives)
Voulez-vous que nous reparlions de vos conseils sur Lucibel ? le pauvre gars qui était en perte de 5 euros par titre à PRU 8, pour 2 000 titres, et à qui vous avez conseillé de persévérer. Résultat : - 60 % supplémentaires.
Voulez-vous que nous fassions un bilan chiffré de toutes les actions que vous prônez ? Qui bien souvent sont spéculatives, (ou en tout cas très risquées) paradoxalement venant de la part d’un « expert » qui condamne la spéculation.
Je suis à votre disposition pour mettre en ligne , si vous le souhaitez bien évidemment, les différents tableaux ou documents.
Ce serait très instructif.

  
Répondre
CRI74
05/07/2019 19:47:32
0

C'est certainement avec une bourse casino que les entreprises vont mieux se porter ....

90 à 95% de petits porteurs en perte d'après les statistiques officielles .Regardez le classement LT du jeu d'ABC , c'est encore pire .

Ne cherchez sans doute pas plus loin dans la méthodologie appliquée pour de tels résultats ; c'est sans doute très judicieux de pousser en ce sens

  
Répondre
Doremy
05/07/2019 19:34:29
0

Confirme bien ce que je disais ce matin, à regulé proprement à partir de 10h (voir graphe abc et mon commentaire juste plus bas) , dès que les "rêveurs" se soit retiré, cela confirme bien que l'ont peut ET qu'il faut casinoter en bourse les gros y ont droit alors pourquoi pas nous mais pas n'importe comment et surtout pas avec n'importe quelle action.

  
Répondre
Ribo
05/07/2019 15:37:13
0

Oddo réaffirme son conseil à l'achat mais réduit légèrement son prix cible de 16.50 à 16 EUR

  
Répondre
Doremy
05/07/2019 10:25:26
0

Ne va baisser beaucoup plus, il y a eu des dégagements à perte en deux jours probablement dû aux illusionnistes de latécoère qui avaient pris position et ont maintenant compris par différentes informations que figeac est cadenassé. Figeac n'est pas un ticket de loterie, mais plus pour du moyen terme voir long terme comme moi par exemple. Pour casinoter au jour le jour il y a largement de quoi s'occuper avec la Technicolor et la dbv.

  
Répondre
caronmichel96
05/07/2019 09:53:04
0

Merci. Alors, dommage que l’action baisse

  
Répondre
CRI74
04/07/2019 15:47:08
1

<< Alors pourquoi est-ce qu’il y a des pertes de change latentes qui font que le résultat net 2018 est inférieur à celui de l’annee precedente? Si c’est une couverture il ne devrait rien se passer (le dollar baisse, la couverture compense la perte de CA, le dollar monte, le profit s’ameliore) >>

La couverture de change n'est justement pas une spéculation et sert à s'assurer contre les grandes fluctuations des monnaies vis à vis du taux prévu lors de la signature des contrats .

Elle ne parvient jamais à laisser le résultats final à 0 , coûtant cher et n'étant donc pas utilisée pour 100% du CA , dans l'ensemble des entreprises procédant ainsi d'ailleurs .

D'où un résiduel négatif ....qui aurait pu tout autant être positif si les devises avaient beaucoup fluctué dans le sens couvert .


  
Répondre
Doremy
04/07/2019 12:44:22
0
1👍 pour votre travail Mr ribo et bien sûr pas pour ce oddo avec son objectif ridicule sait même pas compter. Sont complètement ses analystes.

Message complété le 04/07/2019 12:49:31 par son auteur.

"déception future probable" qui est ce Mr caronmichel ? Un ennemi de figeac ?

  
Répondre

Forum de discussion Figeac Aero

201911211053 496903
Ma liste