OK
Accueil > Communauté > Forum Voltalia

Que va-t-il se passer maintenant que l'AK est un succès ?

Cours temps réel: 22,55  -1,74%



Rithal Rithal
14/03/2021 17:37:41
0

Contrairement au projets solaires ou éoliens le projet Cabui vend l’électricité par contrat de 35 ans an à 234 Reals le MWh soit 34.5 E /MWh soit bien au dessus du prix du marché libre . Et le contrat entre en vigueur le 1/1/2025 . Il n’y aucun intérêt à construire vite pour vendre le courant au marché libre , par contre si Voltalia reste au Brésil il serait mieux que dans un peu moins de 4 ans le projet soit achevé .

Il y a aussi les 7.5 MW sur le fleuve Oiapoque qui soit de par le contrat de 2014 être mise en service au plus tard en 2021

« une centrale hydroélectrique de 7,5 MW, située tout près, au Saut Cafesoca sur le fleuve Oiapoque, dont la construction sera lancée une fois achevées les études techniques détaillées, avec une mise en service intervenant au plus tard en 2021 »

D’après ce qu’on voit sur Google earth le canal de dérivation , le barrage sont construits , pour les machines et la ligne électrique on ne voit pas . Voltalia n’est pas pressée de mettre en service , cela réduirait les achats de gasoil remboursés à prix coutant qui ajoutent 12 ME par an au CA de Voltalia et cela réduit peut être le forfait de Voltalia pour fournir l’électricité à la ville

Message complété le 15/03/2021 18:55:27 par son auteur.

Je me suis gouré sur Google earth , en fait c’est une photo aérienne sur Google earth car la photo la plus récente de Google date de 2017 , mais c’est la centrale cote France que l’on voit sur la photo , en fait on ne voit rien côté Brésilien .

  
Répondre
Rithal Rithal
14/03/2021 17:16:39
0

A part que les salaires de Amar et Bertolde sont payés il ne semble rien se passer .

  
Répondre
Facteo Facteo
14/03/2021 16:03:48
0

Pas de nouvelles du barrage hydroélectrique de Cabui.

Un manque de communication évident.

  
Répondre
Facteo Facteo
13/03/2021 20:09:51
0

A Sao Paulo ça reconfinne. La demande d'électricité est plus faible.

Le cour du MW au marché se négocie environ 25 € / MW.

Certains producteur d'électricité sont dans une situation financière très préoccupante.

  
Répondre
Facteo Facteo
13/03/2021 14:06:06
0

En gros au Maroc il ne se passe rien ?

  
Répondre
Rithal Rithal
13/03/2021 09:07:31
0

Ça serait pas plutôt Voltalia Tunisie ?

  
Répondre
Rithal Rithal
13/03/2021 09:05:21
0

Ça serait pas plutôt Voltalia Tunisie .

  
Répondre
Facteo Facteo
12/03/2021 21:59:10
0

Je me demande si le pdg de VOLTALIA ALGÉRIE Simon VODSKY a plus de travail que le pdg de VOLTALIA MAROC Yoni AMAR ?

  
Répondre
Rithal Rithal
12/03/2021 17:52:28
0

pourquoi l'hydro electrique? , Alterrya maroc aurait éte à "la tête d'un portefeuille de projets pesant potentiellement 100 MW solaires et 185 MW éoliens"

c'est une filiale de Alterrya France basée à Metz , "ALTERRYA, société par actions simplifiée est en activité depuis 11 ans. Domiciliée à METZ (57000), elle est spécialisée dans le secteur d'activité de l'ingénierie, études techniques. Sur l'année 2011 elle réalise un chiffre d'affaires de 1 879 600,00 €. Le total du bilan a diminué de 5,59 % entre 2010 et 2011. Societe.com recense 3 établissements et le dernier événement notable de cette entreprise date du 11-01-2013. Prosper AMAR, est président de l'entreprise ALTERRYA."

Alterrya etait en liquidation judiciaire le 28/8/2013 et a déposé son bilan le 25/5/2018.


"Le groupe Voltalia a indiqué ce 17 juin 2016 avoir pris le contrôle au Maroc de la société de développement en énergies renouvelables Alterrya Maroc pour un montant non dévoilé.

Issue de l'entreprise française Alterrya basée à Metz créée en décembre 2008 par le marocain Yoni Ammar (actuel patron de Voltalia Maroc) et Olivier Bertolde, Alterrya Maroc n'a pas encore d'activité commerciale. Mais, selon Voltalia, elle est à la tête d'un portefeuille de projets pesant potentiellement 100 MW solaires et 185 MW éoliens, sans plus de précisions.

Concernant ces projets "les premières constructions pourraient commencer dans les deux prochaines années", selon un communiqué de Voltalia. Basé à Paris, ce groupe est implanté au Maroc depuis 2015."



Message complété le 12/03/2021 18:00:44 par son auteur.

Selon des sources proches du dossier, la phase des études techniques devrait être finalisée avant fin 2017, alors que les discussions avec des acheteurs privés d’électricité (dit off-takers) sont déjà bien avancées. Voltalia qui s’est implantée au Maroc en 2015 est, ainsi, déterminée à faire de l’éolien, et plus particulièrement ce site le premier projet parachevé de son portefeuille de projets en cours de développement et qui représente une capacité supérieure à 300 MW dont 158 MW en énergie éolienne, 93 MW en énergie solaire et 54 MW en hydroélectricité. Ce portefeuille avait été étoffé en 2016 par l’acquisition d’Alterrya Maroc, une société de développement de projets renouvelables au Maroc basée à Rabat dont la maison mère, également française, était entrée en redressement judiciaire, et qui comptait quelques projets en prospection et en développement représentant une capacité potentielle totale de près de 200 MW.

Message complété le 12/03/2021 18:01:27 par son auteur.

L’énergéticien indépendant français Voltalia avance ses pions au Maroc. En effet, ce spécialiste de la production d’électricité à base d’énergies renouvelables vient d’obtenir le statut IPP (producteur indépendant d’électricité) pour son « nouveau » parc éolien à Laâyoune d’une capacité de 75 MW. Ce jalon important, qui se matérialise par un agrément spécial délivré par le ministère de l’Énergie et des Mines (tel que prévu par la loi 13-09 sur les énergies renouvelables), vient dégager la voie pour ce groupe basé à Paris vers un premier closing financier sur le territoire marocain d’un de ses projets en cours de développement.

Message complété le 12/03/2021 18:06:21 par son auteur.

Trois ans après avoir obtenu le statut de producteur indépendant d’électricité pour son parc éolien à Laâyoune, le français Voltalia entame, enfin, les premiers pas pour un lancement effectif des travaux de construction en 2020.


En effet, le groupe basé à Paris et qui avait posé son baluchon au Maroc en 2015, vient de créer la structure ad hoc qui devra investir près d’un milliard de dirhams pour réaliser ce projet important d’une capacité de 75 MW et ce, après avoir levé les derniers obstacles administratifs du processus de permitting (octroi de licences et permis divers, NDLR) prévu dans le cadre de la Loi 13-09 (la seule qui permet de produire au Maroc de l’électricité pour une fin de commercialisation en dehors des appels d’offres de type BOOT de l’ONEE). Un processus somme toute assez long et sinueux, comme le démontrent les parcours des deux développeurs, le saoudien ACWA (projet Khalladi à Tanger d’une capacité de 120 MW et en service depuis 2018) et le français Innovent (ferme de Oualidia en phase finale de construction et d’une capacité de 36 MW). Dénommée Parc Eolien Ghrad Jrad S.A.S, cette entité doit, désormais, signer les fameux PPA (contrats de commercialisation d’électricité avec des clients potentiels) avant de convaincre les bailleurs de fonds d’apporter jusqu’à 700 ou 750 millions de dirhams en dettes structurées, pour financer un tel projet énergétique des plus capitalistiques.

Lire aussi | Maroc : besoin de voix qui portent

En attendant la date de fin 2020 prévue pour lancer les travaux, le groupe Voltalia avance également sur le volet de l’énergie hydroélectrique après avoir obtenu les autorisations provisoires pour construire deux centrales hydroélectriques de 9,8 MW et 7,2 MW dans le Moyen Atlas, un investissement estimé, quant à lui, à près de 500 millions de dirhams. Au niveau international, le groupe est présent sur trois continents (Europe, Afrique et Amérique latine) avec un effectif de près de 800 salariés et un portefeuille d’actifs en production ou en construction de plus de 1.200 MW (dont 82 MW en Afrique entre l’Egypte et le Kenya).

  
Répondre
Facteo Facteo
12/03/2021 12:28:19
0

Pourquoi ont-ils acheté ALTERRYA ?

Combien a-t-elle coûté cette acquisition ?

Où en sont les projets hydroélectrique ?


  
Répondre
Facteo Facteo
12/03/2021 08:28:39
0

Au Maroc il n'y a rien depuis 5 ans. Les promesses de la Direction n'ont pas été tenues.

  
Répondre
Facteo Facteo
11/03/2021 09:40:19
0

Les résultats de Neoen sont inquiétants.

  
Répondre
Facteo Facteo
10/03/2021 18:39:02
0

Je te répète que ma priorité c'est ENGIE.

Le PER de ENGIE c'est 12 . Les valeurs du froid son moins chère.

  
Répondre
Rithal Rithal
10/03/2021 18:33:49
0

ne soit pas pessimiste , en 2019 le parc Sao miguel de gostoso a perdu 7,08 millions de reals , pour un chiffre d'affaires de 65,658 Mreals , a peu prés la même proportion qu'en 2018 .

au cors de 2019 ca faisait 1,6ME de perte , si 2020 est a l'aune de 2018 et 2019 ,,il devrait perdre encore 10% de son CA vers 7 Reals mais ca ne fera plus que 1,03ME de pertes .

et c'est pareil pour Vamvruz qui perd de l'argent , et la plupart des parcs de Amazonas et Caicara 2 apres entree en vigueur des contrats sur 20 ans ,

Rien que avec SMG et Vamcuz ça fait 1,8ME de pertes en moins en 2020, c'est bon la chute du real .

https://www.voltalia.com/uploads/investor/SMG_financial-statements/20191231_SMG-DemonstracoesFinanceiras.pdf


page 7 Prejuízo do período

  
Répondre
Facteo Facteo
08/03/2021 21:52:28
0

Danone ?

Message complété le 08/03/2021 21:54:25 par son auteur.

En échange je te donnerai une consultation gratuite, parce que je suis médium !

Message complété le 08/03/2021 21:57:19 par son auteur.

Je commence.
Tu as un rapport avec la mer .
Peut-être que tu as été marin. Ou dans la marine ?

Message complété le 08/03/2021 23:41:08 par son auteur.

Tu es un ancien footballeur professionnel !
Tu étais avant centre au Spartak de Prague.

Tu me dis si je me trompe !

  
Répondre
manuborelli manuborelli
08/03/2021 21:37:22
2

findus

  
Répondre
Facteo Facteo
08/03/2021 21:20:33
0

Manuborelli s'il te plaît ?

Donne moi 1 entreprise qui me fera manger pendant 5 ans comme Voltalia.

Je te remercie d'avance.

  
Répondre
manuborelli manuborelli
08/03/2021 20:46:40
0

droits de l'homme

Les liaisons dangereuses du français Voltalia avec la Birmanie

L'entreprise, qui fournit de l'électricité à l'opérateur MyTel, très proche du clan militaire, est pointée du doigt par plusieurs ONG. Un rapport de l'ONU met en garde les entreprises qui souhaiteraient faire affaire avec les forces armées birmanes.

on parle aussi de total accor 👍🥊🥶

Message complété le 08/03/2021 20:56:50 par son auteur.

EELV dénonce les liaisons dangereuses d’entreprises françaises telles Voltalia ou Total avec le pouvoir autoritaire birman.

  
Répondre
Facteo Facteo
08/03/2021 14:50:08
0

Le Real Brésilien continue de baisser.

Je suis très pessimiste.

  
Répondre
Facteo Facteo
08/03/2021 07:21:42
0

Bonjour ! Mes performances sont dus à la chance.

Voltalia c'est fini.

J'ai dépassé mon objectif que je m'étais fixé en 2017, en gros 24 €.

  
Répondre

Forum de discussion Voltalia

202103141737 703543
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.