OK
Accueil > Communauté > Forum Enertime

Eligible au plan de relance

Cours temps réel: 1,88  4,44%



Almas Almas
26/04/2022 09:39:18
0

"Encore une poule aux oeufs en plastiques peints à la bombe dorée..."

Cours temps réel: 1,96 -3,45%

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/03/2022 19:13:54
1

Encore une poule aux oeufs en plastiques peints à la bombe dorée...


On affiche depuis l'introduction en 2016, la perte royale de -71,79 % à la clôture de ce soir à 2,165 €

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
16/03/2022 18:23:11
0

16/03/2022 | 18:05
ENERTIME tire parti sur le plan financier de l'amélioration substantielle de sa situation liée à sa sélection par l'ADEME pour trois projets ORC en France et pour avoir été retenue par la Commission Européenne dans le cadre de son programme Horizon Europe (successeur du programme H2020) pour deux projets d'innovation liés à la technologie des ORC et à celle des Pompes à Chaleur haute température.

L'objectif est de signer au moins deux contrats de vente d'électricité avec des clients industriels en France au cours du premier semestre 2022 et au moins deux autres entre le deuxième semestre 2022 et 2023. Ces 4 contrats représenteraient un montant de commandes potentielles pour ENERTIME de l'ordre de 25 M€ (communiqué du 24 janvier 2022). En complément, le montant total des subventions européennes pour ENERTIME s'élève à 8,5 M€ sur une subvention totale cumulée de 22 M€ (communiqué du 19 janvier 2022).

ENERTIME annonce ainsi avoir conclu le 15 mars 2022 un contrat de financement d'un montant nominal maximum de 2 M€ (l'« Investissement ») avec le fonds d'investissement YA II PN, Ltd (l'« Investisseur ») en remplacement partiel de la ligne d'ODIRNANE mise en place avec l'Investisseur le 11 décembre 2020 (voir communiqué du 14 décembre 2020).

Dans le cadre de l'Investissement, l'Investisseur a souscrit le 15 mars 2022 une première émission de 438.600 obligations convertibles en actions (les « OC ») d'un montant nominal total de 1 M€. Chaque OC, d'une valeur nominale de 2,28 € (i) , émise au titre de l'Investissement donnera au porteur le droit de souscrire une action (la « Parité de Conversion »), sous réserve des ajustements légaux et contractuels.

A compter du quatrième mois calendaire suivant la date d'émission des OC, ENERTIME remboursera 1/20ème du nombre total des OC émises le premier jour de bourse de chaque mois (chaque date correspondant à une « Date de Remboursement »). A chaque Date de Remboursement, ENERTIME pourra, à sa discrétion, payer à l'Investisseur le montant de remboursement correspondant en numéraire, en actions, ou pour partie en numéraire et pour partie en actions. ENERTIME a l'intention d'utiliser en priorité la faculté de remboursement en numéraire.

ENERTIME dispose également de la faculté de rembourser en numéraire les OC en circulation par anticipation.

Sous réserve de certaines conditions, ENERTIME pourra, à sa discrétion, demander à l'Investisseur de souscrire une seconde émission d'OC d'un montant nominal total de 1 M€, l'Investisseur s'obligeant à souscrire ladite émission.

Concomitamment à la mise en place de l'Investissement, ENERTIME et l'Investisseur ont signé un avenant au contrat de financement en ODIRNANE afin (i) de réduire le montant maximum total de financement dudit contrat de 10 M€ à 6 M€ (soit un solde de financement disponible de 5 M€) et (ii) de réduire de 5 M€ à 2 M€ l'encours maximum potentiel en nominal des ODIRNANE. ENERTIME a pour intention de ne plus tirer sur la ligne d'ODIRNANE dans la mesure du possible.

Les caractéristiques et modalités détaillées de l'opération sont par ailleurs fournies en annexe de ce communiqué.

https://www.actusnews.com/news/73601-2022-03-16-cp-enertime-met-en-place_une_ligne_d_obligations_remboursables-vdef2.pdf


Gilles David, PDG d'ENERTIME, déclare : « Nos récentes avancées dans le développement de projets ORC en France dans le cadre des Appels à Projets de l'ADEME nous donnent confiance sur la capacité de la société à générer des surplus de trésorerie. Par ailleurs la confirmation de notre sélection par la Commission Européenne dans le cadre des Projets DECAGONE et PUSH2HEAT nous permet d'envisager avec sérénité les remboursements anticipés. »

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
18/02/2022 19:57:56
1

Bonsoir Pitchat72,

Je suis d’accord sur ton analyse, quand au fonctionnement de la bourse et oui déjà c’est pas pour rien que les serveurs HF soient placés au plus près des grandes places de cotation. Sans compter qu’il y a derrière tout cela un réseau d’information bien établi. Si on devait choper tous les délits d’initiés, il y aurait des arrestations tous les jours.

Après concernant les subventions de l’ADEME, on s’inscrit dans le système des CEE, oui subventionné, mais qui va dans le bon sens. J’y vois plus de pertinence que le quantitative easing qui forcément jouera in fine sur nos impôts mais qui favorise les banques. Sans parler de toutes les décisions foireuse de l’état dans sa gestion du secteur public.

Il y aurait tellement à dire sur l’usage que fait l’état de notre pognons.

Bon WE,

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
17/02/2022 19:24:30
0

Qu'est ce que tu veux que je développe ?

c'était juste un constat sur la journée d'hier.

~+20% mais le cours est monté qu'à partir de 15H30

donc je faisais allusion que malgré le fait que ça soit une boite française alimentée par nous (impôts)

et bien c'est à priori les Us qui en bénéficie.


Après, faut pas se leurrer non plus, la bourse de Paris n'est pas alimentée par des investisseurs internes

et en plus, comme d'hab, ils instaurent des règles qui jouent contre nous (à l'instar des règles sur les banques)

le Cac ferme à 17h35 mais il est interdit de communiquer pendant la séance.

tu m'étonnes que ça favorise les échanges hors séances post-clôture/pré-open.

bref.. ce n'était qu'une petite parenthèse que je referme

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
17/02/2022 18:47:54
0

@Ptitchat72,

Verre à moitié vide ou verre à moitié plein!

J’aurais aimé que tu développes sur le sujet.

La boite fera bientôt appel aux investisseurs par une AK, on ne sera plus sur de l’argent plublic. Enertime c’est avant tout de la technologie qui s’inscrit pleinement dans la transition énergétique. Sans plus épiloguer on y croit ou pas.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
16/02/2022 20:06:36
1

C'est magnifique ça..


Enertime sponsorisé à coup d'argent public

société française, cotée en France..

==> tu as comme d'hab l'actu entre 17h30/18H30

partenariat avec un Us

==> et le cours prends ~20% à partir de l'open wall-street alors que totalement fantôme de 9h à 15h30 chez nous.


Je doute qu'on puisse appeler cela une simple fuite !

et une carotte de plus !

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
16/02/2022 19:37:31
0

@invectus,

Excellente nouvelle, Enertime va offrir à CETY, son expertise dans les hautes puissances.

De bonne augure pour le futur.

*Actionnaire,

  
Répondre
Invectus Invectus
16/02/2022 18:16:09
1

Actusnews Wire le 16/02/2022

ENERGISME

ENERTIME ANNONCE UN PARTENARIAT STRATÉGIQUE AVEC LA SOCIÉTÉ CALIFORNIENNE CLEAN ENERGY TECHNOLOGIES (CETY) POUR SE DEVELLOPER SUR LE MARCHÉ AMÉRICAIN

https://www.actusnews.com/news/73274-22_02_16_cp_enertime-partenariat-aux-usa-avec-cety-vdef.pdf

  
Répondre
Invectus Invectus
16/02/2022 17:35:45
1

C'est bien BB tu as fait le job!

  
Répondre
Invectus Invectus
14/02/2022 08:07:12
1

https://www.actusnews.com/news/73225-22_02_14_cp_enertime-plan-france-2030-vdef.pdf

Avant l'AK, Enertime fait sa promo.....

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
01/02/2022 22:04:41
1

Une Ak à intégrer et à anticiper:

« afin d'accompagner la croissance attendue, ENERTIME envisage le renforcement de ses fonds propres au travers une augmentation de capital de quelques millions d'euros dans les prochains mois. »

La souscription devrait obtenir un franc succès.

Du coup, la question: quel sera le montant de l’AK?

A vos calculettes…

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
24/01/2022 18:34:06
2

24/01/2022 | 18:20
ENERTIME (FR0011915339 - ALENE), société française des « CleanTech » au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, fait le point sur l'avancement de la société.

ÉVOLUTION DU MARCHÉ EUROPÉEN
L'augmentation très importante du prix de l'électricité sur le marché spot européen se poursuit en 2022 avec des prix rarement en-dessous de 200 €/MWh (https://www.rte-france.com/eco2mix/les-donnees-de-marche# ). Ce prix de marché conditionne à terme une partie importante des contrats d'achat d'électricité en Europe. Le retard pris dans la mise en service de nouvelles capacités de production électrique de base combinée à une électrification des procédés industriels et de la mobilité ne peut qu'accélérer le risque de pénurie d'électricité. Cette augmentation et ce risque de pénurie confortent la stratégie d'ENERTIME d'offrir des solutions d'efficacité énergétique électrique de forte puissance.
Dans ce contexte, ENERTIME participe actuellement à de nombreux appels d'offres relatifs à la mise en place de systèmes ORC (« Organic Rankine Cycle ») afin de réduire la consommation d'électricité d'industriels européens.

POINT SUR LES PROJETS EN COURS
En France

ENERTIME a été sélectionnée par l'ADEME pour 3 projets d'investissement dans des systèmes ORC, portés par sa filiale ÉNERGIE CIRCULAIRE : Énergie Grande-Synthe pour FerroGlobe (Nord), Énergie Lagnieu (Ain) pour Verallia et Énergie Fouquières pour Recytech (Pas-de-Calais). Le contrat de subvention du projet FerroGlobe a été signé avec l'ADEME, celui relatif au projet Verallia a été validé par l'ADEME et est en cours de signature et les échanges sur le contrat du projet Recytech vont démarrer prochainement.

Un quatrième projet a été déposé en octobre 2021 pour un financement ADEME dans le cadre des appels à projets efficacité énergétique/décarbonation du plan France Relance et la Société se prépare à participer aux nouveaux mécanismes de soutien à l'efficacité énergétique en France. L'objectif est de signer au moins deux contrats de type Corporate PPA (power purchase agreements, des contrats de vente d'électricité à des entreprises) avec des clients industriels au cours du premier semestre 2022 et au moins deux autres entre le deuxième semestre 2022 et 2023. Ces 4 contrats représentent un montant de commandes potentielles pour ENERTIME de l'ordre de 25 M€.

En Europe

ENERTIME a répondu ou est en cours de réponse à des appels d'offres relatifs à la fourniture d'ORC sur des projets de valorisation de chaleur fatale « clés en main », en Pologne, Roumanie, Grèce, Allemagne, Italie et Espagne. Ces différents projets concernent essentiellement des installations sur des verreries et des cimenteries, dont une partie est développée sur un modèle ESCO (Energy Service Company).

En Turquie

ENERTIME a remis ou est sur le point de remettre plusieurs offres de systèmes ORC de forte puissance pour des projets clés en main en récupération de chaleur fatale en partenariat avec une société chinoise qui est chargée de l'installation « clés en main ». La Société est confiante sur sa capacité à signer des contrats de fournitures d'équipements en 2022 avec ce partenaire chinois.

En Amérique du Nord
Le contrat d'étude FASEP (Fonds d'études et d'aide au secteur privé) avec CFE, l'électricien national mexicain, avance conformément au planning et permet d'identifier plusieurs projets de taille significative. La Société travaille par ailleurs avec des clients industriels mexicains sur l'équipement d'usines. Aux États-Unis, du fait de l'Investment Tax Credit de 26% dont bénéficient les projets de valorisation de chaleur fatale dans le pays depuis fin 2020, la Société s'intéresse à ce marché.

En Asie

La pandémie de la Covid-19 continue à impacter l'Asie dans son ensemble et à ralentir les efforts commerciaux de la Société dans cette zone. ENERTIME se concentre actuellement sur la Thaïlande, la Chine et l'Inde. La Société explore également de nouvelles opportunités en Asie centrale.

INNOVATION
Projets européens

La Société s'inscrit dans une démarche volontaire d'amélioration de son offre technique ORC et Pompes à Chaleur industrielles au-dessus de 100°C et de promotion de ses solutions innovantes à l'échelle européenne. Pour financer ces développements et promouvoir la Société et son offre ESCO, ENERTIME a déposé deux dossiers de demande de subvention européenne en consortium avec des entreprises et laboratoires européens dans le cadre du programme Horizon Europe, programme très compétitif mais très bien doté. Ces deux projets, DECAGONE pour les ORC et PUSH2HEAT pour les Pompes à Chaleur haute température, ont été retenus par la Commission Européenne (voir communiqué du 19 janvier 2022) et feront l'objet de subventions à hauteur de 8,5 M€ payés sur quatre ans avec un premier acompte de l'ordre de 25% à la signature de l'accord de financement prévu au plus tard en septembre 2022.

Stockage d'électricité
La Société est actuellement en discussion pour prendre une participation minoritaire dans la société STOLECT afin d'être référencé comme le fournisseur privilégié des turbines et compresseurs nécessaires aux installations de STOLECT. Cet investissement serait associé à une commande d'ingénierie de définition des turbomachines du premier projet STOLECT prévu à Rennes dont le financement est en partie sécurisé

au travers d'une subvention européenne dans le cadre du programme FEDER. La société STOLECT prévoit une seconde levée de fonds fin 2022/début 2023 pour boucler le financement de ce premier projet. ENERTIME n'a pas vocation à participer à cette seconde opération.

Hydrogène
La Société a lancé le développement d'un compresseur à hydrogène à très haute pression (voir communiqué du 29 novembre 2021), destiné au marché du stockage d'énergie et de la mobilité. A ce titre, ENERTIME a obtenu un financement de la Région Île-de-France et de BPI France dans le cadre du programme Innov'up qui lui permet de valider la preuve de concept avec l'objectif de réaliser un pilote industriel à partir de 2023.

POINT SUR LES PRÉVISIONS DE RÉSULTATS 2021
La Société a actuellement en exploitation 6 machines ORC pour 9 MW installés, 2 machines ORC pour 2,9 MW en mise en service/montage et une turbine de détente de gaz de 2,5 MW en début de mise en service. Le chiffre d'affaires récurrent lié à la maintenance et au service après-vente de ces machines devrait représenter environ 200 000 € sur l'exercice 2022. Les effets de la crise sanitaire Covid-19 ont perduré sur le second semestre 2021, ainsi les résultats du second semestre 2021 devraient être proches de ceux publiés au premier semestre 2021. Néanmoins au regard des projets en cours de développement, notamment via la filiale Energie Circulaire, ENERTIME reste confiant sur sa capacité à enregistrer une hausse significative de son chiffre d'affaires au cours des prochaines années qui devrait permettre d'atteindre une performance opérationnelle à l'équilibre en 2023.

FINANCEMENT DE LA SOCIÉTÉ ET DE SA FILIALE ENERGIE CIRCULAIRE
La Société a mandaté la société de conseil Echosys Advisory pour l'accompagner dans le montage des financements nécessaires aux projets ORC portés par sa filiale Energie Circulaire en France et à l'international. Les financements visés pourraient représenter un montant global de 25 M€ et pourraient être réalisés en capital ou endettement court et long terme.

Par ailleurs, afin d'accompagner la croissance attendue, ENERTIME envisage le renforcement de ses fonds propres au travers une augmentation de capital de quelques millions d'euros dans les prochains mois.

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
20/01/2022 10:51:40
1

Cette technologie est pertinente autan que les ENR dites classiques éolien et photovoltaïque qui sont subventionnées aussi par un prélèvement sur le prix de l’électricité.

Ce secteur profite de deux stimulants:

Les subventions qui sont ni plus ni moins que des CEE en somme.

Le prix de l’électricité qui augmente fortement et qui a un impact direct sur les industries electro-intensives.

Du coup, Les ORC sont une réponse pertinente au gros industriels.

Pour finir, je crois que les projets et les commandes vont s’accélérer, ce qui, in fine, donnera une capitalisation inférieure au CA.

* Actionnaire


  
Répondre
Invectus Invectus
20/01/2022 08:33:01
0

C'est clair que cette société est sous protection !

Le business est conforme aux objectif de la COP21 et constitue un outil de décarbonation efficace.

  
Répondre
Invectus Invectus
19/01/2022 18:56:37
0

Salut Ptichat72,

Je rapproche ton dernier post, excellent 👌, et celui du 29/11/2021 19:24:49, excellent aussi !


  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
19/01/2022 18:35:15
2

19/01/2022 | 18:25
ENERTIME (FR0011915339 - ALENE), société française des « CleanTech » au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, annonce avoir été sélectionnée dans le cadre du programme Horizon Europe (successeur du programme H2020) de la Commission Européenne pour deux projets d'innovation liés à la technologie des ORC et à celle des Pompes à Chaleur haute température. Le montant total des subventions pour ENERTIME s'élève à 8,5 M€ sur un financement total cumulé de 22 M€.

Gilles David, PDG d'ENERTIME, déclare : « Ce double succès au programme Horizon Europe de l'Union Européenne destiné au développement d'une nouvelle génération d'ORC de forte puissance et de pompes à chaleur haute température est très stratégique pour la société. Il intervient au moment où la technologie d'ENERTIME est pleinement reconnue en France dans le cadre des appels à projets sur l'efficacité énergétique de l'ADEME. Nous sommes particulièrement fiers d'avoir séduit les meilleurs centres de recherche et des partenaires européens innovants et d'avoir convaincu ensemble l'Europe de nous attribuer deux projets dans le cadre d'un programme très bien financé mais extrêmement compétitif. Après la France, c'est l'Europe qui reconnait la pertinence des technologies ORC et Pompes à Chaleur de puissance pour l'efficacité énergétique industrielle. Cette reconnaissance valide notre stratégie de développement à l'international et nous permettra d'accélérer vis-à-vis de la concurrence. »

Cette sélection concerne d'un part le projet DECAGONE, pour lequel ENERTIME en tant que coordinateur assure le pilotage technologique et administratif d'un consortium de 16 partenaires répartis dans 10 pays ; et d'autre part, le projet PUSH2HEAT pour lequel ENERTIME est partenaire d'un consortium de 19 partenaires répartis dans 6 pays.

Le projet DECAGONE recevra des subventions à hauteur de 14 M€ dont 7,4 M€ pour ENERTIME et sa filiale ENERGIE CIRCULAIRE partenaire du Consortium. L'objectif est de démontrer le potentiel de la technologie ORC pour la valorisation de la chaleur fatale dans tous les secteurs de l'industrie européenne et l'intérêt que représente le modèle ESCO pour accélérer la diffusion de la technologie.

Le projet est centré sur le développement d'une technologie avancée d'ORC de forte puissance et haute température utilisant des turbines de nouvelle génération sur paliers magnétiques, de nouvelle conception des échangeurs, du développement de nouveaux fluides organiques plus performants et sur l'utilisation d'algorithmes de Machine Learning pour améliorer l'efficacité des systèmes en temps réel. Dans le cadre de ce projet, ENERTIME et ses partenaires industriels fourniront une installation d'un ORC de 2 MW électrique pour une aciérie en République Tchèque. Le consortium piloté par ENERTIME, comprend 7 centres de recherche (Français, Allemand, Belge, Norvégien, Grec, Tchèque et Suisse) dont le CEA, les Universités de Liège, de Munich, d'Athènes et de Genève et le SINTEF Norvégien et 9 entreprises privées dont ENERTIME, sa filiale ENERGIE CIRCULAIRE et des sociétés finlandaise, grecque, tchèque, slovaque, française, tunisienne et allemande. Parmi ces sociétés de grands groupes industriels européens et tunisiens sont représentés comme autant de futurs clients potentiels.

Le second projet, PUSH2HEAT recevra au total 8 M€ de subventions dont 1,1 M€ pour ENERTIME et sa filiale ENERGIE CIRCULAIRE. Le projet a pour objet de démontrer en particulier le potentiel des technologies de Pompe à Chaleur pour la production de chaleur industrielle jusqu'à 160°C sur 4 sites industriels européens (Espagne, Italie, Belgique et Allemagne) autour de 4 technologies différentes de rehausse de chaleur, dont une technologie de compression mécanique de forte puissance à double étage fournie par ENERTIME.

De la même manière que le projet DECAGONE, ce projet démontrera l'intérêt que représente le modèle ESCO pour accélérer la diffusion de la technologie au sein de l'industrie européenne et évaluera les marchés et dispositifs de soutiens accessibles. ENERTIME sera en charge du développement et de la fourniture d'une Pompe à Chaleur de 3 MWthermique qui sera installée dans une papeterie en Italie afin de produire de la vapeur à 140°C pour le procédé à partir de ressources thermiques à plus basse température. PUSH2HEAT est piloté par le centre de recherche espagnol TECNALIA et comprend 19 partenaires, entreprises privées et laboratoires d'Universités de 6 pays européens (France, Italie, Espagne, Belgique, Allemagne et Suisse).

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
12/01/2022 21:41:20
0

Effectivement, on n’est plus dans Inerte Time…

  
Répondre
damirov damirov
12/01/2022 16:00:17
0

Elle se maîtrise alors ;)

  
Répondre
Invectus Invectus
12/01/2022 15:38:59
2

Enertime est Enervée!


  
Répondre

Forum de discussion Enertime

202204260939 810157
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.