OK
Accueil > Communauté > Forum Soitec Silicon

Idées reçues à ne plus véhiculer l'an prochain

Cours temps réel: 166,25  -0,12%



lgazet lgazet
28/02/2022 11:56:43
0

18 - On peut deviner le futur en dessinant des petits nuages sur la courbe du passé du cours de Soitec

Non.

Je préconise aux "croyants" l'inscription au Mooc suivant :

https://www.fun-mooc.fr/fr/cours/des-probabilites-a-lestimation-bayesienne/


  
Répondre
veryspeed veryspeed
03/02/2022 20:43:20
0

Lgazet "17 - PER est un concept financier qui signifie "Point à la ligne"

Non."

Vous y croyez ??? Dommage collatéral du covid peut être ?

  
Répondre
ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
03/02/2022 10:05:40
1

A-t-on pensé aussi à quelque-chose qui pourrait nous rappeler un trés vieux document, destiné à parler aux âmes plus qu'aux valeurs:

généralement il n'y a pas de hausse continue, même si le créateur de quelque-chose ou quelque métier travaille d'arrache pied il y a bien un jour, plutôt à la fin de la semaine, où il se repose et contemple son oeuvre et réfléchit à ce qui pourrait la compléter. C'est bien ce que l'on constate aujourd'hui pour SOI. Mais pourtant la masse grandissante des ingénieurs et des techniciens continue à un rythme croissant, alors qui médite et nous laisse errer, nous ignorants, nous pauvres petits porteurs... le DG sera remplacé ou relayé, et le Prés. aussi le sera dans peu d'années. D'ailleurs qu'est devenu le créateur du tout début, il transmet sans doute son expérience et sa sagesse à ses petits enfants pour qu'ils puissent encore oeuvrer, même sur un autre terrain, quand ils seront eux-aussi passés par une grande école et tout cela n'est pas évident, c'est d'un trés haut niveau d'exigence scientifique...Mais rester ou revenir au sommet est toujours difficile et il y a sans doute plus d'enseignements à travailler avec l'actuel DG que de croire qu'on va remplacer par un "swap" le créateur de nouveaux horizons pour les merveilleuses puces nanotechnologiques et leurs usines.

  
Répondre
lgazet lgazet
03/02/2022 09:07:16
0

17 - PER est un concept financier qui signifie "Point à la ligne"

Non.

Mille excuses vraiment pour la banalité de ce propos ici ...

PER est un acronyme anglophone "Price/Earning Ratio" qui signifie, le ratio du prix de l'action sur résultats bruts.
Comme son nom l'indique, ce ratio mesure combien d'années seraient nécessaires pour repayer l'action aux actionnaires, en utilisant la totalité des profits opérationnels de l'entreprise.
Evidemment personne ne veut faire cela, mais cette information "rule of thumb" est une bonne manière d'estimer la "cherté" de l'action.
En même temps, c'est un ratio très ambigu : Une entreprise n'est pas "obligé" de faire des Earnings, mais peut conserver néanmoins son statut de pépite, par exemple, notamment dans les phases d'investissement initiales.

De plus, il serait nécessaire d'identifier une valeur "normale" de PER par secteur économique : Nulle raison d'utiliser le même chiffre "rule of thumb" dans les semi-conducteurs, ou dans l'assurance, dont les profils d'investissement nécessaires n'ont rien à voir.

Enfin, ce ratio rentre souvent en opposition avec d'autres chiffres "rule of thumb" du métier d'investisseur :

Un PER de 15, c'est plus ou moins 1/15, soit 7% annuel de rentabilité brute des fonds propres. Et ce chiffre implicite de 7% est évidemment :
- soit très élevé : Dans l'immobilier on tourne à 3% de rentabilité brute,
- soit trop faible : Les fonds aimeraient pouvoir saigner les entreprises industrielles de 15% par an.
D'autant que les taux d'intérêt pour un investissement "sans risque" (ou du moins qualifié comme tel) fluctuent ces dernières années entre -1% et 5%.

Mais une entreprise qui croit de 40% par an en, tout en conservant son taux de Earnings à 32%, mérite bien un PER complètement exceptionnel de 80, et totalement irrationnel en d'autres circonstances.


  
Répondre
veryspeed veryspeed
02/02/2022 15:28:53
0

Lgazet ""Price/Earnings Ratio" signifie que le "Price" de l'action respecte normalement un "Ratio" de 10 à 15 fois ses "Earnings", bénéfices bruts annuels.

1 / Per ... signifie ... per. Point à la ligne

2 / Bénefices ... bruts ... ah bon ?

Les 2 milliards 25-26 sont sur la table. 400 min en ... 2025.

Le per reste le point aveugle de la bourse. un gres large éventail nous est "offert"


  
Répondre
lgazet lgazet
31/01/2022 19:41:49
0

@ZeuspanCrace13

Vous avez complètement raison ...
L'aberration de la valorisation Tesla est par exemple un cas de PER délirant qui perdure.
La certitude toutefois, c'est que même Tesla rentrera dans le rang, à un moment.


  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
31/01/2022 18:41:45
0

Ces sujets mériteraient d’être dans le forum général il me semble!!!

Déplus le titre est équivoque. Les idées reçues sont celles que l’on nous présente comme faisant référence à une règle reconnue. Et l’on sait très bien que souvent il y des exceptions… Sachant qu’au delà de l’idée et sa version conceptuelle, on retrouve la manière de la mettre en œuvre, d’où l’action qu’on produit… Soit une grande différence de résultat.

Je vais donc lancer ou initier le débat pour ceux que seraient intéressés…

A+

  
Répondre
ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
31/01/2022 12:35:57
0

Il y a pourtant d'autres exceptions qui durent comme celle des bagnoles toutes électriques à recharge, les VL toujours précurseurs qui se vendent aux USA, en UE et en CHINE. Et si 40% à 45% d'augmentation du chiffre d'affaire de SOI ne se soldent pas par une augmentation parallèle, il y aura peut-être une falaise à franchir, un peu plus tard, quand "on" aura patiemment "ramassé" au jour le jour dans la trés mince fourchette des échanges quotidiens. Mais cela il n'y a que SOI qui peut le lire ou le dire, à moins que vous ne soyez cadre financier chez SOI, cher Igazet...

  
Répondre
lgazet lgazet
28/01/2022 09:58:44
0

16 - Le PER de Soitec est structurellement de 80

Non.

Un PER est un ratio d'expérience, dont la valeur nominale tourne entre 10 et 15. "Price/Earnings Ratio" signifie que le "Price" de l'action respecte normalement un "Ratio" de 10 à 15 fois ses "Earnings", bénéfices bruts annuels.

Dans le cas de Soitec : Une valeur de 80 est une anomalie dans le long terme, même si l'engouement récent pour l'action explique cette valeur fondamentalement anormale.
La croissance annuelle du CA de Soitec de 40%, à "Earnings" conservés, voire améliorés, a également un effet réducteur très rassurant sur le PER.

Mais il faut être bien conscient que à un moment, la société Soitec va reprendre une courbe de croissance normale (du type croissance organique +3%). A ce moment là, le PER de Soitec reviendra vers les 10-15 d'une entreprise industrielle normale, le prix de l'action sera alors mécaniquement divisé par 4 (environ).

La bonne nouvelle, c'est que, au vu de l'électronisation à marche forçée de la société, on en a normalement pour au moins 5 ans de free-style.


  
Répondre
MM66 MM66
27/01/2022 19:52:17
0

C'est fait ,

Ah on agne pas beaucoup d'argent mais qu'est-ce qu'on rigole.

Trop cool soitec

  
Répondre
lgazet lgazet
27/01/2022 17:13:59
0

15 - Mon banquier est un crétin : Il m'attribue des DPS qui arrivent "gratuitement" sur mon compte, et je peux les vendre aussitôt pour 13 centimes pièce.

Non

Les banquiers ne sont jamais des crétins.


Message complété le 27/01/2022 19:12:41 par son auteur.

La valeur nominale des DPS attribués est dûment prélevée sur la valeur de la ligne de portefeuille concernée.
Le prix de cloture du titre de la veille au soir est ainsi réduit par le marché et par toutes les banques, de la valeur exacte du DPS attribué.

Et à partir du lendemain à l'ouverture, la ligne est désormais constituée d'un titre amputé et d'un DPS apparu "gratuitement".

Les 2 titres en question évoluent ensuite de manière apparemment autonome mais évidemment pas indépendante.
D'autant que la banque en charge de l'AK arbitre en permanence le titre pour le DPS, et vice-versa, pendant les 15 jours de l'"offering" pour leur conserver un ratio de valeurs respectives, cohérent avec les paramètres de l'AK.

Il s'agit pour cette banque d'éviter les effets d'aubaine, ou plus exactement de capter les effets d'aubaine à son profit.

  
Répondre
lgazet lgazet
27/01/2022 16:31:22
0

14 - La finance c'est facile : ca n'obéit même pas à la loi de Lavoisier, selon laquelle "rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme"

Non

La finance ca obéit strictement à la loi des masses de Lavoisier.
Vous ne pouvez pas demander à votre banquier de vous attribuer plus de DPS "gratuits" que ce qui est prévu par l'AK (1 DPS de 13 centimes pour chaque action détenue, dans le cas de Soitec).
La masse de 13 centimes de DPS est extraite de la "masse" de l'action, pour une conservation totale de la valeur du portefeuille.
Rien de gratuit là-dedans.
En fait Lavoisier a piqué son idée à son vieux poto banquier dans la City : "There is nothing like a free lunch".

  
Répondre
lgazet lgazet
27/01/2022 15:21:19
0

13 - Lors d'une AK, le prix de l'action payé par les actionnaires présents, se réduit à la seule composante payée en cash.

Non.

Pour obtenir le prix de revient fiscal réel d'une action souscrite, il faut ajouter à la partie payée en cash, le prix de la quantité de DPS qu'il faut également consacrer à l'achat de ladite action nouvelle.

Ainsi, lors de la dernière AK de Soitec, il fallait bien sûr payer 0,32 Euro en cash d'une part, mais il fallait également apporter pour 0,22 Euros de DPS, pour obtenir une action nouvelle.

Et les DPS nécessaires n'étaient évidemment pas arrivés "gratuitement" sur les comptes des détenteurs de titre.
There is nothing like a free lunch. Comme lors de tout paiement de dividende en titres (les DPS sont des dividendes en titres particuliers), l'action cotée avait vu sa valeur imputée, le même jour, de l'exacte valeur nominale de ce DPS.

DPS qui a ensuite sa vie propre et sa propre cotation, pendant la durée de l'AK. Mais c'est une triste de vie, que celle d'un DPS : sa valeur disparait progressivement jusqu'au dernier jour de l'AK, date à laquelle il est comptablement et irrémédiablement effacé, puis radié.

Dès lors, Cash 0,32E + DPS 0,22E ; le prix de revient de l'action Soitec nouvelle obtenue = 0,54 Euros.

Si je me souviens bien, au premier jour après l'AK; l'action Soitec avait ouvert à 0,60, mais avait ensuite connu une période difficile, descendant même jusqu'à 0,30.

Avant de connaitre un parcours que je ne regrette pas, pour un sou, ni pour un DPS.

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
24/01/2022 23:07:37
1

Les gars, il faut être un noctambule pour vous suivre.

La VAD pour qui?

Pour des fonds de démolitions’ spécialisés dans la destruction d’entreprise qui siphonnent les PP… ils travaillent en meute.

La VAD pourquoi?

Pour affaiblir la société ciblée, lorsque le niveau de valorisation escompté est atteint, la porte est ouverte pour le rachat de la proie voire la sortie de la côte, dans les deux cas c’est souvent fatal à l’entreprise, car même si la société opte pour une OPR, elle aura du mal à se recapitaliser. La concurrence alors peut occuper la place, la nature a horreur du vide…

Au final, c’est une opération contre productive et délétère pour l’économie. Atomiser une entreprise qui fonctionne qui performe, alors qu’il y en a tant qui ont du mal à survivre face à la concurrence.

Ce n’est la que mon point de vue.


  
Répondre
Ribo Ribo
24/01/2022 01:03:11
1

@moicmoic, je vais juste te faire une parabole :

est-ce que pour te chauffer l'hiver tu utilises un climatiseur ? (Épargne-moi la version clim réversible...)

est-ce que pour te refroidir l'été tu allumes ton magnifique poêle 'stove' tous combustibes ? (Belle-mère y compris...)


Si tu considères un investissement comme le moyen de gagner de l'argent, et seulement 'si', alors tu as raison. Toutefois, limiter la VAD aux seuls petits porteurs revient à avoir un biais d'appréciation basé sur la lutte de classe... étonnant venant de ta part...

Si tu considères l'investissement comme le moyen de faire avancer la société (au sens large) en favorisant (sens politique) certains secteurs au détriment d'autres, que tu estimes moins, voire réprouve, alors la VAD c'est le mal absolu, c'est injuste, amoral et anti-social. En plus, sur un plan pratique, la VAD augmente considérablement la volatilité ce que nous détestons tous, non ?

  
Répondre
moicmoi moicmoi
24/01/2022 00:45:23
2

Salut la troupe.
Quand on achète des actions, en vue d’en tirer des PV , tout le monde estime que c’est la normalité. Personne ne trouve à y redire, et même mieux, tout le monde vous souhaite de faire de la PV.

C’est pourtant bien de la spéculation ! Un pari sur la hausse. Non ?

Par contre, quand on vend des actions , avant de les racheter à un cours inférieur et en tirer bénéfice , (ce qu'on appelle la vade) beaucoup trouvent cela immoral. Mais, en oubliant le risque lié à cette pratique, la même liée au cas inverse.
C’est bien là aussi de la spéculation ! Non ?

Mais, il semblerait qu’il y ait spéculation et spéculation .

Une spéculation vertueuse, et une spéculation méprisable. (c’est comme pour le cholestérol)

Se trouvera t’il un jour quelqu’un qui saura m’expliquer, de façon logique, de façon profondément raisonnée, la différence entre faire des profits (mot que j’emploie à dessin) sur des hausses, et faire des profits à la baisse? Quelqu’un qui saura me démontrer que les vendeurs n’apportent pas de réponses pas la demande des acheteurs ?

Parce que, forcément, pour qu'un ordre d'achat soit servi, il faut qu'il y ait une offre en face. Non ?

Bien sûr, dans le cas de vade, on ne fait généralement pas la différence entre les grosses mains (que je suis le premier à pourfendre considérant que vu les sommes engagées , ils manipulent les cours) et les Pps. qui, avec leurs coups à 100 balles, sont bien loin de pouvoir influencer quoi que ce soit ?

Par contre, dans le cas de conseils « inverses » des grosses mains, tout le monde (enfin, ceux qui analysent) est vent debout.

Vous avez 2 heures pour rendre vos copies.

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
23/01/2022 23:50:59
3

J’étais sur que le sujet de VAD allait créer des réactions.

@Ribo, Merci !

Ce sont bien les USA, capables de souffler le chaud et le froid et cela bien sûr au gré du vents. Ils avouent que les fonds vadeurs détruisent l’économie et je les trouve plutôt gentil en évoquant un montant de 20 Md$…

Pour ma part, il me paraît évident que les grandes banques n’ont de cesse de créer des outils spéculatifs si complexes que personne ne comprend le mobile, Saul les banquiers qui les créent! Les hedges fonds en furent un exemple dans la crise de 2008. En bourse j’investis dans des sociétés qui me paraissent fondamentalement saines et dont j’estime une croissance de l’activité, jamais je ne spécule à la baisse sauf sur un indice.

@lgazet,

Sur ce point je ne peux pas être de ton avis.

Pour reprendre tes exemples, si je suis contre le tabac je vade, les fabricants de tabacs, contre le nucléaire je vade Edf etc…

Non c’est pas le sens de l’histoire. Si je n’aime pas quelques choses, je ne le consomme pas tout simplement et je n’y investit pas. Sérieusement crois tu que les fonds agissent ainsi, en se posant ce type de question!

  
Répondre
Ribo Ribo
23/01/2022 13:25:32
1

On peut considérer l'investissement ou la VAD comme un instrument politique, mais dans presque 100% des cas la 'morale' de l'histoire c'est que l'argent sert à gagner plus d'argent... et non pas à favoriser l'épanouissement de notre société. Dans le cas des banquiers faisant crédit, je rappelle que l'argent qu'ils prêtent ne leur appartient pas (5% tout au plus) et que ce n'est donc que de l'argent 'fictif' basé sur les promesses de remboursements d'autres emprunteurs ! Chez les financiers le 'metaverse' existe depuis longtemps !

  
Répondre
lgazet lgazet
23/01/2022 12:53:14
1

@philibertlesBB

Bonjour,

Votre interrogation est complètement légitime, et méthodologiquement tout à votre honneur.

Néanmoins, si vous me permettez, je ne crois pas que les "fonds", ou même certains "fonds", soient plus méprisables que ne le sont les banquiers d'investissement en général.
Ni que la VAD soit cette tâche morale que vous évoquez.

Tous les banquiers ont comme objectif (comme vous et moi d'ailleurs) de faire de l'argent sans travailler, en laissant les entreprises, chez qui ils ont investi, faire de l'argent avec leur argent. Ce qui n'est aucunement moral, si vous vous référez à toutes les bonnes religions ...

En tout état de cause, si on y réfléchit, anticiper l'augmentation de la valorisation d'une entreprise, n'est aucunement moralement supérieur à anticiper la diminution de la valorisation d'une autre entreprise. Dans les 2 cas, c'est juste faire un pari sur le futur. Et dans les 2 cas, ce pari n'est aucunement moral.
La VAD, investissement avec anticipation "négative" n'est donc pas "pire" à cet égard que l'investissement "positif".

Au contraire, même :
On pourrait soutenir que VADer TotalEnergies et Engie dès aujourd'hui, pourrait être une des seules techniques efficaces, pour permettre à nos petits enfants de survivre demain dans un monde encore un peu respirable ...
Idem à VADer Marlboro ou Pernod Ricard pour des raisons différentes ...

Qu'en pensez-vous ?

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
22/01/2022 21:16:07
0

@lgazet

Ma question sur les fonds:

Quel type de fonds?

Si c’est un fond Vadeur, dans ce cas je dirai que c’est un fond pilleur, un fond vautour. Mais évidemment légal,..

Pour ma part, la VAD est un contre sens économique car elle nuie à la notion même d’investissement.

Quant à la légitimité de l’action économique des fonds, j’y distingue bien 2 types:

Les fonds d’investissements « économique »

Les fonds VAD destructeurs « économique »


  
Répondre

Forum de discussion Soitec Silicon

202202281156 897349

Investir en Bourse avec Internet