OK
Accueil > Communauté > Forum EUR-USD

Roubles / € : la déchance du rouble n'aura pas lieu...

Cours temps réel: 1,017  -0,08%



gars d'ain gars d'ain
05/07/2022 10:36:55
0

Même attaque de volatilité sur paire Rouble // $, mais ça a eu lieu 15 jours avant !

Je viens de constater que l'entreprise de déstabilisation de parité du rouble avait aussi été entreprise avec le dollar, mais le 14 juin 2022, soit donc environ 15 jours avant celle sur la parité Rouble // €.

ça démontre la planification des attaques par les pays de l'Otan et final, ça reste sans effet puisque la Banque Centrale Russe s'est aguerrie aux pratiques de guerres financières et rentabilise rapidement sa monnaie.

(Voir également mon graphe précédent en complément)



  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/07/2022 10:08:06
0

Enorme pic de volatilité ce vendredi 1 er juillet 2022 sur le rouble sur 120 rub/€.

Il semble que l'on ait essayé de stabiliser le rouble une nouvelle fois : mais, on observe un très rapidement retour au niveau de cours actuel bas. Visiblement, on maitrise parfaitement les incendies à la banque centrale de Russie.

La conséquence graphique est que maintenant, on attend un triple top baissier sur l'oblique baissière.

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/07/2022 09:56:19
0

La liquidation des actifs économique du bloc de l'OTAN se poursuit en Russie...

Chaque s'essaie à récupérer ce qu'il peut de ses investissements....


Expobank et RESO-Guarantee font une offre pour les actifs russes de Citigroup - (Financial Times)

The Bell | Daria Korzhova | Publié le 1er juillet 2022


Citigroup est en pourparlers pour vendre ses activités en Russie à plusieurs acteurs locaux, rapporte le Financial Times, citant des sources. Entre autres, Expobank et la compagnie d'assurance RESO-Guarantia sont en train de faire une offre pour les actifs de la société américaine.

En outre, selon le journal, Rosbank était également intéressée par les affaires de Citigroup. Le FT note toutefois que sa capacité à racheter les actifs du groupe est mise en doute car le nouveau propriétaire de la banque, Vladimir Potanin, est sous le coup de sanctions de la part de la Grande-Bretagne. Elle qualifie d'inattendu l'intérêt de M. Potanin pour les activités de Citigroup, car après avoir racheté Rosbank à la Société Générale et la participation d'Oleg Tinkov dans le groupe Tinkoff, il a déclaré qu'il ne prévoyait pas d'acheter d'autres actifs bancaires.

Parallèlement à la recherche d'acheteurs, Citigroup réduit activement ses activités en Russie, écrit le FT. Il est peu probable que l'entreprise quitte complètement le pays, mais sa présence sera très limitée, selon les sources du journal.

L'intérêt d'Expobank pour les actifs de Citigroup a également été rapporté par Frank Media. Citigroup a refusé de commenter les informations du FT. Expobank, Rosbank et RESO-Guarantee n'ont pas répondu aux questions du FT.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/07/2022 09:43:41
0

Heureusement que le chef de l'Etat Français et le ministre de l'économie voulaient mettent l'économie russe à genou, parce que sinon, on se demande bien ce ça serait...

La hausse des prix compense le monde écoulement de la production.


Le prix moyen du pétrole de l'Oural a augmenté de 33 % au premier semestre de l'année

The Bell | Daria Korzhova | Publié le 1er Juillet 2022

Le prix moyen du pétrole de l'Oural russe au cours du premier semestre 2022 était de 84,09 dollars par baril, a indiqué le ministère des Finances. Il s'agit d'une hausse de 32,7 % par rapport à la période janvier-juin de l'année dernière - 63,35 dollars le baril.

En juin, l'Oural s'est négocié au-dessus du prix moyen du semestre, à 87,25 dollars le baril en moyenne. En juin dernier, le prix moyen était de 71,4 dollars le baril, soit 22 % de moins.

Le prix de l'Urals a augmenté ces dernières semaines dans un contexte de pénurie de l'offre, réduisant l'écart avec le Brent de référence (qui se négocie actuellement à 111,7 dollars le baril). Les experts interrogés par Kommersant estiment que l'écart entre le prix du pétrole russe et les indices de référence mondiaux se réduira également avec le temps.

Entre-temps, les prix mondiaux du pétrole ont chuté pour la troisième semaine consécutive, ce qui constitue la plus longue baisse de l'année, selon Bloomberg. En juin, les cotations ont chuté de 8 %, la reprise déclenchée par le conflit en Ukraine, les problèmes de logistique et la hausse de la demande ayant cédé la place aux craintes de récession.

Au milieu du printemps, après l'imposition de sanctions, le brut russe s'est négocié avec une énorme décote, mais ce n'est plus le cas, indique Bloomberg : le prix moyen de l'Oural entre la mi-mai et la mi-juin était supérieur de 20 % à celui du mois précédent. Et les pays du G7 ne sont pas parvenus jusqu'à présent à se mettre d'accord pour imposer un plafond de prix au pétrole russe.

La production de pétrole en Russie, qui a chuté après l'imposition des sanctions, a également commencé à se rétablir - la demande saisonnière de produits pétroliers et l'adaptation des acteurs du marché aux restrictions y contribuent.


  
Répondre
Luncyan Luncyan
29/06/2022 19:15:09
0

go 37

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
29/06/2022 18:48:18
1

Poursuite du repli du rouble toujours plus ferme actuellement.

Pour qui l'auraient oublié, selon le chef de l'Etat et le ministre de l'Economie, on devrait mettre à genou l'économie russe en envoyer le rouble aux oubliettes avec les mesures prises.

On constate que finalement, notre dette s'accroit considérablement et la plupart des français voient leur pouvoir d'achat se réduire considérablement avec les hausses.

Et le rouble est presque mûr pour tenter un balancier baisser à ce rythme... On retrouve des niveaux de cours de 2015.

Par contre que j'avais annoncé au début de cette file et comme prévu, le rouble gagne nettement en fermeté

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/06/2022 11:42:33
1

C'est exactement ça ...

Et c'est que je dis depuis le début de la contre offensive en Ukraine, on va l'avoir dans le fondement avec le manche qui dépasse comme on dit à Pouldard.

Une nouvelle domination économique est en train de naître, et elle est basée sur les ressources de matières premières, l'alliance Russie // Chine et les sous traitants, l'Inde, le Vietnam, les nouveaux fournisseurs : l'Iran, les pays africains...


Et comme on va le voir : avoir du pognon et en imprimer des palettes ne fait pas tout.

Faudra que le vendeur soit décidé à nous vendre.


Certains n'ont toujours pas compris les énormes bouleversements géo-économiques qui se déroulent en coulisses.

Le monde des pays émergeants, des BRICS et des pays en voie développement s'organise vite et bien dans un univers parallèle où nous devrons bientôt montrer patte blanche, voir pleurer pour avoir une accréditation...


Il devrait bientôt plus y avoir un poils du ballet qui dépasse du fondement dans le ciel de Pouldard.

Restera les Ferreros...

  
Répondre
Almas Almas
16/06/2022 11:33:26
2

Sans oublier Maduro, en visite surprise au Qatar après avoir signé un accord de coopération stratégique de 20 ans avec ... l'Iran.

Oh punaise, je me suis fais prendre de vitesse ! :)

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
16/06/2022 11:29:09
3

Gars d'Ain,

Tu oublies le Venezuela... Maduro était l'autre jour en Iran...

Il y a un nouvel OPEP en cours de formation qui partagera un marché du pétrole et du gaz, hors dollar et pétrodollars et un réseau financier distinct des réseaux traditionnels.

  
Répondre
hellforthem hellforthem
16/06/2022 11:08:04
1

'' ... plus à faire de demande de visas ''. Pas vu sous cet angle. Oooops

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/06/2022 11:03:48
3

Pour le coup, on va avoir tout faux concernant le pétrole et le Gaz


Si l'Iran s'arrime définitivement à la Russie, C'est le N°3 des réserves pétrolières conventionnelles qui s'associe au N°7.

On va finir avec 2 pétroles si ça continue :

• le pétrole des pays riches : cher et taxé, avec un prix de revient élevé

• le pétrole des pays pauvres et en voie de développement, peu cher, boudé et de surcroit facile à extraire avec un faible prix de revient


Faudra aussi surveiller l'Inde qui devient actuellement un exportateur de produits pétroliers...

Les état-unis pointent à la 10ème place du Classement... et sont très loin derrière avec des réserves en voie d'épuisement.

  
Répondre
Almas Almas
16/06/2022 10:51:54
1

J'ai choppé ça chez le Hezbollah. Les terroristes ne sont plus ce qu'ils étaient et j'imagine que les "hommes d'affaires russes" n'auront plus à faire de demande de visa.

Message complété le 16/06/2022 11:06:42 par son auteur.

« Les visas des hommes d’affaires russes seront annulés afin d’augmenter les investissements, et pour établir un mécanisme bancaire en roubles avec les alliés de la Russie, et s’entendre sur la voie du développement des douanes vertes et améliorer les relations financières », a déclaré dimanche 12 juin le ministre iranien adjoint des Affaires étrangères, chargé de la diplomatie économique, Mehdi Safri.

Il avait participé auparavant à une réunion du siège de coordination des relations économiques extérieures sur le thème des « relations irano-russes ».

Le 25 mai, le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a déclaré lors du forum Iran-Russie que son pays et Téhéran avaient convenu de passer aux règlements financiers en devises nationales, notant que les produits iraniens pourraient combler les marchés vacants en Russie.
Selon Novak, le volume des échanges entre les deux pays a augmenté en 2021 de 81%, et atteint quasiment le plus haut niveau des années précédentes, soit près de 4 milliards de dollars. Au cours du premier trimestre de l’année, le taux de change a augmenté de plus de 10 %.

À son tour, le ministre iranien du Pétrole, Javad Oji, a annoncé que les deux pays avaient convenu que Moscou investirait 5 milliards de dollars à Téhéran dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture et des transports, soulignant l’intention de son pays d’élever le niveau des échanges commerciaux entre eux à 40 milliards de dollars par an.

  
Répondre
hellforthem hellforthem
16/06/2022 10:37:52
0

C'est pas un peu antinomique ça ? Kekchose m'échappe

  
Répondre
Almas Almas
16/06/2022 10:35:25
2

L’Iran va annuler les visas pour les hommes d’affaires russes et établir les mécanismes bancaires en roubles


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/06/2022 09:49:23
1

Et le pauvre Biden qui prend feu en tribune avec la montée de l'oil et qui maintenant accuse l'industrie pétrolière de tous les maux.


Comme je l'ai écris pour d'autres dirigeants, on va juste rappeler la citation de Jean de la Fontaine : "tout flatteur vit au dépens de celui qui l'écoute"


Je crois qu'au jeu de l'oie, il est pas près d'arriver pour déguster le camembert, vu comment ses avancés le font reculer...

  
Répondre
Almas Almas
16/06/2022 09:44:45
2

Malgré les sanctions, la monnaie russe est aujourd’hui plus forte qu’avant la guerre

Publié: 15 juin 2022

https://theconversation.com/malgre-les-sanctions-la-monnaie-russe-est-aujourdhui-plus-forte-quavant-la-guerre-185049

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
15/06/2022 16:55:34
0

De mieux en mieux : retour sur les plus bas niveaux...

Et pour l'instant, ça va pas s'arranger surtout pour l'euro...

C'est marrant : les coulisses des marchés reflètent très mal le discours servi...

.

  
Répondre
Almas Almas
12/06/2022 15:58:03
0

La politique monétaire russe est maintenant revenue aux niveaux d'avant la guerre d'Ukraine.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/06/2022 16:39:59
3

Encore une preuve criante de l'inefficacité des sanctions anti-russe préconisés par la sphère politique aux ordres de l'OTAN et de l'UE. Une preuve de plus qu'on est gouverné par des personnes qui pensent avant tout au faste des apparats et au qu'en dira-t-on que de préserver le pouvoir d'achat d'une large majorité de la population...

Pendant que les élus politiques touchent lors indemnités, nous payons de plus en plus de taxes sous prétexte de vouloir affaiblir le régime russe. Ce qu'on ne vous a pas dit, c'est rien ne marche et en voici encore un parfait exemple : la Russie se fout de perdre 67 Millions de clients en France, il en reste plein d'autres dans le monde qui feront beaucoup moins les difficiles.

On se fait bananer par le corps politique tout entier et dans les grandes largeurs.

On notera encore que les sanctions n'ont pas changés grand chose au conflit qui est parti pour durée et s'embourber lamentablement...


Inauguration du premier pont routier entre la Russie et la Chine

AFP Actualité publiée le 10/06/22 15:56

https://www.abcbourse.com/marches/inauguration-du-premier-pont-routier-entre-la-russie-et-la-chine_567599

La Russie et la Chine ont inauguré vendredi le premier pont routier entre les deux pays, reliant par-dessus le fleuve Amour les villes de Heihe (province du Heilongjiang) et Blagovechtchensk (Extrême-Orient russe).

La construction du pont était terminée depuis deux ans mais son inauguration avait été reportée en raison de la pandémie de coronavirus. Le lancement de ce projet de longue date, pour lequel le premier accord remonte à 1995, est symbolique du rapprochement et de la hausse des échanges entre les deux pays.

L'agence de presse publique russe Ria Novosti a publié une vidéo de l'inauguration de ce pont à la structure rouge et blanche, montrant le passage des premiers camions salué par des feux d'artifice.

D'une longueur d'un kilomètre et composé de seulement deux voies de circulation, le pont a coûté quelque 19 milliards de roubles (300 millions d'euros) dont 14 milliards pour la partie russe, selon les chiffres officiels.

Selon les médias russes, 630 camions, 164 autobus et 68 véhicules légers pourront emprunter chaque jour ce pont uniquement destiné au fret. Pour la population de ces deux villes d'environ 200.000 habitants, un téléphérique transfrontalier est en construction et doit être achevé en 2023.

Moscou et Pékin, qui partagent 4.250 kilomètres de frontière essentiellement sur le fleuve Amour, se sont opposés pendant plus de 30 ans sur le tracé de leur frontière dans la région.

Les échanges commerciaux sont devenus florissants depuis la normalisation des relations entre les deux géants, à la fin des années 1980, mais se sont toujours heurtés dans la région à l'insuffisance des infrastructures de transports.

Ces dernières années, un complexe d'usines a vu le jour côté russe: une usine de Gazprom, présentée comme une des plus importantes usines de traitement de gaz au monde, qui est un maillon du gazoduc russo-chinois Power of Siberia, et une usine de pétrochimie de Sibur.


En avril, la construction d'un pont ferroviaire sur le fleuve Amour reliant la Chine et la Russie a été achevée dans la République juive autonome du Birobidjan, 500 kilomètres à l'est. Il doit entrer en service en août, selon les autorités locales.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
09/06/2022 19:36:38
1

Forum de discussion EUR-USD

202207051036 920601
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.