OK
Accueil > Communauté > Forum Carmat

2013 carmat première Greffe /objectif Juin

Cours temps réel: 20,25  -16,32%



ettircs ettircs
05/02/2020 17:51:49
0
gars d'ain gars d'ain
03/02/2020 11:28:13
0

CARMAT (Paris:ALCAR) (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, publie aujourd’hui son agenda financier indicatif pour l’exercice 2020.


Ce calendrier peut faire l’objet de modifications. Les publications auront lieu avant l’ouverture du marché.


• Le mercredi 12 février 2020 : Résultats financiers annuels 2019

• Le lundi 30 mars 2020 : Assemblée générale annuelle

• Le vendredi 18 septembre 2020 : Résultats financiers semestriels 2020


https://www.businesswire.com/news/home/20200107005752/fr/





  
Répondre
realnogains realnogains
16/01/2019 19:29:41
2

Bonsoir aux actionnaires


reçu dans ma boite mails



CARMAT présente des résultats intermédiaires positifs
de la 1ère partie de son étude PIVOT

Le communiqué de presse en PDF

Paris, le 15 janvier 2019 – 8h00 CET

CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, publie aujourd’hui un point d’étape sur l’avancement clinique et ses récents développements ainsi que son niveau de trésorerie au 31 décembre 2018.

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, déclare : « Dix ans après la création de la société, nous sommes heureux de présenter aujourd’hui les résultats de la 1ère cohorte de 10 patients de l’étude PIVOT. C’est la réalisation tangible de la vision du Pr Carpentier qui, à l’époque, était un défi presque impossible à relever. Grâce au travail et à la ténacité d’un groupe d’hommes et de femmes engagé sans limite, nous avons atteint l’objectif primaire de l’étude avec succès chez 70% des patients avec 6 mois de support apporté par notre bioprothèse ou la conduite réussie vers la transplantation cardiaque. Ces données intermédiaires confirment que notre cœur bioprothétique respecte la physiologie du corps humain et permet d’éviter les complications habituelles rencontrées avec d’autres technologies. Il s’agit d’une avancée scientifique et technologique unique qui pourra aider à faire face au problème de l’insuffisance cardiaque terminale, une pathologie majeure dont la prévalence est en augmentation. Nous pouvons affirmer que CARMAT a franchi aujourd’hui une étape charnière dans son développement qui nous permet d’aborder le futur avec un niveau de confiance renforcé. »

Résultats intermédiaires positifs de la 1ère partie de l’étude PIVOT
L’analyse intermédiaire a porté sur les 10 patients de la 1ère cohorte de l’étude PIVOT, dont le premier a été recruté en août 2016 et le dernier en juillet 2018. Au total, l’étude prévoit l’inclusion de 20 patients souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale.

70% des patients de cette 1ère cohorte ont atteint l’objectif primaire de l’étude correspondant à 6 mois de survie avec la prothèse ou à une transplantation cardiaque réussie dans les 6 mois suivant l’implantation du dispositif. A titre comparatif, ce taux n’était que de 50% au cours de l’étude de faisabilité et il ressortait à 54-62% pour le seul cœur artificiel total commercialisé à date[1].

Les données recueillies auprès des patients ayant atteint l’objectif primaire de l’étude reconfirment la biocompatibilité de la prothèse CARMAT, déjà prouvée lors de l’étude de faisabilité, et notamment son bon profil de sécurité, jamais atteint par d’autres technologies, avec l’absence d’accident vasculaire cérébral, de saignement gastro-intestinal et d’infection liée au câble percutané. De plus, ces patients ne nécessitaient qu’un traitement anticoagulant léger.

Le dispositif a par ailleurs prouvé sa capacité à répondre au changement de l’effort du patient, à travers la modification du débit, attestant du bon fonctionnement du système d’autorégulation.

Poursuite du recrutement des patients de la 2nde cohorte
Le recrutement des patients de la 2nde partie de l’étude PIVOT a démarré conformément au protocole, en septembre 2018, dans les centres internationaux, sous la direction de l’investigateur principal, Pr. Ivan Netuka (Directeur du Département de Chirurgie Cardiovasculaire de l'IKEM à Prague, République tchèque) et du co-investigateur principal, Pr. Finn Gustafsson (L’hôpital Rigshospitalet, Copenhague – Danemark).

A date, le temps de support cumulé du cœur CARMAT dans le cadre de l’étude PIVOT a atteint 5 ans chez les 11 patients implantés. Ce cumul d’expérience montre la capacité de la technologie CARMAT à apporter une réponse durable aux patients souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, accompagnée d’une nette amélioration de la qualité de vie.

L’analyse des données collectées, représentant plus de 20 ans de fonctionnement cumulé entre étude clinique et tests de fiabilité sur bancs d’essais, a permis d’identifier des points d’amélioration à apporter au processus de fabrication et portant essentiellement sur le contrôle de l’intégrité et de la propreté du compartiment technique de la prothèse.

La mise en œuvre de ces actions correctives a nécessité une suspension de la production et par conséquent des implantations durant le 4ème trimestre 2018. La production a repris récemment et les nouvelles prothèses seront disponibles dès le mois d’avril.

La société est en train de valider des centres cliniques additionnels dans deux pays supplémentaires afin de pouvoir finaliser rapidement le recrutement de la 2nde cohorte de patients et soumettre le dossier de marquage CE début 2020. Les données cliniques PIVOT représentent le dernier élément restant à apporter au dossier de marquage CE avant sa soumission à l’organisme de certification DEKRA.

Avancées dans la stratégie de développement clinique aux Etats-Unis
Depuis la soumission du dossier d’autorisation (Investigational Device Exemption - IDE) d’une étude de faisabilité (Early Feasibility Study – EFS) en 2018, CARMAT mène des échanges constructifs avec la FDA (Food & Drug Administration, l’autorité de santé des Etats-Unis). Le dossier est en bonne voie et devra être complété avec des tests de biocompatibilité sur un certain nombre de prothèses en cours de production, ce qui permet à CARMAT d’envisager, en cas de validation par la FDA, un début des implantations chez des patients américains avant la fin de l’année 2019. La sélection des centres cliniques et la formation des comités scientifiques sont en cours.

Structure financière solide
CARMAT disposait d’une trésorerie et d’instruments de trésorerie mobilisables de 25,2 M€ au 31 décembre 2018 contre 44,0 M€ au 30 juin 2018, reflétant :
• une consommation de trésorerie de 19,7 M€ au cours de la période ;
• des tirages sur les lignes de financement flexible en fonds propres, mise en place avec Kepler Cheuvreux, pour un montant total brut de de 0,9 M€. Dans le cadre de ce contrat, CARMAT dispose d’une capacité de tirage supplémentaire de 24,2 M€ pouvant être exercée en fonction de ses besoins et des conditions de marché au cours des 36 prochains mois[2].
Compte tenu du récent financement non-dilutif sous forme d’un prêt de 30 M€ accordé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI), CARMAT dispose des ressources financières nécessaires pour soutenir ses développements cliniques et industriels et préparer la phase commerciale.

●●●

[1] Kirklin JK et al, J Heart Lung Transplant 2018;37:685-691. Arabia F et al, J Heart Lung Transplant, 2018;37:1304–1312

[2] Dans l’hypothèse d’une utilisation en totalité de cette ligne de financement, un actionnaire détenant 1,00% du capital de Carmat avant sa mise en place, verrait sa participation passer à 0,91% du capital sur une base non diluée


bonne soirée

Pour Carmat l'avenir reviens positif .

@ plus

  
Répondre
realnogains realnogains
02/08/2018 11:08:24
2
Bonjour aux collègues

Pour certains qui sont actionnaires ( de la première heure)

Garder confiance en ce projet unique ( les grandes invention ne se sont pas toujours bien déroulée au départ)

reçu dans ma boite mails ce jour:

Paris, le 1er août 2018 – 17h45 CEST

CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, confirme aujourd’hui l’annonce du National Research Center for Cardiac Surgery (Astana, Kazakhstan) sur le succès de la transplantation avec un cœur de donneur du premier patient international qui a été implanté avec le cœur CARMAT en octobre 2017.

La chirurgie, qui consiste à explanter la bioprothèse CARMAT puis à transplanter un greffon de cœur, a été réalisée avec succès par l’équipe du Dr. Yuriy Pya, Directeur général du National Research Center for Cardiac Surgery, après 8 mois d’un excellent fonctionnement du cœur artificiel total CARMAT.

Le patient souffrant d’insuffisance cardiaque terminale n’était initialement pas éligible à la transplantation cardiaque dû à son hypertension pulmonaire. L’implantation du dispositif CARMAT a été réalisée en octobre 2017 dans le cadre de l’étude PIVOT, en attente d’une transplantation.

Durant cette période de 8 mois, l’état de santé du patient s’est considérablement amélioré grâce au soutien du dispositif CARMAT qui lui a permis de se rétablir efficacement de son hypertension pulmonaire pour devenir éligible à une transplantation et, finalement, recevoir un cœur de donneur au mois de juin.

L’objectif primaire de l’étude PIVOT a été largement atteint pour ce patient, étant donné que le protocole de l’étude stipule une survie à 180 jours (soit 6 mois) après l’implantation ou une transplantation cardiaque réussie, en remplacement du dispositif, dans ce délai de 180 jours.

Dr. Yuriy Pya, Directeur général du National Research Center for Cardiac Surgery, déclare : « Ce patient, qui n’était initialement pas éligible à une transplantation cardiaque en raison d’une hypertension pulmonaire préexistante, a bénéficié du cœur artificiel total CARMAT pendant 8 mois. Durant cette période, notre équipe a été capable d’observer l’amélioration de l’hypertension pulmonaire grâce aux données hémodynamiques fournies en continu par la bioprothèse CARMAT. Le patient était en excellent état de santé avant la procédure de transplantation et il ne prenait que de légers anticoagulants. L’explantation du dispositif a laissé un espace naturel pour le cœur du donneur, qui a ensuite été implanté en suivant notre procédure standard. Le patient se porte bien et nous attendons avec impatience de pouvoir continuer à contribuer au succès de l’étude clinique de cette nouvelle option thérapeutique prometteuse pour les patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale. »

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, ajoute : « Nous tenons à féliciter l’équipe du National Research Center for Cardiac Surgery pour cette première transplantation cardiaque d’un patient ayant bénéficié de la bioprothèse CARMAT. Le suivi remarquable de ce patient assuré par l’équipe du Dr. Pya souligne la stratégie de CARMAT de travailler avec des centres d’excellence pour notre étude PIVOT internationale, qui prévoit l’inclusion de patients à la fois éligibles et non-éligibles à une transplantation cardiaque. L’excellent fonctionnement de la prothèse pendant 8 mois ainsi que l’amélioration considérable de l’état de santé du patient renforcent notre confiance dans le potentiel du cœur CARMAT pour traiter efficacement l’insuffisance cardiaque terminale. »

●●●
cordialement
@ plus
  
Répondre
moicmoi moicmoi
21/02/2018 19:33:11
2

Merci real.
Toujours sur la brèche.
  
Répondre
realnogains realnogains
21/02/2018 19:10:35
2
Bonsoir

J'ai reçu ceci à 18h30 dans ma boite mails .
Donc poste pour info : ( car je pense que certains ont reçu la même)

Une invitation

PRESENTATION

Investir et BoursoCap ont le plaisir de vous convier à une réunion débat durant laquelle les dirigeants de CARMAT et Mauna Kea Technologies vous présenteront la stratégie de développement, les activités, les résultats et les perspectives de leur entreprise respective.

LES INTERVENANTS

geneuro

Stéphane Piat, Directeur Général


nicox

Sacha Loiseau, Fondateur et Directeur Général
Olivier Regnard, Directeur Administratif et Financier

PROGRAMME

18h00 : Accueil
18h30 : Réunion suivie d’un débat animé par un journaliste de la rédaction d'Investir
20h00 : Verre de clôture

bonne soirée
cordialement
@ plus
  
Répondre
realnogains realnogains
21/02/2018 11:09:52
2
Salut à tous les actionnaires du premier jour.

Déjà posté par Cri74.
Reçu dans ma boite mails.

CARMAT accélère l’internationalisation de l’étude PIVOT et obtient l’autorisation de réaliser des implantations au Danemark


Paris, le 20 février 2018 – 18h00 (CET)

CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce aujourd’hui avoir obtenu l’autorisation d’effectuer, dans le respect du protocole de l’étude PIVOT approuvé par l’ANSM, les implantations de son cœur artificiel total chez l’homme au Centre de Cardiologie de l’hôpital Rigshospitalet à Copenhague au Danemark.

Le Centre de Cardiologie de l’hôpital Rigshospitalet est internationalement reconnu dans le domaine du diagnostic et du traitement de l’ensemble des maladies cardiaques. Le centre a développé une solide expertise dans le traitement de l'insuffisance cardiaque avancée et a participé à des études cliniques de première ligne sur des thérapies et des dispositifs médicaux innovants dans ce domaine. L'étude sera menée par le professeur Finn Gustafsson, cardiologue spécialisé dans l'insuffisance cardiaque et la transplantation, dont les travaux de recherche portent sur l'utilisation de l'hémodynamique invasive chez les patients.

Le Dr. Finn Gustafsson, professeur en insuffisance cardiaque avancée et transplantation au Centre de Cardiologie et principal investigateur de l'étude, déclare : « L'insuffisance cardiaque avancée et l’assistance circulatoire mécanique étant mon principal domaine d'expertise, je suis très heureux d'évaluer le cœur artificiel de CARMAT dans le traitement des patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale. Grâce à son système d’autorégulation et son hémocompatibilité, ce dispositif a le potentiel d’offrir une véritable alternative à la transplantation cardiaque. »

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, ajoute : « Peu après Astana et Prague, je suis ravi que le Centre de Cardiologie de Copenhague devienne le troisième centre international à participer à notre étude PIVOT. Compte tenu de l’expérience et l’enthousiasme de leurs équipes, nous sommes confiants quant à l’initiation rapide du recrutement des patients. Nous continuons à poursuivre notre stratégie d’élargissement du réseau de centres hautement spécialisés et particulièrement reconnus pour leur savoir-faire dans les études LVAD1 et nous prévoyons d'inclure trois centres supplémentaires dans les prochains mois. Cette stratégie devrait nous permettre de maintenir le rythme de recrutement des patients conformément à notre objectif de finaliser l'étude PIVOT d'ici la fin de l'année. »

cordialement

@ plus
  
Répondre
moicmoi moicmoi
13/02/2018 12:20:01
1
Salut Real

reçu dans ma boite mails ce jour

Idem pour moi. (grâce à toi,d’ailleurs)
C’est sympa de ta part de continuer à informer.
  
Répondre
realnogains realnogains
13/02/2018 11:59:24
3
Salut aux toujours actionnaires

reçu dans ma boite mails ce jour


Résultats annuels 2017

Trésorerie solide de 60,7 M€ au 31 décembre 2017, suite au succès de l’augmentation de capital réalisée en décembre
Charges d’exploitation en phase avec l’accélération des activités liées au marquage CE et au développement industriel de la Société

Paris, le 13 février 2018 – 8h00 (CET)

CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce aujourd’hui ses résultats annuels pour l’exercice clos au 31 décembre 2017[1].

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, déclare : « 2017 a vu la réalisation de plusieurs objectifs stratégiques que nous nous étions fixés à mon arrivée au poste de Directeur général de CARMAT. Sur le plan clinique, nous avons déployé avec succès l’étude PIVOT à l’international, en réalisant les premières implantations de notre bioprothèse au Kazakhstan et en République tchèque, dans des centres réputés pour leur expertise dans la conduite d’études cliniques de dispositifs cardiaques destinés au marché européen. Nous avons également poursuivi la formation des équipes médicales dans 4 nouveaux pays, ce qui devrait nous permettre de finaliser l’étude dans les meilleurs délais. Nos discussions avec la FDA progressent conformément à notre objectif d’initier une première évaluation clinique aux Etats-Unis au cours de l’année 2018. D’un point de vue industriel, les efforts de nos équipes techniques se sont intensifiés pour disposer prochainement d’un outil de production moderne et efficient. Les arrivées de Wenzel Hurtak au poste de directeur industriel et de Francesco Arrechi au poste de directeur marketing amplifient le mouvement de transformation de CARMAT en société industrielle et commerciale. Forts de ces avancées, nous avons réalisé avec succès une augmentation de capital de 52,9 M€ qui nous permet de financer notre développement industriel et clinique jusqu’au marquage CE, attendu en 2019. »


Le communiqué de presse complet en PDF




[1] Les comptes annuels ont été arrêtés le 12 février 2018 par le Conseil d'administration. Les procédures d'audit sur ces comptes ont été effectuées. Le rapport de certification par les commissaires aux comptes est en cours d'émission.


●●●
cordialement
@ plus


  
Répondre
realnogains realnogains
13/12/2017 10:26:34
4
Salut les Amis actionnaires.

Cri74 a déjà posté sur le même sujet.
Je vous donne celui-ci reçu dans ma boite mails ( de Carmat)

CARMAT annonce le succès de son augmentation de capital d’un montant de 52,9 millions d’euros après exercice intégral de la clause d’extension


Paris, le 12 décembre 2017 – 20h00 (heure de Paris)

CARMAT (la « Société »), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce aujourd’hui le succès de son augmentation de capital, annoncée le 5 décembre dernier, réalisée avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires par voie d’offre au public et avec un délai de priorité, à titre irréductible uniquement, pour ses actionnaires existants (l’« Offre »), d’un montant total (prime d’émission incluse) de 52,9 M€, à la suite de l’exercice intégral de la clause d’extension.

Le produit net de l'Offre va fournir à la Société les moyens de poursuivre son développement, et notamment de financer, par ordre de priorité, l’étude PIVOT et le processus de marquage CE, le développement de ses capacités de production, le démarrage de l’étude clinique aux Etats-Unis ainsi que la préparation du lancement commercial de ses produits.

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, commente : « Je tiens à remercier l’ensemble des investisseurs français et internationaux, historiques et nouveaux, qui ont contribué au véritable succès de cette augmentation de capital. Grâce à la levée de 52,9 M€, CARMAT peut poursuivre sereinement son développement industriel et clinique jusqu’au marquage CE visé en 2019, tout en préparant en parallèle sa commercialisation en Europe et sa stratégie clinique aux États-Unis. Toutes nos équipes sont pleinement mobilisées pour mettre notre cœur artificiel total à disposition des patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale biventriculaire conformément au plan. »

Les actions non souscrites dans le cadre du délai de priorité ainsi que les actions nouvelles émises par suite de l’exercice de la clause d’extension ont fait l’objet d’une offre globale, comprenant une offre au public en France à prix ouvert (l’ « Offre au Public ») et un placement global (le « Placement Global »), comportant un placement privé en France principalement auprès d’investisseurs qualifiés et un placement privé international principalement auprès d’investisseurs institutionnels dans certains autres pays.

L’opération a été sursouscrite (le montant total de la demande s'étant élevé à 60,3 M€) et le prix de souscription des actions nouvelles a été fixé par le conseil d’administration de la Société le 12 décembre 2017 à 20 € par action, faisant ressortir une décote de 13,4 % par rapport au cours de clôture de 23,10 € du 11 décembre 2017 et de 16,7 % par rapport au cours moyen pondéré par les volumes des cinq dernières séances de bourse précédant le 12 décembre 2017[1].

L'augmentation de capital, d'un montant total, prime d'émission incluse, de 52 900 000 euros, est réalisée par émission de 2 645 000 actions nouvelles, représentant 41,5 % du capital existant de la Société.

Dans le cadre du délai de priorité qui leur était accordé, la demande des actionnaires existants de la Société s’est élevée à un montant total de 11,0 M€, soit 20,9 % du montant total de l’augmentation de capital, dont 6,4 M€ hors engagements de souscription préalables détaillés ci-dessous. Des investisseurs internationaux de premier plan ont souhaité souscrire à hauteur de 46,5 M€ dans le cadre du Placement Global, soit 87,8% du montant de l’augmentation de capital, dont 16,6 M€ hors engagements de souscription préalables détaillés ci-dessous. Enfin, les actionnaires particuliers (existants ayant souhaité souscrire au-delà de leur quote-part dans le cadre du délai de priorité et nouveaux) ont souhaité participer à l’opération, leur demande s'élevant à 2,8 M€.

bonne journée à tous

@ plus
  
Répondre
sergiobress sergiobress
06/12/2017 11:38:57
1

Bon courage réal , je t'ai écrit en MP
A bientôt
Sergio
  
Répondre
moicmoi moicmoi
05/12/2017 19:01:34
2
Salut Real
et bon rétablissement.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/12/2017 18:13:48
2
bon courage à toi et bon rétablissement !
  
Répondre
realnogains realnogains
05/12/2017 12:01:40
6
Bonjour à tous

Reçu dans ma boite mails ce jour :
Je m'excuse je ne peut donner mon avis de plus je viens de passer sur le billard ( donc je suis très fatigué)

bon courage aux actionnaires.


CARMAT lance une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires et avec délai de priorité de 4 jours de bourse à titre irréductible des actionnaires, d’un montant initial de 46 millions d’euros


Paris, le 5 décembre 2017 – 7h00 CET

CARMAT (la « Société »), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce aujourd’hui le lancement d’une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires par voie d’offre au public et avec un délai de priorité, à titre irréductible uniquement, pour ses actionnaires existants (l’« Offre »), d’un montant initialement prévu de 46 M€, pouvant être porté à un maximum de 52,9 M€ en cas d’exercice intégral de la clause d’extension.

L'Offre a pour objet de fournir à la Société les moyens de poursuivre son développement, et notamment de financer, par ordre de priorité, l’étude Pivot et le processus de marquage CE, le développement de ses capacités de production, le démarrage de l’étude clinique aux Etats-Unis ainsi que la préparation du lancement commercial de ses produits.

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, commente : « Au cours des derniers mois, CARMAT a considérablement intensifié son développement, tant sur le plan clinique, avec l’internationalisation de l’étude PIVOT, qu’industriel, avec la mise en place d’un outil de production performant et de partenariats industriels de premier plan pour anticiper les phases de fabrication à grande échelle. Aujourd’hui, nous lançons une augmentation de capital afin de sécuriser nos ultimes étapes de développement préalables à la commercialisation de notre cœur artificiel total en Europe, prévue en 2019. Notre ambition étant de répondre à un problème de santé mondial, nous souhaitons également consacrer une partie des fonds levés à l’initiation, l’année prochaine, des essais cliniques aux Etats-Unis, un pays d’importance stratégique quant à l’adoption de dispositifs cardiaques. Enfin, nous tenons à remercier nos actionnaires existants qui se sont engagés à souscrire d’ores et déjà à hauteur de 34,5 M€ dans le cadre de l’opération et à associer l’ensemble de nos actionnaires à l’accélération de notre projet en leur donnant la possibilité de souscrire à cette opération financière dans le cadre d’un délai de priorité à titre irréductible, afin de pouvoir accompagner le développement de CARMAT tout en conservant leur quote-part au capital de la Sociét. »


cordialement

@ plus
  
Répondre
realnogains realnogains
13/11/2017 10:44:58
2
Bonjour aux PP

reçu dans ma boite mails ce jour.

CARMAT signe un partenariat avec AddUp,
la co-entreprise des groupes Michelin et Fives
spécialisée dans l’impression 3D

Cette collaboration unique dans le domaine médical
permet d’accélérer la phase industrielle du projet CARMAT


Paris, le 13 Novembre 2017 – 7h00 CET

CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce aujourd’hui la signature d’un partenariat avec AddUp, la co-entreprise des groupes Michelin et Fives, spécialisée dans l’impression 3D.

Cette collaboration vise à renforcer le développement industriel du cœur CARMAT en contribuant à augmenter les capacités de production de la société en vue de la phase de fabrication à grande échelle.

Grâce au savoir-faire d’AddUp, CARMAT pourra, à terme, mettre à disposition des chirurgiens et des patients une version de son cœur artificiel bénéficiant des avantages technologiques de l’impression 3D, notamment :

des interfaces anatomiques optimisées, permettant une compatibilité anatomique et un confort chirurgical accrus ;
une réduction du nombre de composants, sécurisant ainsi davantage l’assemblage du dispositif.

Vincent Ferreiro, Président Directeur Général d’AddUp, déclare : « En tant que pionnier du développement de solution d’impression 3D industrielle, nous sommes ravis de pouvoir associer notre technologie de fabrication additive unique à un projet médical aussi innovant que celui de CARMAT. Nous disposons d’un savoir-faire dans l’accompagnement de nos partenaires des phases d’opportunité à la concrétisation industrielle des idées de Concepts. Nous sommes enthousiastes de pouvoir l’appliquer, pour la première fois, au domaine de la santé. »

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, ajoute : « Le projet CARMAT est, depuis ses origines, un parfait exemple de coopération entre le monde industriel et médical. Le partenariat conclu aujourd’hui avec AddUp en est une nouvelle démonstration qui nous permet, parallèlement à notre développement clinique en cours, d’anticiper les évolutions de nos besoins industriels et techniques à plus long terme. Avec un partenaire aussi prestigieux qu’AddUp, je suis confiant dans notre capacité à accélérer notre industrialisation et à sécuriser notre projet. »

cordialement
@ plus
  
Répondre
realnogains realnogains
27/10/2017 11:01:39
2
Salut aux actionnaires de la première heure.

Tout à déjà était écrit ,mais je rajoute ça quand même.
De plus un nouveau coeur et à l'étude ( plus léger ,moins gourmand en courant,et surtout avec de nouvelles batteries plus légère et avec une plus grande autonomie.



La société Carmat a confirmé mardi 26 septembre 2017 dans un communiqué son objectif de finaliser les essais de son cœur artificiel ("l'étude Pivot") afin de soumettre à la fin 2018 le volet clinique de son dossier de certification européenne. Carmat a obtenu en mai l'accord de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour reprendre les essais d'implantation de sa prothèse cardiaque en France, suspendus en novembre 2016 après la mort d'un cinquième patient.
Un nouveau site de production opérationnel début 2018

L'étude Pivot est une phase de transition entre les tout premiers essais de faisabilité et un éventuel processus de commercialisation.
SPONSORISE


[Suspendre le ciblage publicitaire Adyoulike]
"Carmat est aujourd'hui en mesure de confirmer son objectif de finalisation de l'étude Pivot pour une soumission du module clinique du dossier de marquage CE (préalable à la commercialisation en Europe, NDLR) à la fin de l'année 2018", écrit la société dans ce communiqué annonçant ses résultats semestriels.

Carmat indique que tout au long du premier semestre 2017, elle a poursuivi "le screening des patients éligibles à l'étude Pivot et de la formation des centres d'implantation avec un accent particulier mis sur la qualité du suivi post-opératoire, critère fondamental dans ce type d'essais cliniques." Carmat "anticipe la reprise des implantations de son cœur artificiel total prochainement", ce qui laisse ainsi entendre qu'un sixième patient n'a pas été encore été implanté. D'autre part, un nouveau site de production, disposant de process plus automatisés, devrait être opérationnel début 2018. "Il permettra une production à plus grande échelle avec un meilleur rendement pour satisfaire aux besoins en prothèses durant toute la phase Pivot et au-delà", précise Carmat.

LL avec Reuters

cordialement
@ plus

  
Répondre
CRI74 CRI74
24/10/2017 14:34:37
3
L'habitude sur 5 essais dont seulement deux attribuables au coeur artificiel , ça fait un peu léger en argumentaire .
Il y aura sans doute d'autres décès dus à l'état des patients , pas seulement de leur coeur , mais il faut progresser pour sauver des milliers de vies ensuite .
Carmat offre une belle solution qu'il faut bien valider
  
Répondre
realnogains realnogains
24/10/2017 14:25:12
2
Salut

Juste un petit passage

Croire en quelque chose de très innovant pourquoi pas .

Ne croire en rien s'est faire preuve de mauvaise foi.

copié collé de Mr Lapostat:

sur une autre file :Attendre, c'est laisser empirer une situation !
Vendre, c'est limiter ses pertes et passer à autre chose.

Donc cette file est surtout là pour les vrais actionnaires et surtout ceux du début de cette très belle aventure ,qui bien sûr ne fonctionne pas malheureusement sans plusieurs décès de personnes déjà très malade au bout du rouleau.

Je souhaite que le projet du professeur Carpentier soit un jour ( la solution pour palier au manque de greffons )

cordialement

@ plus
  
Répondre
lapostat lapostat
24/10/2017 09:58:28
1

Doux utopistes que vous êtes, il est temps, sur cet ultime rebond, de vous dessaisir de vos dernières actions.
Comme d'hab.. le prochain patient va décéder, comme d'hab.. vos actions vont continuer à chuter.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
23/10/2017 20:06:44
3
Carmat annonce une première implantation à l'étranger de son cœur artificiel
Excellent nouvelle. Pour plusieurs raisons, à mon avis
Primo : à l’étranger aussi, ils sont convaincus du devenir de la bio-prothèse.
Deusio : le National Research Center for Cardiac Surgery , au Kazakhstan, est une référence mondialement reconnue en matière de chir. cardiaque.
Troisio : 4 centres (de mémoire) en plus du Kazakhstan , ont été formés et préparés pour cette implantation. Jusqu’à ce jour, seule la France avait « implanté ». Désir du professeur Carpentier de privilégier la France ? Frilosité des autres pays ?
Quoi qu’il en soit, toujours à mon avis, cette annonce serait de nature à inciter les autres centres à entrer dans la « compétition ». (toutes mes excuses pour ce terme maladroit et déplacé)
Quarto : la multiplication d’ implantations simultanées dans les différents centres formés est de nature à multiplier les patients implantés (La Palisse n’aurait pas dit autrement), et donc, de raccourcir le délai de la phase pivot), et re-donc, d’envisager la phase « feu vert » des autorités pour la commercialisation.
Quinto : La preuve est donnée que la fabrication de la bio-prothèse est possible autrement qu’à l’exemplaire unique.
Sexto : (et non pas toys) Carmat répugne à l’effet d’annonce, à la pub forcenée, aux effets de manche. Secret médical et déontologie obligent.
Donc, si cette annonce a été faite Ajd, c’est que l’implantation ne date pas d’hier matin.

Il y a belle lurette que je maintiens que le titre ne réagira plus fortement que suite à l’annonce d’une implantation par un centre à l’étranger.
Attendons demain pour savoir si mes élucubrations s’avèrent être une prédiction fondée.

Message complété le 23/10/2017 20:54:28 par son auteur.

« « c’est que l’implantation ne date pas d’hier matin » »
Au vu des mouvements du graphique, je parierai pour une implantation réalisé en mai dernier. Soit, déjà 5 mois. Et sans Pbs . à craindre jusqu’à ce jour.
Apparemment, Carmat tient le bon bout.
Félicitations à toutes les équipes intervenantes et tous mes voeux de longévité au patient.

  
Répondre

Forum de discussion Carmat

202002051751 332426
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.