OK
Accueil > Communauté > Forum Général

CAC 40 - ICHIMOKU - Page 9



MITTE MITTE
21/01/2021 17:24:12
1

Alors je me réveille de ma sieste, et que vois-je ?


Et bien Ichimoku encore et toujours.


La 2 ème bougie du jour a fait un plus haut à 5625,16 points, accordez-moi les 5626 points et vous serez sympas et un plus bas à 5593,03 points, ces deux niveau étant des niveaux Ichimoku maintes fois cités et explicités.


La tenkan actuelle en UT H4 est à 5629 points, plate et ne semble pas, pour le moment, donner l'autorisation aux cours d'aller plus bas.


Il ne vous aura pas échappé que les BB sont en parallèles descendantes, celles de l'UT jour se refermant nettement, baissière pour la BB high et haussière pour la BB low.


Hier, en UT 30 ' un franchissement de nuage par les cours et la lagging span semblait ouvrir la voix à un début de hausse.


Il n'en a rien été.


On verra si ce début d'orientation baissière prendra, ou non, corps.


Mais enfin, faudrait quand même commencer à s’interroger un peu.



  
Répondre
cosmo2 cosmo2
21/01/2021 16:48:18
0

Le CAC a peur !


  
Répondre
cosmo2 cosmo2
21/01/2021 11:25:45
1

Perso j'aime bien le : Mais alors que monde commençait à apprivoiser ce virus présent depuis près d'un an.


Alors que : Le virologue français Patrick Forterre postule que les virus à ARN, apparus il y a 3,5 milliards d’années, auraient grandi (comme les virus géants de 1 500 nanomètres aujourd’hui connus) puis auraient synthétisé de l’ADN pour se protéger contre les attaques d’autres virus. Ainsi seraient nées les premières cellules.

https://www.humanite.fr/les-virus-une-longue-histoire-du-monde-vivant-609161


OU


Ainsi, un virus est profondément et intimement lié au vivant. Et donc à nous. De manière parfois surprenante. On a répertorié à l'heure actuelle environ 5000 virus différents chez l'Homme. À peine plus d'une centaine d'entre eux sont pathogènes, c'est-à-dire qu'ils provoquent des maladies (rougeole, grippe, rhume, SARS-CoV, Ebola, etc.). Les autres vivent en harmonie avec notre corps. Dans des quantités énormes. On estime à un million de milliards le nombre de virions (1 particule virale), soit plus que nos propres cellules. On suspecte que certains jouent un rôle très utile comme les virus bactériophages qui infectent les bactéries de notre corps (flore intestinale, muqueuses) et permettraient de réguler leur population. Ils agiraient de même à beaucoup plus grande échelle dans les océans, régulant les populations de zooplancton, phytoplancton et bactéries.

https://www.abcbourse.com/forums/post?id=3&rep=833502

Message complété le 21/01/2021 11:30:05 par son auteur.


Scuses pour la parenthèse MITTE

  
Répondre
MITTE MITTE
21/01/2021 11:24:34
1

Cac 40 - UT JOUR - ICHIMOKU

On a vraiment du mal à se sortir des 5626 points. Fausse sortie d'hier après-midi en UT 30 '.

Si ça venait à lâcher tous les supports sont en dessous.

Éléments encore positifs : le Super-Trend et le SAR qui, bien que négatif, descend et devrait arriver au contact des cours.

Christine empêchera-t-elle le cac de taper les 5514 points ?



  
Répondre
MITTE MITTE
21/01/2021 11:07:58
1

Paraît-il que TRUMP abreuvait à qui mieux mieux le net de fake news.

Alors en cette matière, lu sur le net ce matin : " Le vaccin Pfizer serait, pourrait être à l'origine de l'apparition de ou des variants "

Alors, cette nouvelle société avec ces grands humanistes qui interdisent de parole TRUMP mais qui laisse circuler ce type d'infos ...

On n'a pas fini de rigoler !

Message complété le 21/01/2021 11:14:52 par son auteur.



Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

VACCINATION - L'apparition et la multiplication de nouveaux variants du coronavirus inquiètent et interrogent. Si bien qu'une ancienne généticienne de l'Inserm a émis l'hypothèse que le phénomène pourrait être lié à la vaccination. Une affirmation qui n'a aucune base scientifique.

20 janv. 19:43 - Felicia Sideris

On s'était presque habitué au coronavirus. Mais alors que monde commençait à apprivoiser ce virus présent depuis près d'un an, des variants sont venus changer la donne. D'abord le britannique, suivi du sud-africain, avant une série d'autres variants dont la multiplication inquiète. D'autant que le vaccin pourrait s'avérer moins efficace sur certains d'entre eux. Mais alors comment expliquer une telle prolifération ? Ce 16 janvier, la généticienne Alexandra Henrion-Caude a émis une hypothèse. Celle que l'émergence de nouveaux variants du Covid-19 serait produite par la vaccination à ARNm; la technologie développée par Pfizer et BioNTech. Partagée des milliers de fois, cette théorie est-elle plausible ?

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Une hypothèse sortie de son contexte

Ces propos sont partagés via une vidéo d'une quinzaine de minutes, notamment diffusée sur Facebook ce dimanche 17 janvier. Elle est extraite d'une interview d'une heure accordée à la web-tv identitaire TV Libertés, sur laquelle elle a ses habitudes. "Est-ce-que ce n'est pas ce qu'on a vu en Afrique du Sud, en Angleterre et généralement dans tous les pays où on vaccine ?", s'interroge-t-elle. "A chaque fois [qu'on vaccine], on a le mot 'variant' qui apparaît en même temps", conclut cette scientifique controversée, dont l'Inserm s'est d'ailleurs désolidarisée.

Lors de cet entretien, elle a à nouveau estimé que les effets secondaires du vaccin étaient "pires" que ceux du coronavirus, une crainte que notre équipe des Vérificateurs avait démentie ici. Avant d'évoquer la question des mutations du Covid-19. Citant un communiqué de presse de l'Académie de médecine, la chercheuse assure que se faire inoculer le vaccin "risque de provoquer l'émergence de nouveaux variants". Une simple "question" que se pose cette généticienne, notamment apparue dans le "documentaire" Hold Up. Mais qu'elle corrobore par ses observations.

Pour appuyer ses dires, Alexandra Henrion-Caude dit partir d'un communiqué de presse de l'Académie de médecine. Il semble pourtant étonnant que cette société savante médicale, qui pressait fin décembre à débuter une campagne de vaccination au plus vite, change désormais d'opinion sur ce produit. Selon nos recherches, Alexandra Henrion-Caude ferait référence à un communiqué diffusé le 11 janvier dernier. Intitulé "Élargir le délai entre les deux injections de vaccin contre la Covid-19 : quels risques pour quels avantages ?", on y lit effectivement noir sur blanc que "au plan collectif, l'obtention d'une couverture vaccinale élargi (...) constituera un terrain favorable pour sélectionner l'émergence d'un ou de plusieurs variants échappant à l'immunité induite par la vaccination".

Aucune preuve que le vaccin ne génère une mutation

Sauf que cette phrase est sortie de son contexte et semble mal interprétée. En fait, comme l'explique l'Académie, il pourrait effectivement y avoir un lien entre la vaccination et la diffusion d'un certain variant. Mais pas dans le sens que l'entend cette ancienne chercheuse. Le vaccin pourrait en effet mettre une pression sur tel ou tel variant. "Ça s'appelle tout simplement l'évolution", lance, d'entrée de jeu, Vincent Maréchal. Professeur de virologie et chercheur au Centre de recherche Saint Antoine (Inserm/Sorbonne Université), c'est avec pédagogie qu'il nous déchiffre cette hypothèse. Pour l'émettre, il faut déjà accepter deux postulats. Premièrement, que certains variants échappent à la vaccination. Pour rappel, cela pourrait être le cas pour celui détecté en Afrique du sud, selon certains résultats encore très préliminaires. Deuxièmement, que le vaccin ne neutralise pas la réplication du virus. C'est-à-dire qu'il n'évite pas la transmission. Là encore, des études sont en cours.

Dans ce cas de figure, un vaccin pourrait en effet permettre à un certain variant d'émerger. Car il va venir mettre "une pression de sélection sur une famille du virus". En somme, il va opérer uniquement sur la variante sur laquelle il est effectif. Laissant l'autre, qui n'est pas neutralisée par le produit, continuer à se répliquer. "Naturellement, le deuxième variant présent à ce moment-là, vous risquez effectivement de le sélectionner", comme le veut la théorie de l'évolution. Mais ici, on voit bien que la prolifération d'une certaine forme du virus n'est que la conséquence logique de la disparition de l'autre. "Ce n'est en rien le vaccin qui précède le variant", résume Vincent Maréchal. En réalité, cette généticienne fait donc "une lecture à l'envers de la biologie et de ses fonctionnements", analyse le chercheur.

  
Répondre
MITTE MITTE
21/01/2021 10:56:59
1

Puis Christine, tu vas pas la jouer à l'envers à Kamala pour son premier jour ?

Toutes les figures sont permises ?

Désolé le girl power !

Bon, le graph,

Hier l'UT 30 ' annonçait une hausse pour aujourd'hui, tout au-moins avec garantie jusqu'à ce qu'elle parle. Faut reconnaître que hausse il y a bien eu, mais qu'elle fût de courte durée. La sortie du nuage s'est bien poursuivie ce matin jusqu'au moment où les bears ont sifflé la fin de la récréation. Pour le moment tout au-moins.

Notons quand même que le journaleux de service, de l'AFP en plus, parlait de " bourses galvanisées " :

La Bourse de Paris a démarré dans le vert (+0,57%) jeudi, galvanisée par les nouveaux records franchis la veille à Wall Street dans le sillage de l'investiture de Joe Biden, et avant une réunion de la Banque centrale européenne.

A 09H00, l'indice parisien prenait 31,83 points à 5.660,27 points, au lendemain d'une progression de 0,53%.

© 2021 AFP

On se demande bien à quelles " bourses galvanisées " il faisait allusion ? Et galvanisées par qui, par quoi ? Un effet " Kamala " ? 😂😂😂

Bref, par contre, histoire de se réconforter les 5626 points donnés encore et toujours par Ichimoku sont toujours là.

Nous sommes à 5621 points ...

Je scrute les UT et vous fais signe mais un couplet me vient à l'esprit :

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

" Non je ne vois que le ciel qui poudroie et qui rougeoie "

De mémoire.

Christine, prête ?



Message complété le 21/01/2021 11:04:05 par son auteur.

Graph en UT 30 '

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
21/01/2021 10:41:56
2

... de honte ?

  
Répondre
Invectus Invectus
21/01/2021 10:39:50
2

Fidèle a sa tradition le Crack40 est rouge!

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
21/01/2021 10:08:28
1

Bon les filles ! Vous avez pris les clés du camion, Girl Power en place, on compte sur vous pour continuer le rallye. Z'allez pas me mettre dans le mauvais sens quand même ?

Puis Christine, tu vas pas la jouer à l'envers à Kamala pour son premier jour ?

  
Répondre
MITTE MITTE
21/01/2021 09:40:13
1

👋

Histoire de rigoler :

- alors il paraît que la cérémonie d’inauguration du mandat de Biden « aurait manqué de chaleur »

LOL ! Les démocrates au grand cœur, Kamala et sa réputation de procureurs sans pitié !

- autre point très très intéressant : avant de partir TRUMP A ORDONNÉ LA DECLASSIFICATION DES DOCUMENTS LIÉES À L’AFFAIRE RUSSE !

LOL DE CHEZ LOL : le fils Biden et la famille Clinton devraient calmer les ardeurs de Nancy Pilosi !

Vous avez dit destitution ?

A +

  
Répondre
MITTE MITTE
20/01/2021 19:54:10
1

Un changement en cours ?

Cac 40 - UT 30 ' - Ichimoku

Hausse en vue ?

Techniquement, en UT 30 ' la lagging span a validé la sortie des cours de leur nuage,

- en sortant elle-même de son nuage,

- en effectuant un throwback sur les 5626 points qu'elle venait de casser et

- en clôturant légèrement au-dessus, c-a-d à 5628 points.

Les acheteurs sont revenus avec force sur les 2 dernières bougies, celles de 17h00 et de 17h30, en témoigne indiscutablement la très longue mèche basse de la bougie de 17h30.

Alors rien n'est jamais certain, mais une hausse demain, tout au-moins jusqu'à ce " qu'elle " prenne la parole me paraît inscrite dans le marbre.

Après, on avisera.

  
Répondre
MITTE MITTE
20/01/2021 16:00:33
1

Histoire de ...

Cac 40 - UT 30 ' - Ichimoku

Les 5626 points se déclinent, on le sait sous plusieurs UT ( jour, ha etc ... )

On les retrouve aussi, tiens comme c'est bizarre, en UT 30 ' sous la forme du SSB.

Notons, ce qui est plus qu'intéressant que la lagging span est juste SOUS LE MÈME NUAGE QUE CELUI DES COURS.

DONC SI LES COURS SORTENT DU NUAGE AINSI QUE LA LAGGING SPAN ÇA POURRAIT GICLER.

Ce matin la lagging span n'avait pas validé le passage des cours au-dessus des 5626 points car elle était toujours sous son nuage. Là elle est en train de le faire, elle a franchi son nuage, elle valide le passage des cours au-dessus des 5626 points.

Ça mérite d'être souligné.

Attention, c'est peut-être un signal.

Message complété le 20/01/2021 16:07:43 par son auteur.

+ 0,73 % la hausse continue. Ok en est en UT 30 'mais si on clôture au-dessus des 5626 points avec une lagging span au-dessus de son nuage, ça pourrait continuer.

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
20/01/2021 15:30:24
1

Peut on imaginer que les marchés feront la fête à Kamala en la gratifiant d'un krach dès son arrivée ? Perso j'y crois pas !

Le rallye devrait continuer encore un peu. Peut être dans quelques mois, le krach. Sur excuse de guerre commerciale avec la Chine, ou avec la Russie... ou avec le Lesotho. .. faisons leur confiance pour trouver !

  
Répondre
MITTE MITTE
20/01/2021 14:44:54
2

Toujours 5626 points.

Allez, Sleepy and Senil Joe, au taff !

Un mauvais jeu de mots : on dit que " c'est au pied du mur qu'on voit le maçon "

Joe, lui, il préfère casser le mur.


Message complété le 20/01/2021 14:49:34 par son auteur.

Les BB se resserrent.

  
Répondre
MITTE MITTE
20/01/2021 14:34:19
1

Je ne sais pas si la référence est appropriée, mais comme c'est la fin pour Donald, alors :

https://youtu.be/jdr8OBQns3g

Rome a démarré avec Romulus et Remus puis s'est développée avec l'acquisition " de la citoyenneté romaine " et s'est effondrée du fait de la déliquescence de ses élites qui ont pactisé avec les barbares que l'on payait pour surveiller " les limbes " les frontières de ce magnifique Empire.

Biden va régulariser 12 millions de sans papiers et des millions continuent de se presser au frontière.

Le patron des Républicains sonne-t-il ou a-t-il sonné la charge ? Attention mon pote, danger !

Bye Donald !

  
Répondre
MITTE MITTE
20/01/2021 14:24:35
1


Eh ouais, Kamala et Janet, Christine à la BCE, Angela et sa successeuse, Kristalina au FMI, Van der Layen au machin... mais elles nous les briseront quand même avec leur égalité tant qu'elles arriveront pas à faire pipi debout


Pas mieux dit !

On verra ce qu'elles peuvent faire !

Jusqu'à présent avec Van der Layen à la CE c'est pas terrible. Il paraît que l'Europe manque de charisme !

  
Répondre
cosmo2 cosmo2
20/01/2021 12:39:00
1

Attention, the girl power est là.


Eh ouais, Kamala et Janet, Christine à la BCE, Angela et sa successeuse, Kristalina au FMI, Van der Layen au machin... mais elles nous les briseront quand même avec leur égalité tant qu'elles arriveront pas à faire pipi debout

  
Répondre
MITTE MITTE
20/01/2021 10:53:21
2

Cac 40 - UT H4 - ICHIMOKU


Toujours sous les 5626 points.

Encore une fois Ichimoku donne le tempo et " encadre les cours "

- cours actuellement à 5624 points,

- bloqués par l'extension de plat de tenkan à 5626 points,

- mèche haute du jour bloquée par la kijun en ut h4 à 5642 points,

- mèche basse arrêtée à 5602 points par le support à 5603 points ( autre extension de plat de tenkan ).

En stand by, pour un certain temps.

Beaucoup d'incertitudes, non ?

  
Répondre
MITTE MITTE
19/01/2021 10:36:15
2

Les futures US en hausse et l'audition de Yellen n'aident pas le cac, qui avait pourtant bien commencé sa journée.


Et oui, Yellen veut " frapper fort " Ça me rappelle " le poids des mots, le choc des photos " Attention, the girl power est là.


Les journaleux, français tout au-moins, avaient bien ce matin repris la sauce dans leurs papiers du matin : attention, Yellen va parler. La magie du verbe :


"Si l'évolution de la situation sanitaire en Chine, en Europe et aux Etats-Unis reste un motif de préoccupation, les investisseurs continuent de privilégier le scénario d'un rebond de l'activité économique dans les prochains mois grâce aux progrès rapides de la vaccination, ce qui devrait favoriser l'amélioration des résultats des entreprises et justifier des valorisations élevées.

La séance sera animée entre autres par l'audition au Sénat à Washington de Janet Yellen, choisie par Joe Biden pour le poste clé de secrétaire au Trésor. Dans sa déclaration préliminaire rendue publique lundi soir, l'ex-présidente de la Réserve fédérale dit vouloir "frapper fort" en matière de relance "


Apparemment, ça ne suffit pas. On voudrait se gargariser de mots qu'on ne s'y prendrait pas autrement.


En parodiant Pascal, écrirait-on que " les variants ont leur raison que la raison ne connaît point "


5626 points toujours résistance.





Message complété le 19/01/2021 10:43:06 par son auteur.

" Les marchés suivront aussi une nouvelle salve de publications de résultats de grands groupes américains, à commencer par Goldman Sachs (NYSE:GS) et Bank of America (NYSE:BAC) en attendant Netflix (NASDAQ:NFLX) après la clôture"

Attention ! Ces résultats ne seraient-ils pas déjà dans les cours ?

  
Répondre
MITTE MITTE
18/01/2021 17:44:10
1

J'ai juste passé de rouge en vert les niveaux des 5593 et 5603 points.

Ces messieurs vont faire grimper le cac jusqu'à la réunion de la BCE, aidés en cela par les journaleux de service, accompagnés de quelques gérants de fonds.

Avec l'aval des US, aidés peut-être en cela par une investiture de Biden sans gros dégâts.

Puis alors " ils " verront.

Pas bien loin peut-être car " le variant ", semble-t-il , inquiète. Ce n'est plus la Covid- 19 qui inquiète mais " le ou les variants ".

Quand cela va-t-il se terminer et comment ... ?

Même les très riches ne sont plus à l'abri !


Saint-Moritz : Hôtels en quarantaine et écoles fermées pour contenir les cas de variants du COVID-19

publié le 18/01/2021 à 17h17

par Michael Shields et John Miller

ZURICH (Reuters) - Des responsables de la station suisse Saint-Moritz ont placé en quarantaine les employés et les clients de deux hôtels de luxe, fermé les écoles de ski et imposé aux écoliers de rester à la maison lundi, après qu'une douzaine de personnes ont été testées positives à une variante du coronavirus hautement infectieuse.

Environ 300 employés et 95 clients du Grand Hôtel des Bains Kempinski St. Moritz et du Badrutt's Palace Hotel ont été mis en quarantaine et le canton des Grisons a imposé le port du masque au village de 5.200 habitants, une destination très prisée par les amateurs de sports d'hiver.

Les personnes mises en quarantaine seront testées et celles qui auront été détectées positives seront isolées. Celles dont le test est négatif pourront partir, a déclaré un porte-parole de la cellule régionale de lutte contre le coronavirus.

Si les nationalités des personnes concernées n'ont pas été révélées, les autorités des Grisons ont dit que des étrangers se trouvaient probablement parmi les clients de l'hôtel.

Les autorités ont identifié des mutations identiques à celles des variants du coronavirus hautement contagieux détectées initialement en Afrique du Sud et en Grande-Bretagne, sans toutefois encore déterminer si elles correspondaient à l'un d'entre eux.

La Suisse a maintenu ouvertes les remontées mécaniques, y compris à Saint-Moritz, mais a fermé les restaurants, bars et théâtres.

Des responsables de Saint-Moritz ont défendu la décision de maintenir les pistes de ski ouvertes, estimant que le port d'un masque et la distanciation sociale pouvaient contribuer à limiter les infections.

"S'il y a 100 personnes sur les pistes de ski, alors il y en aura 100 de moins dans les villages", a observé Christian Gartmann, un responsable de la cellule COVID-19 de la région de Saint-Moritz.

(Michael Shields et John Miller, version française Federica Mileo, édité par Jean-Michel Bélot)




  
Répondre

Forum de discussion Général

202101211724 638852
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.