OK
Accueil > Analyses > Chroniques

Anticipations pour le secteur de la santé

Par Sacha Pouget, le 18/01/2011

sacha pouget

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Le célèbre Gourou des biotechnologies Steven Burrill (chef de la Direction de Burrill & Co, capital risqueur, lobbyiste, éditeur du Journal of Life Sciences et conférencier) a récemment donné ses prévisions pour le secteur de la biotechnologie en 2011. Il voit une industrie toujours aussi dynamique, profitant d' un environnement favorable.

Steven Burrill précise que « dans l'ensemble, l'année à venir sera une bonne année pour l'industrie de la biotechnologie ». On l'espère aussi bonne que 2010, ou le secteur s'est envolé de quelques 37,7% (très loin devant tous les autres indices sectoriels).

Steven Burrill explique que "l'effondrement des marchés financiers a été une force majeure dans le remodelage de l'environnement, mais il est loin d'être le seul facteur", affirme Steven Burrill. Pour lui, "la crise financière a contribué à accélérer les changements déjà en cours, allant de la mondialisation, à la réforme des soins de santé, aux changements climatiques". Il ajoute que nous devrions assister à "de meilleurs résultats en 2011 pour les sociétés de Biotechnologie, qui bénéficient d'une amélioration de leur financement".

"En ce qui concerne l'appétit des grandes sociétés pharmaceutiques pour nouer des partenariats avec des sociétés de biotechnologie, je pense qu'il n'y aura pas de ralentissement. Les grandes compagnies pharmaceutiques et les sociétés de biotechnologie seront à nouveau en concurrence pour des produits de pointe". Les offres de partenariat reflètent un « risque partagé » par le biais de paiements initiaux (les upfront) plus petits mais de plus grands versement en terme de milestones (réalisations d'étapes).

Steven Burrill voit une montée en puissance de certains marchés émergents, en particulier au Brésil, au Chili, en Chine, en Inde, en Malaisie et en Russie, avec une croissance beaucoup plus rapide qu'aux États-Unis et en Europe. Dans le même temps, cette jeune industrie devra répondre aux défis de la réforme des soins de santé (intervenue avec la crise, et un peu partout dans le monde).


Ses prévisions en 2011 pour le secteur Santé/Pharma/Biotech :


Biotech et marchés financiers : Le secteur de la biotechnologie a bénéficié du retour de la confiance des investisseurs dans la seconde moitié de l'année 2010. L'industrie de la biotechnologie a ainsi été le secteur qui a le plus performé en 2010, et devrait continuer de surperformer les marchés en 2011.

Introductions en bourse : La fenêtre des introductions de sociétés de biotechnologie restera ouverte malgré le fait que les 17 nouvelles introductions de biotechnologie sur le marché américain en 2010 ont connu de faibles performances (demande bien en deçà de la fourchette de prix). Leur cours a ainsi diminué de 13 % en moyenne. À la fin de 2011, je prédis qu'au moins 25 sociétés de biotechnologie, peut-être plus, pourraient être introduites aux États-Unis.

Financement : L'industrie devrait atteindre un « état stable », avec des levées d'environ 15 milliards de dollars.

Partenariats : Il n'y aura pas d'important ralentissement de l'appétit des grandes sociétés pharmaceutiques pour le partenariat en biotechnologie. Les grandes entreprises pharmaceutiques et les sociétés de biotechnologie seront à nouveau confronté à cette pratique, qui garantit des contrats gagnant – gagnant aux deux parties. Les transactions adopteront un « risque partagé ».

Fusions et acquisitions : La poussée prévue dans les acquisitions par les Big Pharma n'a pas eu lieu en 2010. Ce sera en 2011. Sanofi va enfin sceller son deal pour acquérir Genzyme ce qui devrait ouvrir la voie à plusieurs acquisitions d'autres "Blue Chip".

Restructuration des Big Pharmas : les entreprises Pharma continueront à licencier du personnel et à restructurer leurs entreprises face à la perte de la protection des brevets sur les blockbusters (ventes annuelles sup. à 1 md $) majeurs.

Pressurisation accrue du gouvernement sur les soins de santé : Le gouvernement fédéral américain, par le biais de Medicare et Medicaid, continuera à jouer un rôle plus important dans la prestation et le remboursement des soins de santé. Cette tendance va créer une série de nouvelles règles de régulation et de compensation, qui constituent des enjeux et défis pour les fournisseurs de soins de santé.

Biosimilaires : La réforme des soins de santé ordonnant à la FDA de créer une voie pour les biosimilaires (les génériques des médicaments Biotech) devrait manifester un vif intérêt des Pharmas et de Biotechs dans les discussions sur l'élaboration de nouveaux règlements régissant le développement de produits biosimilaires.

Impact de la convergence des technologies de santé : Attendez-vous à voir un plus grand accent sur la prévention et le bien-être. Une meilleure compréhension de la génomique humaine et l'avènement du diagnostic moléculaire, la convergence de l'information sans fil et la technologie médicale promettent de faire de la médecine personnalisée une réalité toujours plus présente dans la relation entre les médecins, les soins de santé et les patients.

L'environnement réglementaire : L'industrie continuera à s'adapter à un environnement réglementaire qui comprend la recherche d'efficacité comparative. Les payeurs se pencheront sur cela comme de manière à recueillir les données nécessaires sur l'opportunité de rembourser les médicaments. Avec le système PDUFA (une procédure qui fait partie du circuit d'approbation d'un médicament) qui expirera en 2012, il y aura d' importantes discussions en 2011 au Congrès sur la sécurité des médicaments et leur approbation.

Sciences et technologie : La bataille juridique sur l'évolution de la brevetabilité des gènes va encore monter, l'incertitude continuera à osciller autour des cellules souches en médecine régénérative.
Marchés mondiaux : Attendez-vous à ce que les marchés émergents continuent à être un facteur dominant. L'augmentation de la richesse, une classe moyenne en expansion, et des politiques gouvernementales en plein boom feront en sorte que la santé se développera de manière importante dans ces pays.

Sacha Pouget

Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur