bourse investir
OK
Accueil  > Apprendre  > Biographies

Nick LEESON

Economiste

Nick

Nick Leeson est le célèbre trader qui a causé la faillite de l’honorable banque Barings par ses prises de positions extrêmement risquées et cachées à ses supérieurs.

Né en 1967 à Watford en Angleterre, Nick Leeson débute sa carrière en tant qu’employé de bureau au sein de la banque privée Coutts. En 1987, il intégre Morgan Stanley avant d’être employé chez Barings en 1989.

Il part alors travailler à Singapour où il monte rapidement les échelons pour atteindre celui de manager d’un desk de trading sur futures en 1992. Il prend d’importantes positions, non autorisées, qui au début rapportent l’équivalent de 10% des revenus totaux de la Barings. C’est alors un trader star qui gagne plus de 50 000 pounds par an avec un bonus de 130 000 pounds.

Cependant, la chance se retourne contre lui et Nick Leeson commence à enchainer les pertes. Comme tous les joueurs, il pense qu’il va pouvoir se refaire et augmente donc la taille de ses positions en cachant ses pertes dans un compte qui avait été initialement créé pour cacher une erreur de 20 000 pounds d’un de ses collègues.

Fin 1992, les pertes enregistrées dans ce compte caché s’élevaient à 2 millions de pounds, qui devinrent 208 millions à la fin de l’année 1994. 1995 fut l’année qui acheva définitivement Nick Leeson. Afin de combler ses pertes, le trader prenait des positions toujours plus importantes. Le 16 janvier, il monta une stratégie de short Straddle (c’est-à-dire une position inverse à celle du straddle, qui parie donc sur une faible volatilité du sous-jacent) sur le Nikkei. Le matin du 17 janvier 1995, le terrible séisme de Kobe provoqua un effondrement des cours du Nikkei, ce qui provoqua une perte gigantesque sur la stratégie de Nick Leeson. Au fond du gouffre, le trader tente une dernière fois de se rattraper en prenant une position encore plus importante pariant sur la hausse du Nikkei….qui ne s’est malheureusement pas produite.

Laissant derrière lui une note disant »je suis désolé » ainsi qu’une ardoise de plus de 1,4 milliards de dollars, Nick Leeson s’enfuit avec sa femme en Malaisie puis en Allemagne.
Il sera finalement retrouvé puis extradé à Singapour où il purgera une peine de 3 ans et demi de prison. Au passage, il tomba gravement malade d’un cancer du colon et sa femme le quitta.

Après sa sortie de prison, Nick Leeson débuta une nouvelle vie après avoir guéri de sa maladie, il se maria à nouveau. Il écrivit une autobiographie qui fut adapté au cinéma et devint le président d’un club de football, le Galway United Football Club. Entretemps, la Barings, banque multi centenaire, avait fait faillite et avait été racheté par ING pour un pound symbolique…

Aujourd’hui, Il faut compter entre 5000 et 6000 livres sterlings pour s’offrir la compagnie de l’ex-trader à un dîner-débat.

 

Retour aux biographies