OK
Accueil > Communauté > Forum Netgem

Netgem: lance l'opérateur de fibre Vitis.

Cours temps réel: 0,982€  -1,80%

NTG


jojo44
15/11/2016 11:11:34
0
Comment Vitis veut convaincre les villages de passer à la fibre
Par Pierre Manière | 15/11/2016, 8:30

Encore embryonnaire, ce marché n’en demeure pas moins énorme. Au total, quelques 43% de la population, soit environ 17 millions de logements, sont situés dans ces zones peu peuplées.


Spécialisé dans l’Internet fixe à très haut débit, ce nouvel opérateur parie sur le peu d’entrain actuel des Orange, SFR, Free et Bouygues Télécom pour les zones les moins peuplées du territoire. Son président, Mathias Hautefort, estime disposer d’une période de « deux ans » pour rafler un maximum d’abonnés avant que les « quatre gros » ne se réveillent.
Il n'y a pas de temps à perdre. La semaine dernière, le fabricant de box et de décodeurs Netgem, la caisse des dépôts et le groupe de télécoms Océinde se sont alliés pour lancer un nouvel opérateur dédié au très haut débit fixe. Baptisé Vitis, celui-ci est entièrement dédié à la fibre optique, une technologie ultra-rapide qui doit remplacer l'ADSL et le vieux réseau cuivré ces prochaines années. Reste que Vitis a une particularité : de ne s'intéresser qu'aux clients dans les campagnes ou dans les zones les moins denses de l'Hexagone.


suite de l'article sur le lien suivant :


http://www.latribune.fr/technos-medias/comment-vitis-veut-convaincre-les-villages-de-passer-a-la-fibre-616432.html#xtor=AL-13

Message complété le 22/11/2016 08:10:54 par son auteur.

Comment Vitis veut convaincre les villages de passer à la fibre

https://www.global-et-local.eu/?Comment-Vitis-veut-convaincre-les-villages-de-passer-a-la-fibre

  
Répondre
jojo44
11/11/2016 15:16:12
0

Vitis, un FAI innovant pour accélérer le développement des Réseaux d’Initiative Publique
Réseaux : Netgem, la Caisse des Dépôts et le groupe réunionnais Océinde s’associent pour lancer un opérateur FTTH (Fiber To The Home) sur les RIP (Réseaux d’Initiative Publique) : Vitis, une nouvelle société dirigée par Mathias Hautefort.
Par Pascal Lechevallier pour Digital Home Révolution | Vendredi 11 Novembre 2016


lire l'article sur ce lien :http://www.zdnet.fr/actualites/vitis-un-fai-innovant-pour-accelerer-le-developpement-des-reseaux-d-initiative-publique-39844524.htm#xtor=123456
  
Répondre
jojo44
11/11/2016 15:04:51
0
+.5,41 % 😉


2 beaux achats...certains se placent<p>

14:03:46-- 2.01-- 110
14:03:46-- 2.01-- 133
14:03:46-- 2.01-- 1 481
14:03:46-- 2.01-- 1 000
14:03:46-- 2.01-- 1 005
14:03:46-- 2.01-- 500
14:03:46-- 2.01-- 3 400
14:03:46-- 2.01-- 500
14:03:46-- 2.01-- 500
14:03:46-- 2.01-- 500
14:03:46-- 2.01-- 1 200


14:01:46-- 1.95-- 500
14:01:46-- 1.95-- 800
14:01:46-- 1.94-- 500
14:01:46-- 1.93-- 500
14:01:46-- 1.92-- 500
14:01:46-- 1.91-- 900
14:01:46-- 1.91-- 700
14:01:46-- 1.91-- 500
14:01:46-- 1.90-- 500
14:01:46-- 1.90-- 510
14:01:46-- 1.90-- 500
14:01:46-- 1.89-- 500
14:01:46-- 1.89-- 650
14:01:46-- 1.89-- 810
14:01:46-- 1.88-- 500
14:01:46-- 1.88-- 500
14:01:46-- 1.87-- 500
14:01:46-- 1.87-- 2 909
14:01:46-- 1.86-- 2 002</p>
  
Répondre
jojo44
09/11/2016 19:54:43
0
Vitis, un nouvel opérateur de fibre optique dans les campagnes
Par latribune.fr | 09/11/2016, 18:09

Vitis entend également être un distributeur indépendant de contenus vidéo numériques gratuits et payants.
Le fabricant de box et décodeurs français Netgem, la Caisse des dépôts et le groupe réunionnais Océinde ont annoncé mercredi le lancement d'un opérateur 100% fibre dans les zones géographiques couvertes par les réseaux d'initiative publique (RIP).
Il compte bien profiter de l'opportunité du plan France très haut débit pour faire son nid. Le fabricant de box et décodeurs français Netgem, la Caisse des dépôts (CDC) et le groupe réunionnais Océinde ont annoncé mercredi le lancement d'un opérateur 100% fibre dans les zones géographiques couvertes par les réseaux d'initiative publique (RIP). Ce nouvel opérateur d'accès à internet très haut débit et triple play (internet, mobile, télévision), baptisé "Vitis", a pour ambition de "donner accès à la fibre au public le plus large, conformément au plan France très haut débit et aux souhaits des élus locaux", indiquent les trois groupes dans un communiqué.
Il entend également être un distributeur indépendant de contenus vidéo numériques gratuits et payants. "L'ensemble des investissements et des apports des industriels (Netgem et Océinde) et de la Caisse des dépôts valorise la nouvelle entité à 21 millions d'euros", précise le communiqué. La Caisse des dépôts et le groupe Océinde ont souscrit à une augmentation de capital valorisant implicitement l'activité apportée par Netgem à 11,5 millions d'euros, ajoutent-ils, soulignant qu'au terme de l'opération, Netgem, actionnaire majoritaire, détiendra 55% du capital de Vitis, la Caisse des dépôts 33% et Océinde 12%.
"Equité territoriale"
Vitis intégrera ainsi l'offre de TV et vidéo à la demande "Videofutur" de Netgem, qui est déjà distribuée à 150.000 abonnés en Europe. "L'Union européenne souhaite promouvoir résolument la société du gigabit avec la recherche d'une équité territoriale", a commenté Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la Caisse des dépôts, cité dans le communiqué. "En participant à la création de cette nouvelle société, la Caisse des dépôts souhaite non seulement contribuer à cette ambition européenne, mais également répondre aux préoccupations des élus et des citoyens couverts par les réseaux d'initiative publique", qui impliquent un financement de la part des collectivités avec le soutien de l'État, a-t-elle ajouté.
Le plan France très haut débit, qui a reçu début novembre le feu vert de la Commission européenne, vise une couverture intégrale du territoire d'ici à 2022 en très haut débit, principalement à l'aide de la fibre optique, mais aussi grâce au satellite, à la montée en débit sur le réseau cuivre actuel (ADSL) et à la 4G pour les territoires moins accessibles. Une étape intermédiaire table sur 50% des foyers couverts en 2017.
(avec AFP)
sur latribune.fr
Vitis, nouveau « telco » pour les zones rurales
FABIENNE SCHMITTLe 09/11 à 18:30
Le nouvel acteur va commercialiser des offres triple play 100 % fibre, uniquement dans les zones peu denses.
C'est un opérateur télécoms d'un nouveau genre qui voit le jour. Netgem, la Caisse des dépôts et le réunionnais Océinde s'associent pour lancer Vitis, un opérateur triple play (téléphone, télévision, Internet) avec une double spécificité : il entend apporter la fibre, donc le très haut débit qui permet notamment l'Internet ultra rapide, aux foyers situés dans les zones rurales.
Vitis veut se différencier des autres acteurs du marché, avec une seule offre à 39,90 euros par mois, proposant Internet (1 Gb/s), télévision, téléphone et surtout un bonus, avec de la vidéo à la demande illimitée incluse dans l'abonnement, soit plus de 1.000 films et séries. Et aussi des films à la carte (payables à l'unité). C'est possible grâce au catalogue de VOD de Videofutur, propriété de Netgem, la société spécialisée dans les logiciels et décodeurs pour la télévision. L'offre est d'ailleurs commercialisée sous la marque Videofutur, déjà assez connue en France.
« Ce n'est pas d'un souriceau que nous accouchons aujourd'hui », lance Joseph Haddad, président de Netgem, actionnaire à 55 % de Vitis (valorisé 21 millions d'euros), aux côtés de la CDC (33 %) et Océïnde (12 %), qui apporte les briques technologiques pour le système d'information, ainsi que les centres d'appels.
Les « big 4 » boudent les zones peu denses
Avec cette offre, Vitis vise uniquement les foyers situés dans les zones peu denses. Là où les collectivités locales, avec le soutien de l'Etat, déploient des réseaux d'initiative publique (RIP), cofinancés par des opérateurs qui posent la fibre (Axione, Altitude, Covage...). Plus de 50 % des départements sont déjà concernés par les RIP et « en 2017, Vitis va se déployer dans la Manche, le Doubs, ou encore la Loire, en complément de l'Essonne et la Seine-et-Marne où nous démarrons », souligne Mathias Hautefort, son président.
Vitis n'est pas né par hasard. Aujourd'hui, le problème c'est que les « big 4 », c'est-à-dire les quatre grands opérateurs télécoms (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) rechignent à commercialiser leurs offres sur les RIP, parce que c'est moins rentable que dans les grandes villes. Seuls de petits opérateurs alternatifs y sont. « La rentabilité des RIP dépend de leur commercialisation, pointe un observateur. S'il n'y a pas assez d'offres d'opérateurs sur les RIP, il existe un vrai risque pour les élus locaux qu'on leur demande des comptes dans quelques années. »
Pour Vitis, il y a un marché à prendre. « Les collectivités sont désormais quasi assurées d'avoir pour le grand public une offre dont elles n'auront pas à rougir», assure Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la CDC. Avec une offre digne des « big 4 » mais moins chère, Vitis entend devenir le leader des opérateurs alternatifs de la fibre. Il vise 20 % de pénétration sur les RIP d'ici deux ans. S'il y parvient, cela pourrait bien décider les « big 4 » à lui emboîter le pas, si ils ne veulent pas laisser le marché à ce concurrent.
Fabienne Schmitt
voir sur lesechos.fr
  
Répondre
majla
09/11/2016 14:38:53
1
Netgem: lance l'opérateur de fibre Vitis.
Cercle Finance le 09/11/2016 à 09:46
(CercleFinance.com) - Netgem, la Caisse des Dépôts et Océinde annoncent la constitution de Vitis, un nouvel opérateur Triple Play de référence sur le marché de la fibre optique en France, dans les zones géographiques couvertes par les Réseaux d'Initiative Publique (RIP).
'Vitis est un acteur innovant des 'autoroutes du divertissement', alliant développement du Très Haut Débit et accès au meilleur des contenus : cinéma, séries, animation, TV, Replay et VOD', explique la société de solutions de divertissement vidéo pour la maison connectée.
Opérateur d'accès à Internet par la Fibre sur le modèle des FVNO et distributeur indépendant de contenus vidéo numériques gratuits et payants, Vitis vise à accompagner la profonde mutation des usages des téléspectateurs et à donner accès à la Fibre au public le plus large.
A l'issue de des différents investissements, Netgem détiendra 55% du capital de Vitis, la Caisse des Dépôts 33% et Océinde 12%. Etant conjointement contrôlée par ses actionnaires, elle devrait être mise en équivalence dans les comptes consolidés de Netgem.

  
Répondre

Forum de discussion Netgem

201611151111 549290
Ma liste