OK
Accueil > Communauté > Forum Global Bioenergies

GLOBAL BIOENERGIES - News - Reco - Page 6

Cours temps réel: 6,61  0,92%



Ribo Ribo
02/12/2020 12:13:07
3

Bravo Bilou ! Pour moi c'est 'flat' aujourd'hui. Mais si çà fait comme les deux jours passés, çà remonte en clôture.

Je vais laisser 'l'effet s'faire'...

  
Répondre
Invectus Invectus
02/12/2020 12:11:04
1

Salut Riri,

Pour le moment c'est mon PEA qui monte !!

Quelle pépite celle là encore !!!


  
Répondre
Ribo Ribo
02/12/2020 11:54:02
1

J'espère que tu remontes tes STOPs ?

  
Répondre
Invectus Invectus
02/12/2020 09:39:55
2

Encore une elle journée pour les actionnaires de l'écologie!

Message complété le 02/12/2020 09:58:52 par son auteur.

* : actionnaire heureux

Message complété le 02/12/2020 09:59:05 par son auteur.

Cours temps réel: 6,44€ 11,03%

  
Répondre
Invectus Invectus
30/11/2020 17:45:38
2

De rien, je joue les valeurs post covid, et écolos

  
Répondre
bart083 bart083
30/11/2020 12:37:58
1

très en forme depuis qqs jours

bravo invectus !

  
Répondre
Invectus Invectus
30/11/2020 12:33:21
2

Bonjour l'action anti-gaspi, elle fonctionne pas mal

Cours temps réel: 5,78€ 15,60% , résistance passée, à suivre

  
Répondre
Invectus Invectus
30/11/2020 10:13:29
1

Une résistance à 5.76, si elle casse.......!!!

  
Répondre
Ribo Ribo
28/11/2020 01:45:20
0

(a w p/a f p) - 27/11/2020 | 10:56►La soif de biocarburants cale pour la première fois en 20 ans

La demande pour les biocarburants recule pour la première fois en deux décennies cette année, dans la foulée de la pandémie et d'une chute brutale des prix du pétrole ces derniers mois, un choc inquiétant pour toute la filière.

"L'effondrement des cours du pétrole a eu un impact très négatif sur les biocarburants", observe auprès de l'AFP Olivier Lemesle, directeur d'études au sein du cabinet Xerfi, ces derniers n'étant plus compétitifs face aux cours actuels de l'or noir.

Résultat, la production de biocarburants pour les transports en 2020 devrait accuser une baisse de 11,6% par rapport à la production de 2019, cependant qualifiée de record, selon le rapport annuel de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) publié au début du mois de novembre, une première en vingt ans.

De toutes les sources d'énergie renouvelables, les biocarburants sont celles dont l'utilisation a le plus diminué en raison de la crise sanitaire, précise l'organisation.

Car biocarburant et carburant fossile n'ont pas joué à armes égales en 2020: tandis que le coût de l'équivalent d'un baril de biodiesel restait aux alentours de 70 dollars (chiffre donné par l'agro-industriel français Avril), le prix du pétrole brut plongeait lui dans les abîmes en début d'année, du fait d'une demande sabordée par les mesures drastiques de restrictions de déplacement des biens et des personnes mises en place pour limiter la propagation du Covid-19.

Aujourd'hui en convalescence, le baril de Brent n'a par exemple pas revu depuis le 6 mars la barre des 50 dollars alors qu'il évoluait au-dessus de celle-ci pendant toute l'année 2019 et les perspectives pour 2021 sont loin d'être radieuses.

Une place délicate

Ces substituts à l'essence et au diesel produits à partir de végétaux ne manquent pourtant pas d'atouts, notamment en faveur de l'environnement puisqu'ils assurent a minima une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 50% par rapport à l'équivalent fossile.

"Les biocarburants ont leur place, ils font partie de la solution environnementale", insiste Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril, dont près d'un tiers du chiffre d'affaires provient des biocarburants.

Mais, outre la compétition-prix inégale face au baril de brut, la filière reste suspendue à la volonté politique, qui décide par exemple - ou non - de lever le plafond d'utilisation des biocarburants à la pompe, puisqu'ils sont souvent mélangés aux carburants classiques (le SP95-E5 en contient par exemple jusqu'à 5%, le gazole B7 jusqu'à 7%).

De plus, la première génération de biocarburants réalisée à base de betterave à sucre, de blé ou de maïs exclut d'importantes quantités de denrées de base des circuits alimentaires de nombreux pays.

Enfin, le développement de la voiture électrique, et à plus long terme des moteurs à hydrogène, sont autant d'épées de Damoclès suspendues au-dessus de la demande des carburants en général.

Sortie par les airs

Pour Guy Maisonnier, expert de l'institut de recherche IFP Energies nouvelles (Ifpen), c'est vers le secteur aérien que devrait se tourner la filière car cette industrie "ne dispose pas d'autant de solutions alternatives" que le transport routier.

Les biocarburants aéronautiques durables "constituent un levier stratégique pour la réduction à court et moyen terme des émissions nettes du secteur qui dispose de peu d'alternatives énergétiques", écrit d'ailleurs le ministère de la transition écologique français sur son site.

Mais les objectifs français, malgré une place de quatrième pays producteur mondial de biocarburants, restent timides, avec une "substitution à court terme du kérosène fossile par des biocarburants durables de 2% en 2025 et de 5% en 2030".

En 2019, les biocarburants ne représentaient que 0,01% des carburants consommés par le secteur aérien, alors que ce volet fait partie des mesures affichées par les compagnies dans leurs objectifs de long terme, rappelle l'AIE.

Les groupes pétroliers planchent aussi sur le sujet. Ainsi un consortium d'entreprises, qui comprend le géant pétrolier français Total, travaille sur la production de biokérosène à partir de résidus agricoles, un projet baptisé BioTfueL dont la production est attendue "à l'horizon 2025".

  
Répondre
Invectus Invectus
27/11/2020 17:33:51
0

Une belle journée

Cours temps réel: 4,99€ 23,51%

---------------------------------------

* :Actionnaire heureux

Message complété le 27/11/2020 20:11:48 par son auteur.

Pour ceux qui sont investis, n’oubliez pas les 🛑 stops loss.
La consolidation suit toute hausse ....

Message complété le 02/12/2020 13:28:32 par son auteur.

Pour les MT mettre des stops large

  
Répondre
Invectus Invectus
27/11/2020 11:45:41
0

Plus Global bioénergies à de succès plus je me réjouie pour la planète!

  
Répondre
Invectus Invectus
27/11/2020 09:20:58
0

La bio énergie est un des composants de l'avenir de la planète

Message complété le 27/11/2020 09:21:17 par son auteur.

* : Actionnaire heureux pour la planète

Message complété le 27/11/2020 10:08:24 par son auteur.

Cours temps réel: 4,47€ 10,64%

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
25/11/2020 10:59:24
3

Moi qui connait bien les problemes de REACH, pour y etre confronte quotidiennement avec mes produits, c'est une etape obligatoire pour ALGBE en Europe, mais ce n'est pas tout, il faudra aussi passer les autres reglementations (RoHS) internationales et nationales (Us FDA / China FDA/ Japan FDA/BSI & Food Standards Agency en GB...) et parfois regionales (Californian Proposition 65(USA) / Reglement Cosmetique (France)..) et la, c'est parfois coton.

Message complété le 25/11/2020 11:00:46 par son auteur.

Bienvenue dans ce monde de fous....

  
Répondre
Invectus Invectus
25/11/2020 10:12:26
0

Le bio récup fonctionne pas mal...

  
Répondre
Ribo Ribo
25/11/2020 01:58:48
1

isobutène

https://fr.wikipedia.org/wiki/Isobut%C3%A8ne

Buta-1,3-diène

https://fr.wikipedia.org/wiki/Buta-1%2C3-di%C3%A8ne


Je me suis peut-être un peu avancé en disant que l'isobutène était du butadiène...

Ceci dit les voies de la chimie mènent à tout !

  
Répondre
Invectus Invectus
24/11/2020 17:52:42
0

Enregistrement #REACh du premier ingrédient pour la cosmétique

https://urlz.fr/ekNc

Evry, le 24 novembre 2020 – Global Bioenergies (ALGBE) annonce aujourd’hui l’enregistrement de son premier ingrédient dans le système réglementaire européen REACh.

Global Bioenergies annonce aujourd’hui l’enregistrement de son premier ingrédient auprès du système réglementaire européen REACh, acronyme de « Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals » (soit en français « enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques »).

La production, le stockage et le transport de cet ingrédient dérivé d’isobutène fermentaire et utilisable dans de très nombreuses formulations cosmétiques, sont donc désormais possibles au regard de la réglementation européenne.

Marc Delcourt, Directeur Général de Global Bioenergies, déclare : « Cette étape s’inscrit dans notre démarche générale de développement d’ingrédients d’origine naturelle à destination de l’industrie cosmétique. Nous réalisons ici un pas de plus dans la transformation de Global Bioenergies en société industrielle et commerciale. »

  
Répondre
Invectus Invectus
24/11/2020 12:04:08
0

Le recyclage semble avoir de beaux jours devant lui...

Message complété le 24/11/2020 12:04:20 par son auteur.

Cours temps réel: 4,27€ 10,91%

  
Répondre
Invectus Invectus
23/11/2020 12:45:25
0

Global Bioenergies fait partie de mon pea, j’espère qu’elle va amplifier mon score, pas que celui de Michelin.....lol

  
Répondre
Ribo Ribo
23/11/2020 12:15:28
1

Concernant l'isobutène (aussi nommé butadiène) il est un des composants majeur de la fabrication de la gomme base pour le caoutchouc synthétique servant à la fabrication des pneus. Lorsque j'allais chez Michelin au nord de Bordeaux j'ai pu sentir son odeur et apprendre que c'est extrêmement explosif (site 'Séveso').

Message complété le 23/11/2020 12:17:11 par son auteur.

La filière du recyclage peut intéresser Michelin pour s'approvisionner afin d'améliorer son score ISR..

  
Répondre
Invectus Invectus
23/11/2020 11:52:04
0

+13% sur 10 jours, les énergies de recyclage ça fonctionne on dirait....

  
Répondre

Forum de discussion Global Bioenergies

202012021213 680636
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.