OK
Accueil > Communauté > Forum Airbus

United Airlines choisit Airbus pour remplacer des Boeing

Cours temps réel: 112,72  -1,64%



Bill17 Bill17
19/02/2020 19:21:09
0

Airbus : veut supprimer 2.300 postes dans la défense et le spatial

19/02/2020 | 18:51

Airbus a annoncé mercredi son intention de supprimer plus de 2.300 postes dans ses activités de défense et spatiales en raison du ralentissement des commandes et du report de plusieurs contrats.

Le projet présenté aux représentants du personnel d'Airbus Defense & Space prévoit la suppression de 2.362 emplois au total d'ici à 2021, dont 829 en Allemagne, 357 au Royaume-Uni, 630 en Espagne et 404 en France.

Le groupe explique que ces mesures sont nécessaires "principalement en raison de l'atonie du marché spatial et du report de plusieurs contrats de défense", ce qui se traduit par un ratio "book-to-bill" (le rapport entre les commandes nettes et les livraisons, indicateur clé de l'évolution future de l'activité) inférieur à 1 pour la troisième année consécutive.

Le communiqué publié par le groupe précise simplement que "de possibles incidences financières sont en cours d?évaluation et seront communiquées ultérieurement".

La semaine dernière, à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, Airbus avait annoncé une charge financière exceptionnelle de 1,2 milliard d'euros liée aux déboires de son avion de transport militaire A400M. [nL8N2AD1X0]

L'armée de l'air allemande a notamment refusé l'an dernier de prendre livraison de deux exemplaires de ce gros porteur, qui connaît des problèmes techniques récurrents depuis plusieurs années.

Par ailleurs, le veto du gouvernement allemand aux ventes d'équipements militaires à l'Arabie saoudite a compromis plusieurs contrats militaires avec le royaume, un marché clé à l'export.


Airbus Defense & Space, division formée en 2014, emploie 34.000 personnes dont 13.000 en Allemagne. Elle a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 10,9 milliards d'euros, soit près de 16% du CA total du groupe, mais affiche une perte d'exploitation annuelle de 881 millions d'euros contre un bénéfice (Ebit) de 676 millions en 2019.

Message complété le 19/02/2020 19:21:47 par son auteur.

Source Zone Bourse

  
Répondre
Bill17 Bill17
18/02/2020 15:46:10
0

ZONE BOURSE: 18/02/2020 | 15:35

Airbus : L'A320 devient de plus en plus rentable pour Airbus -Credit Suisse

  
Répondre
Bill17 Bill17
18/02/2020 08:57:16
0

Marchés : des avis d'analystes , Boursier.com publié le 18/02/2020 à 08h43

- Le Credit Suisse revalorise Airbus de 146 à 170 euros ('surperformer'), pour MT évidemment, voire LT...



**: Cceci n'est pas une incitation a acheter ou vendre..etc..etc

Je suis actionnaire

  
Répondre
Bill17 Bill17
17/02/2020 15:46:41
0

Airbus : 130,56 +0,54%

Si Airbus se met a voler à son tour....

  
Répondre
Bill17 Bill17
17/02/2020 13:10:59
0

J'attends le décollage d'Airbus, et là on verra quel est l'avion qui a la maîtrise du ciel!

  
Répondre
Bill17 Bill17
15/02/2020 12:33:44
0

"United Airlines choisit Airbus pour remplacer des Boeing"

En toute logique cela va faire bondir le cours de BOEING!


  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
15/02/2020 10:52:11
0

On comprend mieux la décision de Trump de relever de 10 à 15% les taxes douanières sur les avions d'Airbus produits en Europe.

Défendre Boeing dont les fonds propres sont négatifs, à tout prix.

Si cela ne s'appelle pas du protectionnisme, alors les mots n'ont plus de sens.

L'action Boeing aurait du depuis longtemps décrocher et rejoindre le troupeau des penny stocks…. Ca viendra … patience.

  
Répondre
CRI74 CRI74
15/02/2020 10:29:57
0

en matière d'anticipation de bêtise , il y en a qui explosent les compteurs aussi ...

  
Répondre
danaé danaé
04/12/2019 18:29:49
0

Rapatrier les fabrications anglaises et intensifier la production à Mobile en Alabama aux USA !

  
Répondre
danaé danaé
04/12/2019 18:24:23
0
Monsieur Trump risque de mal dormir ce soir, après toutes les annonces déjà faites, il n'a plus beaucoup de produits français auxquels s'attaquer ! Et félicitations au PDG de United qui n'a pas froid aux yeux !
  
Répondre
papygaga papygaga
04/12/2019 08:45:06
1
Selon Donald Terminator les vins américains seraient supérieurs aux vins français....

En attendant, une chose est sure :
Les Airbus sembleraient supérieurs au Boeing....

Le canard a du en avaler son bec.
  
Répondre
avis1 avis1
04/12/2019 07:33:20
0
Belle reussite d Airbus. Belle constance dans ses développements..maintenant rapatrier aubplus vite les fabrications anglaises...
  
Répondre
avis1 avis1
04/12/2019 07:33:20
1

La compagnie aérienne United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 Airbus A321 XLR, un avion de capacité moyenne, afin de remplacer des Boeing vieillissants, infligeant ainsi un camouflet au constructeur aéronautique américain englué dans la crise du 737 MAX. (AFP/Archives/MANDEL NGAN)

La compagnie aérienne United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 Airbus A321 XLR, un avion de capacité moyenne, afin de remplacer des Boeing vieillissants, infligeant ainsi un camouflet au constructeur aéronautique américain englué dans la crise du 737 MAX.

Ces avions, qui lui seront livrés à partir de 2024, vont remplacer sa flotte de Boeing 757-200 devant prochainement être retirés des programmes de vol, a précisé la compagnie américaine.

Cette commande est l'un des premiers revers commerciaux de la crise du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis mi-mars après deux tragédies ayant fait au total 346 morts.

Occupé à obtenir la levée d'interdiction de vol frappant le MAX, Boeing a pris du retard dans le développement d'un nouvel avion pour concurrencer Airbus dans le segment de milieu de marché -- entre les moyen et les long-courriers -- occupé par l'A321XLR.

- Trou dans la ligne de produits Boeing -

United s'est tourné vers Airbus parce que Boeing ne dispose pas d'avion dans le segment de milieu de marché, a assuré à l'AFP une source proche du dossier sous couvert d'anonymat.

"Boeing ne propose actuellement aucun avion pouvant remplacer le 757", a dit cette source, ajoutant que des négociations entre Airbus et United ont démarré il y a "plusieurs mois".

Boeing a dû repousser à l'an prochain une éventuelle annonce de lancement du NMA (New Model Aircraft), un avion censé remplacer les 757 et 767 sur le milieu du marché ou "Middle of Market" (MoM).

L'avionneur a présenté récemment à différentes compagnies aériennes, dont United, des dessins de cet aéronef d'une capacité de 200 à 270 sièges, ont indiqué à l'AFP des sources industrielles. Il vise toujours l'année 2025 comme date d'entrée en service.

"Nous regarderons de près cet appareil", a déclaré mardi Andrew Nocella, le responsable commercial d'United, dont la flotte internationale est composée essentiellement de Boeing -- 757, 767, 777 et 787 Dreamliner --.

Contacté par l'AFP, Boeing, distancé désormais par Airbus aussi bien en termes de commandes que de livraisons, n'a pas répondu dans l'immédiat.

L'A321XLR a été dévoilé en juin au salon du Bourget par Airbus. Il offre aux compagnies la possibilité d'ouvrir de nouvelles lignes long-courrier entre des villes secondaires avec un monocouloir, moins cher, plus facile à remplir et donc plus rentable.

United entend ainsi desservir des destinations européennes à partir de la cote-est, et notamment des aéroports de Newark, dans le New Jersey près de New York, et de Washington Dulles, la capitale fédérale.

L'A321XLR "va permettre à United d'explorer des destinations supplémentaires à desservir en Europe à partir de ses hubs de la cote est Newark/New York et Washington", a expliqué la compagnie.

L'A321XLR peut parcourir jusqu'à 8.700 km en 9 heures, grâce à des réservoirs plus importants, soit bien davantage que le Boeing 737 MAX, dont United est une des clientes, avec 14 exemplaires avant son immobilisation au sol.

Le prix de la commande passée à Airbus n'a pas été publié mais elle s'élèverait à près de 6,5 milliards de dollars au prix catalogue, a dit à l'AFP la source proche du dossier, mais le prix final devrait être bien plus bas parce que les avionneurs accordent traditionnellement d'importantes remises à leurs clients.

Airbus a décidé de ne plus publier ses prix catalogue à partir de 2019. Mais L'A321XLR est la version à très long rayon d'action de l'A321, dont la valeur à l'unité était de 129,5 millions de dollars au prix catalogue 2018.

United a par ailleurs décidé mardi de reporter de cinq ans la réception de ses premiers avions long-courriers Airbus A350.

Le groupe, qui avait passé commande de 45 A350-900 (jusqu'à 325 sièges) en 2017, a précisé qu'il prévoyait désormais de se faire livrer ces long-courriers qu'à partir de 2027 au lieu de 2022 comme indiqué précédemment.

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Airbus

202002191921 726554
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.